france5.fr
   FORUM Les Maternelles » Côté père » Paternité et test ADN »

Test Adn et Paternité

 

Entre nous : LittleMissSunshinesMum et 39 utilisateurs inconnus
Sujet(s) à lire :
 

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Test Adn et Paternité

n°295
FabriceMar​ie
Posté le 10-05-2007 à 10:22:06  profil
 

Discussion autour du test de paternité, de la révélation biologique et la priorité donnée à la biologie vis à vis l'amour d'un papa par la justice
Actions pour "ma fille" Marie

n°296
mariefabri​ce
Posté le 10-05-2007 à 10:38:05  profil
 

Bonjour!!
Le sujet me concerne directement!!
Mon mari a un enfant d'un premier union pour lequel on a du se battre pendant 2 longue année!!
Après avoir lancer une procédure devant le JAF pour un droit de visite, on lui a appri qu'il fallait faire un test ADN afin de confirmer sa paternité!!
Cette histoire a été très très perturbante pour mon mari et nous a coutté trè cher en frais d'avocat.
Maintenant le plus dur reste à venir construire une relation avec un enfant de 5 ans qui appel son père par son prénom.
Si vous voulais en savoir plus sur notre histoire je suis prete à raconter en détail notre dur parcour.

n°297
vanou1212
Posté le 10-05-2007 à 10:56:29  profil
 

Je suis la maman d'océane et j ai obligé son papa à la reconnaitre. Pour prouver sa paternité nous avons fait un test de paternité.

n°298
mariefabri​ce
Posté le 10-05-2007 à 11:10:31  profil
 

Salut vanou1212!!
Dans ton cas je comprend totalemen q tu es obligé le papa à prendre ses responsabilité et dans ce cas précis je trouve q la loi a bien prévu les choses!!
J'espère que le papa éssaye d'établir un lien avec ta fille?!

n°299
vanou1212
Posté le 10-05-2007 à 11:12:33  profil
 

non il n'établie rien il refuse toujours de la voir mais il participe a son education financièrement. le test donne un pere biologique mais pas un papa

n°301
mariefabri​ce
Posté le 10-05-2007 à 11:20:59  profil
 

Effectivement ca les oblige financieremen mais rien ne pe l'obligé à se retourné de sa fille (sauf pe etre sa concience!!)
Mais d'un otre coté mieu vo q'il ne s'en occupe pa plutot q'il s'en occupe mal...

n°302
vanou1212
Posté le 10-05-2007 à 11:35:39  profil
 

alors la c'est sur mais il faut quand meme un soutien spychologique pour les enfants.

n°303
mariefabri​ce
Posté le 10-05-2007 à 11:41:56  profil
 

Oui c'est certain!! Nous ossi on aimeré q le petit soit suivi mais commen le faire comprendre à l'ex belle famille de mon mari...
Juste une petite question: ta fille pose t'elle d questions sur l'absence de son père? Je te demande ca car je voudrais savoir si le fils de mon mari parle de son père mais sa mère ne nous en parle pa!!
En tous cas je te souhaite beaucoup de courage.
Pour nous on découvre les joies d'un enfant de 5 ans et c'est pas de tous repos (surtout q moi j'attend notre 1er, j'en suis à 4mois)!!

n°305
vanou1212
Posté le 10-05-2007 à 11:45:45  profil
 

moi ma fille a sept ans et c'est que du bonheur, oui océane parle beaucoup de son papa elle veut savoir comment il était si on s aimait très fort. l'autre fois elle m a dit: tu crois que si il m avait vu une fois il m aurait aimer

n°306
mimie520
Posté le 10-05-2007 à 13:08:40  profil
 

bonjour,
j'ai une petite fille de 3 mois son père ma quitter au début de ma grossesse et ne veut pas admettre que c'est lui le père.
puis je l'obliger un faire un test de paternité.
cordialement

n°309
mariefabri​ce
Posté le 10-05-2007 à 14:26:45  profil
 

Tout à fait!!
La loi prévoi q tu as le droit de l'obliger à faire un test ADN afin de prouver sa paternité é tu pe l'obliger à participer à l'éducation (financierement!!) de l'enfant.
En ce qui concerne de se retourner de l'enfant cela reste à son appréciation...

