france5.fr
   FORUM Les Maternelles » Après l'accouchement » Séparée de mon bébé »

méningite à streptocoque B

 

Il y a 133 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

méningite à streptocoque B

n°7
jessica311​284
Invité
Posté le 22-08-2005 à 22:47:08  
 

Citation:

bonjour,je suis une toute jeune maman de vingt ans et je voudrais témoigner au sujet de la méningite à streptocoque b[/#e2001c].A 23 jours mon petit garcon est rentré a l'hopital en urgence pour une fièvre au bout de dix heure d'attente on nous a mis dans une chambre jusqu'au lendemain où à 8h il a convulsé et a fini en réanimation entre la vie et la mort.cela à duré une semaine où on ne pouvait le voir que quelques heures, sans savoir si il allé s'en sortir mais on a eu dela chance. Il est resté une semaine deplus en néonat avec nous. on a pu le ramené a la maison mais avec la peur qu'il n'ait des séquelles car il a des lésions cérébrales.Pour le moment c'est un bébé en pleine forme et comme les autres mais on attend impatiemment l'IRM d'octobre,chaque visite au pédiatre est un peu stressante.Mais il faut attendre.Pour l'instant tout va bien;Je tenais a témoigner car quand il est tombé malade les médecins sont restés mué et  on s'est rabattu sur internet pour avoir des précisions et on a lu que des témoignage parlant de bébés décédé suite a cette maladie ou qui s'en été sorti mais a l'état de légume.Donc je témoigne aujourd'hui pour dire qu'il faut garder espoir entourer son enfant car des fois ça tourne bien.Alors a toutes les familles qui sont dans ce cas courage ne baisser pas les bras

n°90
sandrine13​09
Invité
Posté le 14-11-2005 à 17:44:06  
 

moi aussi ma fille  a 1mois et 3 jours a eu une méningite à streptocoque B  elle est restée 21 jours en hospitalisation sous antibiotique mais elle n'a pas eu des convulsions mais on ne sais pas si elle aura des séquelles plus tard

n°337
Profil sup​primé
Posté le 01-03-2006 à 03:58:29  
 

Je n'ai pas eu autant de chance que vous ma fille est décédée d'une meningite a strepto b apres 1 semaine en reanimation :(  :(  :(

n°354
VeroMick
Invité
Posté le 06-03-2006 à 11:07:19  
 

Moi aussi je suis une maman épleurée. J'ai perdu mon petit garçon âgé de 23 jours, d'une méningite à streptocoque B. La maladie s'est développée en quelques heures sans laisser aucune chance à mon petit Lucas. Le matin, quand la puéricultrice est venue, il allait très bien. Il avait grandi et pris du poids. Deux heures plus tard, il se réveillait en pleurant avec plus de 39°C de fièvre. Perdre son enfant est la pire des choses qui puisse arriver à des parents. Ce qui nous pousse à vivre aujourd'hui c'est notre 1er petit garçon Clément. J'aimerais partager cette "douleur" avec d'autres qui comme nous on vécu cette tragédie. Savoir comment ils réussissent à faire face ? Savoir si ils ont réussi à faire une autre enfant ? Et comment s'est passé une nouvelle grossesse ?
Merci beaucoup pour votre aide.

n°402
Profil sup​primé
Posté le 14-03-2006 à 19:10:01  
 

Sincères condoléances.
Si vous voulez on peut en parler ensemble.

n°407
Profil sup​primé
Posté le 16-03-2006 à 11:31:39  
 

Ca fait bientot 2 ans que ma fille est décédée... :(
J'ai eu depuis un ptit garçon en pleine santé.
Si vous voulez discuter de nos parcours, je suis disponible.
Merci

n°432
Miichel
Posté le 23-03-2006 à 12:27:02  profil
 

Je n'ai pas d'enfant mais je viens de perdre mardi ma petite nièce Irène de la méningite. Elle avait 17 mois. Je ne n'oublierai et ne m'en remettrai jamais.

n°505
la maman d​e youssouf
Invité
Posté le 10-04-2006 à 22:10:27  
 

BONSOIR

Youssouf est décédé le 13 avril 2005 a 29 jours de vie suite a une méningite a streptocoque B 3
Mon petit BB d'amour est né en pleine santé et est tombé malade a 21 jours, sa méningite a été fulminante, il décédé sous nos yeux et il nous manque énormément. La longue histoire de sa courte vie restera ancrée a tout jamais dans ma mémoire

ce qui m'aide a m'en sortir c'est la foi, sans cette foi qui  donne un sens a ma vie je ne sais pas ce que je serais devenue

cordialement

fatima- oum youssouf (la maman de youssouf)

n°695
jungle-ros​e
Posté le 23-07-2006 à 13:15:40  profil
 

Bonjour,

 Pour moi, aussi mon bb s'en est bien sorti, j'ai été boulversé par tous vos témoignage...

