france5.fr
 

3 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  24  25  26  ..  29  30  31  32  33  34
Auteur Sujet :

Faut-il légaliser le cannabis ?

n°29245
corrector1
Posté le 13-09-2010 à 00:02:45  profil
 

Reprise du message précédent :

kely21 a écrit :


Vous êtes, comme la plupart, en recherche permanente "de vérité". Le souci c'est, comme la plupart, vous vous contentez de "petite propagande" plus ou moins bien amenée pour en faire "une vérité". Développer votre esprit critique vous permettra de faire le "tri sélectif" entre les "bons" et les "mauvais" arguments!


Et d'éviter certains sites notoirement connus pour leurs mensonges.

Et d'éviter tous ceux qui citent comme une source fiable un site connus pour ses mensonges.

n°29248
kely21
Posté le 13-09-2010 à 09:45:37  profil
 

corrector1 a écrit :


Et d'éviter certains sites notoirement connus pour leurs mensonges.

Et d'éviter tous ceux qui citent comme une source fiable un site connus pour ses mensonges.


Absolument d'accord et malheureusement il y en a beaucoup...beaucoup...trop!

n°29251
corrector1
Posté le 13-09-2010 à 11:49:43  profil
 

kely21 a écrit :


Absolument d'accord et malheureusement il y en a beaucoup...beaucoup...trop!


Parmi les sites d'information "non officiels", je veux dire non liés à des journaux traditionnels, énormément de sites ont des liens (direct ou indirect) vers des sites de racontars conspirationnistes. Autrement dit, en surfant d'un site d'info "alternatif" à un autre, j'arrive très souvent à une poubelle du genre "alterinfo" (en quelques clics).

Les points communs qui unissent ces sites de bavardage surréaliste :
- les attentats du 11/9 sont un complot américain, toutes les données le prouvent
- l'islamisme n'est pas une menace
et bien sûr :
- on est censuré par les média officiels (alors que les média ont accordé une couverture extravagante aux délires sur le WTC)

Il y a aussi des théories "alternatives" intéressantes encore plus remarquablement alternatives, comme celle qui dit qu'on veut vous écouter à distance grâce à votre téléphone portable, même en veille, même éteint, même sans batterie. Le type qui raconte ça se considère comme journaliste et, selon la règle de tout bon négationniste (parce que c'est une forme caricaturale et dégénérée de négationnisme), passe des pages à insulter ses contradicteurs.

n°29252
corrector1
Posté le 13-09-2010 à 12:08:07  profil
 

kely21 a écrit :


Absolument d'accord et malheureusement il y en a beaucoup...beaucoup...trop!


J'ai fais des "plongées" sur ces sites étranges. Le moins qu'on puisse dire, c'est que ceux qui y postent (il y a souvent un format blog ou forum) n'ont pas beaucoup de notions de physique ou même de bon sens. Sur certains sites, il ne semble pas y avoir de limite au n'importe quoi : la dernière fois que je suis allé sur alter-cinglés-truc-muche, c'était Lady Gaga qui manipule les foules par les symboles de ses clips. À ce niveau certains conspi protestaient que c'était peut-être n'importe quoi, ce qui montre que la théorie plausible de l'un est le discours de fou de l'autre. Quand une des fondatrices de "refaites les enquêtes sur le 11/9" a commencé à parler des rayons invisibles qui détruisent les tours, les autres ont pris leurs distances.

Sur des sites non engagés dans le conspi aussi, on retrouve le même genre d'individus. Y compris ici.

n°29255
frkraptor5​7
Posté le 14-09-2010 à 11:14:49  profil
 

kely21 a écrit :


Vous êtes, comme la plupart, en recherche permanente "de vérité". Le souci c'est, comme la plupart, vous vous contentez de "petite propagande" plus ou moins bien amenée pour en faire "une vérité". Développer votre esprit critique vous permettra de faire le "tri sélectif" entre les "bons" et les "mauvais" arguments! Ceci est, certes, une généralité, mais qui a le pouvoir de vous aider à faire des choix en adéquation avec votre réalité quotidienne, et en dehors de toute propagande extrémiste.