n°311
FabriceMar​ie
Posté le 10-05-2007 à 19:06:50  profil
 

Bonjour bien entendu chaque histoire est importante c'est de nos enfants dont on parle et leur avenir alors pour ton histoire quand tu veux je viens de prendre connaissance du sujet qui t'occupe

n°312
FabriceMar​ie
Posté le 10-05-2007 à 19:13:04  profil
 

mimie520, un enfant ca se fait à deux comme l'acte d'amour qui est la conception alors il doit prendre ses responsabilité, avant de voir si tu dois passer par la justice et la reconnaisssance en paternité essaie la médiation familiale moins coûteuse et surtout moins conflictuelle... peut être a t'il peur....? je ne connais pas assez ton problème.... Bon courage

n°314
egoi0
Posté le 11-05-2007 à 09:27:36  profil
 

edité


Message édité par egoi0 le 11-01-2008 à 14:26:00
n°315
mariefabri​ce
Posté le 11-05-2007 à 10:59:04  profil
 

Salut egoi0!
Ton histoire n'est pas banal!!
Effectivement c'est un peu "salop" pour ton mari qui s'occupe de t enfants meme si ne sont pas de lui mais le géniteur de t enfants a "malheureusement" le droit de recourir à un test ADN pour faire valoir c droit sur c enfants!!
Mais de ton côté faut en profité pour lui rapeler c devoirs!! Et puis le tribunal va tout de même lui ouvrir les yeux sur les années d'absence...

n°316
egoi0
Posté le 11-05-2007 à 16:57:29  profil
 

edité


Message édité par egoi0 le 11-01-2008 à 14:26:37
n°324
injustices​recurrente​s
Posté le 06-06-2007 à 11:21:01  profil
 

Bonjour,

Je suis assez étonnée de voir que la justice est plus "pour les papas" (supposés ou réels)... !!

Croyez-bien que dans mon expérience et celle de beaucoup de personnes, ce ne sont JAMAIS les pères qui ont droit à la parole...et les juges leurs sont TRES RAREMENT FAVORABLES.

Et oui, c'est beau la justice !!

****************************** *************************

Question paternité et test...

L'ex femme de mon conjoint lui attribue la paternité de son petit dernier (à elle)...
Mon conjoint étant sûr et certain de ne pas être le père (pour des raisons que je ne développerais pas mais qui prouvent qu'il ne peut pas être le père), et l'ex ayant demandé il y a quelques temps une pension alimentaire pour cet enfant...il a donné au tribunal (via son avocat) l'accord de faire un test de paternité (et tous les tests qu'il y aurait à faire !!!).

L'ex. n'a jamais présenté aucun document prouvant l'existence de cet enfant, du coup, le juge l'a débouté de sa demande (l'ex).

A ce jour, l'enfant à près de 7 ans et est persuadé que mon conjoint est son père, mais tous les deux n'ont aucun contact.

Alors si quelqu'un peut me dire ce qu'il est possible de faire pour ENFIN enrayer cette situation infecte pour cet enfant et qui nous fiche le moral en l'air en pensant aux souffrances psychologiques de cet enfant, n'hésitez pas !

Je sais que l'enfant a possibilité de faire une "réclamation d'état", mais à partir de quel âge ? Vers quel juge doit-il se tourner pour faire cette demande ?

