france5.fr
   FORUM La maison France 5 » A l'extérieur »

fissures façade maison

 

3 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4
Page Précédente
Auteur Sujet :

fissures façade maison

n°1
Profil sup​primé
Posté le 31-07-2005 à 16:40:32  
 

bonjour,
je suis propriétaire d'une maison datant de 1975, qui n'est pas construite sur vide-sanitaire.
Depuis la canicule de l'été 2003, des fissures de plus en plus importantes sont apparues tout autour de la maison dont une qui ne cesse de s'agrandir de jour en jour fissurant verticalement la maison et créant un abaissement d'un angle de la maison.
Pouvez-vous m'éclairer sur la gravité de la situation et me donner quelques conseils concernant les futures démarches à accomplir.

n°2
Profil sup​primé
Posté le 31-07-2005 à 18:42:48  
 

Bonjour,
Cher Monsier, vous êtes sur un forum de téléspectateurs qui échangent des informations au sujet de l'émission Question maison. A l'occasion et dans la mesure de nos faibles compétences nous essayons de résoudre l'un ou l'autre problème de décoration.
Votre problème à vous me semble beaucoup plus grave et exige l'avis d'un professionnel. Si les fissures dont vous parlez sont la suite de la canicule, je pense qu'il serait bon que vous vous adressiez à votre mairie où un service pourra certainement s'occuper de votre problème. Courage.
Maintenant, il y a peut-être des forumers qui peuvent vous conseiller utilement. Je les invite à se manifester. Merci.

n°3
Profil sup​primé
Posté le 01-08-2005 à 16:50:35  
 


Il est arrivé la même chose à un collegue qui a fait construire sa maison dans un endroit marecageux. Avec la canicule de 2003, la maison s'est fissurée un peu de la même façon que la votre.C'est l'argile sur laquelle les fondations etaient posées qui a sechée et s'est donc retractée mais pas de façon uniforme.Une partie des fondations se retrouve donc dans le vide et sous le poids se cassent.Et la maison se fissure!!
Ce collegue lui a fait marcher la garantie decenale. Resultat: ils ont enfoncé des pieux d'environ 3 à 4 m tout autour mais aussi dans sa maison pour soutenir les fondations. Montant des travaux 100 000 Euros sans compter qu'ils ont casser le carrelage à l'intérieur pour enfoncer ces pieux; ils a du louer un gite 3 semaines pour les travaux.
J'espere sincerement que ce n'est pas aussi grave pour vous! Mais ce que vous racontez n'est pas rassurant.

n°4
Profil sup​primé
Posté le 06-08-2005 à 00:42:35  
 

Donnez-nous des nouvelles. Merci


Message édité par Profil supprimé le 06-08-2005 à 00:42:53
n°6
Vinci35
Invité
Posté le 24-08-2005 à 10:46:18  
 

Bonjour,

en lisant ces 2 contributions, je reconnais parfaitement ma situation et celle de mes voisins. Nous avons fait construire il y a 5 ans nos maisons sur un terrain argileux. Après la canicule de 2003, des fissures ont commencé à apparaître. Cette année, avec la sécheresse, cela s'est amplifié. Plusieurs propriétaires d'un quartier voisin viennent d'obtenir un chèque de + de 100 000 euros pour mettre des micro pieux sur une profondeur de 2 m sur tout le rez-de-chaussée. La description faite par totoph est totalement identique à ce que l'on connait. Et depuis peu, les nouvelles constructions avoisinantes sont réalisées avec, dès l'origine, des pieux !!!!!!

n°8
laurent13
Invité
Posté le 28-08-2005 à 21:47:52  
 

La même situation est arrivée fin 2003 à mon voisin (maison de 1900 restaurée & agrandie).
Suite à de nombreux procés avec le constructeur et son assureur ainsi que moultes expertises, les travaux commencent enfin!
La solution qui a été choisie (des micro-pieux en ciment) est apparemment relativement facile à executer car il n'y avait "que" un camion de forage et une toupie.
Selon mon voisin, trois jours de travaux répartis sur trois semaines.
J'essayerai de vous donner plus d'information si cela vous intéresse.