Effectivement, je suis en quête de vérité. Et, nouvelle sur le net. Il est vrai que je remarque que l'on peut y trouver tout et n'importe quoi. Mais pour ce site, qui me parait assez sérieux, je ne pensais pas que quelqu'un aurait pu inscrire des choses qui ne soit pas vérifiées. Je me suis peut être un peut vite avancée effectivement!

n°29257
kely21
Posté le 14-09-2010 à 12:23:39  profil
 

frkraptor57 a écrit :





Effectivement, je suis en quête de vérité. Et, nouvelle sur le net. Il est vrai que je remarque que l'on peut y trouver tout et n'importe quoi. Mais pour ce site, qui me parait assez sérieux, je ne pensais pas que quelqu'un aurait pu inscrire des choses qui ne soit pas vérifiées. Je me suis peut être un peut vite avancée effectivement!


Sur le net chacun est libre de mettre en ligne le contenu qu'il souhaite. La législation (peut-être un peu plus stricte en France, quoique...) reste très floue et fluctuante d'un pays à l'autre, même si chaque Etat revendique une surveillance pour rester dans le "politiquement correct".
Mais la notion de frontière n'existe pas. Donc, il appartient à chaque internaute d'être vigilant et d'écarter toute naïveté sur le e-contenu, de toujours vérifier qui est à l'origine du site ou du blog consulté et de croiser et vérifier l'info donnée.
De la même manière, lorsque certains vous servent un lien, ici, sur le forum, vous n'êtes pas dispensée d'en vérifier la légitimité et la source, idem pour les textes copiés/collés pour lesquels aucune source n'apparait parfois volontairement. Le net peut être une véritable richesse à condition de savoir l'utiliser avec réserve.

n°29260
corrector1
Posté le 14-09-2010 à 14:09:34  profil
 

kely21 a écrit :


Sur le net chacun est libre de mettre en ligne le contenu qu'il souhaite. La législation (peut-être un peu plus stricte en France, quoique...) reste très floue et fluctuante d'un pays à l'autre, même si chaque Etat revendique une surveillance pour rester dans le "politiquement correct".
Mais la notion de frontière n'existe pas. Donc, il appartient à chaque internaute d'être vigilant et d'écarter toute naïveté sur le e-contenu, de toujours vérifier qui est à l'origine du site ou du blog consulté et de croiser et vérifier l'info donnée.
De la même manière, lorsque certains vous servent un lien, ici, sur le forum, vous n'êtes pas dispensée d'en vérifier la légitimité et la source, idem pour les textes copiés/collés pour lesquels aucune source n'apparait parfois volontairement. Le net peut être une véritable richesse à condition de savoir l'utiliser avec réserve.


Pour moi, le fait de ne pas vouloir mentionner la source est en soi révélateur.

n°29261
frkraptor5​7
Posté le 14-09-2010 à 15:04:54  profil
 

kely21 a écrit :


Sur le net chacun est libre de mettre en ligne le contenu qu'il souhaite. La législation (peut-être un peu plus stricte en France, quoique...) reste très floue et fluctuante d'un pays à l'autre, même si chaque Etat revendique une surveillance pour rester dans le "politiquement correct".
Mais la notion de frontière n'existe pas. Donc, il appartient à chaque internaute d'être vigilant et d'écarter toute naïveté sur le e-contenu, de toujours vérifier qui est à l'origine du site ou du blog consulté et de croiser et vérifier l'info donnée.
De la même manière, lorsque certains vous servent un lien, ici, sur le forum, vous n'êtes pas dispensée d'en vérifier la légitimité et la source, idem pour les textes copiés/collés pour lesquels aucune source n'apparait parfois volontairement. Le net peut être une véritable richesse à condition de savoir l'utiliser avec réserve.




Merci du conseil, maintenant avertie, je ferais plus attention.

n°29522
bd29
Posté le 19-09-2010 à 23:46:26  profil
 

allez hop  
pour en revenir au shit  
 
nous sommes des millions à ridiculiser au quotidien la loi
 
agir désobéir  
 
une liberté sans risque
c'est comme du beurre sans sel pour un breton
 
bd
@ouie

ce n'est pas maintenant, quand je vais bientôt entamer des séances de chimio que vais arrêter de vaporiser mon herbe préférée qui comme chacun le sait , a part les obscurantistes, m'aidera à supporter les effets de ce traitement.