MERCI par avance  


n°326
egoi0
Posté le 08-06-2007 à 13:39:42  profil
 

il faut que votre conjoint rassemble les preuves de  sa non paternité.
Etait il marié à la mère???Si oui..c'est fichu l'enfant ayant 7ans(possession d'etat de plus de 5ans quoique s'il n'a eu aucun contact avec l'enfant,il ne s'est donc jamais comporté en père de l'enfant... possession d'etat doit pouvoir tomber).
Si non, c'est à lui d'apporter les elements de preuves pouvant laisser supposer qu'il n'est pas le geniteur.Puis au bout de 2/3ans de procedure..le test devrait etre ordonné.

C'est du grand n'importe quoi tout ca!


Message édité par egoi0 le 08-06-2007 à 13:41:05
n°329
paxel
Posté le 14-06-2007 à 23:30:33  profil
 

Bonjour à tous et toutes,
moi je souhaite d'abord félicité les papas qui se battent pour leurs enfants...c'est tellement plus simple de tourner les talons et de s'enfuir.
Bravo au beau papa qui panse les blessures de nos petits anges qui se sentent souvent coupables de la fuite de leur paternels et à quand une justice qui oblige les mauvais péres à prendre leurs responsabilités?parceque oui messieurs abandonner son enfant c'est un crime qui laisse des traces toute la vie...alors ne faite pas d'enfant ou assumés merde!! PS:ceci est pour un courageux papa qui apres 8ans de mariage pour echapper à une pension alimentaire affirme que ces enfants ne sont pas de lui et merci à notre amour qui nous a adopté comme si on avez eté une famille de sang tout les quatres.

n°364
raleur132
Posté le 04-10-2007 à 12:08:13  profil
 

Et que pensez vous des hommes qui se retrouve père sans avoir rien demandé. Moi je trouve inadmissible d'obliger un mec à être père s'il ne veut pas, et lui faire payer une pension en plus. Y'a trop de femmes qui se font faire un gamin alors que l'autre n'en veut pas, et aprés elles vivent avec les pensions, la caf et tout le tointoin et l'autre est le dernier des salauds !! ben pas d'accord, elle a voulu garder le gamin, elle l'assume. La justice ne s'interesse jsutement au'au bien être financier de l'enfant, non au droit de disposer de soi même et de refuser une paternité imposée.

n°374
tity8
Posté le 05-10-2007 à 15:23:27  profil
 

ben oui, il ont bien participer a l'act qui a finalement donner naissance a ces petit bout..   Maintenant si un homme ne veut aboslument pas d'enfant, il n'a qu'a ce proteger, (et il n'existe pas que les preservatif comme moyen de contraception masculine) il compte toujour sur le fait que les femme se protege, et bien s'il veulent etre sur, alors qu'il commence par prendre eux meme une contraception. Il n'ont aucune excuse pour ne pas assumer leur act.
dsl si je choque certain, mais arretons d'essayer de diaboliser les femmes !


---------------
mes 2 soleil, alexandra et aymie
n°392
6et6
Posté le 20-11-2007 à 14:24:32  profil
 

Raleur: Il est en effet aussi anormal qu'n homme soti condamné  via la demande de subsides lorsque l'enfant éa été concu à son insu et qu'il découvre via une  injonction en justice des années après  l'existence d'un enfant.

n°399
wanda9
Posté le 08-12-2007 à 13:33:53  profil
 

bonjour à tous, moi j'ai quitté un homme violent, physiquement et moralement, mais j'ai demandé un test adn. Je sais qu'il n'est pas dieu merci, le père de mon fils, savez-vous combien de temps il faut pour obtenir ce fameux test, je sais que c'est le TGI qui décide mais est-ce long ?