n°14
Profil sup​primé
Posté le 06-10-2005 à 18:12:27  
 


La solution qui a été choisie (des micro-pieux en ciment) est apparemment relativement facile à executer car il n'y avait "que" un camion de forage et une toupie.
Selon mon voisin, trois jours de travaux répartis sur trois semaines.
J'essayerai de vous donner plus d'information si cela vous intéresse.[/quotemsg]

Bonjour, avez vous les coordonnees d'un expert ou d'une sociéte spécialisée ? L'assurance habitation peut-elle marcher ?

n°21
balthazar
Invité
Posté le 22-10-2005 à 23:11:26  
 

bonjour, je suis pour ma part confronté à cette meme problématique pour une maison que nous souhaitons acheter dont une fissure est apparente sur les 2 côtés. Savez-vous si le propriétaire actuel peut encore faire marcher son assurance ou non. Sinon, les travaux seraient à la charge de l'acheteur - c'est à dire moi !!

n°24
laurent du​ 44
Invité
Posté le 03-11-2005 à 18:04:39  
 

Bonjour,

j'ai les mes problèmes de fissuration que les autre intervenants et apparement les memes causes : un sol argileux et 2 étés de sécheresse. La solution évoquée est très chère (100 000 €!)et lorsque je contacte  mon assurance, la réponse est: est ce votre commune est classé en "sécheresse"? mais je croyais etre assurés contre ce risque avec ou sans sécheresse. Donc je suis preneur de toute solution technique ou juridique.

n°37
octavio
Posté le 24-11-2005 à 23:04:30  profil
 

j'ai des soucis identiques dans ma maison;
le devis pour une étude de sol est dejà de 2500€;
quand je vois les montants avancés (100000€) pour des micros pieux, je me dis qu'il y a une erreur de frappe;
qui peut mettre cette somme dans des travaux pour une habitation qui a la même valeur et qui n'est pas encore remboursée.

n°38
isacarla
Posté le 28-11-2005 à 13:08:35  profil
 

Bonjour,
Mes parents qui sont retraités se trouvent dans la meme situation et je suis obligée de m en occuper car eux ne le peuvent pas alors je suis un peu appeuré par toput ce que je lis.
Mais le probleme semble etre un puis creusé en dessous de la maison et qui n aurait pas du etre construit à l époque c est une ancienne maison de 1918.
Donc j 'aimerais moi aussi savoir quels experts contacter et si l assurance prends en compte cet affaissement ?
La mairie pour le moment décline toute responsabilité.
J ai peur des suite de cette affaire je n ai pas les moyens ni meme mes parents d engager une telle somme ( 100 000 euros)
Merci de vos reponses .
isacarla

n°41
acpr
Posté le 12-12-2005 à 17:38:07  profil
 

La réparation est toujours trés chére, il existe une solution de micro pieux de chez M.Tech qui évite toutes les dégradations du aux travaux de mise enplace des micro pieux
A+ Patrick

n°45
LEmacon
Invité
Posté le 08-01-2006 à 14:50:59  
 

suite au probléme exposé je constate que beaucoup de permis de construire ont été délivré sans étude de sol ce qui n'est pas prudent surtout avec ce climat qui est changeant nous avons affaire a des sol peu stable qui sont soumis a des charge importantes donc qui dit peu stable dit danger donc micropieux certe le cout est éleve mais evite le probléme de fissure du au mouvement de terrain autre solution quand le batiment a bougé faire injecté du béton sous les fondations tout aussi couteut

n°52
laurent447​5
Invité
Posté le 27-01-2006 à 18:14:34  
 

acpr a écrit :