---------------
enfants de la patrie, en vérité je vous le dis : nous n'avons pas de frontières, nous sommes les en"vents de l'imaginaire
http://forums.france5.fr/cdans [...] _1.htm#bas
n°29539
dsz
Posté le 02-10-2010 à 10:19:55  profil
 

Cannabis décriminalisé hier en Californie (Senate Bill 1449.) Le vote populaire sur la légalisation complète est dans maintenant 30 jours (Proposition 19.)

n°29558
veroh0
Posté le 13-10-2010 à 08:59:08  profil
 

dsz a écrit :

Cannabis décriminalisé hier en Californie (Senate Bill 1449.) Le vote populaire sur la légalisation complète est dans maintenant 30 jours (Proposition 19.)



Ca vous  donne une motivation pour y aller?

n°29564
bd29
Posté le 13-10-2010 à 12:26:22  profil
 

veroh0 a écrit :



Ca vous  donne une motivation pour y aller?



c'est une simple information

pas besoin d'aller la bas pour ça

la loi !

c'est quoi cette incongruité ?


---------------
enfants de la patrie, en vérité je vous le dis : nous n'avons pas de frontières, nous sommes les en"vents de l'imaginaire
http://forums.france5.fr/cdans [...] _1.htm#bas
n°29585
bd29
Posté le 14-10-2010 à 18:44:35  profil
 

toujours est il qu'a la cancérologue que j'ai vue ce jour et a qui j'ai parlé de ma consommation de cannabis m'a


---------------
enfants de la patrie, en vérité je vous le dis : nous n'avons pas de frontières, nous sommes les en"vents de l'imaginaire
http://forums.france5.fr/cdans [...] _1.htm#bas
n°29587
bd29
Posté le 14-10-2010 à 18:58:19  profil
 

donc elle m'a confirmé qu'elle connaissait les bienfaits sur les effets secondaires de la chimio

qu'attendent ils pour enfin être intelligent , les gouvernants ... a moins qu'ils soient dans l'obscurantisme , ce qui est vraisemblable

bd


---------------
enfants de la patrie, en vérité je vous le dis : nous n'avons pas de frontières, nous sommes les en"vents de l'imaginaire
http://forums.france5.fr/cdans [...] _1.htm#bas
n°29673
TenvalGaiu​s
Posté le 28-10-2010 à 19:11:17  profil
 

De mon point de vu les question de santé publique ne peuvent pas être décidée par voie de démocratie directe, il faut un avis de spécialiste de la même façon que dans un procès on fait appel à un expert garagiste pour déterminer si les système électronique de frenage a été saboté causant la mort de monsieur X plutôt que faire appel à un garçon coiffeur tout juste diplomé.

Tant que tous les citoyens ne seront pas au moins en 4e année de médecine il ne peut y avoir de référendum sur un pareil sujet. Et c'est pourtant un citoyen du 8thWonderland qui vous le dit...venez donc débattre de ce sujet dans le pays de la démocratie directe.

n°29675
dsz
Posté le 29-10-2010 à 10:30:35  profil
 

TenvalGaius a écrit :

De mon point de vu les question de santé publique ne peuvent pas être décidée par voie de démocratie directe, il faut un avis de spécialiste de la même façon que dans un procès on fait appel à un expert garagiste pour déterminer si les système électronique de frenage a été saboté causant la mort de monsieur X plutôt que faire appel à un garçon coiffeur tout juste diplomé.

Tant que tous les citoyens ne seront pas au moins en 4e année de médecine il ne peut y avoir de référendum sur un pareil sujet. Et c'est pourtant un citoyen du 8thWonderland qui vous le dit...venez donc débattre de ce sujet dans le pays de la démocratie directe.




Le problème c'est que les experts (je pense aux économistes, dont des prix nobels [1] , je pense à d'éminents professeurs de lois dans les meilleures écoles du monde [2], je pense aux médecins spécialistes de la question [3] ) sont tous fortement en faveur de la légalisation, mais les politiques et médias trouvent trop facile de jouer l'angle de la peur et de la désinformation.

Bien que le vote ai plus de chance de passer en 2012 qu'aujourd'hui, heureusement qu'il y a des votes démocratiques direct comme en Californie pour outrepasser la malice de nos représentants.