Mon bb aussi a développé une méningite strepto B à 19 jours de vie, le diagnositique a été difficile à poser : nous sommes arrivés aux urgences un lundi soir car hugo avait + 39 °C, mais il été déjà fébrile tout le week-end  (après avoir vu 2 généralistes depuis le vendredi). Les internes on réussi à poser un diagnostic seulement en fin d'après-midi le lendemain de notre arrivée. Il nous ont expliqué qu'il été dans un état critique, entre la vie & la mort, pendant 72 Heures (le temps que l'antibio détruit le microbe). Pendant ces 72 heures,  Hugo aussi a convulsé & à un fait un séjour de 48 heures en réanimation. Je suis resté 15 jours avec Hugo à l'hopital, pendant son séjour en néonat, ils ont effectué plusieurs examen, mais n'avait pas de réponse à nous apporté sur les éventuelles séquelles,on sentais bien une retenue des medecins. Aujourd'hui, après un IRM, Hugo a toujours une lésion cérébrale & suivi par l'encadrement médicale tous les 3 mois (pendant la 1ère année). Ils ne savent pas si cette lésion aura un impacte sur son développement ; mais Hugo a fêter son anniversaire (le 05 Juillet) & à ce jour, il se porte bien => il se développe normalement. Le plus merveilleux, est que c'est un bb très souriant & plein de vie : Comme si c'était sa revanche sur la maladie, après l'avoir combattu avec courage.
Je compati à votre douleur, à toute, & me rends compte de la chance que nous avons eu, car c'était vraiement difficle de voir souffrie son bb  => nous nous sentions vraiement impuissant...

n°706
tichat50
Posté le 01-09-2006 à 12:30:49  profil
 

Je suis complètement abattue, je viens de vous lire. Je me rends compte que dans mon malheur j'ai eu beaucoup de chance. Ma fille est née aussi avec une méningite à la streptocoque B, une septicimie et une artrite dans la hanche gauche (du à la méningite qui infecte les articulations).Le lendemain de sa naissance, elle ne saissait de pleurer, était brûlante (40° de fièvre) alors le pédiatre est venu d'urgence, il l'a hospitalisé en néonat et m' annoncé après plusieurs heures d'attente insoutenable qu'elle était gravement malade. Il a veillé toute la nuit, au matin il m'appelle à la mater pour m'annoncer que ma fille avait eu un arrêt cardiaque dans la nuit mais que pour le moment ça allait. Ils ont transfusé (du à la septicémie). Mon bb était branchée de partout, je ne pouvais même pas la toucher.Le résultat de son EEG était très mauvais, elle allais avoir des sequelles neurologiques.Après 15 jours d'hospitalisation elle pouvait sortir mais ce matin là, on m'appelait pour m'annoncer qu'elle était transférée d'urgence au CHU pour son artrite.Elle fut pomptionné 2 fois puis platrée de sous les aiselles aux chevilles. Après ses opérations le médecin m'a annoncé qu'en plus des sequelles neuro elle serait un légume(mot pour mot), j'était effondrée je savais plus quoi faire, plus quoi penser. Puis j'ai récupéré mon petit bout elle avait 25 jours. Les mois ont passés, avec les traitements neuroleptiques et antibiotiques mais tout allait plutôt bien. Jusqu'au jour où un matin elle fit une convulsion dans mes bras du cette fois à une méningite virale lorsque j'étais dans le camion de pompiers un d'eux à dit s'il on ne se dépêche pas on va la perdre.Mon sang n'a fait qu'un tour, arrivé aux urgences elle était entre la vie et la mort.
Cela fait 6 ans déjà, nous avons surmonté la maldie, elle n'as plus de sequelles un peu de retard à l'école mais tout va pour le mieux. Nous avons eu beaucoup de chance toutes mes condoléances à toutes les mamans qui ont perdus leurs petits anges, je pense fort à vous et courage.

n°746
drin'
Posté le 03-10-2006 à 10:44:09  profil
 

J'ai une expérience unpeu différente de la vôtre : j'ai accouché le 21 aout et je n'ai pas été traitée par antibio à l'accouchement car le streptocoque b n'avait pas été détecté à l'examen du 8ème mois.
Mon fils n'a pas été infecté (et d'après vos témoignages je réalise à quel point nous avons eu de la chance !) mais c'est moi qui ai contracté une scepticémie et une arthrite de l'articulation sacro iliaque (près de la hanche). Le lendemain de l'accouchement je me suis retrouvée avec plus de 39° et des douleurs terribles à la fesse gauche qui m'empêchaient de bouger de mon lit.
La maternité a rapidement diagnostiquée la scepticémie mais m'a renvoyé chez moi avec des antibiotiques par voie orale en me conseillant d'aller voir un ostéopathe pour mes douleurs !
Après 3j chez moi et une visite chez l'ostéo j'avais toujours 38 et je n'arrivais pas à marcher.
J'ai du être réhospitalisée en urgence pour presque 15j. Heureusement mon fils a pu m'accompagner. Avec une IRM les rhumatologues ont rapidement diagnostiqué l'atteinte de l'os par le streptocoque.
Je suis sortie depuis maintenant presque 3 semaine mais j'ai encore des perfusions d'antibiotiques et je ne sors encore pas de notre appartement car j'ai bcp de mal à marcher et les médecins m'ont conseillée le repos pour une guérison plus rapide.
Je vais beaucoup mieux et j'ai pu reprendre l'allaitement mais quand je vois comme j'ai souffert, j'imagine ce qu'un petit bout doit ressentir, ça doit être terrible pour les parents de voir ça.
Si des mamans ont connu le même genre de problème que moi, leur témoignage m'intéresse car ça a l'air très rare.
Je me pose aussi des questions sur la façon d'attraper ce streptocoque B et je me demande si je ne l'ai pas attrapé lors d'une auscultation à la maternité avant l'accouchement (jai accouché après terme et j'avais donc des consultations tous les 2 jours).