La réparation est toujours trés chére, il existe une solution de micro pieux de chez M.Tech qui évite toutes les dégradations du aux travaux de mise enplace des micro pieux
A+ Patrick[/quot
merci de me donner les coordonnes de M.Tech
Urgent

n°79
Jacqueline
Invité
Posté le 18-02-2006 à 20:36:36  
 

j'ai eu moi aussi des fissures dans ma maison pendant l'été il y a 7 ou ans ; pour que les travaux ne soient pas à la charge du propriétaire,, il a fallut que soit déclaré l'état de catastrophe naturelle par la préfecture de mon département et à partir de ce décret, les concernés ont quinze jours pour faire leur déclaration auprès de leur compagnie d'assurance ; les travaux de consolidation des fondations ont donc été pris en charge par notre assurance (400 000 F à l'époque); ils ont creusé au sous-sol sur tout le pourtour des fondations et ont rempli de ciment ; fin 2004 nous avons fait revenir la cie d'assurance ainsi que l'entreprise qui s'est occupée du ravalement ; ils ont reposé des témoins et aujourd'hui je me suis aperçue que la maison avait rebougé d'un millimètre ; le voisin a connu les mêmes problèmes et sa maison a été consolidée à l'aide de micro-pieux et sa maison a à nouveau bougé.
Cette situation est désespérante !

n°94
vinbat
Invité
Posté le 12-03-2006 à 15:13:45  
 

acpr a écrit :

La réparation est toujours trés chére, il existe une solution de micro pieux de chez M.Tech qui évite toutes les dégradations du aux travaux de mise enplace des micro pieux
A+ Patrick



j'ai moi meme une maison qui se fissure suite à des retraits du terrain l'été et j'aimerai connaitre les coordonnées de m tech. merci d'avance.

n°105
Brauno A
Invité
Posté le 18-03-2006 à 19:09:27  
 

Bonjour
La catastrophe de 2003, et avant 1998 sans compter les intermédiaires !!!
Juste vous dire que votre cas ressemble au mien qui vient de voir une étape supplémentaire : la construction de 39 micropieux sous la maison.
Pensant faire des économies le premier expert d' assurance a fait construire des plots en béton sous la maison. Résultat le poids de la maison n' a fait qu' augmenter et les fissures sont réapparues.
Conseils : (au bout de 8 années d' expérience !
1) faites une déclaration de suite à votre assurance. Montez dès à présent un dossier avec photos numériques à l' appui (pour les transmettre par mail)
2) posez des témoins sur vos fissures (un plots de platres de quelques centimètres et surveiller leur écatement)
3) faites une déclaration en mairie si besoin contactez tout votre voisinage pour voir si vous êtes bien le seul à connaître ces désagréments. Ca m' étonnerait ?
4) votre mairie en fonction du nombre de sinistrés devrait faire une déclaration à l' état !(conseil)
5) Demandez à votre assurance, dès que votre région aura fait l'objet d'un décret de catastrophe naturelle, d' effectuer une sondage sérieux ! Pour ma part le sondage a été fait jusqu' à 3 m de profondeur ! pas de pôt : la zone argileuse se situe entre 5 et 11m.
6) Suivez de près les études de l' expert : des plots = poids en plus = il faut des micropieux et SUFFISAMENT !
7) Ne lachez pas et si vous ne sentez pas aboutir votre dossier comme il le devrait : avertissez votre assurance que vous allez porter plainte en judiciaire et demander la désignation d' un expert qui établiera le type et le montant des réparations à effectuer pour la confortation du bâtit tant pour le principal que pour le secondaire : crépis,carrelage, tapisserie et peinture etc.
C' est déjà assez pénible d' avoir sa maison qui se détériore Quand nous réglons la facture de notre assurance c' est pour qu' elle assure dans tous les sens du terme !
Bon courage !

n°109
tpf
Posté le 02-04-2006 à 19:07:53  profil
 

vinbat a écrit :

j'ai moi meme une maison qui se fissure suite à des retraits du terrain l'été et j'aimerai connaitre les coordonnées de m tech. merci d'avance.



Bonjour, nous pouvons peut-être vous offrir une alternative. Visitez-nous www.technopieuxfrance.com et surtout n'hésitez pas pour toute question.

Cordialement.

tpf

n°110
chdelin
Posté le 02-04-2006 à 22:07:53  profil
 

Ceci dit de nombreuses entreprises de gros oeuvre sont suceptibles de réaliser des micro pieux, des pieux,fondations uperficielles  
à vous de contacter les entreprises de gros oeuvre de moyennes voir grosses tailles pres de chez vous
Cordialement
Christophe

 

tpf a écrit :

Bonjour, nous pouvons peut-être vous offrir une alternative. Visitez-nous www.technopieuxfrance.com et surtout n'hésitez pas pour toute question.

