france5.fr
 

1 utilisateur inconnu

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Auteur Sujet :

Chômage : ce qui ne marche pas

n°49253
Prodicos
Posté le 31-10-2013 à 23:01:51  profil
 

Reprise du message précédent :

corico1 a écrit :


Côté chômeurs, ils ne se rassemblent pas parce qu'ils se perçoivent comme des concurrents.
Côté patrons et gouvernements, parce que le système capitaliste dans lequel est engagé même la Gauche, a besoin d'une armée de réserve de chômeurs pour maintenir un prix du travail bas ; armée qui s'accroît en temps de crise (crises de plus en plus fréquentes).
Les syndicats agonisent et ont du mal à maintenir un pied dans les "corporations". Ils œuvrent par "conventions collectives" donc pour ceux qui ont un job (et encore).



Vous aviez écrit : "Il y a des smicards et des travailleurs pauvres même dans la fonction publique".

Maintenant vous écrivez: "Côté patrons et gouvernements, parce que le système capitaliste dans lequel est engagé même la Gauche, a besoin d'une armée de réserve de chômeurs pour maintenir un prix du travail bas ; armée qui s'accroît en temps de crise (crises de plus en plus fréquentes).

Que voulez-vous dire ?
que le gouvernement entretient "des smicards et des travailleurs pauvres" parce qu'il "a besoin d'une armée de réserve de chômeurs pour maintenir un prix du travail bas" ???

n°49258
wired
Posté le 31-10-2013 à 23:14:46  profil
 

corico1 a écrit :



2- Il y a 30 % de logements inoccupés, non un manque de logements : libéraliser n'y changera rien.

Au contraire, libéraliser changera tout.

Vous les cocos, vous êtes impayables.

n°49259
wired
Posté le 31-10-2013 à 23:15:27  profil
 

corico1 a écrit :



Vous raisonnez pour le siècle passé.

De la part d'un coco... impayable.

n°49260
chevalvape​ur
Posté le 31-10-2013 à 23:45:34  profil
 

corico1 a écrit :



Il y a des smicards et des travailleurs pauvres même dans la fonction publique.
Les choses évoluent (pas sur ce forum, mais dans le vrai monde), nous ne sommes plus au XXème siècle...
Je redemande : qui est le "nouveau" mammouth à dégraisser ?



Le mamouth a plusieurs composants

des aides sociales gigantesques
une quantité astronomique de fonctionnaires et assimilés.

Oui , il y a des smicards, l' avantage de l' Allemagne par exemple , est qu' il n' y a pas de smicards là bas( rires ou plutôt sourire )

Que cela plaise ou non ,cela sera un jour prochain....sauf a laisser ,( je ne sais si c'est possible) , une "ardoise" encore plus élevée a nos enfants.

On peut vivre avec moins de fonctionnaires , on peut vivre avec moins d' aides.

Réduire les aides obligera les bénéficiaires a prendre des boulots , mêmes s' il ne sont pas a leur niveau de compétence.....je l' ai fait , tout le monde peut le faire. Cela permettra peut être de ne plus avoir de problême aux Antilles pour ramasser la récolte de canne a sucre , faute de main d' oeuvre...;exemple non limitatif

n°49261
chevalvape​ur
Posté le 31-10-2013 à 23:56:03  profil
 

corico1 a écrit :



Il y a longtemps que je ne bondis plus à tous les propos (..) que je survole.
1- Il n'y a pas assez de travail pour tout le monde, libéraliser n'y changera rien.
2- Il y a 30 % de logements inoccupés, non un manque de logements : libéraliser n'y changera rien.
Vous raisonnez pour le siècle passé.



je pense plutôt raisonner pour le siécle a venir, en cours nous dirons

On pourra dire qu' il n' ya pas assez de travail....le jour où toutes les offres d' emploi publiées, et non publiuées seront satisfaites.

Et , lorsque nous enn serons là , la pénurie de MO ...fera augmenter les salaires

Oui , il se peut qu' il y ait 30% de logements inoccupés , je vous ai expliqué pourquoi . Le jour ou on pourra mettre dehors un type qui ne paye pas ....on aura moins d" hésitations a faire renter un locataire.
Sinon , quelle explication avez vous devant cette situation ubuesque : des propriétaires capitalistes , avides d' argent laissent des appartements vides....il n' ont rien compris aux pb d' argent apparement

Vous dites qu' il y a un pb de travail......et des centaines de milliers de postes ne sont pas pourvus.....
" " " " 30% de logements inoccupés , et nous avons un pb de logement....

C 'est en raisonnant avec des idéologies du passé qu' on en est arrivé là.

n°49263
chevalvape​ur
Posté le 01-11-2013 à 08:48:11  profil
 

[quotemsg=
On pourra dire qu' il n' ya pas assez de travail....le jour où toutes les offres d' emploi publiées, et non publiuées seront satisfaites.

.......et qu' il y aura 3M de chômeurs malgré tout.

Je pense qu' il fallait l' écrire, même si cela allait de soi

n°49267
corico1
Posté le 01-11-2013 à 13:52:12  profil
 

chevalvapeur a écrit :


[quotemsg=
On pourra dire qu' il n' ya pas assez de travail....le jour où toutes les offres d' emploi publiées, et non publiuées seront satisfaites.

.......et qu' il y aura 3M de chômeurs malgré tout.

Je pense qu' il fallait l' écrire, même si cela allait de soi


Revoyez vos cours d'économie : le concept de plein emploi est contradictoire avec celui d'économie libérale.


---------------
Ce qui est difficile, c'est ce que je peux faire maintenant.
Ce qui est impossible, c'est ce qui me prendra un peu plus de temps.
n°49268
corico1
Posté le 01-11-2013 à 13:54:39  profil
 

Prodicos a écrit :



Vous aviez écrit : "Il y a des smicards et des travailleurs pauvres même dans la fonction publique".

