france5.fr
 

1 utilisateur anonyme et 6 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  69  70  71  72  73  74
Auteur Sujet :

Religions : où sont les femmes ?

n°106863
veroh0
Posté le 16-08-2011 à 16:36:03  profil
 

Reprise du message précédent :

An Nawawi a écrit :



Elles partagent nôtre avis. Les converties qui le portent volontairement en sont la preuve.




Ce sont effectivement les pires!


---------------
létrangère
n°106864
jj23
Posté le 16-08-2011 à 16:40:53  profil
 

cda - france 5 a écrit :

Selon vous, pourquoi les femmes sont moins présentes dans la plupart des cultes ? Leur rôle doit-il évoluer ?


Il me semble qu'il n'y a que dans le monde musulman que les femmes sont absentes du culte. Puisqu'on voit maintenant les prières de musulmans dans les rues, on constate bien qu'elles n'y sont pas.
Ce qu'on ne sait pas c'est la raison de cette absence, si ce sont elles qui ne souhaitent pas participer à la prière ou si ce sont les hommes qui l'interdisent, s'il leur manque des qualités pour la prière, si elles ne sont pas concernées ou si elles sont exclues. Il semble que ne pas apparaître soit une prescription de cette religion pour les femmes, ce que symbolise bien le voile. Soit dit en passant qu'elles ne semblent pas s'en plaindre.

A ma connaissance il n'y a pas d'exclusion de cette nature dans les autres religions.
Dans la religion catholique, il faut reconnaître des fonctions et des rôles différents des hommes et des femmes, mais pas d'exclusion. On peut autant entendre parler d'un abbé Pierre que d'une mère Theresa, et dans la Bible, les femmes sont présentes, même si c'est dans des rôles traditionnels, il faut ramener ça aussi à l'époque.

Si le rôle des femmes doit évoluer pour que les femmes accèdent par exemple aux mêmes fonctions que les hommes, c'est aux personnes concernées d'en débattre, du moment qu'une religion n'a pas d'emprise sur la société pour figer les rôles des hommes et des femmes sur un modèle qu'elle préconiserait, la société n'a pas à exercer d'emprise sur ceux à qui la question pourrait se poser. C'est la condition de la paix.

n°106865
lepante74
Posté le 16-08-2011 à 16:42:30  profil
 

jj23 a écrit :


J'espère que vous savez bien comment s'enrichit cette encyclopédie: par les contributions de tous ceux qui passent qui y font ajouts ou suppression comme bon leur semble. Ca m'épate toujours quand quelqu'un fait référence à Wikipedia.



Wikipedia reste une référence commode. Au moins pour préciser ce qu'on sait déjà. Sans avoir à fouiller dans sa bibliothèque.
Le concile de Macon a bel et bien statué sur le point d'admettre que dans les Ecritures saintes, le terme "homo" concernait les deux sexes.

n°106870
antonietta
Posté le 16-08-2011 à 16:58:09  profil
 

An Nawawi a écrit :



Dans la religion musulmane la femme n'est pas rabaissée et surtout comparé aux autres religions... Les vêtements qui préservent le corps du regard des étrangers sont une bonne chose, je ne vois pas comment cela peut être considérer comme humiliant. A l'opposé être une victime de ce qui plait aux hommes et de ce que pensent les gens c'est ça qu'il faut condamner.
Et aussi dans l'Islam ce n'est pas la faute de Eve comme les chrétiens disent mais c'est la faute des deux et la femme ne souffre pas lors de la grossesse à cause de cela.





Bonjour Jojo Laffreux.
Vos propos ne correspndent pas à votre surnom... C'est intéressant ce que vous écrivez.
Cependant je ne partage pas tout votre avis.
Si l'homme est tenté par la femme, c'est la nature et normal.
La femme n'a pas à le "payer" et se couvrir plus que ne le fait l'homme.
C'est injuste. Maintenant s'il y a des femmes qui aiment se voiler, libres à elles, dans la mesure où elles n'ont pas subi un lavage de cerveau à la naissance dans ce sens (y compris lavage de cerveau religieux).
Je ne crois pas à l'histoire de Adam et Eve. A mon avis nous descendons des singes. Mon ancienne Pasteure m'avait dit une fois que dans la Bible il y a des choses fausses, écrites pour éduquer les gens. Le but de l'histoire de Adam et Eve (à mon avis) c'est de culpabiliser ceux qui veulent goûter au fruit (la pomme) de l'arbre de la connaissance, bref de maintenir les foules dans l'ignorance.
Si Dieu nous a donné une conscience, c'est pour l'utiliser et non pour nous soumettre.
Bonne fin de journée.

n°106871
kenique
Posté le 16-08-2011 à 16:59:09  profil
 

lepante74 a écrit :



Le concile de Mâcon (7e siècle ?) a simplement débattu sur le point de savoir si le mot "homo" pouvait s'appliquer aux femmes



     Je ne suis pas croyant et il m'est indifférent de savoir que certains mettent en doute le fait que les femmes aient une âme dans la mesure où je pense que les hommes n'en ont pas.

     MAIS, il y a suffisamment de reproches à faire à l'Eglise catholique sans aller chercher cette histoire rocambolesque de femmes dépourvues d'âme. Jamais l'Eglise catholique n'a prétendu cela. Simplement, Grégoire de Tours (539-594) raconte que, au Second Concile de Mâcon (585), UN évêque s'est demandé si la phrase
     
"Et creavit Deus hominem ad imaginem suam, ad imaginem Dei creavit illum" ("Dieu créa l'homme a son image, il le créa à l'image de Dieu" )

concernait la femme, le mot latin "homo" désignant, à cette époque, les êtres humains de sexe masculin (d'où le sens du mot français "homme", aujourd'hui). On l'a renvoyé à ses chères études (c'est le cas de le dire) en lui rappelant que, en langue classique,  le mot latin "homo" signifiait "être humain", sans considération de sexe. La suite de ce texte est d'ailleurs :

"masculum et feminam creavit eos" ("il les créa mâle et femelle" ),

où l'on voit que Saint Jérôme, auteur de la Vulgate (traduction de la bible hébraïque en latin), homme de haute culture, qui connaissait l'hébreu, le grec et le latin, fait bien la différence, comme en latin classique, entre "homo" et "masculus".

C'est mille ans plus tard que, se fondant sur le texte de Grégoire de Tours où cette anecdote est racontée ("Historia Francorum", si ma mémoire est bonne), on a fait un sort à cette histoire. Dans les vingt canons promulgués par le Second Concile de Mâcon, on ne trouve pas la moindre trace de ces fariboles.

n°106874
lepante74
Posté le 16-08-2011 à 17:17:10  profil
 

veroh0 a écrit :




Ce sont effectivement les pires!



Les converties sont en effet les plus excitées.

n°106875
lepante74
Posté le 16-08-2011 à 17:19:08  profil
 

kenique a écrit :



     Je ne suis pas croyant et il m'est indifférent de savoir que certains mettent en doute le fait que les femmes aient une âme dans la mesure où je pense que les hommes n'en ont pas.