Cordialement.

tpf


n°128
bridou6
Posté le 28-04-2006 à 14:04:47  profil
 

Bonjour, je souhaite acheter une maison. Elle est fissurée : bas pignon sud et bas pignon nord en horizontal, façade ouest en verticale du linteau de porte jusqu'au faîtage. Le propriétaire me dit que cela est survenu vers 2000. Il a fait un procès à son constructeur (plus de garantie décennale) et a été remboursé par l'assurance de celui-ci sur devis / micro-pieux pour 123 000 €. Les travaux n'ont pas été effectués, depuis les fissures n'ont pas bougées, et la sécheresse de 2003 n'a eu aucune incidence. Est-ce que je peux prendre le risque d'acheter la maison et si il y problème de terre dû à la sécheresse, un drain autour de la maison suffirait-il ? je vous remercie vivement.

n°216
Profil sup​primé
Posté le 30-06-2006 à 17:22:28  
 

Bonjour, ayant une entreprise de fondations spéciales, je me permetrais de vous conseiller de trouver l'origine du probleme : phenomene de gonflement/dégonflement des sols, mauvaise fabrication/dimensionnement des fondations devant reprendre les charges.

Stabiliser un ouvrage, (une maison en l'occurence) est un procédé courant à l'heure actuelle, lorsque l'on voit les effet des periodes de secheresse sur notre environnement. il existes divers procédés tous plus adaptés les uns que les autres aux différents problemes qui sont eux : spécifiques. les plots sont adaptés lorsque le 'dur' est proche des fondations (jusqu'a -2m), les micropieux forés sont les plus couremment utilisés et vont j'usqu'a 30 m de profondeures et peuvent porter quelques centaines de tonnes par point. d'appui. les micropieux foncés sont moins couteux mais reprennent de charges, les micropieux vérinés sont adaptés dans certains cas lors de problemes d'accés (vide sanitaires, ...), les micropieux forés, vérinés, que nous développons permettent de reprendre de grandes charges et de rétablir la structure a son point d'origine (fermeture définitive des fissure, soulagement des closions internes et tout autres phénomènes du à l'instabilité des sols.

Réparer un ouvrage endomagé : lorsque l'on se rend compte (aprés quelques années) que les mouvements ont céssés, on envisage de simplement réparer la structure du batiment endomagé, par différents systèmes : croix de saint andré (crois située en facade, plus souvent sur les monument anciens) permettant de 'tenir' les facades, harpes : agraphes positionnées le long des fissures souvent acompagé de jointoiement par ciment expoxi (type clavex), .....


Différents procédés existent il en existe un, particulierement adapté a votre probleme, n'hestez pas a faire travailler un maximum de tetes pensantes afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix en fonction de votre problemes.


Tous ces travaux coutent trés cher et sont souvent payés par les compagnies d'assurances (et déclaration catastrophe naturelle....)

pour plus de détail ou me soumetre un probleme, vous pouvez me contacter par mail à [email]pms.ranfor.com[/email] notre site n'est pas encore ouvert, mais cela viendra prochainement.

A chaques solutions, un probleme. Et des solutions on en trouve tous les jours...

n°217
Profil sup​primé
Posté le 30-06-2006 à 17:39:41  
 

Pardon : pms@ranfor.com

Techniquement, B.MOREAU

n°218
Profil sup​primé
Posté le 01-07-2006 à 08:33:08  
 

2 liens en passant :

http://www.ecologie.gouv.fr/IM [...] eresse.pdf ce lien renvoi sur un rapport d'etude et d'analyse des risques de secheresse et des conditions de prise en considération des catastrophes naturelles.

http://www.argiles.fr/ celui ci est en  direction du BRGM, banque de donnée nationnal de rescencement des couches géologiques, ici, plus precisement on traite le sujet des argiles gonflentes...

en espérant que cela soit utile à quelqu'un...