n°759
droupy23
Posté le 16-10-2006 à 20:27:20  profil
 

bonjour j'ai 26 ans eyt je suis à mon 8eme mois dans quelques jours ,mon medecin vient de depister un streptocoque B,j'ai des anti biotiques mais je panique on peut dire que je deprime vraiment car j'ai tres peur ,personne ne comprends le risque ,ni ma detresse!!je ne sais pas du tout où je vais si le risque est grand pour mon bébé ,si je suis beaucoup infectée ,alors merci de bien voyuloir m'aider ,c'est ma derniere et troisieme grocesse et j'ai tres peur de l'accouchement et des suites!merci de m'aider

n°762
carotofmev
Posté le 19-10-2006 à 09:02:31  profil
 

Bonjour à toutes et tous,
Ma fille, aujourd'jui agée de 6 ans, a fait une méningite à streptocoque B a l'age d'un mois. Elle est entrée en réanimation le jour de la fête des mères (!!!) pendant 5 longs jours nous avons attendus comme un couperet les résultats. Je dois dire que ce fut une période très dure. Mon mari et moi sommes restés très proches de notre fille pendant cette semaine. Nous allions tous les jours à l'hopital. Ce qui était douloureux était de voir ce petit bébé intubé, avec des liens car elle convulsait. Elle a pendant ce temps été placée en coma "artificiel" pour que son cerveau ne travaille pas trop. Chaque jour apportait son lot de souffrance, de douleur, de peur, de colère et d'incompréhension : pourquoi nous?
Après s'en sont suivies 3 semaines d'hospitalisation avec antibiotiques et après un long mois nous avons pu ramener notre petite merveille chez nous.
Aujourd'hui elle commence tout juste à parler, et a de gros retard au niveau développement cérébral. auncune séquelle physique.
Je me rends compte à la lecture des autres témoignages que dans notre malheur nous avons eu de la chance dans notre malheur.
Nous avons seulement a déplorer qu'au pire moment nous n'avons reçu aucune aide psychologique. Bien sur nos proches étaient près de nous mais pas de professionnels pour nous écouter.
C'est une douleur encotre très présente dans ma vie, je vis normalement, profite de la vie, mais n'arrête pas de me demander ce qu'aurait pu être la vie sans cette maladie.
Voila je suis à la disposition de toutes les mamans et papas qui le souhaitent pour parler car je sais à quel point c'est dur de traverser cette épreuve. On a besoin d'en parler et d'en reparler encore. Moi cela fait 5 ans et c'est toujours très douloureux.
Bon courage à toutes et à tous
Caroline

n°809
gigi2263
Posté le 09-11-2006 à 15:13:21  profil
 

JE SUIS ENCEINTE DE 38.5SE et je voudrais savoir si avec des antibio il a des risques ou pas pour l'enfant a la naissance de contracter la meningite.car j'en ai un mauvais souvenir une amie a perdu son fils de 9 mois suite a ca alors non . et COURAGE a celles qui ont perdu leur bebe c'est trop attroce

n°810
carotofmev
Posté le 10-11-2006 à 08:54:21  profil
 

Bonjour Gigi2263,
Je ne veux pas te contrarier mais malheureusement même avec une cure d'antibiotique tu ne peux pas éviter la méningite a ton bébé. Rassure toi, cela n'arrive pas à tout le monde. Comme je l'ai déjà dit cela est arrivé à ma petite fille. Il est sur que cela fiche la trouille, mais ne te tracasse pas et profite a fond de ta grossesse c'est tellement merveilleux.
Bon courage
Caromine

n°846
gigi2263
Posté le 11-11-2006 à 11:24:32  profil
 

bonjour carotofmev
ce que tu me dis ne me rassure pas pourtant le gynéco a confirmé qu'avec les antibio d'aujourd'hui et ceux qui me seront administré pendant le travail le risque est nul 0 , au moins pour la méningite a strepto b . Il ne me reste plus que 15 jours maxi j'ai vraiment hate d'accoucher et qu'il fasse les analyses a ma fille afin de savoir si elle est infectée ou pas , c'est qu'apres que je serais sereine .Mais merci de m'avoir repondu et courage avec ta fille .