     MAIS, il y a suffisamment de reproches à faire à l'Eglise catholique sans aller chercher cette histoire rocambolesque de femmes dépourvues d'âme. Jamais l'Eglise catholique n'a prétendu cela. Simplement, Grégoire de Tours (539-594) raconte que, au Second Concile de Mâcon (585), UN évêque s'est demandé si la phrase
     
"Et creavit Deus hominem ad imaginem suam, ad imaginem Dei creavit illum" ("Dieu créa l'homme a son image, il le créa à l'image de Dieu" )

concernait la femme, le mot latin "homo" désignant, à cette époque, les êtres humains de sexe masculin (d'où le sens du mot français "homme", aujourd'hui). On l'a renvoyé à ses chères études (c'est le cas de le dire) en lui rappelant que, en langue classique,  le mot latin "homo" signifiait "être humain", sans considération de sexe. La suite de ce texte est d'ailleurs :

"masculum et feminam creavit eos" ("il les créa mâle et femelle" ),

où l'on voit que Saint Jérôme, auteur de la Vulgate (traduction de la bible hébraïque en latin), homme de haute culture, qui connaissait l'hébreu, le grec et le latin, fait bien la différence, comme en latin classique, entre "homo" et "masculus".

C'est mille ans plus tard que, se fondant sur le texte de Grégoire de Tours où cette anecdote est racontée ("Historia Francorum", si ma mémoire est bonne), on a fait un sort à cette histoire. Dans les vingt canons promulgués par le Second Concile de Mâcon, on ne trouve pas la moindre trace de ces fariboles.



Merci de la précision.

n°106881
An Nawawi
Posté le 16-08-2011 à 19:41:45  profil
 

antonietta a écrit :


 Les protestants ne prient que Dieu (comme les musulmans je crois savoir sauf erreur). Le fait de ne pas prier Marie ou quelque autre être humain ne veut en rien dire que l'on n'aime pas cet être humain. Pour les protestants le lien entre Dieu et l'être humain est direct et il n'est pas nécessaire qu'il y ait intercession (il me semble que pour les musulmans c'est la même chose).




Oui les musulmans ne prient que Allah (soubhana wa ta'ala) et aiment également Marie ('alayha salam).
Oui le lien entre le croyant et Allah est direct en Islam aussi. L'intercession est possible chez les sunnites et les chiites avec les Prophètes uniquement en allant à leur tombe (car ils sont vivants dans leurs tombes à la différence des gens du commun) mais en gardant bien à l'esprit que seul Allah peut donner et que le Prophète n'est capable de rien, il est juste une cause d'acceptation de l'invocation. C'est comme si je demandais à un ami d'invoquer Dieu pour moi. Je sais que seul Dieu peut donner si Il veut et mon ami n'a pas cette capacité. Et aussi lorsque je demande à un ami je demande à un pieux je ne demande pas à un pêcheur, les prophètes étant pieux...
Chez les "salafis" wahhabis cela est interdit.


---------------
Al-Marrâkishî raconte: "J’ai vu le Sheikh [Nawawî] à Nawâ alors qu’il n’avait que 10 ans. Les enfants essayaient de le forcer à jouer avec eux, mais il fuyait en récitant le Coran et pleurait de leur comportement. Son amour s’installa alors dans mon coeur
n°106882
An Nawawi
Posté le 16-08-2011 à 19:44:30  profil
 

veroh0 a écrit :




Ce sont effectivement les pires!



Ou les meilleurs c'est selon


---------------
Al-Marrâkishî raconte: "J’ai vu le Sheikh [Nawawî] à Nawâ alors qu’il n’avait que 10 ans. Les enfants essayaient de le forcer à jouer avec eux, mais il fuyait en récitant le Coran et pleurait de leur comportement. Son amour s’installa alors dans mon coeur
n°106883
thea20100
Posté le 16-08-2011 à 19:49:21  profil
 

Celles qui le portent volontairement sont les pires parce que leurs finances en dépendent surement. Combien d'entre elles subvienennt à leurs propres besoins en étant libre financièrement ? Je parie à dix contre un qu'on n'en trouvera aucune !
Quant à jojolaffreux, j'attends son retour d'expérience sur le port d'un niquab une journée entière. Il peut même tenter la semaine.

n°106884
An Nawawi
Posté le 16-08-2011 à 19:50:00  profil
 

jj23 a écrit :


Il me semble qu'il n'y a que dans le monde musulman que les femmes sont absentes du culte. Puisqu'on voit maintenant les prières de musulmans dans les rues, on constate bien qu'elles n'y sont pas.
Ce qu'on ne sait pas c'est la raison de cette absence, si ce sont elles qui ne souhaitent pas participer à la prière ou si ce sont les hommes qui l'interdisent, s'il leur manque des qualités pour la prière, si elles ne sont pas concernées ou si elles sont exclues.





Les femmes ne sont pas obligés de prier à la mosquée comme les hommes le sont.
A la mosquée lorsqu'elles viennent elles sont soit derrière les hommes soit sur un côté, soit au dessus, soit en dessous mais jamais mélanger. En effet il est absolument impossible d'adorer Allah avec dévotion et concentration si des femmes sont présentes. Déjà sans les femmes c'est difficile d'être concentrer avec tous les appels du bas monde alors avec des femmes les pensées viendraient forcément en nous et la concentration pour l'adoration serait quasi impossible.


---------------
Al-Marrâkishî raconte: "J’ai vu le Sheikh [Nawawî] à Nawâ alors qu’il n’avait que 10 ans. Les enfants essayaient de le forcer à jouer avec eux, mais il fuyait en récitant le Coran et pleurait de leur comportement. Son amour s’installa alors dans mon coeur
n°106886
An Nawawi
Posté le 16-08-2011 à 19:55:07  profil
 

antonietta a écrit :



Bonjour Jojo Laffreux.
Vos propos ne correspndent pas à votre surnom... C'est intéressant ce que vous écrivez.
Cependant je ne partage pas tout votre avis.
Si l'homme est tenté par la femme, c'est la nature et normal.
La femme n'a pas à le "payer" et se couvrir plus que ne le fait l'homme.
C'est injuste. Maintenant s'il y a des femmes qui aiment se voiler, libres à elles, dans la mesure où elles n'ont pas subi un lavage de cerveau à la naissance dans ce sens (y compris lavage de cerveau religieux).
Je ne crois pas à l'histoire de Adam et Eve. A mon avis nous descendons des singes. Mon ancienne Pasteure m'avait dit une fois que dans la Bible il y a des choses fausses, écrites pour éduquer les gens. Le but de l'histoire de Adam et Eve (à mon avis) c'est de culpabiliser ceux qui veulent goûter au fruit (la pomme) de l'arbre de la connaissance, bref de maintenir les foules dans l'ignorance.
Si Dieu nous a donné une conscience, c'est pour l'utiliser et non pour nous soumettre.
Bonne fin de journée.



En fait l'homme et la femme ont été créé différent je pense que c'est indéniable et ils réagissent généralement différemment et Allah sait pourquoi il a donné tel ou tel ordre à chacune de ses créatures.

Les scientifiques disent apparemment que les cerveaux des hommes et des femmes seraient différents. Alors la femme aurait une meilleure capacité pour faire 2 choses à la foi et l'homme aurait un meilleur sens de l'orientation. La femme réagit aussi plus souvent aux émotions que l'homme ne le fait, je pense qu'on peut le constater dans la vie de tous les jours.