1. http://www.prohibitioncosts.org/endorsers.html
2. http://blogs.wsj.com/law/2010/ [...] sition-19/

http://www.politics.co.uk/news [...] 381761.htm    
3. http://www.bmj.com/content/341 [...] DCjknVi9wn

http://www.bbc.co.uk/news/health-10990921

n°29685
Pwcca
Posté le 30-10-2010 à 22:15:21  profil
 

Bonjour
Je vois quotidiennement des patients souffrant chroniquement en consultation, déprimés, ralentis par la morphine.
Je me dis, pourquoi pas leur conseiller le cannabis, et si c'est officiel, l'état s'en mettra plein les poches. S'il faut attendre que les labo sortent des dérivés, ce sont les labo qui s'en mettront plein les fouilles et la sécu payera.
Point de vue d'un anesthésiste-algologue

n°29688
chevalvape​ur
Posté le 31-10-2010 à 10:47:33  profil
 

Pwcca a écrit :

Bonjour

Citation:

Je vois quotidiennement des patients souffrant chroniquement en consultation, déprimés, ralentis par la morphine.
Je me dis, pourquoi pas leur conseiller le cannabis, et si c'est officiel, l'état s'en mettra plein les poches. S'il faut attendre que les labo sortent des dérivés, ce sont les labo qui s'en mettront plein les fouilles et la sécu payera.
Je vois quotidiennement des patients souffrant chroniquement en consultation, déprimés, ralentis par la morphine.
quotemsg]


Citation:

Je vois quotidiennement des patients souffrant chroniquement en consultation, déprimés, ralentis par la morphine.


je ne pense pas que ce soit un scoop. Pluis gros consommateurs de Xanax & Cie la France a des individus qui constatant "des patients souffrant chroniquement en consultation, déprimés, ralentis par la morphine."[/quote]
Se disent ( c'est ce que l' on peut traduire de vos propos me semble t il , ou alors ais je une mauvaise interprétation ?) qu' on pourrait améliorer le confort de ces patients ( clients) avec de la morphine......ouaf ouaf.........vous êtes un danger public, un praticien "100% nouvelle génération" où tout se soigne avec la chimie , normal , ça fait du chiffre d' affaire , et on vous a lavé le cerveau en fac....et dans les séminaires payés par les labos.


Citation:

Je vois quotidiennement des patients souffrant chroniquement en consultation, déprimés, ralentis par la morphine.


Je suppose que ce sont "vos "patients....et vous en avez fait des loques , beau boulot . Tentez de retrouver le post d' une femme qui a vu son compagnon se faire soigner sa déprime a coup de tranquilisants.....et le constat qu' elle fait.....vous êtes un danger public pour la santé.
Le traitement chimique qu' on peut utiliser , doit s' accompagner de recommandations , de régles de conduites basées sur l' effort.personnel ...seul reméde a la dépréssion....je sais , c'est un "client " que vous allez perdre


n°29690
corrector1
Posté le 31-10-2010 à 12:17:08  profil
 

chevalvapeur a écrit :


Le traitement chimique qu' on peut utiliser , doit s' accompagner de recommandations , de régles de conduites basées sur l' effort.personnel ...seul reméde a la dépréssion....je sais , c'est un "client " que vous allez perdre

[/color]Je crois que vous ne savez pas de quoi vous parlez.

n°29692
corrector1
Posté le 31-10-2010 à 13:16:11  profil
 

chevalvapeur a écrit :


Le traitement chimique qu' on peut utiliser , doit s' accompagner de recommandations , de régles de conduites basées sur l' effort.personnel ...seul reméde a la dépréssion....je sais , c'est un "client " que vous allez perdre


Si un dépressif peut faire un effort, c'est qu'il n'est pas vraiment dépressif.

Demander à un dépressif de faire un effort, c'est comme demander à un paralysé de faire l'effort de se lever. C'est odieux.

n°29694
veroh0
Posté le 31-10-2010 à 15:04:23  profil
 

corrector1 a écrit :


Si un dépressif peut faire un effort, c'est qu'il n'est pas vraiment dépressif.

Demander à un dépressif de faire un effort, c'est comme demander à un paralysé de faire l'effort de se lever. C'est odieux.