Maintenant vous écrivez: "Côté patrons et gouvernements, parce que le système capitaliste dans lequel est engagé même la Gauche, a besoin d'une armée de réserve de chômeurs pour maintenir un prix du travail bas ; armée qui s'accroît en temps de crise (crises de plus en plus fréquentes).

Que voulez-vous dire ?
que le gouvernement entretient "des smicards et des travailleurs pauvres" parce qu'il "a besoin d'une armée de réserve de chômeurs pour maintenir un prix du travail bas" ???


Réfléchissez un peu : Parce qu'il y a du chômage de masse, le Smic peut être entretenu bas.


---------------
Ce qui est difficile, c'est ce que je peux faire maintenant.
Ce qui est impossible, c'est ce qui me prendra un peu plus de temps.
n°49269
corico1
Posté le 01-11-2013 à 14:03:06  profil
 

chevalvapeur a écrit :



Le mamouth a plusieurs composants

des aides sociales gigantesques
une quantité astronomique de fonctionnaires et assimilés.

Oui , il y a des smicards, l' avantage de l' Allemagne par exemple , est qu' il n' y a pas de smicards là bas( rires ou plutôt sourire )

Que cela plaise ou non ,cela sera un jour prochain....sauf a laisser ,( je ne sais si c'est possible) , une "ardoise" encore plus élevée a nos enfants.

On peut vivre avec moins de fonctionnaires , on peut vivre avec moins d' aides.

Réduire les aides obligera les bénéficiaires a prendre des boulots , mêmes s' il ne sont pas a leur niveau de compétence.....je l' ai fait , tout le monde peut le faire. Cela permettra peut être de ne plus avoir de problême aux Antilles pour ramasser la récolte de canne a sucre , faute de main d' oeuvre...;exemple non limitatif




Les allocations et les services publics sont apportés aux personnes jeunes et utiles pour la paix sociale.
C'est pourquoi dans la mesure où les retraites sont payées par les actifs du moment, et qu'il y a trop de retraités par rapport au nombre d'actifs, il faut diminuer fortement les retraites de ces assistés qui augmentent les charges des actifs et des entreprises de façon insupportables. D'autant que ce sont les mêmes qui grossissent le trou de la sécu du fait de leurs dépenses médicales qui ne sont liées qu'à des comportements alimentaires et autres inconséquents.

Quant à l'avenir de vos enfants, étant donné la qualité de l'air, de l'eau, l'asthme, les allergies, les impuissances et stérilités, etc. je crois que vous pouvez continuer à vivre dans votre rêve libéral, il mourra faute de combattants.


---------------
Ce qui est difficile, c'est ce que je peux faire maintenant.
Ce qui est impossible, c'est ce qui me prendra un peu plus de temps.
n°49271
arapede
Posté le 01-11-2013 à 15:14:01  profil
 

Vous êtes donc, corico1, pour que les retraités soient ceux qui paient les gabegies de nos politiques ?

n°49275
chevalvape​ur
Posté le 01-11-2013 à 17:27:57  profil
 

corico1 a écrit :


Réfléchissez un peu : Parce qu'il y a du chômage de masse, le Smic peut être entretenu bas.




Le sujet n 'est pas de discuter de l' origine du chômage , mais de voir s' il n' y aurait pas des sources d' inspiration ailleurs , pour le réduire . On peut discuter de la couleur du sexe des anges mais ça ne fait pas avancer le chmilblick.

Et , puisque vous me dites que je ne répond pas avec précisions a certaines de vos questions , nouvelle tentative de chevalvapeur a cocorico cette fois

Pourquoi des propriétaires s' obstiennent ils a refuser de louer leur appart ou maison , alors qu' ils pourraient gagner beaucoup d' argent avec les loyers tels qu' ils sont actuellement ?

Question subsidiaire ( en option)

pourquoi est il si difficile , même avec des revenus correct , de louer un logement ?

Je vous ai donné ma version , j' aimerai lire la votre .

Il y a des pb , logement , travail , chacun y va de son couplet . Couplet appris par coeur dans différents endroits pour certains , couplets d' autodidactes pour d' autres , dont je fais parti.....

Quel est votre couplet sur les raisons de voir en France 30% de logement vides ?
" " " " " " " du chomage dans certains secteurs....avec nombre d' offres d' emplois non satisfaites? et ne me sortez pas le couplet du "travail pas assez payé par ces exploiteurs de patrons" , car je vous répondrai , que si des individus préférent le chômage.....au travail , c'est que les indemnités de chômage en France sont confortables , ce qui nous rapproche du concept du mamouth......

n°49276
chevalvape​ur
Posté le 01-11-2013 à 17:35:40  profil
 

corico1 a écrit :


Réfléchissez un peu : Parce qu'il y a du chômage de masse, le Smic peut être entretenu bas.




Le chômage permet donc , de tirer les salaires vers le bas , admettont.

Si c' était son but réel , salaires bas = gros profits des patrons , que dis je des entreprises , car comme la masse bêlante , chaque fois que les gouvernements lachent un peu de lest.......donnant un peu d' air afin qu' ils ne s' étouffent pas.....tout le monde parle de "cadeaux aux patrons" , comme si ces miettes lachées allaient dans la poche des patrons......

Il y a du chômagepour milles raisons , et en France....pour 2000 raisons

n°49277
chevalvape​ur
Posté le 01-11-2013 à 17:45:05  profil
 

corico1 a écrit :




Les allocations et les services publics sont apportés aux personnes jeunes et utiles pour la paix sociale.
C'est pourquoi dans la mesure où les retraites sont payées par les actifs du moment, et qu'il y a trop de retraités par rapport au nombre d'actifs, il faut diminuer fortement les retraites de ces assistés qui augmentent les charges des actifs et des entreprises de façon insupportables. D'autant que ce sont les mêmes qui grossissent le trou de la sécu du fait de leurs dépenses médicales qui ne sont liées qu'à des comportements alimentaires et autres inconséquents.