---------------
Al-Marrâkishî raconte: "J’ai vu le Sheikh [Nawawî] à Nawâ alors qu’il n’avait que 10 ans. Les enfants essayaient de le forcer à jouer avec eux, mais il fuyait en récitant le Coran et pleurait de leur comportement. Son amour s’installa alors dans mon coeur
n°106887
An Nawawi
Posté le 16-08-2011 à 20:06:48  profil
 

thea20100 a écrit :

Celles qui le portent volontairement sont les pires parce que leurs finances en dépendent surement. Combien d'entre elles subvienennt à leurs propres besoins en étant libre financièrement ? Je parie à dix contre un qu'on n'en trouvera aucune !
Quant à jojolaffreux, j'attends son retour d'expérience sur le port d'un niquab une journée entière. Il peut même tenter la semaine.



En France difficile d'exercer un métier en niqab en même temps, même si elle a les diplômes...

Je n'ai jamais dit que je le considérai comme obligatoire, je défends juste le droit à le porter de celle qui le souhaite.


---------------
Al-Marrâkishî raconte: "J’ai vu le Sheikh [Nawawî] à Nawâ alors qu’il n’avait que 10 ans. Les enfants essayaient de le forcer à jouer avec eux, mais il fuyait en récitant le Coran et pleurait de leur comportement. Son amour s’installa alors dans mon coeur
n°106889
veroh0
Posté le 16-08-2011 à 20:35:58  profil
 

An Nawawi a écrit :



Ou les meilleurs c'est selon




Les plus hystériques;

Mais une fois que leur mari les bazarde, elles ne se privent pas pour raconter le calvaire subi.


---------------
létrangère
n°106896
veroh0
Posté le 16-08-2011 à 20:37:01  profil
 

An Nawawi a écrit :



En France difficile d'exercer un métier en niqab en même temps, même si elle a les diplômes...

Je n'ai jamais dit que je le considérai comme obligatoire, je défends juste le droit à le porter de celle qui le souhaite.





Moi, ce déguisement dans mon pays laïc me dérange au plus haut point.


---------------
létrangère
n°106897
kenique
Posté le 16-08-2011 à 21:41:10  profil
 

ARBTREE a écrit :


...
Marie a donc rejointe Son Fils en Dieu lui même ! bah tiens ! comme ça d'un coup de baguette magique, même pas la peine d'être nazaréen et d'aller au désert !.
L'immaculée conception, donc Joseph n'a pas connu Marie, vraiment une opération du Saint-Esprit, en fait c'est bien de cela dont il s'agit : du Saint Esprit, et c'est de Lui que Jésus est né, et donc pour l'évangile et non pas l'histoire, Joseph "ne compte pas", le miracle est là pas dans un tour de passe matrimonial.
...



      L'immaculée conception n'a rien à voir avec la naissance de Jésus. Elle signifie que Marie (elle, pas Jésus) a été conçue immaculée, "sans péché", c'est-à-dire exemptée de l'héritage du péché originel. De ce fait, elle a accouché sans douleur (puisque les douleurs de l'enfantement sont présentées par la bible comme une sanction héréditaire du péché d'Eve, comme le travail est présenté par ce même livre comme une sanction héréditaire du péché d'Adam). Il en résulte que Jésus, fils de Dieu et de Marie, ne pouvait être marqué par ce péché, ce qui était la moindre des choses. Par la suite, n'ayant pas "hérité" le péché originel, Marie n'a pas péché, et, donc, est "montée au ciel" directement. Pour les autres, ils seront jugés à la fin des temps. C'est la raison pour laquelle les protestants ne prient pas les saints. Ils considèrent que, n'ayant pas encore été jugés, ils ne sauraient être avec Dieu et, par conséquent, incapables d'intercéder pour nous. Les catholiques pensent différemment. Ils considèrent que certaines personnes peuvent accéder à Dieu dès leur mort. L'Eglise, à la suite d'un procès long et rigoureux (en principe) prend sur elle de désigner ceux qu'elle appelle "les saints", qu'ils ne prient pas, contrairement à ce que certains affirment sur ce forum, mais auxquels ils demandent d'intercéder pour eux auprès de Dieu. L'invocation aux saints le dit expressément : "priez pour nous...". Dans les litanies de la vierge Marie, elle est nommée "avocate" ("advocata nostra" ). On ne prie pas son avocat ; on lui demande de prier le juge... Dans la "prière à Marie", le "je vous salue, Marie..." ou "ave, maria...", le texte dit bien "Dieu est avec toi ("dominus tecum" ) parle pour nous ("ora pro nobis" ).
     Je répète, pour ceux qui n'auraient pas lu mon précédent message, que je ne suis pas croyant. Ce n'est pas une raison pour dire n'importe quoi.

n°106909
thea20100
Posté le 16-08-2011 à 21:48:26  profil
 

Il me semble qu'il appartient aux imans de remettre les pendules à l'heure de toutes ces excitées du niquab. Car laissez faire revient à admettre, voire encourager ce type de pratiques qui ne plaide pas en faveur de cette religion. Mais ils ne le feront pas. Forcément. Cela les arrange de trop.
J'ai bien entendu les propos de l'iman dans l'émission. Très éloquent ! Il admet que les écrits prévoient l'égalité homme femme (ce qui est d'ailleurs faux car les femmes n"héritent par exemple que la moitié de la part du frère )mais que les coutumes machistes méditérannéennes sont venues polluer le discours initial et reprendre aux femmes ce que le prophète semble leur avoir donné. En somme, toutes ces pratiques sont du "pipeau" façonnées par les hommes et les imans actuels ne font pas grand chose pour changer les choses. Pire, quand on lui demande s'il est possible d'envisager des femmes iman, il répond immédiatement "NON" !! La preuve par neuf de l'égalité ! Quels sont des machos à la petite semaine qui osent se prétendre représentant de Dieu ! Des usurpateurs, ni plus ni moins.  

n°106910
lbm34
Posté le 16-08-2011 à 22:11:27  profil
 

Le role de la femme dans la religion est clairement définie dans la bible (pour les chrétiens j'entends). Si on croit en Dieu, on fait ce qu'il nous demande. Ce qu'il nous demande étant écrit dans la bible, il suffit de la lire. La plupart des religions on une fausse idée de la femme (dénigrée ou autre) en raison de leur pauvre connaissance de la parole de Dieu. Comme indiqué plus haut, Jésus n'a aucunement fais de distinction entre hommes et femmes. Il a simplement mis en valeur de rôle de chacun.
1 pierre 3:7 continuez a leur assigner de l'honneur ... afin que vos prières ne soit pas entravées... Ce qui veut bien dire que Dieu n'écoute pas les prières des hommes qui ne respectent pas les femmes.
Pour revenir sur une question abordée dans l'émission sur le rôle de la femme dans la prédication ou l'évangélisation, Il est clair que la femme aussi peut et doit y participer. Jésus a envoyé ses "disciples" sans distinction de genre.

Dans une note plus générale, le fait de ne pas croire en Adam et Eve, puisque cela a été abordée, revient à rendre inutile toute croyance. Si la genèse n'est qu'une légende, alors on a aucun compte a rendre à Dieu, si jamais il existe, puisque qu'il ne nous a pas créé... La notion de salut et toute de reste de la bible n'en devient que pur littérature sans sens réel.

n°106911
lbm34
Posté le 16-08-2011 à 22:36:54  profil
 

Pour répondre au Sujet de Marie, mère de Jésus, considérée comme vierge alors que Jésus a eu des frères et Sœurs (Matthieu 12:46,47; Marc 6:3; Luc 8:19, 20; Jean 2:12; 7:3, 5)... De plus difficile de croire de Joseph n'ai jamais eu de relation avec sa femme après la naissance de Jésus... c'était un homme !