n°857
carotofmev
Posté le 13-11-2006 à 09:14:05  profil
 

Re bonjour Gigi2263,
Tu sais je pense que ton gynéco n'est pas très au point, pendant mon accouchement ils ont décelé un germe donc il m'on mis sous antibiotiques et ma fille en a eu aussi. Elle a déclaré sa méningite à l'age d'un mois donc les tests à la naissance ne sont pas fiables non plus. Mais rassure toi ce sont quand même des cas isolés, cela n'arrive pas à tout le monde. Même avec les antibiotiques actuelles je ne pense pas que l'on puisse éviter cela. Enfin profite je sais le temps est long à la fin mais ce sont les meilleurs moments à vivre sereinement. Ne te mets pas de telles idées en tête...... Merci de ton soutien pour mon combat avec ma petite puce. Bon courage à toi et PROFITE!!!!
Caroline

n°1425
xupitai
Posté le 31-03-2007 à 13:42:05  profil
 



en aout dernier, on a emmene notre petit bonhomme de 3 semaines aux urgences et ils ont decele un streto B et le soir meme une meningite s'est installee.il est decede 5 jours apres...
1 mois apres on m'a annonce que j'etais atteinte d'une sclerose en plaques et q'il fallait que je suive un traitement (incompatible avec une grossesse).Nous avons decide d'essayer de faire un autre enfant et me voila à nouveau enceinte de 6 mois..ce fut tres rapide....c'est un petit frére qu'on attend....
je suis dc assez angoissée et j'aimerais bien discuter avec toi du vécu de ta seconde grossesse.Merci

n°1739
toutsi2
Posté le 10-05-2007 à 20:57:01  profil
 

bonsoir, ma fille est hospitalisée depuis 5 semaines pour une méningite à strepto b compliqué d une ventriculite et ses examens ne sont toujours pas normalisés. je suis inquiéte mais aucun soutien de la part des médecins.

n°1740
toutsi2
Posté le 10-05-2007 à 20:59:18  profil
 

pourriez vous me dire au bout de combien de temps votre enfant s est amélioré cliniquement, et combien de temps a duré le traitement. a t il eu des ponctions lombaires de controle ? merci de vos réponses

n°1973
missthai
Posté le 31-05-2007 à 20:08:53  profil
 

ma fille est également atteinte de cette terrible méningite...sachant qu'elle  était prématurée de 2 mois je voudrai savoir si elle a des chances de s'en sortir. Les medecins me disent qu'il n'y a plus d'espoir que son cerveau est très atteint. Que meme si elle survivai elle ne pourrai jamais marcher, penser, voir ou bien entendre. je vous demande des reponses. Dois-je m'en tenir au docteur. J'ai l'impression que ma fille va mieu pourtant, encore il y a 2 jours elle me fesait des sourire et elle bougeai ses mains... j'ai lu d'en de nombreux témoignages qu'il était arrivé la meme chose et que vos bébés sont toujours la. AIDEZ MOI SVP

n°1974
Profil sup​primé
Posté le 31-05-2007 à 21:25:14  
 

bonsoir a toutes,
j'ai été vraiment touché par vos messages et je vous souhaite beaucoup de courrage.mais vous m'avez fait peur j'ai un petit garcon de 2 mois et demi (en bonne santé dieu merci) et je me demande d'ou vient cette terrible maladie?ya t il des antecedants familiaux ou autres? et ya t il un vaccin??
merci d'avance pour vos réponses et encore bon courage a toutes.

n°1983
missthai
Posté le 02-06-2007 à 19:16:40  profil
 

salut safia63 c'est une maladie qui peut venir des la naissance...ne craint rien...ils auraient detecté la maladie au prelevement vaginal qu'ils ont du te faire au 3 eme trimestre de grossesse...de toute fason il existe un vaccin contre la méningite qu'elle soit virale ou bien bactérielle. Je ne souhaite a personne ce que ma fille et moi nous vivons...

n°1987
stouph1
Posté le 04-06-2007 à 12:55:29  profil
 

Bonjour Jessica.

Je ne sais si tu repondras à ce message, si tu le verras ,mais j'essaie tout de meme.

Je suis le jeune tonton d'un petit raphael, il est magnifique. Malheureusement le sort a frappé. Il a fait une meningite à Strepto B tardive, au 11eme jour. Cela fait aujourd'hui 19 jours que nous sommes perdus, dans le brouillard, l'angoisse et dans un sentiment d'injustice profond. Ma soeur, pourtant si forte, est épuisée, elle pleure si souvent. Nous sommes tous en pleures... Mais je cherche à garder espoir, je cherche désespérement !

Je zone sur le net pour comprendre cette saloperie et je cherche des témoignages, des expériences similaires. Je tombe sur le tiens.
Saches que sans te connaître, je me sens déjà proche de toi, de ton histoire, je sais un peu ce que tu as vécu : qqchose de terrible. Et pourtant tes propos ce 22 Aout 2005 sont porteurs d'espoir.

Le cas de notre petit Raph ressemble beaucoup à celui de ton fils. 1 semaine sur le fil du rasoir, néonat depuis 10 jours, des convulsions et à priori des lésions. Des lésions mais pas d'état de légume, je l'ai vu. Il bouge de toute part, il crie, il entend, il mange, il semble nous voir, tout semble normal. Pourtant les premiers retours sur l'IRM sont assez desastreux (les medecins prennent-ils les devants ?...), de nombreuses lésions sois-disant. Mais evidemment nous ne connaissons pas l'étendue des dégats...