Quant à l'avenir de vos enfants, étant donné la qualité de l'air, de l'eau, l'asthme, les allergies, les impuissances et stérilités, etc. je crois que vous pouvez continuer à vivre dans votre rêve libéral, il mourra faute de combattants.




Je suis tout a fait d' accord pour que les retraites baissent , mais je met qq conditions.

1 On commence par mettre le même taux de fonctionnaires qu' avant 1981 , ne pas oublier que les efforts de productivité peuvent s' appliquer au publique ,, et que depuis 1981......l' informatique est passée par là

2 On met le niveau des aides diverses et variées....au niveau d' avant 1981.

Donc , on fait "tourner la crêmerie" comme pendant les 30 glorieuses , on donne aux jeunes , au moins jeunes , au vieux , au moins vieux.....ce que nous avions avant 1981......y compris au niveau temps de travail , age de départ a la retraite.....

Lorsque la crêmerie tournera ainsi , s' il manque de l' argent , je veux bien passer a la caisse , sans regret.....

Et je rajoute une couche par exemple , sur les intermitents du spectacle (poupulation , chére, trés chére même devrais je écrire...) a la gauche.

Gabin a pu exister sans aller pointer aux assedics.....on pourrait remettre ça en route, fini les intermittents de I Télé , France' Télévisiosn , etc etc.....

n°49281
wired
Posté le 01-11-2013 à 20:26:31  profil
 

corico1 a écrit :


Revoyez vos cours d'économie : le concept de plein emploi est contradictoire avec celui d'économie libérale.

Non, pas du tout.

n°49282
wired
Posté le 01-11-2013 à 20:28:09  profil
 

corico1 a écrit :


D'autant que ce sont les mêmes qui grossissent le trou de la sécu du fait de leurs dépenses médicales qui ne sont liées qu'à des comportements alimentaires et autres inconséquents.


Du très grand délire...

n°49283
wired
Posté le 01-11-2013 à 20:29:51  profil
 

corico1 a écrit :


Quant à l'avenir de vos enfants, étant donné la qualité de l'air, de l'eau, l'asthme, les allergies, les impuissances et stérilités, etc. je crois que vous pouvez continuer à vivre dans votre rêve libéral, il mourra faute de combattants.


La qualité de l'air s'améliore nettement.

Quel est le soucis avec la qualité de l'eau?

n°49285
titseve1
Posté le 01-11-2013 à 23:23:57  profil
 

chevalvapeur a écrit :


Pourquoi des propriétaires s' obstiennent ils a refuser de louer leur appart ou maison , alors qu' ils pourraient gagner beaucoup d' argent avec les loyers tels qu' ils sont actuellement ?



Parce qu'il n'est pas évident dans la situation où nous sommes, de payer des loyers, tels qu'ils sont actuellement ?
Quand on loue, c'est souvent parce qu'on a pas d'emploi, ou un emploi pas assez rémunéré(et surement précaire) pour envisager d'acheter.. mais on est obligés de payer un loyer hors de prix... pas étonnant, que les propriétaires restent sur leurs gardes.

Citation:


Question subsidiaire ( en option)

pourquoi est il si difficile , même avec des revenus correct , de louer un logement ?


Parce qu'un travail bien rémunéré... peu aussi se perdre. Surtout dans les conditions actuelles.


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=ihL2ApLJS7s
http://www.santenatureinnovati [...] feculents/
http://www.avaaz.org/fr/g8_eva [...] e/?tLRsSbb
n°49289
wired
Posté le 02-11-2013 à 00:26:47  profil
 

titseve1 a écrit :


Parce qu'il n'est pas évident dans la situation où nous sommes, de payer des loyers, tels qu'ils sont actuellement ?
Quand on loue, c'est souvent parce qu'on a pas d'emploi, ou un emploi pas assez rémunéré(et surement précaire) pour envisager d'acheter.. mais on est obligés de payer un loyer hors de prix... pas étonnant, que les propriétaires restent sur leurs gardes.


Les gouvernements socialistes au pouvoir depuis des décennies font la guerre aux "possédants".

Résultat : pénurie de logements! pénuries de location! difficulté pour les non-possédants!

C'est le résultat du socialisme.

n°49290
chevalvape​ur
Posté le 02-11-2013 à 08:21:42  profil
 

titseve1 a écrit :



quote]
Question subsidiaire ( en option)

pourquoi est il si difficile , même avec des revenus correct , de louer un logement ?


Parce qu'un travail bien rémunéré... peu aussi se perdre. Surtout dans les conditions actuelles.

[/quote]

Comme ce type de pb (logement) semble inexistant en Allemagne.....doit on en déduire qu' en Allemagne......il est plus difficile de perdre son emploi ?

Plus sérieusement, il est difficile de trouver des logements, car mauvais payeurs de comportement , ou mauvais payeur par la force de choses , sont impossibles a déloger.

Ces "protections" en tout genre facilitent les abus , la déresponsabilisation.

Et on en rajoute une couche , a la sauce PS , on va mettre en place une assurance pour loyers non payés......qui va payer , car a l' arrivée , il faut bien que qq'un paye.

n°49291
chevalvape​ur
Posté le 02-11-2013 à 08:24:24  profil
 

corico1 a écrit :




Les allocations et les services publics sont apportés aux personnes jeunes et utiles pour la paix sociale.
C'est pourquoi dans la mesure où les retraites sont payées par les actifs du moment, et qu'il y a trop de retraités par rapport au nombre d'actifs, il faut diminuer fortement les retraites de ces assistés qui augmentent les charges des actifs et des entreprises de façon insupportables. D'autant que ce sont les mêmes qui grossissent le trou de la sécu du fait de leurs dépenses médicales qui ne sont liées qu'à des comportements alimentaires et autres inconséquents.