L’église Catholique garde cette fausse idée afin de diaboliser les relation sexuelles entre un homme et une femme. Ce qui leur sert également comme justification, entre autre, au célibat des prêtres. Célibat qui à pour seul et unique but des fins matériel et financière. Tout les biens du prêtre revenant à l'église au lieu de sa famille ! Ce n'est pas pour rien que la bible dépeint la chrétienté comme une prostituée, qui n'a eu pour seule objectif le pouvoir et la richesse. ET je ne parle même pas de son implication des guerres qualifié de saintes dans le seul but d'assouvir sa soif de pouvoir. Tout cela est bien contraire à cette simple loi que Jésus a rappelé : Aime Dieu et aime ton prochain. Si tu aimes ton prochain, tu ne peut pas aller le tuer. C'est pourtant ces mêmes frères dans la "foi" qui se sont entretué sous la bénédiction et les prières des prêtres des camps opposés. Mais bon, la je sors du sujet...

Bref, les religions officiellement reconnu ne sont que des impostures et on ne peut pas s'attendre à ce qu'elles aient un point de vu correct vis à vis de la femme.

n°106913
thea20100
Posté le 16-08-2011 à 22:51:48  profil
 

@ Kenique : ce que je ne comprends pas c'est cette curieuse nécessité d'être vierge. En quoi est ce un signe de sainteté. Vous dites parce qu'il faut que marie échappe à la fatalité liée au péché originel.
Eve la tentatrice serait donc plus coupable qu'Adam le mangeur de pomme (car au final c'est quand même lui qui l'a bouffée (sourire)). L'inégalité homme femme prend racine dans ce type d'histoire à dormir debout. Elle fut véhiculée par des armées de pretres trop heureux d'y trouver matière à culpabiliser les femmes et à donner du pouvoir aux hommes ). C'est un procédé que connaissent tous les dictateurs.
Cette religion ainsi racontée est pitoyable. Les gens sont tellement naifs, tellement soucieux de penser que leur vie a un sens, tellement prompt à adopter une explication sommaire. Dieu s'il existe n'a surement pas mis sur terre des êtres humains avec des neurones juste pour ne pas s'en servir et encore moins créer des être sexués juste pour se regarder l'un l'autre en chien de faience sans avoir le droit d'y toucher (ou même de voir façon burka). Il faut vraiment être félé pour croire de telles inepties.

n°106915
crab2
Posté le 16-08-2011 à 23:01:19  profil
 

MARIE

Entendu au cours de cette émission,  Odon Vallet expliquer que le texte de J P Sartre serait '' sublime '', le plus beau de tous les textes écrit sur Marie

Hors, Odon Vallet disait dans Le Monde daté du 6 juin 2002. « La France a un problème, c’est que la moitié des crimes, jugés en France, sont des crimes sexuels. Alors plutôt que de s’inquiéter du nombre en hausse des victimes et de l’état de la société qui ne sait comment enrayer cette criminalité, … cessons d’emmerder les violeurs. Non, la justice n’est pas un " tribunal des mœurs ", car les viols ne sont pas une question de mœurs.  »
Odon Vallet, manifestement n'avait pas eu la '' divine révélation '' que le viol est un crime

Pourquoi relater '' cet épisode '', parce qu'il participe à une meilleure compréhension de l'idée qu' Odon Vallet [ et quelques autres ] se font de la femme...

Regardons  de plus près...ce qu'il en est...

MARIE
Entrons avec J P Sartre dans le profond du XX siècle et la maternité sublimée, déifiée
Pourquoi les catholiques considèrent comme majeur le texte de J P S sur le jour de Noël chrétien ?


Suite à partir de la page :
MARIE – Saison 2

http://laicite.over-blog.com/a [...] 99709.html


n°106921
BenAlors00
Posté le 17-08-2011 à 00:51:28  profil
 

thea20100 a écrit :

@ Kenique : ce que je ne comprends pas c'est cette curieuse nécessité d'être vierge. En quoi est ce un signe de sainteté. Vous dites parce qu'il faut que marie échappe à la fatalité liée au péché originel.
Eve la tentatrice serait donc plus coupable qu'Adam le mangeur de pomme (car au final c'est quand même lui qui l'a bouffée (sourire)). L'inégalité homme femme prend racine dans ce type d'histoire à dormir debout. Elle fut véhiculée par des armées de pretres trop heureux d'y trouver matière à culpabiliser les femmes et à donner du pouvoir aux hommes ). C'est un procédé que connaissent tous les dictateurs.
Cette religion ainsi racontée est pitoyable. Les gens sont tellement naifs, tellement soucieux de penser que leur vie a un sens, tellement prompt à adopter une explication sommaire. Dieu s'il existe n'a surement pas mis sur terre des êtres humains avec des neurones juste pour ne pas s'en servir et encore moins créer des être sexués juste pour se regarder l'un l'autre en chien de faience sans avoir le droit d'y toucher (ou même de voir façon burka). Il faut vraiment être félé pour croire de telles inepties.


Moi Ce que je ne comprends pas, c'est ce besoin de revisiter la bible avec les yeux d'aujourd'hui.
C'est tellement ridicule. Maintenant on va finir par nous parler des taches ménagères à l’époque d’Adam et Eve. On se gargarise à voir du machisme partout. Du machisme dans le monde c'est sûr il y en a, la religion n'y échappe pas c'est tout. Mais de là à refaire l'histoire à chaque fois j'y comprend rien .. c'est pour prouver quoi ?
Marie a quand même une sacré importance chez les catholiques , ce n'est pas n'importe qui. Joseph on s'en fout royalement, mais bon cette histoire d'homme et de femme devient ridicule. Qu'on condamne les discriminations dans notre société OK , et ce sont les hommes (humains) qu'il faut condamner et aujourd'hui, mais relire la bible avec le regard d'occidental du 21ieme siècle .. je trouve ça ridicule.
Puis la foi c'est la foi, on y croit ou on n'y croit pas, est-ce plus ridicule de croire qu'on a plusieurs vies et qu'on peut se réincarner ou de croire que Jésus a transformé de l'eau en vin ... ou Moise a ouvert la mer ...
Ce qui est important c'est l’évolution, mais revenir à Adam et eve .. pffff
Qu'elle est la condition des femmes maintenant et comment faire évoluer les choses OUI !! que ce soit dans les religions ou dans la vie civile ...
Puis il ne faut pas mélanger la foi, la réligion, l’église ...
Et expliquer à des croyants que la religion est stupide .. euh c'est moyen. les discours du genre "si dieu existait .. ", je ne pense pas que les croyances puisse être expliquer ou démontrer.
Car au fond on se focalise sur des détails insignifiants, ce qui est important pour moi c'est ce que apporte la réligion à ceux qui croient, s'il arrivent à s'accomplir ainsi tant mieux pour eux, et ceux qui s'accomplissent sans croire en dieu tant mieux pour eux aussi. L'essentiel c'est que chacun s'épanouisse en respect avec son prochain point !!

n°106923
lepante74
Posté le 17-08-2011 à 09:04:50  profil
 

An Nawawi a écrit :



Les femmes ne sont pas obligés de prier à la mosquée comme les hommes le sont.
A la mosquée lorsqu'elles viennent elles sont soit derrière les hommes soit sur un côté, soit au dessus, soit en dessous mais jamais mélanger. En effet il est absolument impossible d'adorer Allah avec dévotion et concentration si des femmes sont présentes. Déjà sans les femmes c'est difficile d'être concentrer avec tous les appels du bas monde alors avec des femmes les pensées viendraient forcément en nous et la concentration pour l'adoration serait quasi impossible.