J'ai besoin d'échanger sur ce drame, je cherche des familles ayant traversé cette terrible épreuve. Je suis joignable sur mon mail et msn (stephane.santi@hotmail.fr) ou par tel 06.85.72.31.95

J'aimerais apporter une aide à ma soeur, à son couple, trouver des cas encourageant, du moins pas aussi fatalistes que les diagnostics de certains medecins... lui montrer qu'elle n'est pas seule dans ce cas et que la vie de notre amour de Raph n'a pas été gachée si tôt !

Qu'en est-il de vos expériences ? Comment vas ton fils Jessica ?
Où allons-nous ?

Nous avons besoin de vous je vous en supplie.
Stéphane

n°1991
Profil sup​primé
Posté le 04-06-2007 à 21:37:55  
 

merci missthai pour les renseignements et bon courage à toi et ta famille.

bon courage aussi à tous les autres

n°2001
toutsi2
Posté le 06-06-2007 à 21:26:17  profil
 

je voudrai donner de l espoir a toutes les familles ayant des enfants atteint de la méningite a strepto B, ma fille va beaucoup mieux après 5 semaines d hospitalisation dont une semaine de Réanimation. Elle évolue normalement, elle a un suivi régulier et pour l instant tout va bien. Par contre malgré les prélévements vaginaux ke l on m a fait au 3 ème trimestre rien n a été détecté pourtant je devais etre porteuse du strepto B. Bon courage a tous.

n°2002
toutsi2
Posté le 06-06-2007 à 21:47:03  profil
 

bon courage a toi missthai. Comment va ta fille aujourd hui ?

n°2029
fafa39
Posté le 12-06-2007 à 22:13:16  profil
 

bonjour,
ma petite fille est sortie de l'hôpital il y a un peu plus d'un mois. Elle a eu une méningite à strepto B à l'âge de 25 jours. La fièvre a très rapidement progressé ( jusqu'à 41° ) et les pulsations de son petit coeur à plus de 245. Nous avons failli la perdre le lendemain de son entrée à l'hôpital car les antiobiotiques ne faisaient pas effet. Heureusement, elle est très courageuse, et petit à petit la fièvre a baissé. Elle est restée 17 jours en soins intensifs.
Restent les séquelles : elle est suivie pour l'audition, pour le moment il n'y a rien mais cela peut survenir dans les deux ans à venir. S'agissant du reste, l'échographie cérébrale n'a rien montré de négatif, et son développement psychomoteur après un mois très difficile ( difficultés à boire les biberons ) semble normal.
Je la fais suivre par un ostéopathe et un homéopathe pour la libérer des toxines générés par les antibio ( desctruction de sa flore intestinale ) et de son angoisse liée à la séparation et aux soins.
Cette période a été particulièrement difficile à vivre ; j'ignorais totalement cette maladie, transmise par la mère. Je vais rencontrer le chef de service de la maternité pour en savoir plus sur la transmission de la maladie, car mon test au 8ème mois était négatif.  
Je comprends tout à fait votre douleur, vos interrogations. Courage, les choses peuvent s'arranger, les tout petits bébés ont des ressources inégalées.  

n°2101
missthai
Posté le 02-07-2007 à 00:02:47  profil
 

Aujord'hui je suis malheureusement la maman d'un ange qui a voulu voler de ses propres ailes...Cela va faire un mois que ma fille nous a quitté. Un conseil meme si c'est dur croyait ce que vous disent les medecins car il y a une chance sur deux qu'ils aient raison. C' est dur et je ne le souhaite a aucune de vous. J'espere que vous aurez plus de chance que j'en ai eu...

n°2102
toutsi2
Posté le 02-07-2007 à 09:57:12  profil
 

je te souhaite vraiment beaucoup de courage, et sache que ton petit ange souffrira moins là ou il est à présent. toutes mes sincères condoléances.

n°2305
timoi
Posté le 22-08-2007 à 12:36:58  profil
 

bonjour a tous!
je ne m etais pas rendu compte que tant de personne avaient vecu mon experience (et de facon plus malheureuse parfois) je me sens coupable de ne pas avoir lu plus tot et de ne pas avoir pu apporter plus d espoir a certaines personnes qui en avaient besoin.
Aujourd hui notre fils se porte bien il a fait une irm il y a un an quelques jours avant ses 1an ils ont detectés des lesions cerebrales importantes sur le cervelet et nous on donné peu d espoirs qu il puisse marcher un jour. Nous nous sommes battus et avons beaucoup stimulé notre fils qui la veille de ses 1an faisait ses premiers pas entre papa et maman. I l est encore suivi a l hopital jusqu a ce qu il rentre en cp car on redoute un retard intellectuel bien qu il ne montre aucun signe. Notre ptit homme est un vrai miracle meme les medecins n arrivent pas a expliqué qu il se soit si bien remis.
Je tiens a précisé egalement qu il n y a pas de vaccin qui previenne la meninigte a strepto b celui qui est fait previent une meningite et une seule d origine virale et non bacterienne.
je suis de tout coeur avec vous pour ceux qui sont dans la souffrance et ceux qui sont dans la ttente de resultats...courage de tout mon coeur.