Quant à l'avenir de vos enfants, étant donné la qualité de l'air, de l'eau, l'asthme, les allergies, les impuissances et stérilités, etc. je crois que vous pouvez continuer à vivre dans votre rêve libéral, il mourra faute de combattants.




2éme édition

Et , puisque vous me dites que je ne répond pas avec précisions a certaines de vos questions , nouvelle tentative de chevalvapeur a cocorico cette fois

Pourquoi des propriétaires s' obstiennent ils a refuser de louer leur appart ou maison , alors qu' ils pourraient gagner beaucoup d' argent avec les loyers tels qu' ils sont actuellement ?

Question subsidiaire ( en option)

pourquoi est il si difficile , même avec des revenus correct , de louer un logement ?

n°49293
arapede
Posté le 04-11-2013 à 09:27:54  profil
 

Vous ne souhaitez pas éclaircir votre position, corico1 ?
Je vous ai interrogé sur ce que vous aviez commencé sur les retraités.

n°49295
titseve1
Posté le 04-11-2013 à 16:03:06  profil
 

Simple curiosité:
Avant que cette(ces) loi(s) sorte(ent), que ce passait-il pour les personnes qui se retrouvaient dans l'incapacité de payer ? On les jetaient à la rue et pis c'est tout ?
Je ne dis pas que c'est au propriétaire "d'entretenir" ces personnes, il faut trouver une solution, mais ce n'est certainement pas la meilleure..
Et je me pose d'autres questions:
-Y a t il eu une recrudescence à un moment donné, de "mauvais locataire", pour que l'état décide de "les protéger" ?
Si oui, pourquoi y a t il eu, à un moment donné, des personnes en difficulté ?


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=ihL2ApLJS7s
http://www.santenatureinnovati [...] feculents/
http://www.avaaz.org/fr/g8_eva [...] e/?tLRsSbb
n°49298
wired
Posté le 04-11-2013 à 17:08:01  profil
 

titseve1 a écrit :


Simple curiosité:
Avant que cette(ces) loi(s) sorte(ent), que ce passait-il pour les personnes qui se retrouvaient dans l'incapacité de payer ? On les jetaient à la rue et pis c'est tout ?

Dans un système normalement constitué, on les expulse, bien sûr.

Ce qui ne veut pas dire qu'elles doivent dormir "sous les ponts", il peut y avoir des hébergements d'urgence - ce n'est pas le même confort, évidemment. On ne peut pas tout avoir pour rien.

Dans un système fonctionnant normalement, vous n'auriez pas autant de :
- locataires qui ne payent pas
- locataires non expulsables pendant des mois
- logements vides
- logements vétustes


L'offre essaierait de rejoindre la demande.

Le pouvoir socialocommuniste depuis des décennies a tout fait pour dérégler le marché immobilier. Le marché locatif est sinistré.


Quand un socialocommuniste détruit quelque chose, que croyez-vous qu'il fait?


Il accuse le méchant capitaliste, la classe possédante et le néo-ultra-méga-libéralisme qui mange les enfants.

n°49299
wired
Posté le 04-11-2013 à 17:11:00  profil
 

titseve1 a écrit :


Et je me pose d'autres questions:
-Y a t il eu une recrudescence à un moment donné, de "mauvais locataire", pour que l'état décide de "les protéger" ?

Depuis que l'Etat les surprotège : OUI!

n°49302
titseve1
Posté le 04-11-2013 à 21:17:59  profil
 

wired a écrit :


Le pouvoir socialocommuniste depuis des décennies a tout fait pour dérégler le marché immobilier. Le marché locatif est sinistré.

Quand un socialocommuniste détruit quelque chose, que croyez-vous qu'il fait?

Il accuse le méchant capitaliste, la classe possédante et le néo-ultra-méga-libéralisme qui mange les enfants.




Donc vous pensez que tous ceci était voulu ?


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=ihL2ApLJS7s
http://www.santenatureinnovati [...] feculents/
http://www.avaaz.org/fr/g8_eva [...] e/?tLRsSbb
n°49303
titseve1
Posté le 04-11-2013 à 21:24:10  profil
 

wired a écrit :


Depuis que l'Etat les surprotège : OUI!




Ce qui parait assez évident.
Mais pourquoi ils ont mis ça en place ? Je veux dire.. ils ont bien donné une raison, d'avoir crée ces lois ? Quelles étaient-elles ?


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=ihL2ApLJS7s
http://www.santenatureinnovati [...] feculents/
http://www.avaaz.org/fr/g8_eva [...] e/?tLRsSbb
n°49306
wired
Posté le 04-11-2013 à 23:34:45  profil
 

titseve1 a écrit :


Ce qui parait assez évident.
Mais pourquoi ils ont mis ça en place ? Je veux dire.. ils ont bien donné une raison, d'avoir crée ces lois ? Quelles étaient-elles ?


Par "bons sentiments", ou pour "faire de gauche", ou parce qu'ils n'assument pas le principe de la responsabilité...

n°49307
wired
Posté le 04-11-2013 à 23:35:41  profil
 

titseve1 a écrit :


Donc vous pensez que tous ceci était voulu ?


Voulu par qui?

Par les socialistes? C'est en effet leur intérêt de fabriquer des pauvres, qui par la suite votent pour eux.

Mais comme ils sont incapables de résoudre les problèmes des pauvres, ils finissent par perdre ces électeurs.

Il faut alors les remplacer par des immigrés, qui eux voteront à gauche, enfin on espère...

n°49309
titseve1
Posté le 05-11-2013 à 09:42:12  profil
 

wired a écrit :


Voulu par qui?

Par les socialistes? C'est en effet leur intérêt de fabriquer des pauvres, qui par la suite votent pour eux.

Mais comme ils sont incapables de résoudre les problèmes des pauvres, ils finissent par perdre ces électeurs.

Il faut alors les remplacer par des immigrés, qui eux voteront à gauche, enfin on espère...




Mais il y a des immigrés partout. Pas qu'en France.