Ces gens sont vraiment des obsédés.
C'est peut-être le climat qui veut ça, ou alors le chômage endémique de ces pays,avec tous ces désoeuvrés frustrés qui traînent dans les rues à remuer des pensées polissonnes.

n°106931
crab2
Posté le 17-08-2011 à 10:08:27  profil
 


La religion au service de la perversité phallocrate
Il n'y aura pas d'égalité femmes-hommes tant que sans être importunée une femme ne pourra pas circuler en public en tenue légère
Prétendre  cacher la femme en l'enfouissant sous sous un accoutrement vestimentaire nie sa singularité, en aucun cas ne peut prétendre protéger sa pudeur mais exactement le contraire
Cette exhibition réduit la femme à n'être qu'un objet sexuel que l'on prétend dissimuler au regard de l'homme hétéro puisque cette idéologi
e [ coran ] phallocrate nie les autres orientations sexuelles des personnes
La pudeur c'est faire preuve de retenue, elle trouve son expression dans un rapport, une relation partagée, égalitaire et non dans le procès qui présuppose l'homme hétéro incapable d'aborder les femmes autrement que par la violence
Le Coran enseigne que l'homme a été créé faible
(sourate 4.28), ce qui signifie que le musulman ne peut donc pas s'empêcher de faire ce qu'il fait, la croyance dans la prédestination fait de ce texte ce qu'il y a de pire pour la vie démocratique d'un pays en instituant '' avec la caution d'une divinité '' une religion de l'irresponsabilité
Ci-joint :
http://laiciteetsociete.hautet [...] -la-fatwa/

Sourate '' la femme ''
Au cours de l'émission un imam ou équivalent jurait son '' grand dieu '' que le coran prône l'égalité homme – femme en citant la '' sourate – la femme...

Rien n'est plus faux ;
En premier lieu l'inégalité se remarque ou commence, c'est le cas sans exception dans les textes du coran, toutes les sourates s'adressent exclusivement à l'homme
En deuxième lieu ;
J'ai publié, en fonction de l'actualité, à maintes reprises un bon nombre d'extraits de la sourate dite '' la femme '' sous l'enseigne
'' Les diktats musulmans '' qui montrent qu'à aucun moment la femme n'y est  traitée comme l'égale de l'homme – ci-joint : http://laiciteetsociete.hautet [...] musulmans/

n°106932
jj23
Posté le 17-08-2011 à 10:11:34  profil
 

An Nawawi a écrit :

... Les femmes ne sont pas obligés de prier à la mosquée comme les hommes le sont. ...


Et si les femmes ont envie de prier? pas le droit d'avoir envie, seulement le droit d'être obligé, vraiment quelle drôle de religion. Comme écrit bunburry, le fond du problème c'est qu'ils sont peut-être obsédés par des pensées polissonnes que la vue de la femme vient sans cesse raviver.

n°106933
thea20100
Posté le 17-08-2011 à 10:35:01  profil
 

@ benalors : trois petites remarques au sujet de votre réponse :
1. Je répondais à kenique, pas à vous.
2. la question portait sur la nécessité d'être vierge, ce curieux concept appliqué aux femmes seules. En quoi est il aussi important ce concept de virginité ? J'ai toujours pas compris.
3. vous êtes surement un homme ou une femme qui vit sur le salaire de son conjoint peut écrire ce que vous avez écrit.
Quant à votre argumentation qui consiste à écrire que "ce n'est pas important" " le machisme était partout et donc qu'il soit aussi dans la religion n'a rien d'étonnant" , il est d'une pauvreté désarmante ! Vous avez juste oublié un peu facilement le fait que ces textes sont annoncés comme venant de Dieu ....et pas comme "interprétation locale" de certains esprits dits élevés.  (on dit la sainte bible, les saints évangiles, le saint coran dans toutes ces religions, non ? ). Il va falloir trouver autre chose. Vous pronez la foi du charbonnier. Très bien. Si cela suffit à certains, parfait. Mais personnellement j'ai besoin de comprendre avant d'agir. C'est ainsi. Or, on est tous propulsés dans un monde comme dans un avion qu'on nous demande de piloter sans nous fournir le plan de vol et les consignes de sécurité. Dur, dur. Au lieu de nous battre sur des détails locaux (là le dernier exemple du gamin qui se fait tabasser par sa famille parce qu'il ne fait pas ramadan est typique) on ferait mieux de tenter d'ouvrir les yeux et se poser les bonnes questions. Qu'est ce qu'un être humain ? Quels sont les critères du "plus d'humanité" ? Etc... le vivre ensemble passe aussi par un sacré dépoussièrage de coutumes archaiques et toujours présentes qui font que le gamin qui mange du porc à la cantine se fait insulter par ceux pour qui le porc (la pauvre bete) est impur. Qu'est ce qui est impur, ce que l'on mange où la langue qui insulte ? Bref, tant que les religions n'auront pas fait le nettoyage des pratiques inhumaines (interdire le mariage aux pretres en est aussi une ) on n'avancera pas.

n°106934
An Nawawi
Posté le 17-08-2011 à 11:13:23  profil
 

thea20100 a écrit :

Il me semble qu'il appartient aux imans de remettre les pendules à l'heure de toutes ces excitées du niquab. Car laissez faire revient à admettre, voire encourager ce type de pratiques qui ne plaide pas en faveur de cette religion. Mais ils ne le feront pas. Forcément. Cela les arrange de trop.
J'ai bien entendu les propos de l'iman dans l'émission. Très éloquent ! Il admet que les écrits prévoient l'égalité homme femme (ce qui est d'ailleurs faux car les femmes n"héritent par exemple que la moitié de la part du frère )mais que les coutumes machistes méditérannéennes sont venues polluer le discours initial et reprendre aux femmes ce que le prophète semble leur avoir donné. En somme, toutes ces pratiques sont du "pipeau" façonnées par les hommes et les imans actuels ne font pas grand chose pour changer les choses. Pire, quand on lui demande s'il est possible d'envisager des femmes iman, il répond immédiatement "NON" !! La preuve par neuf de l'égalité ! Quels sont des machos à la petite semaine qui osent se prétendre représentant de Dieu ! Des usurpateurs, ni plus ni moins.  



C'est imam pas iman, peut être une faute de frappe.

Une partie des savants sunnites (parmi ceux qui considèrent le niqab obligatoire) ont déjà dit que les femmes n'étaient pas obliger de le porter en occident, je l'ai dit à plusieurs reprises...

Il existe des femmes savantes en Islam et certains des plus grands savants de l'histoire ont eu des professeurs femmes. Les femmes ne dirigent pas la prière mais elles peuvent tout à fait enseigner les différentes sciences de la religion.