n°439
tibidou0
Posté le 08-04-2008 à 15:34:02  profil
 

salut marie fabrice j ai une question a propos du test adn comment faire bouger les choses niveau justice???merci

n°450
veleta59
Posté le 01-05-2008 à 22:02:15  profil
 

bonjour
quelqu'un pourrait-il me renseigner sur la durée avant que le juge n'ordonne le test ADN ? en effet mon fils a été reconnu par quelqu'un d'autre que mon mari alors que nous étions déjà mariés depuis plusieurs années. mon mari a réclamé le test ADN vu que l'autre "père" (légalement de part la reconnaissance anticipée) refuse de s'y soumettre mais nous n'avons toujours pas de nouvelles.
merci

n°481
damsfuriou​s
Posté le 09-06-2008 à 23:44:01  profil
 

BONJOUR A TOUS JE SUIS SORTIE AVEC UNE FEMME QUI AVAIT UN ENFANT ET PAR LA SUITE ELLE EST TOMBé ENCEINTE JE CROYAIT QUE CéETAIT MOI LE PERE SAUF QUE elle ma trompé pendant qu'elle etait avec moi DEPUIS PEUT ELLE M DIT KE C4ETAIT LE PERE DE SA FILLE AIS JE LE DROIT DE FAIRE UN TEST DE PATERNITé sans son accord est je le drit de le faire en france ?merci de me repondre serieusement

n°489
kyline4
Posté le 17-06-2008 à 12:36:50  profil
 

bonjour a tous
je suis Maman de deux boutchous (28 mois pour mon premier fils et 15mois pour mon second fils) Malheureusement leur papa nous a laissé 3mois après la venue au monde de mon petit derniér sans donner signe de vie et sans laisser quoi que se soit pour vivre ! mon avocat lui a fait une lettre en lui demandant de reconnaitre les enfants, il n'a pas donné suite! je voudrais entamer une procédure a son encontre! comment faire changer les choses? Malgré je pense baucoup a mes enfants et je culpabilise baucoup de leurs avoir donner cet homme comme père....

n°541
anissaines
Posté le 26-11-2008 à 12:31:35  profil
 

kyline4

kyline ne baisse pas les bras entame ta procédure contre lui il le mérite.tu ne dois pas culpabiliser de leur avoir donner cette homme comme pere rien n'est de ta faute tu ne pouvais pas savoir qu'après 2enfants il te laisserais seule.c'est dur mais soit forte.c'est tout a faiut normale que tu penses a tes enfants car les pauvres il sont la au milieu;IL EST OBLIGER DE PAYER UNE PENSION A LIMENTAIRE DONC IL FAUT QUE TU FASSE TOUTES LES DEMARCHE AVEC TON AVOCAT POUR SA;JE NE PEUX PAS TE DIRE GRAND CHOSE CAR je ne mis connait pas trop ds ce domaine mais je te dis bon courage pour la suite

n°542
anissaines
Posté le 26-11-2008 à 12:37:38  profil
 

damsfurious

bonjour tu a le draoit de le faire sans son accord car moi je vient  de le faire cette année a 24ans sans l'accord de ma mere mais vu qu'elle est mineur j'ai un doute.en france tu ne peux pas le faire car faut passer par le tribunal et avoir un avocat on ma dit.moi je l'ai fait par internet en Espagne mais c'est cher.si tu veux vraiment le faire fait le se sera un soulagement pour toi.si tu veux je me renseigne le fais que ton bébé soit mineur et je te tiens au courant

n°622
bella100
Posté le 09-03-2009 à 09:44:41  profil
 

mariefabrice a écrit :

Bonjour!!
Le sujet me concerne directement!!
Mon mari a un enfant d'un premier union pour lequel on a du se battre pendant 2 longue année!!
Après avoir lancer une procédure devant le JAF pour un droit de visite, on lui a appri qu'il fallait faire un test ADN afin de confirmer sa paternité!!
Cette histoire a été très très perturbante pour mon mari et nous a coutté trè cher en frais d'avocat.
Maintenant le plus dur reste à venir construire une relation avec un enfant de 5 ans qui appel son père par son prénom.
Si vous voulais en savoir plus sur notre histoire je suis prete à raconter en détail notre dur parcour.