n°302
alainmouni​er
Posté le 21-07-2006 à 08:47:53  profil
 

Bonjour,

Je reviens vous donner des nouvelles depuis mon premier message , cela fait maintenant 1 an que les fissures ne cessent de s'agrandir , les fenêtres ferment de plus en plus mal, le carrelage a commencé à se fissurer, bref la situation devient veritablement catastrophique. La zone dans laquelle je suis situé (Orléans) n'est pas déclaré en zone de catastrophe naturelle et je n'ai pas les moyens de réparer dans l'immédiat. J'ai evidemment étabi un dossier avec photos le tout envoyé à la prefecture et aux assurances mais rien ne bouge aucune indemnisation en vue. Alors si vous avez quelques idées ou conseils, je suis bien sûr preneur .
 

n°318
Achille31
Invité
Posté le 26-07-2006 à 15:03:24  
 

Bonjour à tous,

En fait, à la lecture de tous ces posts, je me pose la question suivante:

L'absence d'étude de sol sérieuse peut-elle mettre en péril la garantie décennale du constructeur?

Par étude "sérieuse" je pense à une étude de sol dimmensionnant les fondations et pas seulement une étude dimmensionnant le mode et type d'assainnissement.

En effet, dans le cas où le particulier n'a pas donné au constructeur une telle étude, et dans le cas où la commune n'est pas classée en zone sinistrée, je pense que le particulier n'aura aucun recours que ce soit car le constructeur peut arguer le fait qu'il n'ait pas eu cette étude.

Qu'en pensez-vous?

n°360
kris19
Posté le 16-08-2006 à 19:46:40  profil
 

bonjour

je suis propriétaire d'une maison de 1950. Elle se fissure. je pense que c'est du au fait que les eaux pluviales étaient évacuées sous la maison.
j'ai raccordé les eaux pluviales au réseau public mais les fissures continuent de bouger. Je suis sur un sol de terre glaise.
Apparemment le prix des réparations est extrèmement cher (100 000€)
POuvez vous me confirmer ce montant uniquement pour la consolidation des fondations par micro pieux?

merci de vos avis

n°387
acdt
Invité
Posté le 22-08-2006 à 14:04:08  
 

Bonjour
que pensez-vous du renforcement des fondations par injection comme le propose la société Uretek?Le coût d'une telle intervention est-il plus abordable?
merci

n°421
Profil sup​primé
Posté le 31-08-2006 à 09:14:30  
 

Bonjour,

Les produits URETEK sont trés bien, ils ont l'exclusivité sur ceux qu'ils developpent, mais il en existe d'autres equivalent !

Les techniques d'injection sont couremment employées et présentes des avantages financiers sur d'autres procédés tout en conservant des propriété convenable.

Par contre, les domaines d'aplications sont : une dalle, plancher, cabanon, ... tout ce qui a un faible poids pour une trés grande surface d'aplication.



Pour répondre à la demande de prix pour des MP, un rapide calcul serait de :
- mesurer la longueure des fondations et refends (maison de 10m * 15) => 60 ml / 2 => 30 mp
- suivant le type de terrain et le type d'habitation déterminer la longueure des micro-pieux (maison R+1, substratum 2Mpa à -3m) avec les coéficient de sécurité nous trouvons en moyenne L=7m
- 300 * 7 = 2100ml de MP

cout moyens toutes techniques apliquées et postes complémentaires confondus : entre 50 et 150 €/m.

donc pour l'exemple : entre 100 000 et 300 000 € ...
 

n°437
a denis
Invité
Posté le 04-09-2006 à 19:38:38  
 

Bonsoir,

Il existe une autre solution (moins onéreuse, sans dégats, rapide d'intervention et ne nécessitant pas le déménagement des occupants) de microp ieux à savoir FONDAPIEUX.
Une brochure est à votre disposition par simple appel au 03.22.39.28.73.

A DENIS

n°461
negrie
Posté le 14-09-2006 à 00:28:00  profil
 

Je reposte après m'être inscrit

Je confirme 90.000 euros. Pas pour des micro-pieux mais pour renforcement par puits.  Sur les 90 : environ 70 pour l'extérieur et 20 pour l'intérieur (compris tapisserie et remettre les fenêtres à l'équerre...)