n°2468
Rita880
Posté le 28-09-2007 à 12:22:29  profil
 

Bonjour,
Ma fille est partie après 3 jours à l'hôpital à cause de la méningite...
Le matin du Samedi 16 juin 2007, on a vu la pédiatre et elle a écrit dans le carnet de santé: en bonne santé! Le soir à 22h, elle refuse de téter, on prend sa température, 40°C, vite on l'emmène à l'urgence. Minuit, on a une chambre et on ui met du serum. le pédiatre arrive à 3h du matin le dimanche, il donne des tonnes d'antibiotiques et diagnostique déjà la méningite avec la fontanelle bombée de ma petite chérie. De 8h du matin à midi, ce jour des fêtes des pères, elle convulse plus de trois fois et entre en réanimation... Là on n'a plus le droit de la voir, que deux fois par jours, une matin, une soir. Tous ces tubes m'angoissent et je touche le fond, le papa se retient de pleurer, c'est pas la fête pour lui... Notre petite fille respirait artificiellement et le battement de son coeur était maintenu par une machine. Lundi matin 6h, on la voit, rien n'a changé disait le médecin, l'espoir s'amenuise, elle a fait un arrêt cardiaque... on attend, on ne fait qu'attendre, les spécialistes s'occupent d'elle, le soir on la voit encore une fois, elle est si sereine et si jolie dans son sommeil artificiel, pourtant quand elle était consciente, elle gémissait de douleur, et je ne savais pas quoi fair pour atténuer ça, j'aurais pris sa place, mais non, c'est elle qui souffrait et moi, sa mère j'y pouvais rien, je me sentais inutile et culpabilisais dans mon rôle de mère...

Mardi 19 juin, 6h, le médecin nous fait entrer dans son bureau, il n'y a plus rien à faire, il faut la laisser partir, elle a fait trop d'arrêts cardiaques et la réanimation ne suffit plus... Je me suis mise à genoux devant le docteur, j'ai tiré sa blouse, je l'ai imploré de sauver ma fille car elle ne méritait pas ça, elle méritait la vie avec toute sa famille qui l'aime. Mais non, plus rien. 8h, ils ont enlevé toutes les machines et nous ont remis notre petite fille, habillée de blanc et si sereine que là je me suis dit, je te laisse partir ma chérie, tu ne souffriras plus jamais là oùu tu seras, si jamais j'ai failli à mon rôle de maman, pardonne moi ma puce... je t'ai dans mon coeur...

SVP, conseillez-moi sur ce que je dois faire pour savoir si je suis porteuse du streptocoque ou non, car je compte avoir d'autres grossesses et j'ai peur que mon prochain bébé soit encore victime d'une maladie qui vient de moi.


---------------
Lui et moi depuis déc. 2002
Mamange de Raïna (née le 11 mai 2007) depuis le 19 juin 2007
BB espoir depuis mars 2008, on t'attend avec tout notre amour! Merci Raïna...
n°2472
toutsi2
Posté le 28-09-2007 à 20:57:32  profil
 

bonsoir rita 880 tout d abord je voulais te dire comme j ai de la peine en lisant ton témoignage, ta puce était vraiment magnifique. Au sujet du strepto B tu étais forcément porteuse, mais tu n as pratiquement pas de risque pour une future grossesse, les médecins te mettront sous antibiotiques (c ce que mon gynéco m a dit) le jour de l accouchement. Je te souhaite bon courage.

n°2508
kaly44
Posté le 08-10-2007 à 15:17:52  profil
 

je souhaite juste vous témoigner mon soutien, vos témoignages m'ont bouleversés, les larmes ont coulées sur mes joues...
on m'avait décelé un strepto B à mes 8 mois de grossesse, mais ma gynéco m'avait dit que ce n'était rien, je ne savais meme pas à quoi cela servait. Le jour de mon accouchement on m'a effectivement fait avalé 4 gros cachets d'antibio, ça me gonflait, j'ai eu un mal fou à les avaler entre les contractions. Une fois ma fille née, j'étais épuisée, et je me souviens que la sage femme etait venue me dire qu'apres examen, la petite allait bien...Moi j'etais stressée car j'avais un risque potentiel d'hemmoragie interne à ce moment là et ma réaction en moi même a été de me dire "c'est bien mais pour le moment je m'en fiche"...Grand Dieu si j'avais su tout ça...Je m'en veux tellement d'avoir pensé ça sous le coup de l'angoisse et de l'épuisement...Surtout quand je vous lis si désemparées et frappées par d'aussi grands malheurs...Ma fille a aujourd'hui 8 mois et se porte à merveille heureusement...Chaque jours en la regardant je remercie le ciel d'avoir un enfant en bonne santé car il n'y a vraiment rien de pire que de perdre un enfant...
Je vous souhaite à tous énormément de courage.