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=ihL2ApLJS7s
http://www.santenatureinnovati [...] feculents/
http://www.avaaz.org/fr/g8_eva [...] e/?tLRsSbb
n°49311
chevalvape​ur
Posté le 05-11-2013 à 11:47:08  profil
 

titseve1 a écrit :




Mais il y a des immigrés partout. Pas qu'en France.



Je ne vois pas en quoi vous faites une réponse au post de wired , je ne vois pas , car ce n 'est pas une réponse.

Sous d' autres cieux, certes , il y des immigrés, mais au plus grand bonheur de ces dernier localisées en France , il fait
plus "chaud " en France qu' ailleurs . Vous n' avez pas écouté les propos du papa de Léonarda ??????

Le jour ou nous acceuillerons les immigrés ;^ou nous adresserons a ces gens là , comme le fît en son temps JF Kennedy lors d' un discours aux immigrés

" En venant aux Etats Unis d' Amérique , ne vous demandez pas ce que ce pays , peut vous donner , mais demandez contraire ce que vous êtes capable d' apporter a L' Amérique"

Voila une différence de taille, dans un pays où il y a plus d'émigrés qu' en France.

Ils viennent ;pour certain avec la poche pleine de "leurs droits" , aux USA , ils y vont pour bosser. , en France , voir le papa de Léonarda , qui n 'est pas un cas unique , il n' a pas du appre ndre tout seul ses droits , d' autres s' en sont chargés.....

n°49313
wired
Posté le 05-11-2013 à 17:02:04  profil
 

titseve1 a écrit :


Mais il y a des immigrés partout. Pas qu'en France.


Il y en a moins ailleurs, ou alors il y a moins par rapport aux besoins économiques.

Le problème est que beaucoup d'immigrés viennent pour les prestations sociales et non pour les besoins du marché du travail.

Si les immigrés venaient pour le travail, ils n'iraient pas massivement vers un pays avec un taux de chômage durablement élevé.

n°49318
chevalvape​ur
Posté le 06-11-2013 à 17:11:39  profil
 

cda - france 5 a écrit :


Que pensez-vous des réponses du gouvernement et des partenaires sociaux sur le front de l’emploi ? Comment gagner la bataille contre le chômage ?




La bataille pour l' emploi nécéssite que les investissements de l' état soient fait suivant cette priorité , dans ce seul objectif.Nous ne disposons pas de suffisament de "munitions" pour "arroser" ses "clients électeur" pensez vous , et bien non , détrompez vous , les soc se prépare a "arroser" les arts a l' école.

C 'est bien me direz vous , mais quand on sait le contenu , des formations aux écoliers de France...sur l' Art Contemporain , formations éffectuées par des "artsites" cela va de soit.
Voila qui va donner de nouvelles "armes" a nos chéres têtes blondes pour s' épanouir dans leur futur job.

Quand on sait de quoi est fait l'Art Officiel en France , il y a de quoi être plié en 4 comme le disait si bien Coluche
" vous pouvez bien rigoler bande de cons , c'est avec votre pognon" Coluche.
Comme nos chéres têtes blondes , n' ont aucune idée de l' Art en général , je pense qu' il eut été préférable de commencer par Léonard de Vinci .....etc etc....
Il en va de même , si vous voulez éveiller un enfant a la musique classique , passez par la case Baroque, Classique,Romantique......évit ez d' entrer par la porte musique dodécaphonique, musique sérielle.....

Ce "projet" , est dans les tuyaux de notre chére ministre de la Culture, voila qq électeurs auxquels on donne des sucreries. Mais le plus grave , c'est que lorsque nos têtes blondes vont voir ce qu 'est "L'Art Contemporain" ils vont tous se prendre pour de futurs artistes......

n°49319
chevalvape​ur
Posté le 06-11-2013 à 17:13:53  profil
 

cda - france 5 a écrit :


Que pensez-vous des réponses du gouvernement et des partenaires sociaux sur le front de l’emploi ? Comment gagner la bataille contre le chômage ?




J' avais oublié de dire que je tenais ces infos de la revue ARTENSION dernier N° , revue faisant en qq sorte référence sur l' Art Contemporain

n°49326
titseve1
Posté le 07-11-2013 à 20:47:27  profil
 

wired a écrit :


Le pouvoir socialocommuniste depuis des décennies a tout fait pour dérégler le marché immobilier. Le marché locatif est sinistré.

Et c'est ce que je n'arrive pas à comprendre. Pourquoi ?

Quand un socialocommuniste détruit quelque chose, que croyez-vous qu'il fait?

Qu'il profite de ce qu'il a détruit. Mais ce que je me demande, c'est: de quelle façon exactement ?

Il accuse le méchant capitaliste, la classe possédante et le néo-ultra-méga-libéralisme qui mange les enfants.



Mais sans eux, ils ne pourraient pas être là, et c'est bien évident qu'ils le savent. Ça n'a pas de sens...
Et même si les immigrés finissent par voter pour eux, ils doivent bien trouver du fric quelque part pour garder leurs voix.


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=ihL2ApLJS7s
http://www.santenatureinnovati [...] feculents/
http://www.avaaz.org/fr/g8_eva [...] e/?tLRsSbb
n°49327
titseve1
Posté le 07-11-2013 à 20:53:25  profil
 

chevalvapeur a écrit :



Je ne vois pas en quoi vous faites une réponse au post de wired , je ne vois pas , car ce n 'est pas une réponse.