La maison que nous avons achetée est sur sol argileux. Ces travaux de renforcement par puits ont été réalisés en 2003. Pris en charge par assurance car zone déclarée en sécheresse. Ces travaux sont couverts en décennale.
 
Là où ça devient croustillant c'est que des fissures sont apparues : grossissent et se rétractent, ça dépend des jours.

Je retiens l'idée de placer des marqueurs pour mesurer.

Nous avons contacté la société qui a fait les travaux. Parallèlement informé l'assureur qui tiend la garantie décennale.

L'assureur nous demande devis, factures et pv de réception des travaux pour instruire le dossier. Nous n'avons que les factures/

La société qui réalise les travaux est venue récemment. Ils nous proposent un arrangement.

Selon eux la procédure avec l'assureur va prendre des siècles et de plus il aurait du être de notre devoir (enfin l'ancien propriétaire) de faire drainage des sols en amont et installer gouttières. Ils ne l'auraient pas fait à l'époque car pas pris en charge par l'assurance. Il s'agirait de travaux d'embelissement. Que pensez-vous de l'argu?

Concernant l'arrangement il nous propose à sa charge de mettre des agraphes sur les fissures (qui aaitent juste été jointées à l'occasion des travaux en 2003) et mettre en observation pendant 1 an.
A notre charge de faire drainage et installer gouttières.
Si après observation rien n'a bougé, ils font remise en état peintures (intérieur et extérieur). En cas d'aggravation ils font appel à géotechnicien.

Que pensez-vous de cette proposition?

Pour être franc je n'ai pas trop envie d'y être pour ma poche sur travaux de drainage et install gouttière (j'imagine que ça va bien aller chercher dans les 3000euros...).
De plus je ne sais pas si l'approche proposée par la société est bonne. Je n'ai pas mis d'expert sur le coup (celui de mon assurance habitation?)

D'un autre côté je sais que parfois il faut savoir transiger...

Vraiment besoin de conseils éclairés.

Message cité 1 fois
Message édité par negrie le 14-09-2006 à 00:32:53
n°487
Profil sup​primé
Posté le 22-09-2006 à 16:43:49  
 

Bonjour,

je reviend poser un message car j'ai constaté comme vous que dans mon message précédente en date du 31 08, j'ai fait une grossiere erreure, un 0 est apparu sans raison dans l'exemple que j'ai cité.

je rapel que c un 'petit' chantier, mais c tout de meme un cas courrant ...

donc :

mesurer la longueure des fondations et refends (maison de 10m * 15) => 60 ml / 2 => 30 mp
- suivant le type de terrain et le type d'habitation déterminer la longueure des micro-pieux (maison R+1, substratum 2Mpa à -3m) avec les coéficient de sécurité nous trouvons en moyenne L=7m
- 30 * 7 = 210ml de MP
 
cout moyens toutes techniques apliquées et postes complémentaires confondus : entre 50 et 150 €/m.
 
donc pour l'exemple : entre 10 000 et 30 000 € ...
 


cela fait une réelle différence ! ... veuillez m'en excuser ...

PS : pour ce genre de "petite" prestation, les prix aux metre sont courement de 120 €/ metres-linéaires

n°529
sleepy78
Invité
Posté le 07-10-2006 à 09:37:58  
 

Bonjour,

J'ai moi aussi des problèmes de fissures sur ma maison ( construite en 1999 région Beauce 78) : affaissement des deux pignons. L'expert mandaté par  l'assurance décennale a conclu que la cause été ma haie plantée à 2M5 des pignons ( cyprés leylandis). J'ai donc entrepris de la supprimer. Mais l'été n'a pas été particulièrement sec - voire plutôt pluvieux dans le nord- et pourant les fissures s'agrandissent. Est ce possible de refaire faire une contre expertise, sachant qu'il va être difficile de contrer l'argument des arbres ?
Mon voisin a aussi des fissures mais, un de ses pignons n'a pas de haie. Un expert doit aussi venir. Dois je attendre ses conclusions avant de faire en recourt juridique ?
Merci