---------------
Al-Marrâkishî raconte: "J’ai vu le Sheikh [Nawawî] à Nawâ alors qu’il n’avait que 10 ans. Les enfants essayaient de le forcer à jouer avec eux, mais il fuyait en récitant le Coran et pleurait de leur comportement. Son amour s’installa alors dans mon coeur
n°106935
An Nawawi
Posté le 17-08-2011 à 11:20:28  profil
 

lepante74 a écrit :



Ces gens sont vraiment des obsédés.
C'est peut-être le climat qui veut ça, ou alors le chômage endémique de ces pays,avec tous ces désoeuvrés frustrés qui traînent dans les rues à remuer des pensées polissonnes.



Il n'est pas question d'être un obsédé mais je suis un homme et une femme m'attirera toujours que je le veuille ou non. Même si je ne vais pas lui sauter dessus un beau visage a forcément un impact sur un homme.

D'ailleurs dans l'émission je crois que c'est Odon vallet qui disait qu'au 17ème siècle dans les églises ça draguait pas mal. C'est évident que si l'on met des hommes et des femmes ensemble dans des mosquées ça va commencer par des regards puis des sourires, etc... La mosquée c'est pour adorer Allah l'unique sans associés... Les hommes d'un côté, les femmes de l'autre et pour les calins à la maison, arrêtez de chercher des problèmes là ou il n'y en a pas.


---------------
Al-Marrâkishî raconte: "J’ai vu le Sheikh [Nawawî] à Nawâ alors qu’il n’avait que 10 ans. Les enfants essayaient de le forcer à jouer avec eux, mais il fuyait en récitant le Coran et pleurait de leur comportement. Son amour s’installa alors dans mon coeur
n°106939
crab2
Posté le 17-08-2011 à 12:55:08  profil
 

An Nawawi a écrit :

Il n'est pas question d'être un obsédé...
D'ailleurs dans l'émission je crois que c'est Odon vallet qui disait qu'au 17ème siècle dans les églises ça draguait pas mal. C'est évident que si l'on met des hommes et des femmes ensemble dans des mosquées ça va commencer par des regards puis des sourires, etc........


Le droit de sourire, de rire et de se rencontrer, c'est la seule chose qui soit sacrée ; vous voyez bien qu'il araser les mosquées

n°106940
BenAlors00
Posté le 17-08-2011 à 13:14:55  profil
 

thea20100 a écrit :

@ benalors : trois petites remarques au sujet de votre réponse :
1. Je répondais à kenique, pas à vous.
2. la question portait sur la nécessité d'être vierge, ce curieux concept appliqué aux femmes seules. En quoi est il aussi important ce concept de virginité ? J'ai toujours pas compris.
3. vous êtes surement un homme ou une femme qui vit sur le salaire de son conjoint peut écrire ce que vous avez écrit.
Quant à votre argumentation qui consiste à écrire que "ce n'est pas important" " le machisme était partout et donc qu'il soit aussi dans la religion n'a rien d'étonnant" , il est d'une pauvreté désarmante ! Vous avez juste oublié un peu facilement le fait que ces textes sont annoncés comme venant de Dieu ....et pas comme "interprétation locale" de certains esprits dits élevés.  (on dit la sainte bible, les saints évangiles, le saint coran dans toutes ces religions, non ? ). Il va falloir trouver autre chose. Vous pronez la foi du charbonnier. Très bien. Si cela suffit à certains, parfait. Mais personnellement j'ai besoin de comprendre avant d'agir. C'est ainsi. Or, on est tous propulsés dans un monde comme dans un avion qu'on nous demande de piloter sans nous fournir le plan de vol et les consignes de sécurité. Dur, dur. Au lieu de nous battre sur des détails locaux (là le dernier exemple du gamin qui se fait tabasser par sa famille parce qu'il ne fait pas ramadan est typique) on ferait mieux de tenter d'ouvrir les yeux et se poser les bonnes questions. Qu'est ce qu'un être humain ? Quels sont les critères du "plus d'humanité" ? Etc... le vivre ensemble passe aussi par un sacré dépoussièrage de coutumes archaiques et toujours présentes qui font que le gamin qui mange du porc à la cantine se fait insulter par ceux pour qui le porc (la pauvre bete) est impur. Qu'est ce qui est impur, ce que l'on mange où la langue qui insulte ? Bref, tant que les religions n'auront pas fait le nettoyage des pratiques inhumaines (interdire le mariage aux prêtres en est aussi une ) on n'avancera pas.



Bon je ne vais pas m'étendre ici sur ces histoires de religion
1. Ok c'était pas à moi qu'on écrivait, ok je m'excuse d'y avoir répondu
2. La virginité ? oui car il y a une notion de pureté, c'est la base des religions, la recherche de la pureté, même dans le bouddhisme il y a une recherche de pureté. Après dans la religion chrétienne, la base c'est le christ, donc donc dans la pureté ... car c'est la femme  qui enfante et pas les hommes, c'est comme ça. Tout simplement.
3 ... euh sans commentaire tellement cela n'a rien à voir ici, je ne vis aux basques de personnes, et quand bien même je ne vois pas le rapport.

Pour ce qui est du machisme je pense que vous avez survolé ma réponse, tout ce que je dis c'est que la religion les écrits sont rédigés par des hommes, donc il ne faut pas s'étonner qu'il y ait du machisme dedans , cela ne veut pas dire que je cautionne et que je dis "super avilissons les femmes c'est bien !!!", car les hommes qui tabassent les femmes n'ont jamais eu besoin des religions pour ça. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier non plus !!! il y a bien des athées qui font du mal aux femmes et des croyants qui font marcher leur méninges et vivent en harmonie avec tout le monde.
Merci pour le foi du charbonnier cela me va droit au cœur. Malheureusement ce n'est même pas ce que je dis
Je pense que le problème justement ce sont les personnes qui interprètent à leur guise les ecrits, et qui tueraient leurs prochains au nom de la réligion, ou se bornent à appliquer des choses qui n'ont plus aucun sens aujourd'hui Après il faut quand même avouer qu'avoir la foi ne peut se démontrer. c'est tout !!! je ne prône rien.
Pour moi il faut juste raison garder. On peut croire sans s'abrutir,
Pour moi de toute façon toute chose à l'extrême est nuisible.

C'est marrant car la fin de votre post correspond exactement à ce que je dis, ni plus ni moins.
Tout ce que je dis c'est qu'il ne faut pas réeecrire la bible ou le coran ou je ne sais quel autre livre mais en tirer les bonnes choses, ce n'est pas dieu qui commet des méfaits mais bien des hommes !!!

n°106943
titseve1
Posté le 17-08-2011 à 14:57:44  profil
 

An Nawawi a écrit :



C'est imam pas iman, peut être une faute de frappe.

Une partie des savants sunnites (parmi ceux qui considèrent le niqab obligatoire) ont déjà dit que les femmes n'étaient pas obliger de le porter en occident, je l'ai dit à plusieurs reprises...

Il existe des femmes savantes en Islam et certains des plus grands savants de l'histoire ont eu des professeurs femmes. Les femmes ne dirigent pas la prière mais elles peuvent tout à fait enseigner les différentes sciences de la religion.