Vous avez totalement raison, Corrector.
Je crois que beaucoup de forumeurs ne savent pas du tout de quoi ils parlent. Par exemple, du fait que la dépression est une mALADIE et que, de la même façon que l'on devrait demander à un cancéreux de vite en finir avec sa chimio qui coûte déjà bien cher, on pourrait demander à une personne soignée pour une dépression aboulique (ne manifestant plus aucun désir) de "faire", de "se reprendre en main". Odieux est bien le mot.

n°29697
dsz
Posté le 01-11-2010 à 18:18:09  profil
 

Une nouvelle étude publiée par The Lancet montre que l'alcool est nettement plus dangeureux que l'héroine et le crack (le cannabis est en comparaison trop inoffensif pour être cité par moi ici, allez plutot voir l'étude, ou ses résumés largement diponibles dans la presse.)

Overall, alcohol was the most harmful drug (overall harm score 72), with heroin (55) and crack cocaine (54) in second and third places. (dans l'ensemble, l'alcool est la drogue la plus néfaste (score global de 72) avec l'héroine (55) et le crack (54) en 2ème et 3ème place.

http://www.thelancet.com/journ [...] 6/fulltext


n°29701
corrector1
Posté le 02-11-2010 à 09:27:05  profil
 

dsz a écrit :

Une nouvelle étude publiée par The Lancet montre que l'alcool est nettement plus dangeureux que l'héroine et le crack (le cannabis est en comparaison trop inoffensif pour être cité par moi ici, allez plutot voir l'étude, ou ses résumés largement diponibles dans la presse.)

Overall, alcohol was the most harmful drug (overall harm score 72), with heroin (55) and crack cocaine (54) in second and third places. (dans l'ensemble, l'alcool est la drogue la plus néfaste (score global de 72) avec l'héroine (55) et le crack (54) en 2ème et 3ème place.

http://www.thelancet.com/journ [...] 6/fulltext


Citez correctement :

Citation:


MCDA modelling showed that heroin, crack cocaine, and metamfetamine were the most harmful drugs to individuals (part scores 34, 37, and 32, respectively), whereas alcohol, heroin, and crack cocaine were the most harmful to others (46, 21, and 17, respectively).

n°29703
corrector1
Posté le 02-11-2010 à 11:22:09  profil
 

dsz a écrit :

Une nouvelle étude publiée par The Lancet montre que l'alcool est nettement plus dangeureux que l'héroine et le crack (le cannabis est en comparaison trop inoffensif pour être cité par moi ici, allez plutot voir l'étude, ou ses résumés largement diponibles dans la presse.)

Overall, alcohol was the most harmful drug (overall harm score 72), with heroin (55) and crack cocaine (54) in second and third places. (dans l'ensemble, l'alcool est la drogue la plus néfaste (score global de 72) avec l'héroine (55) et le crack (54) en 2ème et 3ème place.

http://www.thelancet.com/journ [...] 6/fulltext


Dans le genre citation tronquée, vous faites fort.

n°29709
chevalvape​ur
Posté le 02-11-2010 à 18:52:05  profil
 

Citation:

corrector1 a écrit :


Citation:

Si un dépressif peut faire un effort, c'est qu'il n'est pas vraiment dépressif.

Demander à un dépressif de faire un effort, c'est comme demander à un paralysé de faire l'effort de se lever. C'est odieux.



comme la population française compte le plus fort % de dépréssifs , il ne faut pas qu' elle fasse d' efforts.......danger , lequel ?
Premier signe de diagnostic de dépréssion :Repos forcé , et médicaments, et un zombie de plus
Je pense que le français est fragile donc , ou alors , autre solution (pour vous montre que j' y connais pas grand chose) que les médecins ont la prescription un peu lourde. Vous choisissez.

Apparement la personne qui parlait de son compagnon sous anti déprésseur , semblait beaucoup plus se ranger sous mon analyse que sous la votre.Seul le travail permet de s' en sortir , et en cas de grosse dépréssion , hôpital psychatrique.....le temps de vraiement faire un bilan, de prendre un mimnimum de chimie, de remettre la bête en état de marche. Puis une fois sortie de là , mi temps thérapeuthique (trés important le travail , c'est une resocialisation , on a l' impréssion de ne plus être un boulet , d' être "normal" de servir a qq chose. Voila la marche dans le vrai cas de dépréssion ; qui est extrêment rare., exceptionnel.heureusement
C 'est le protocole utilisé pour une personne de mon entourage proche, trés proche.