En fait je me pose des questions.
Pas évident de savoir le vrai du faux quand on est de ma génération.
Je me pose des questions sur le véritable intérêt à faire entrer autant d'immigrés en France ET en Europe.
Alors évidement, les prestations chez nous sont alléchantes, donc oui, il y en a surement plus chez nous, mais je ne pense pas que le seul intérêt du gouvernement soit de remplacer les français par des immigrés pour uniquement gagner des voix. Maintenant on peut prendre aussi ça plus simplement, et penser que c'est un résultat de cause(plus de prestations) à effet(plus d'immigrés), et que le gouvernement va tout simplement profiter de la situation, pour gagner des voix en sa faveur. Encore faudrait-il qu'ils voient vraiment à très court thermes, et qu'ils leurs accordent le droit de voter.
Mais je ne sais pas trop si je suis compréhensible, mon conjoint est entrain de s'acharner sur son clavier, et ça me déconcentre^^


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=ihL2ApLJS7s
http://www.santenatureinnovati [...] feculents/
http://www.avaaz.org/fr/g8_eva [...] e/?tLRsSbb
n°49497
nexuspolux
Posté le 28-11-2013 à 18:28:02  profil
 

""""""""""Que pensez-vous des réponses du gouvernement et des partenaires sociaux sur le front de l’emploi ? Comment gagner la bataille contre le chômage ?""""""""""""""""""

Tout d'abord quels que soit les chiffres qui tombent comme ceux d'aujourd'hui 0,3% de chômage en moins et bien sachez que la bataille du gouvernement est bien plus simple qu'il n'y parait et voici pourquoi:
Le pole emploi ne fait aucune différence entre un chômeur qui retrouve un emploi et un chômeur qui est radié du pole emploi.
Puisque un chômeur qui retrouve du boulot est un chômeur qui est radié mais tout le problème c'est qu'un chômeur radié qui n'a pas retrouvé un emploi entre aussi dans les chiffres.
Il n'y a aucune statistique de ce que devient un radié et pole emploi est incapable de vous dire si c'est un radié à la rue ou un radié retour à l'emploi.
Le vrai chiffre de baisse du chômage ne doit pas être celui ci qui est donc faux puisque ne correspondant pas à un retour à l'emploi mais à des radiations. Mais pour être réaliste et explicite, il devrait-être le chiffre de l'augmentation du nombre de salarié et donc du retour à l'emploi.

Le pire dans cela c'est que: tant que les chômeurs radié et mis à la rue sans emploi rentre dans les statistiques de baisse du chômage dans un pseudo retour à l'emploi bidon, alors il sera plus facile pour pole emploi de radié des gens pour des excuses à deux balles plutôt que de leurs retrouver un emploi.

0,3% de chômeurs en moins mais pas de retour à l'emploi mais bien de RADIATION mais pour où: la rue "sdf" ou le boulot?

n°49565
diane 75
Posté le 01-12-2013 à 18:43:16  profil
 

swiss lover a écrit :


ce qui ne marche pas, c'est que vous, les journalistes, traitez toujours les mêmes sujets, les plus spectaculaires, les plus populaires : mais ce n'est pas avec des micro-trottoirs que le peuple va apprendre l'économie

si vous n'aidez pas à enrichir le débat public, ne vous étonnez pas de sa paupérisation !




La France regorge d'économistes ,de consultants,d'experts en ceci et cela ,de conseillers ,d'analystes,de cabinets X ou Y et cependant droite ou gauche ne parviennent pas à trouver les solutions pour redresser l'économie.
Et même certains "grands patrons "experts en négociation financière "pour leur sortie"n'ont pas trouvé "les clefs "pour faire fonctionner et développer leur entreprise !
Donc les non initiés en économie (et dont je fais partie) peuvent réellement s'inquiéter.
Et si le bons sens populaire ,était seulement écouté ,par tous ceux qui se qualifient :" élite de la nation"!:Un travail ,un logement , se soigner ,une retraite décente , un partage un plus équitable des richesses,voilà ce que souhaite tout simplement le peuple.Or ce que l'on peut constater:en période de crise ,certains ne se sont jamais aussi bien "portés " ,veulent même toujours plus (si ce n'était pas en" écrasant l'autre",cela ne serait pas contestable.)

n°49854
profanoiaq​ue
Posté le 15-01-2014 à 20:19:59  profil
 

C'est quoi le syndicalisme en France? Il y aurait environ 7% de travailleurs syndiqués soit environ 1.7 millions sur combien? Calcul simple sur près de 15 millions!
Le syndicalisme en France n'a eu de force que lorsqu'ils étaient affidé à des partis politiques. Aujourd'hui on peut dire qu'il ne représentent rien mais prétendent tout régenter! Mais ce n'est pas nouveau car souvenez-vous mai 68 les syndicats ont pris le train en marche. Ils n'étaient pas à l'origine des événements! Depuis, lors situation qui n'était déjà pas brillante a continué de se dégrader. Mais il faut bien se montrer pour les subventions! Force est de constater qui sont sans cesse dépassé par les événements et à la traîne de tous les mouvement qui éclatent spontanément.
J'étais en mai 68 délégué CGT, et je me souviens de cette affirmation lancé par cette CGT, alors courroie de transmission du PC: Il faut supprimé l'apprentissage qui est un esclavage des jeunes. Certains dirons, oui, mais cela existe toujours! C'est vrai! Mais la conséquence à été lourde pour le futur, car suite à cela a été voté une loi en 1969 qui fixe de nouvelles conditions: Ne peuvent-être acceptés en apprentissage que les jeunes ayant 16 ans accompli et ayant terminé le deuxième cycle (3ème des collèges). On peut voir aujourd'hui les méfaits de ce texte encore défendu bec et ongle par ces même syndicats moribonds qui n'ont de cesse de défendre les acquis qui aujourd'hui sont indéfendables pour la plus part! Peut-on continuer d'accepter que les fonctionnaires partent en retraite plus tôt que les autres, qu'ils ne participent qu'à hauteur pour 25% de leur retraite contre 80% pour le privé?
Peut on continuer que les fonctionnaires perçoivent en retraite l'équivalent de leur dernier salaire? Est-il acceptable que les femmes fonctionnaires puissent partir à la retraite avant 50 ans quand elles ont eu 3 enfants?
Je ne veut pas porter le débat sur les fonctionnaires, lesquels par ailleurs votent en majorité à gauche, or la philosophie de gauche ne prône-t-elle pas le partage, l'égalité? Il faut bien commencer par un bout et pour ma part je pense que c'est le plus gros! Ce n'est pas le statut de fonctionnaire qui est en cause, ce sont les avantages qu'ils ont acquis au détriment des autres qui est scandaleux! Les syndicalistes bien pensants répondrons oui, mais c'est pour tirer tout le monde vers le haut! C'est un bon principe sauf que les syndicats en déliquescence n'on aucun pouvoir sur le privé et que d'autre part dans cette crise que nous traversons il faut tirer vers le bas et là on s'aperçoit que le corps social sur lequel le gouvernement peut agir c'est le privé et pourquoi? Justement parce que non structuré au niveau syndical et d'autre part que jusqu'à ce jour aucun gouvernement n'a oser se confronter à la fonction publique!