n°2513
carotofmev
Posté le 10-10-2007 à 13:14:07  profil
 

Bonjour à tout le monde,
J'ai déjà parlé de mon expérience dans cette discussion. Effectivement cette "fichue" méningite est quelque chose qui ne devrait pas exister.
Ma fille l'a faite à 1 mois. Elle a aujourd'hui 7 ans et demi et malgré tout c'est toujours présent. Elle a un retard global au niveau cérébral. Elle commence à parler. Je sais que j'ai la chance de ne pas avoir connu le pire, je ne sais pas quel soutien je peux apporter aux personnes ayant connu cette situation. Mais je suis disponible si une personne souhaite en parler.
Mon expérience a été douloureuse, et je sais quelles épreuves il faut traverser pour les avoir presque toutes vécues. De l'espoir à la pire des situations.... Il est vrai que l'on en veut à la terre entière de nous faire subir cette expérience, mais la vie continue avec ses autres souffrances. Car même si ma fille s'en est sortie les problèmes n'ont pas été finis pour autant. La suite est parfois dure à vivre. Le fait de se rendre compte que certains apprentissages ne se font pas comme pour les autres, malgré toute l'énergie que nous, parents, pouvont déployer pour que notre enfant "soit commes les autres" malgré l'évidence que l'on ne veut pas voir.
J'appréhende l'avenir pour ma petite Mévène car maintenant que les enfants de son âge sont scolarisés en primaire l'écart d'acquisition est de plus en plus grand. Elle commence à s'en rendre compte et à chaque fois c'est un coup de poignard dans le coeur. J'essaie de lui raconter son histoire en lui expliquant que rien n'est de sa faute mais que son papa et sa maman croient très fort en elle et en ses capacités. Ce n'est pas facile de lui raconter qu'elle a été malade et qu'aujourd'hui elle est guérie mais que cette vilaine maladie a laissé des traces qui font qu'elle n'est pas tout à fait comme les autres. Je ne veux pas la culpabiliser et ne sait pas trop comment faire pour qu'elle comprenne toute son histoire.
Voila j'espère que mon message n'est pas trop confus mais j'avoue que j'écris comme cela a envie de sortir.
Je souhaite à toutes les personnes qui connaissent cet enfer énormément de courage
Caroline

n°2514
310
departement
Posté le 10-10-2007 à 14:43:52  profil
 

bonjours a toutes,j'ai eu le stretocoq b pendant la grossesse de ma fille pauline,le 20/12/2006 quand je suis rentre a l'hopital"paulie de viguier" on ma dit que je n'avait plus le virus mais qu'on allait me mettre sous clamoxil en perfusion pendant 48h et puis voila.


---------------
christel maman de valentin triso21 ne le 02/03/2006 et pauline nee le 23/12/2006 tous les 2 nee en 2006
n°2894
marynick
Posté le 27-11-2007 à 15:01:11  profil
 

Marion a maintenant 18 ans. Comme beaucoup elle a eu une méningite à streptocoque B à l'age d'un mois. Le dignostic n'a été posé qu'après quatre jours d'hospitalisation !!!!!!!! Aujourd'hui notre fille est handicapée mental : elle a de très grosse difficultés de language, elle ne saura ni lire ni écrire et dépendra toujours d'une tierce personne. Malgré ce triste tableau, nous sommes très fiers de notre fille, elle est belle, elle est gaie, elle est heureuse de vivre. Nous ne l'échangerions  pour rien au monde contre un "enfant normal". Notre petite "tête félée" est notre rayon de soleil.
Il est certain que le chemin parcouru a été souvent baigné de larmes et de cris de désespoir, mais pour que Marion avance, pour que Marion progresse nous avons du avancer et progresser nous même dans l'acceptation du handicap. Nous avons gagné la fierté et l'amour de notre fille.

Cette saloperie de maladie, heureusement, n'amène pas toujours à une situation semblable à la notre. Et même si c'est le cas, l'amour apaise tout.

Bon courage à tous et toutes, et de gros bisous à tous les enfants.

n°3171
maitai29
Posté le 03-01-2008 à 11:59:05  profil
 

Bonjour à toutes!

c'est la 1ère fois que je participe à un forum.
Mais je crois avoir besoin de partager avec d'autres personnes mon expérience.
Le 9 novembre 2007, j'ai accouché d'une petite Mila. La grossesse s'est bien passée ainsi que mon accouchement.
Au moment de l'expulsion, les regards des soignants ont changé. Ma petite Mila était en souffrance, ils l'ont sorti et l'ont intubé tout de suite.
Le SAMU pédiatrique est arrivé en 15 minutes. On ne comprenait rien avec mon mari.
La seule info qu'on nous a donné, c'était: elle ne respire pas toute seule, il y a un problème neurologique.
Le lendemain, nous sommes allés voir Mila en réanimation pédiatrique. Nous étions saoulés par les informations, le défilé des soignants.
Deux jours après sa naissance, le médecin nous fait part des résultats bactériologiques: meningite foudroyante à streptocoque B.
Je n'ai pas été surprise, je m'en douté. Cette bactérie avait été détectée durant mon 3ème mois de grossesse, mais disparue le 8ème mois.
Après avoir passée 1 semaine en réanimation, notre petite Mila est partie. Cela fait presque 2 mois, et j'y pense tout le temps.
Je suis à la fois triste et en colère.