Ce n 'est pas odieux de demander de travailler , de faire des efforts......ça doit faire partie du traitement......
Les "pêts de travers" ne sont pas. des dépréssions , sauf a admettre que 90% de la France est dépréssive , çe qui n 'est peut être pas faux , car il y a de quoi lorsqu' on voit que d' aprés certains nous sommes:

_entourés de patrons voyoux
-gouvernés par des politiciens tous corrompus
-un modéle social qui est explosé
-la mondialisation qui nous comprime
-le pays qui travaille le plus ( et qui n' a rien en retour)
-le pouvoir d' achat qui baisse depuis plus de 30 ans
-les zenfants qui ont du mal a trouver du boulot
-le logement qui augmente de maniére astronomique
-l'Education Nationnale qui n' a pas les moyens de faire son travail
-les banquiers qui s' en mettent plein les poches
-le manque de crêche
-le bouclier fiscal
-les stock options
etc etc


il y a de quoi être dépréssif , rien que le fait de devoir vivre dans un  tel enfer , on comprend
Moindre signe de dépréssion , médicament , confort , accoutumance......et c'est partie ma poule, la dégringolade commence. Ben , pour que vous puissiez mettre en pratique votre théorie , dés que qq 'un de votre entourage donne des signes de dépréssion.....chimie....vous verrez comme c'est marrant

Un dépréssif doit faire,  et être encouragé a faire des efforts , sous risque de devenir une loque .

n°29710
chevalvape​ur
Posté le 02-11-2010 à 18:56:35  profil
 

veroh0 a écrit :



Citation:

Vous avez totalement raison, Corrector.
Je crois que beaucoup de forumeurs ne savent pas du tout de quoi ils parlent. Par exemple, du fait que la dépression est une mALADIE et que, de la même façon que l'on devrait demander à un cancéreux de vite en finir avec sa chimio qui coûte déjà bien cher, on pourrait demander à une personne soignée pour une dépression aboulique (ne manifestant plus aucun désir) de "faire", de "se reprendre en main". Odieux est bien le mot.

Citation:

[/quot

si vous avez un trés proche dépréssif....allez y de la chimie , surtout pas d' effort....bon courage.....et vous viendrez nous en parler.
Nous avons déja un témoignage qui semble aller dans ma démarche , avez vous des dépréssifs chez voous , si oui , merçi de nous en parler , c'est enrichissant....
Je ne pense pas que vous ayez une personne dans cet état, car vous nous auriez déja décris la situation , son évolution...j' attends....nous attendons

n°29720
corrector1
Posté le 02-11-2010 à 22:31:56  profil
 

chevalvapeur a écrit :


Ce n 'est pas odieux de demander de travailler , de faire des efforts......ça doit faire partie du traitement......


Et si.

Et arrêtez de massacrer les balises, c'est atroce!

n°29721
corrector1
Posté le 02-11-2010 à 22:33:31  profil
 

chevalvapeur a écrit :


Un dépréssif doit faire,  et être encouragé a faire des efforts , sous risque de devenir une loque


Inutile de discuter.

n°29722
corrector1
Posté le 02-11-2010 à 22:36:08  profil
 

chevalvapeur a écrit :

Je ne pense pas que vous ayez une personne dans cet état, car vous nous auriez déja décris la situation , son évolution...j' attends....nous attendons


Je pense que vous ne devriez pas vous avancez.

Enfin, peu importe, je suis déjà parti.

n°29730
8 4 8
Posté le 03-11-2010 à 00:14:34  profil
 

Ben non.

n°29740
chevalvape​ur
Posté le 03-11-2010 à 10:02:38  profil
 

corrector1 a écrit :


Citation:

Inutile de discuter.



pour ceux qui n' ont rien a dire. je vais donc compléter le tableau et préciser certains aspects de la chose.

J' avais oublié une "expérience" ....il fallait remonter loin dans le temps.....et remettre en route les neurones.