Une idée pour résorber le chômage? Obligé les entreprises à embaucher des chômeurs, pour formation, en proportion de leurs effectifs respectifs et indemnisés par la caisse de chômage! Au lieu de payer des gens à rien faire payons les pour qu'ils ne quittent pas le milieu de l'entreprise! ça ne coûterait au patronat que la formation, pour laquelle ils cotisent déjà à fond perdu.

n°49934
godzylla
Posté le 31-01-2014 à 22:08:40  profil
 

c'est une émission pour les retraités, les profs de collège ou primaire et pour reconditionner des chômeurs qui n'ont rien à y gagner.

n°49945
kenique
Posté le 03-02-2014 à 16:07:24  profil
 

l

nexuspolux a écrit :


""""""""""Que pensez-vous des réponses du gouvernement et des partenaires sociaux sur le front de l’emploi ? Comment gagner la bataille contre le chômage ?""""""""""""""""""

Tout d'abord quels que soit les chiffres qui tombent comme ceux d'aujourd'hui 0,3% de chômage en moins et bien sachez que la bataille du gouvernement est bien plus simple qu'il n'y parait et voici pourquoi:
Le pole emploi ne fait aucune différence entre un chômeur qui retrouve un emploi et un chômeur qui est radié du pole emploi.
Puisque un chômeur qui retrouve du boulot est un chômeur qui est radié mais tout le problème c'est qu'un chômeur radié qui n'a pas retrouvé un emploi entre aussi dans les chiffres.
Il n'y a aucune statistique de ce que devient un radié et pole emploi est incapable de vous dire si c'est un radié à la rue ou un radié retour à l'emploi.
Le vrai chiffre de baisse du chômage ne doit pas être celui ci qui est donc faux puisque ne correspondant pas à un retour à l'emploi mais à des radiations. Mais pour être réaliste et explicite, il devrait-être le chiffre de l'augmentation du nombre de salarié et donc du retour à l'emploi.

Le pire dans cela c'est que: tant que les chômeurs radié et mis à la rue sans emploi rentre dans les statistiques de baisse du chômage dans un pseudo retour à l'emploi bidon, alors il sera plus facile pour pole emploi de radié des gens pour des excuses à deux balles plutôt que de leurs retrouver un emploi.

0,3% de chômeurs en moins mais pas de retour à l'emploi mais bien de RADIATION mais pour où: la rue "sdf" ou le boulot?



lllllIl n'y a aucun rapport entre un demandeur d'emploi radié et un qui a retrouvé du travail (et qui est aussi radié tout simplement parce qu'il n'est plus demandeur d'emploi). La radiation est une sanction. Contrairement à ce qu'on lit ou entend dire souvent, les chômeurs "en fin de droits" ne sont pas radiés. Simplement, ils ne sont plus indemnisés en tant que tels, mais ils peuvent demander le RSA. Je vous rappelle que les deux tiers des personnes qui seraient éligibles à cette prestation n'en font pas la demande. On aimerait savoir pourquoi...
lllllD'autre part, quand on parle des statistiques du chômage, on cite seulement celles qui concernent les demandeurs d'emploi de catégorielA, qui recouvre (à peu près) la notion de "demandeur d'emploi au sens du B.I.T."⁽*⁾, ce qui permet des comparaisons avec les pays étrangers. Rien ne vous empêche d'aller chercher sur internet celles qui concernent les quatre autres catégories. Elles sont disponibles sur le site de l'INSEE. Ce qu'on peut regretter, c'est que les politiques ne les citent pas, mais ils ont de bonnes raisons pour cela. Par contre, je ne comprends pas que les journalistes feignent de les ignorer.
lllllActuellement, en France, 70% des personnes en âge de travailler sont "actives" (c'est-à-dire ont ou cherchent un emploi). En Allemagne, c'est 77%. On voit bien que comparer les taux de chômage de ces deux pays n'a aucun sens si on ne tient pas compte de cette différence. Reste à expliquer cette différencel: en Allemagne, le pourcentage de personnes en âge de travailler diminue, alors qu'il augmente en France. Si on rapporte le nombre d'actifs à la population, il y en a plus en France qu'en Allemagne. Une fois de plus, on voit que les chiffres bruts n'ont aucun autre intérêt que de servir de données dans des calculs compliqués auxquels, trop souvent, les internautes répugnent à s'astreindre...
lllllOn voit par là que, ce qui est plus important que les statistiques du chômage, ce sont les statistiques de l'emploi et, notamment, de l'emploi marchand. En effet, le taux de chômage dépend du taux d'actifs, ce qui n'a pas de rapport direct avec la situation de l'emploi. En 2013, par exemple, le nombre d'emplois a diminué. Si le nombre d'actifs avait diminué, le taux de chômage aurait pu diminuer. Il se trouve que le nombre d'actifs a augmenté, ce qui a mécaniquement entraîné une hausse du chômage.
lllllIl y a une loi d'arainl: avec une productivité qui augmente de près de 1%lpar an et une population qui augmente d'environ 0.5%lpar an, tant que la croissance ne dépassera pas 1.5%lp

______________________________ ___________

⁽*⁾lBureau International du Travail. C'est un organisme rattaché à l'ONU et chargé des questions générales liées au travail dans le monde, il réside à Genève. Il harmonise les concepts et définitions relatives au travail et à l'emploi, en particulier celles relatives à la population active occupée et aux chômeurs.

n°49946
kenique
Posté le 03-02-2014 à 16:18:54  profil
 

l

lllll Mon message est parti tout seul. Je le republie complété.

nexuspolux a écrit :


""""""""""Que pensez-vous des réponses du gouvernement et des partenaires sociaux sur le front de l’emploi ? Comment gagner la bataille contre le chômage ?""""""""""""""""""