Et vous faites confiance à ces savants? Comment ont ils pus ce concentrer en apprenant avec une femme??


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=ihL2ApLJS7s
http://www.santenatureinnovati [...] feculents/
http://www.avaaz.org/fr/g8_eva [...] e/?tLRsSbb
n°106944
titseve1
Posté le 17-08-2011 à 15:14:02  profil
 

An Nawawi a écrit :



Il n'est pas question d'être un obsédé mais je suis un homme et une femme m'attirera toujours que je le veuille ou non. Même si je ne vais pas lui sauter dessus un beau visage a forcément un impact sur un homme.

D'ailleurs dans l'émission je crois que c'est Odon vallet qui disait qu'au 17ème siècle dans les églises ça draguait pas mal. C'est évident que si l'on met des hommes et des femmes ensemble dans des mosquées ça va commencer par des regards puis des sourires, etc... La mosquée c'est pour adorer Allah l'unique sans associés... Les hommes d'un côté, les femmes de l'autre et pour les calins à la maison, arrêtez de chercher des problèmes là ou il n'y en a pas.




Mais le beau visage d'un homme n'a pas d'impact sur une femme...

Si vous croisez une femme et que vous la trouvez jolie, ou est le problème??
J'ai déjà dis à mon conjoint que je trouvai un homme beau et mon conjoint m'a déjà dit qu'il trouvait une femme belle, sans pour autant que nous nous soyons trompés! on peut tres bien constater quelque chose, sans pour autant en être obsédé!
Ce qui m'obsèderait en revanche, c'est de côtoyer une personne régulièrement, sans savoir à quoi elle ressemble.


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=ihL2ApLJS7s
http://www.santenatureinnovati [...] feculents/
http://www.avaaz.org/fr/g8_eva [...] e/?tLRsSbb
n°106946
BenAlors00
Posté le 17-08-2011 à 16:02:36  profil
 

An Nawawi a écrit :



Il n'est pas question d'être un obsédé mais je suis un homme et une femme m'attirera toujours que je le veuille ou non. Même si je ne vais pas lui sauter dessus un beau visage a forcément un impact sur un homme.

D'ailleurs dans l'émission je crois que c'est Odon vallet qui disait qu'au 17ème siècle dans les églises ça draguait pas mal. C'est évident que si l'on met des hommes et des femmes ensemble dans des mosquées ça va commencer par des regards puis des sourires, etc... La mosquée c'est pour adorer Allah l'unique sans associés... Les hommes d'un côté, les femmes de l'autre et pour les calins à la maison, arrêtez de chercher des problèmes là ou il n'y en a pas.



Il est vrai quelque part que monsieur l'affreux c'est assez effroyable ce que vous dites ...
je trouve cela aussi un peu absurde, donc si vous n'arrivez pas à vous concentrer pour prier c'est la faute des femmes ? Et pas celle des hommes ? ON ne peut donc pas prier ensemble sans se lancer des regards et des sourires ?
Moi je propose que tout le monde se voile la face dans la mosquée pour prier autant les hommes que les femmes comme ça pas de quiproquo, personne ne perturbera personne ... non ?
C'est quand même particulier cette façon de voir les choses .. ça frôle l'endoctrinement ... et l'entêtement sans jamais se remettre en question.
Si une personne n'arrive pas à se contrôler ou à contrôler ses pulsions c'est la faute à qui ? à la pulsion bien sûr !!!

non mais sans rire prenez vos responsabilités et ne prenez pas la religion comme prétexte pour justifier des actes limites ... voire carrément sexiste.

n°106948
jj23
Posté le 17-08-2011 à 16:20:14  profil
 

BenAlors00 a écrit :

...
Moi je propose que tout le monde se voile la face dans la mosquée pour prier autant les hommes que les femmes ...


Ah ouais, génial ça! les hommes aussi peuvent attirer les femmes quand elles les regardent, donc c'est voile pour tout le monde, la moindre des choses.

n°106952
An Nawawi
Posté le 17-08-2011 à 17:19:21  profil
 

jj23 a écrit :


Et si les femmes ont envie de prier? pas le droit d'avoir envie, seulement le droit d'être obligé, vraiment quelle drôle de religion. Comme écrit bunburry, le fond du problème c'est qu'ils sont peut-être obsédés par des pensées polissonnes que la vue de la femme vient sans cesse raviver.




Une femme peut prier quand elle le souhaite comme un homme.


---------------
Al-Marrâkishî raconte: "J’ai vu le Sheikh [Nawawî] à Nawâ alors qu’il n’avait que 10 ans. Les enfants essayaient de le forcer à jouer avec eux, mais il fuyait en récitant le Coran et pleurait de leur comportement. Son amour s’installa alors dans mon coeur
n°106956
phubner
Posté le 17-08-2011 à 17:26:37  profil
 

An Nawawi a écrit :



Les femmes ne sont pas obligés de prier à la mosquée comme les hommes le sont.
A la mosquée lorsqu'elles viennent elles sont soit derrière les hommes soit sur un côté, soit au dessus, soit en dessous mais jamais mélanger. En effet il est absolument impossible d'adorer Allah avec dévotion et concentration si des femmes sont présentes. Déjà sans les femmes c'est difficile d'être concentrer avec tous les appels du bas monde alors avec des femmes les pensées viendraient forcément en nous et la concentration pour l'adoration serait quasi impossible.


L'Imam en question a du recevoir une bonne dose  coup de trique comme presque tous les enfants ,il a mémorisé le Coran mais n'est pas devenu plus intelligent ou cultivé pour autant !

n°106957
An Nawawi
Posté le 17-08-2011 à 17:26:44  profil
 

crab2 a écrit :


La religion au service de la perversité phallocrate
Il n'y aura pas d'égalité femmes-hommes tant que sans être importunée une femme ne pourra pas circuler en public en tenue légère
Prétendre  cacher la femme en l'enfouissant sous sous un accoutrement vestimentaire nie sa singularité, en aucun cas ne peut prétendre protéger sa pudeur mais exactement le contraire
Cette exhibition réduit la femme à n'être qu'un objet sexuel que l'on prétend dissimuler au regard de l'homme hétéro puisque cette idéologi
e [ coran ] phallocrate nie les autres orientations sexuelles des personnes
La pudeur c'est faire preuve de retenue, elle trouve son expression dans un rapport, une relation partagée, égalitaire et non dans le procès qui présuppose l'homme hétéro incapable d'aborder les femmes autrement que par la violence
Le Coran enseigne que l'homme a été créé faible
(sourate 4.28), ce qui signifie que le musulman ne peut donc pas s'empêcher de faire ce qu'il fait, la croyance dans la prédestination fait de ce texte ce qu'il y a de pire pour la vie démocratique d'un pays en instituant '' avec la caution d'une divinité '' une religion de l'irresponsabilité
Ci-joint :
http://laiciteetsociete.hautet [...] -la-fatwa/

Sourate '' la femme ''
Au cours de l'émission un imam ou équivalent jurait son '' grand dieu '' que le coran prône l'égalité homme – femme en citant la '' sourate – la femme...