Il m 'est arrivé une fois dans mon existence , d' avoir une compagne dépréssive .
1 an sans bosser , et salariée "au noir "chez tonton , pas de revenus salariaux , tonton a du faire un effort peut être j' ai oublié.
Certes , elle n' a pas travaillé......car elle avait les "moyens" d' oublier , de fuir les problémes , la Côte vers  La Panne ( Belgique) les WE , maison familiale , resto ciné X fois par semaine. Tout simplement pour dire qu' il faut
occuper l' esprit
, que le travail est sain dans ce cas , car tous les vrais dépréssifs n' ont pas les moyens de fuir l la vie de cette maniére

Je dois dire que être dépréssif est trés "tendance" , comparable aux belles de la période Romantique qui avaient leurs "vapeurs".

Etre dépréssif , ça peut vouloir dire être "surbooké" , en plein la "border line" etc etc.....où bien un moyen de se lamenter d' attirer la compassion.

Oui , la dépréssion est une maladie , non tous les consommateurs d' anti déprésseurs ne sont pas dépréssifs , c'est de ceux là dont je parle , l' immense majorité.

n°29749
corrector1
Posté le 03-11-2010 à 11:04:12  profil
 


Il continue à troller.

n°29750
corrector1
Posté le 03-11-2010 à 11:15:13  profil
 

chevalvapeur a écrit :

Oui , la dépréssion est une maladie , non tous les consommateurs d' anti déprésseurs ne sont pas dépréssifs , c'est de ceux là dont je parle , l' immense majorité.


J'ai connaissance d'un cas où une prof avait consulté un généraliste parce qu'il ne sentait pas bien (je me souviens plus des symptômes exacts), à qui on avait prescrit des antidépresseurs parce que "tous les profs sont dépressifs" (selon son médecin). Ce qui n'a pas réglé le problème.

Finalement, on a fini par s'apercevoir qu'elle avait une carence de je ne sais quoi. En prenant le complément alimentaire adéquat (pas un cocktail fait au pif!), cela a réglé le problème.

Comme quoi, des médecins (souvent des généralistes) donnent trop rapidement des antidépresseurs sans bien explorer les différentes causes possibles de problèmes psychologiques.

n°29753
dsz
Posté le 03-11-2010 à 11:29:46  profil
 

corrector1 a écrit :


Citez correctement :

Citation:


MCDA modelling showed that heroin, crack cocaine, and metamfetamine were the most harmful drugs to individuals (part scores 34, 37, and 32, respectively), whereas alcohol, heroin, and crack cocaine were the most harmful to others (46, 21, and 17, respectively).




Un jour cous comprendrez la signification de "overall".

n°29754
dsz
Posté le 03-11-2010 à 11:36:57  profil
 

Et comme Corrector va chercher à discuter de choses pourtant très simples a comprendre: la plus dangeureuse, c'est en considerant le danger pour l'usager mais aussi les risques sociaux et les risques pour autrui. Quand tout cela est pris en compte, l'alcool est la drogue la plus dangeureuse selon cette étude. Point à la ligne.

n°29791
chevalvape​ur
Posté le 03-11-2010 à 17:16:10  profil
 

corrector1 a écrit :


Citation:

J'ai connaissance d'un cas où une prof avait consulté un généraliste parce qu'il ne sentait pas bien (je me souviens plus des symptômes exacts), à qui on avait prescrit des antidépresseurs parce que "tous les profs sont dépressifs" (selon son médecin). Ce qui n'a pas réglé le problème.

Finalement, on a fini par s'apercevoir qu'elle avait une carence de je ne sais quoi. En prenant le complément alimentaire adéquat (pas un cocktail fait au pif!), cela a réglé le problème.

Comme quoi, des médecins (souvent des généralistes) donnent trop rapidement des antidépresseurs sans bien explorer les différentes causes possibles de problèmes psychologiques.



c 'est le sens général de mes propos. La dépréssion est à la mode surtout les profs effectivement , mais pas qu' eux,le traitement anti déprésseurs ne devrait être donné que par des spécialistes , souvent les toubibs (jeunes) ne connaissent pas les dangers de leur prescription , un bon toubib , donne unminimum de médicament et y regarde à 10 fois avant de se lancer dans l' anti déprésseur , solution de facilité pour le court terme , mais pas pour la santé du patient.
Aux USA , les tranquilisants sont donnés même aux enfants, ce qui permet de combattre "l'hyperactivité" qui n 'est que la forme traditionnelle de la crise d' adolescence .