Tout d'abord quels que soit les chiffres qui tombent comme ceux d'aujourd'hui 0,3% de chômage en moins et bien sachez que la bataille du gouvernement est bien plus simple qu'il n'y parait et voici pourquoi:
Le pole emploi ne fait aucune différence entre un chômeur qui retrouve un emploi et un chômeur qui est radié du pole emploi.
Puisque un chômeur qui retrouve du boulot est un chômeur qui est radié mais tout le problème c'est qu'un chômeur radié qui n'a pas retrouvé un emploi entre aussi dans les chiffres.
Il n'y a aucune statistique de ce que devient un radié et pole emploi est incapable de vous dire si c'est un radié à la rue ou un radié retour à l'emploi.
Le vrai chiffre de baisse du chômage ne doit pas être celui ci qui est donc faux puisque ne correspondant pas à un retour à l'emploi mais à des radiations. Mais pour être réaliste et explicite, il devrait-être le chiffre de l'augmentation du nombre de salarié et donc du retour à l'emploi.

Le pire dans cela c'est que: tant que les chômeurs radié et mis à la rue sans emploi rentre dans les statistiques de baisse du chômage dans un pseudo retour à l'emploi bidon, alors il sera plus facile pour pole emploi de radié des gens pour des excuses à deux balles plutôt que de leurs retrouver un emploi.

0,3% de chômeurs en moins mais pas de retour à l'emploi mais bien de RADIATION mais pour où: la rue "sdf" ou le boulot?



lllllIl n'y a aucun rapport entre un demandeur d'emploi radié et un qui a retrouvé du travail (et qui est aussi radié tout simplement parce qu'il n'est plus demandeur d'emploi). La radiation est une sanction, qui frappe ceux qui ne se conforment pas aux règles de fonctionnement de "Pôle Emploi". Contrairement à ce qu'on lit ou entend dire souvent, les chômeurs "en fin de droits" ne sont pas radiés. Simplement, ils ne sont plus indemnisés en tant que tels, mais ils peuvent demander le RSA. Je vous rappelle que les deux tiers des personnes qui seraient éligibles à cette prestation n'en font pas la demande. On aimerait savoir pourquoi...
lllllD'autre part, quand on parle des statistiques du chômage, on cite seulement celles qui concernent les demandeurs d'emploi de catégorielA, qui recouvre (à peu près) la notion de "demandeur d'emploi au sens du B.I.T."⁽*⁾, ce qui permet des comparaisons avec les pays étrangers. Rien ne vous empêche d'aller chercher sur internet celles qui concernent les quatre autres catégories. Elles sont disponibles sur le site de l'INSEE. Ce qu'on peut regretter, c'est que les politiques ne les citent pas, mais ils ont de bonnes raisons pour cela. Par contre, je ne comprends pas que les journalistes feignent de les ignorer, mais il faut dire à leur décharge que cela ne changerait pas grand chose...
lllllActuellement, en France, 70% des personnes en âge de travailler sont "actives" (c'est-à-dire ont ou cherchent un emploi). En Allemagne, c'est 77%. On voit bien que comparer les taux de chômage de ces deux pays n'a aucun sens si on ne tient pas compte de cette différence. Reste à expliquer cette différencel: en Allemagne, le pourcentage de personnes en âge de travailler diminue, alors qu'il augmente en France. Si on rapporte le nombre d'actifs à la population, il y en a plus en France qu'en Allemagne. Une fois de plus, on voit que les chiffres bruts n'ont aucun autre intérêt que de servir de données dans des calculs compliqués auxquels, trop souvent, les internautes répugnent à s'astreindre...
lllllOn voit par là que, ce qui est plus important que les statistiques du chômage, ce sont les statistiques de l'emploi et, notamment, de l'emploi marchand. En effet, le taux de chômage dépend du taux d'actifs, ce qui n'a pas de rapport direct avec la situation de l'emploi. En 2013, par exemple, le nombre d'emplois a diminué. Si le nombre d'actifs avait diminué, le taux de chômage aurait pu diminuer. Il se trouve que le nombre d'actifs a augmenté, ce qui a mécaniquement entraîné une hausse du chômage.
lllllIl y a une loi d'arainl: avec une productivité qui augmente de près de 1%lpar an et une population qui augmente d'environ 0.5%lpar an, tant que la croissance ne dépassera pas 1.5%lpar an, on ne créera pas d'emplois, sinon des emplois non-marchands, en creusant le déficit public... Et la croissance reviendra lorsque les épargnants casseront leur tirelire. C'est dans ce but qu'on cherche à lancer une politique de l'offre. Il faudra du temps pour qu'on commence à en sentir les effets. Il est d'autant plus regrettable qu'on ait attendu si longtemps pour s'y résoudre. Cela dit, je ne vois pas en quoi les mesures envisagées pourraient permettre d'atteindre le but visé. Mais je n'ai peut-être rien compris...

______________________________ ___________

⁽*⁾lBureau International du Travail. C'est un organisme rattaché à l'ONU et chargé des questions générales liées au travail dans le monde, il réside à Genève. Il harmonise les concepts et définitions relatives au travail et à l'emploi, en particulier celles relatives à la population active occupée et aux chômeurs.

 Page :   1  2  3

Aller à :