Rien n'est plus faux ;
En premier lieu l'inégalité se remarque ou commence, c'est le cas sans exception dans les textes du coran, toutes les sourates s'adressent exclusivement à l'homme
En deuxième lieu ;
J'ai publié, en fonction de l'actualité, à maintes reprises un bon nombre d'extraits de la sourate dite '' la femme '' sous l'enseigne
'' Les diktats musulmans '' qui montrent qu'à aucun moment la femme n'y est  traitée comme l'égale de l'homme – ci-joint : http://laiciteetsociete.hautet [...] musulmans/



Faire croire aux femmes qu'elles ne sont pas à la mode, qu'on va se moquer d'elle, etc...si elles ne s'habillent pas comme les autres, comme à la TV, etc... c'est ça la vraie perversité qui fait de la femme un objet sexuel qui s'habille comme les hommes (qui dirigent les médias) le souhaitent. Le fait de se couvrir ne peut en aucun cas rabaisser une personne...

Les femmes ne lisaient que très peu à l'époque. Lisez la sourate 33 et vous verrez que c'est faux ce que vous affirmez (que le Coran s'adresse exclusivement aux hommes).

L'homme et la femme sont 2 êtres différents, peut être n'êtes vous pas encore au courant.


---------------
Al-Marrâkishî raconte: "J’ai vu le Sheikh [Nawawî] à Nawâ alors qu’il n’avait que 10 ans. Les enfants essayaient de le forcer à jouer avec eux, mais il fuyait en récitant le Coran et pleurait de leur comportement. Son amour s’installa alors dans mon coeur
n°106958
An Nawawi
Posté le 17-08-2011 à 17:34:33  profil
 

crab2 a écrit :


Le droit de sourire, de rire et de se rencontrer, c'est la seule chose qui soit sacrée ; vous voyez bien qu'il araser les mosquées



La mosquée c'est fait pour adorer Allah, pour le reste ya meetic.


---------------
Al-Marrâkishî raconte: "J’ai vu le Sheikh [Nawawî] à Nawâ alors qu’il n’avait que 10 ans. Les enfants essayaient de le forcer à jouer avec eux, mais il fuyait en récitant le Coran et pleurait de leur comportement. Son amour s’installa alors dans mon coeur
n°106959
An Nawawi
Posté le 17-08-2011 à 17:38:02  profil
 

titseve1 a écrit :



Et vous faites confiance à ces savants? Comment ont ils pus ce concentrer en apprenant avec une femme??



La mixité à des règles, il n'est pas interdit de parler à une femme si il y a des bons objectifs (apprentissage de sciences, oeuvres caritatives, etc...) et que les règles sont respectées.


---------------
Al-Marrâkishî raconte: "J’ai vu le Sheikh [Nawawî] à Nawâ alors qu’il n’avait que 10 ans. Les enfants essayaient de le forcer à jouer avec eux, mais il fuyait en récitant le Coran et pleurait de leur comportement. Son amour s’installa alors dans mon coeur
n°106960
An Nawawi
Posté le 17-08-2011 à 17:42:56  profil
 

BenAlors00 a écrit :



Il est vrai quelque part que monsieur l'affreux c'est assez effroyable ce que vous dites ...
je trouve cela aussi un peu absurde, donc si vous n'arrivez pas à vous concentrer pour prier c'est la faute des femmes ? Et pas celle des hommes ? ON ne peut donc pas prier ensemble sans se lancer des regards et des sourires ?
Moi je propose que tout le monde se voile la face dans la mosquée pour prier autant les hommes que les femmes comme ça pas de quiproquo, personne ne perturbera personne ... non ?
C'est quand même particulier cette façon de voir les choses .. ça frôle l'endoctrinement ... et l'entêtement sans jamais se remettre en question.
Si une personne n'arrive pas à se contrôler ou à contrôler ses pulsions c'est la faute à qui ? à la pulsion bien sûr !!!

non mais sans rire prenez vos responsabilités et ne prenez pas la religion comme prétexte pour justifier des actes limites ... voire carrément sexiste.



Je n'ai jamais dit que c'était la faute des femmes. Pour une femme qui veut se concentrer dans sa prière il ne lui faut pas regarder les hommes c'est la même chose de l'autre côté.
Les gens pourraient prier ensemble une fois bien mais à force vous savez très bien comment sont les gens, l'humain a été créé faible c'est comme ça.
Chacun prie dans son coin, les hommes d'un côté les femmes de l'autre et personne n'est perturbé vous n'avez pas besoin de chercher d'autres solutions.


---------------
Al-Marrâkishî raconte: "J’ai vu le Sheikh [Nawawî] à Nawâ alors qu’il n’avait que 10 ans. Les enfants essayaient de le forcer à jouer avec eux, mais il fuyait en récitant le Coran et pleurait de leur comportement. Son amour s’installa alors dans mon coeur
n°106962
thea20100
Posté le 17-08-2011 à 18:53:44  profil
 

@ jojolaffreux : dans une société développée, chacun, homme ou femme, controle sa libido et les lois sont là pour punir d'éventuels contrevenants de type violeurs, harcelleurs, frappeurs, obsédé lubrique, voyeur, exhibitioniste etc..
Effectivement chez nous ceux qui ne sont pas capable de controler leur libido sont appelés des obsédés sexuels. A juste titre d'ailleurs.
Votre "loi" suppose que les femmes n'ont aucune libido puisqu'elles peuvent, elles, regarder les hommes non couverts. Sourire.
Arretez de tout confondre et tout le monde se portera mieux. Si certaines ont des problèmes avec leur visage, leur corps, le cacher derrière des habits ne réglera jamais ce rapport à cette question. Il s'agit de complexe ou d'une "castration psychologique" comme seules les relgions savent la pratiquer. La timidité fait le reste.
Arretez de nous dire que les hommes et les femmes sont différents. ON LE SAIT. Ce qu'on sait moins c'est que OUI les femmes ont aussi une libido, et OUI elles sont des êtres à part entière qui mérite respect et dignité. La burka est un vétement indigne tout simplement qui signifie que l'un est inférieur à l'autre.
Je vous ai d'ailleurs posé la question concernant le voile sur les enfants. Si j'applique votre mode de raisonnement, on doit aussi couvrir les enfants pubères ou pas, au motif qu'il existe des pédophiles. Vous n'avez pas vraiment répondu à cette question. Et pourtant, la pédophilie dans les pays musulmans est une pratique assez fréquente. Le grand phophète l'aurait il admis ce genre de pratiques ? Son mariage avec sa plus jeune femme le laisse suppoer. S'il avait vraiment voulu la protéger et pas la posséder il aurait trouvé d'autres moyens, vu son pouvoir à l'époque. NOn, quelque soit le débat sur l'age supposé de la jeune enfant, cela ne change rien. Un mec de cinquante ans passé n'a pas à coucher avec une gamine de même pas 12 ans. C'est pas un exemple à suivre en aucun cas car il y a abus de pouvoir. Nous appelons cela "abus de position dominante".

@ benalors : oui, je crois que nous sommes sur la même ligne de pensée, sauf que vous n'aimez probablement pas que d'autres dise les choses avant vous. Ce n'est pas grave. On est pas de trop dans ce débat à dire ce type de réalités. Oui, le machisme a été largement relayé et soutenu par les religions. C'est pourquoi je pense qu'il faut déjà érradiquer ces notions sexistes si on veut avancer dans le chemin de plus d'humanité.

 Page :   1  2  3  4  5  ..  69  70  71  72  73  74

Aller à :