On vous vend cette nouvelle maladie....et les médicaments qui vont avec. Il est certain que la vie est plus "facile" avec un ado shooté aux calamants.....
Et de reposer la question , pourquoi le français est il le plus gros consommateur au monde d' anti déprésseurs......?

n°29804
veroh0
Posté le 03-11-2010 à 19:37:29  profil
 

chevalvapeur a écrit :

[/quot

si vous avez un trés proche dépréssif....allez y de la chimie , surtout pas d' effort....bon courage.....et vous viendrez nous en parler.
Nous avons déja un témoignage qui semble aller dans ma démarche , avez vous des dépréssifs chez voous , si oui , merçi de nous en parler , c'est enrichissant....
Je ne pense pas que vous ayez une personne dans cet état, car vous nous auriez déja décris la situation , son évolution...j' attends....nous attendons



Je connais très bien le problème, merci.
Vous confondez déprime et dépression.
une dépression se soigne à la fois par des médicaments adaptés, sur un court terme, et c'est cela que l'on peur reprocher à certains  médecins, c'est de laisser trop longtemps leurs patients sous médicaments, surtout les anxiolitiques qui  rendent accros;
Il faut donc consulter un psychiatre qui n'est pas là que pour soigner les fous, mais pour prescrire des médicaments qu'il doit affiner et diminuer petit à petit au cours du traitement selon la durée qu'il jugera la meilleure.
Il faut à côté de cela consulter un psychanaiste qui aidera la personne MALADE à chercher l'origine de sa douleur et à y remédier.
Ayant eu un proche effectivement victime d'une dépression, pas dépressif, cela ne veut rien dire, je sais que cela est très compliqué mais que la seule chose à lui dire c'est de "se reprendre" car là, vous le faites tomber plus bas. Durant sa maladie, il ne "s'écoute pas", il EST malade.
Il existe aussi des dépressions sévères qui récidivent, et ne pensez surtout pas que c'est par " flemme" que la personne est dans cet état.
La personne que j'ai connu n'a jamais arrêté de travailler malgré les maladies physiques que cela engendrait chez elle (maladies psychosomatiques extraordinairement douloureuses).
Peut-être s'en est-elle sortie à cause de cette douleur qu'elle s'infligeait en allant travailler, peut-être estce la médecine.
vous ne pouvez juger de manière lapidaire de ce genre de choses, c'est COMPLEXE et différent dans chaque cas.

Si les français cosomment beaucoup d'anti-dépresseurs, c'est quelquefois parce  qu'effectivement certains médecins se débarrassent trop facilement de cas qui ne mériteraient qu'une oreille attentive, mais surtout parce que nous avons un excellent système de sécu qui permet aux gens de se soigner (et sachez que ce gebre de médicaments est très peu cher et qu'il vaut mieux les prescrire que de laisser le patient se "fabriquer" un cancer, par exemple).

n°29808
corrector1
Posté le 04-11-2010 à 07:23:54  profil
 

dsz a écrit :




Un jour cous comprendrez la signification de "overall".


Perdu.

Merci d'avoir joué.

n°29809
corrector1
Posté le 04-11-2010 à 07:25:40  profil
 

dsz a écrit :

Et comme Corrector va chercher à discuter de choses pourtant très simples a comprendre: la plus dangeureuse, c'est en considerant le danger pour l'usager mais aussi les risques sociaux et les risques pour autrui.


Ce que vous aviez omis de dire.

dsz a écrit :

Quand tout cela est pris en compte, l'alcool est la drogue la plus dangeureuse selon cette étude. Point à la ligne.


Votre citation était tronquée et trompeuse, point final.

n°29813
8 4 8
Posté le 04-11-2010 à 20:20:16  profil
 

corrector1 a écrit :

Il continue à troller.

Non, je "débats", à la manière de merdorectum1.

n°29814
8 4 8
Posté le 04-11-2010 à 20:22:52  profil
 

corrector1 a écrit :

Votre citation était tronquée et trompeuse, point final.

C'est surtout que tu es mal renseigné.
Il y'a un remède contre l'inculture : lâcher son ordinateur et ses câbles, et ... lire.

 Page :   1  2  3  4  5  ..  24  25  26  ..  29  30  31  32  33  34

Aller à :