jm

n°530
Decool-
Posté le 07-10-2006 à 10:46:52  profil
 

Il est toujours fortement conseillé pour des problèmes importants de faire faire une expertise par un expert indépendant ( payé par vous, il sera à votre écoute ) et ce avant la visite de l'expert de l' assurance. En effet, il est toujours plus difficile de faire modifier un rapport d'expertise. Mais, franchement, ce n'est pas impossible.
Les experts des assurances ont toujours tendance à minimiser les problèmes et à en rendre responsable plutôt le particulier. C'est récurrent !
Ce qui est sûr, c'est que si le rapport d'expertise de la maison voisine a une conclusion plus favorable, il faut en faire une copie pour l'expert qui est venu chez vous.
Dans vos démarches, ne pouvez-vous pas vous faire aider par votre assurance Multi-risques Habitation ? J'ai dit aider ( surtout financièrement en cas de recours juridique ) car le gros du boulot, ce sera à vous de le faire ( sinon, rien n'avancera ! )
Malheureusement, j'ai une très grande expérience de ces problèmes.
Merci de nous donner des nouvelles !

n°531
helioth
Posté le 07-10-2006 à 16:20:06  profil
 

Merçi ,Decool ,pour tes conseils sur les expertises

Otttelo 1

n°532
Decool-
Posté le 07-10-2006 à 17:47:21  profil
 

De rien !

n°535
sleepy78
Invité
Posté le 08-10-2006 à 15:45:50  
 

Merci Decool de ces infos,

en fait effectivement, j'ai saisi mon assurance juridique avec le rapport d'expert ainsi que les infos trouvées sur www.argiles.fr qui indique que ma zone est dite 'aléa faible' . L'idée est de voir si le constructeur, sur ces éléments n'aurait pas du faire des sondages plus avancés, voire de nous informer du risque possible si en plus nous mettions de la végétation. Sur ce dernier point, qui réelement devait nous informer : le POS ( la commune) ? , le propriétaire du terrain ? , le constructeur ?
J'ai informé mon voisin de notre zone d'argile, afin qu'il l'indique à l'expert.

Merci de vos reflexions.
Sleepy78

n°538
sleepy78
Invité
Posté le 10-10-2006 à 22:17:19  
 

En complément à mon précédent message, l'assurance juridique m'a conseillé de prendre un expert indépendant afin de faire une contre expertise avec les éléments d'étude de sol ( conseil aussi de l'expert qui est passé chez mon voisin).
Question : quelqu'un aurait il le nom d'un expert sur la région Sud 78 / Nord 28 spécialisé dans ce type de problèmes ?
Merci

Sleepy78

n°552
sosmaison7​8
Posté le 18-10-2006 à 14:08:45  profil
 

Bonjour,
Idem je suis dans le 78 et les memes problemes, le contraste de temps entre juillet/aout 2006 a été fatal a ma maison. Je suis en train de faire le dossier pour assurance/mairie/prefecture au cas ou ma commune serait un jour catalogué catastrophe naturelle, j'ai posté les scans sur un blog :

http://sosmaison.canalblog.com/

L'assurance nous envoit gentiment ballader du fait de l'abscence de "catastrophe naturelle", je suis donc comme sleepy78 a la recherche d'un expert...
merci.

n°560
sosmaison7​8
Posté le 19-10-2006 à 09:20:13  profil
 

Bonjour,

Finalement je vais commencer par une expertise d'un architecte, voici  quelques liens utiles :

annuaire des architectes: http://www.architectes.org/ann [...] rchitectes

forum sur un site d'archi :
http://www.aroots.org/forum2/f [...] re_20.html

n°561
ad4
Posté le 19-10-2006 à 12:13:38  profil
 

Comme expert indépendant, il y a un bureau d'ingenierie dirigé par Mr Henry Claude VERRIER qui s'occupe de beaucoup de dossiers sécheresse. Il se déplace sans problème. Coord: 06 76 78 08 52

 Page :   1  2  3  4
Page Précédente

Aller à :
   FORUM La maison France 5 » A l'extérieur »

fissures façade maison