Mais je garde espoir, pour envisager une futur grossesse.


n°3286
tina63
Posté le 17-01-2008 à 15:46:14  profil
 

bonjour a toutes les mamans!  je suis l'heureuse maman d'un petit diego de 16 mois qui est nait avec la meningite a strepto en effet mon gyneco a oubliè de me prescrire le prélèvement vaginal du 8ème mois et etant donnè que c'etait ma 1ere grossesse je n'etait pas au courant qu'un prélèvement m'aurait du etre prescrit ! l'accouchement se déroule tres bien mais le lendemain exactement a 15 heures de vie m'ont bout de choux m'est enlevé sans aucune explications! plusieurs heures apres on m'annonce qu'il est transféré en reanimation pediatrique et que son etat est tres serieux mais sns savoir ce qu'il avait et qu'il fallait faire des mises en culture des germes sur plusieurs jours pour savoir ce qu'il avait! on a su que c'etait une meningite  environ 4 ou 5 jours apres mais il avait ètè mis sous antibiotique tout de suite dés son arrivé ! ainsi il passa 1 semaine en réa et 3 semaine en neonat! aujourd'hui mon fils a 16 moi marche depuis 2 mois deja et n'a aucun sequelle ! je me rends compte aujourd'hui de la chance que l'on a en lisant tout vos temoignage ! gardez espoir meme si je n'oulierai jamais ce qui c'est passé

n°4079
Lilas1979
Posté le 10-04-2008 à 22:42:18  profil
 

Bonjour,
J'ai accouché par césarienne le 14 février 2008 - jour de la Saint Valentin et de mon anniversaire - de ma petite princesse Fiora. La grossesse s'était très bien passée, une grossesse parfaite selon mon gyneco. Notre bébé était en siège, et on s'attendait à un bon poids (j'avais pris 27 kg), on a donc programmé une césarienne 3 semaines avant terme.
Fiora pesait 4.360 kg pour 51 cm.
Dès le lendemain, j'étais sur pieds et je m'occupais d'elle. Je l'allaitais, je la changeais, la calinais, bref tout allait bien... si ce n'est une angoisse toujours présente de la perdre. J'avais si peur qu'il arrive quelque chose, ou que je ne sois pas à la hauteur...Je l'aimais tellement...On l'avait attendu plus d'un an avant que je ne sois enceinte...
Nous sommes sorties de la maternité, et tout était parfait... Fiora était adorable, elle grossissait bien, était en pleine forme, surtout la nuit !!! Elle ne supportait pas de rester seule dans une pièce, du coup je l'avais tout le temps avec moi, et même la nuit elle dormait dans notre lit. De mon côté, j'ai fait des crises d'angoisse et d'urticaire... qui ont fini par passer au fur et à mesure que je prenais confiance en moi.
Et puis le 13 mars à midi pendant la tétée, Fiora s'est mise à hurler. Impossible de la calmer. On a pensé à des coliques, elle gigotait, souffrait mais n'avait pas de fièvre. La pharmacienne nous a donné de l'eau de chaux et de la fleur d'oranger, mais comme cela ne faisait rien on a été chez le médecin à 18 h. Il a diagnostiqué des coliques mais il a noté qu'elle avait des révulsions des yeux. Il nous a donc envoyé aux urgences du chu. On y est allé directement. Après avoir fait la queue une bonne demi heure, ils ont pris en charge Fiora. Et là on a compris qu'il se passait quelque chose de grave, très grave. Sa température est montée très rapidement, sa peau était marbrée. Ils l'ont intubée et piquée de partout. Ils pensaient à une infection...
Après plusieurs heures pour stabiliser son état, ils ont transféré Fiora en réa néo natale. Là on nous a laissé la voir, elle avait des tuyaux dans le nez, la bouche, des perfusions au pied, à la main... et elle était inconsciente. Ils nous ont dit qu'elle allait mieux que nous pouvions rentrer, ils avaient la situation bien en main, et ça ne servait à rien qu'on reste. Il était plus de minuit. On est rentré à la maison dans un état second, mais rassurés. Puis à 6 heures du mat, le chu nous a appelés, nous devions venir d'urgence, Fiora faisait des chutes de tension et son état s'était aggravé. Quand nous sommes arrivés, ils nous ont expliqués que c'éatit grave, très grave, et nous ont parlé d'autopsie. On ne comprenait pas. En fait, il n'y avait plus d'activité cérébrale, son cerveau était mort, et son coeur fonctionnait encore grace aux machines. Nous l'avons prise dans nos bras et calinée toute la matinée. Nous espérions... Et puis ils nous ont dit que nous devions décider de la débrancher... Son coeur a laché avant.
Elle est partie le 14 mars, un mois après sa naissance.
Les résultats ont révélé qu'elle était atteinte d'un germe le streptocoque B, qui a déclenché une scepticémie et une méningite foudroyante. Elle n'avait aucune chance....
Voilà aujourd'hui ça fait à peine un mois et on essaie de surmonter ça. Elle nous manque énormément, c'est à la fois physique et psychique, une impression que tout s'effondre, que plus rien n'a de sens...
Lilas

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
   FORUM Les Maternelles » Après l'accouchement » Séparée de mon bébé »

méningite à streptocoque B