Aidez moi svp vous avez l'air de vous y connaitre vu que vous etes passer par la je m'appelle Axele j'ai 14 ans et je ne sais pas qui est mon pere ma mere étant décéder ne peut me donner aucune réponse ... Par les "On-dit" J'hésite entre 2  hommes ... mais cela couterai tellement chère pour ma grand-mére ... combien cela vous a coutez si je peut me permettre et combien de temps sa a durer ? merci de répondre je suis vraiment dans le doute sa me fait mal

n°623
laplombier​e1
Posté le 09-03-2009 à 12:15:34  profil
 

Bonjour Bella,

Mariefabrice n'a pas posté sur l'ensemble des forums depuis mai 2007, je doute qu'elle repasse par là. Mais je me permet de te répondre...

Les tests ADN qui sont vendus sur le net ne sont pas fiables et ne sont pas reconnu par la justice.

Il faut que tu te rende, avec ta grand-mère si tu le souhaites dans une consultation gratuite d'avocats, pour savoir ou elles sont dans ton département tu tape ce lien "http://www.annuaires.justice. gouv.fr/index.php?rubrique=101 11 et tu cliques sur ton département. Il s'agit des maisons de la justice et du droit, tu les appelles et il te diront ou tu peux te rendre.
En tant que mineur tu as le droit a demander a être entendu par le juge et a être défendu par un avocat, normalement tu peux bénéficier de l'aide juridictionelle ce qui veut dire que tu ne payeras pas l'avocat...

Ensuite il te faudra entamer une procédure de "recherche en paternité", c'est le juge qui demandera aux 2 hommes de faire le test ADN... Ainsi tu seras sur de qui est ton père ! Et ta grand-mère pourra, si elle le veut, demander une pension alimentaire au père pour t'élever, si elle n'a pas beaucoup de sous ça peut l'aider !

Bon courage, je répondrais à tes questions si tu en pose...

n°727
pour ma fi​lle1
Posté le 23-08-2009 à 02:20:43  profil
 

Je fait cette démarche vers le père de ma fille 11 ans. Par contre à travers tous ses message, vous les hommes vous n'avez pas des sentiments pour la mère de votre enfant. Le père de ma fille a des sentiments pour moi et c'est bizarre car il est revenue il y a 1 an et demi, mais que pour moi. je suis un couple avec un homme génial qui m'aime et qui m'a donné un super garçon un bout de choux de 1 an.
le père de ma fille a une certaine vision de la vie différente à la mienne. il confond une attention pour la jalousie. une question pour la domination. il aime une vie VIP qu'une vie en famille deux planète différents.
je lui ai fait savoir de ma démarche et il veux tous nier, même qu'on a couché ensemble, et qu'on se connait que comment amis. Par contre, il me réponds au téléphone et lit mes lettre recommandé, ce qu'il lui énerve c'est notre fille, mais de moi je peux lui parler sans aucun souci. bizarre!!
est-ce que il y a quelqu'un dans mon cas, car je me sent, victime de harcellement, mais la police m'a demandé de faire cette procédure de recherche de paternité; 1.- ma fille veux le voir et avoir de contacte avec cet homme et 2.- pour comprendre bien sa démarche et sa séduction vers moi. car mon compagnons ne lui comprends plus et lui chagrine l'idée que lui soif venu pour nous récupérer.
je sais que j'aurais pue coupé tous contacte, mais c'est difficile pour une maman voir revenir le père de son enfant et le refouler. pour moi c'est un signe qu'il y a envie d'assumer sa responsabilité mais il ne sait pas comment. s'il y a quelqu'un dans mon cas je veux savoir pour quoi chercher une fois depuis des année et cette femme a un enfant qu'il ne veux pas??????????????

n°747
pablo95
Posté le 02-11-2009 à 00:48:17  profil
 

Après des recherches je n'arrive pas à trouver de réponses, peut être pourrez vous me renseigner. Je souhaite savoir si un homme peut demander une recherhce en paternité sans l'accord de la mère. ( Mon ami à un doute sur un paternité éventuelle et souhaite lever ce doute afin d'assumer son rôle de père)

n°759
fabclajuga
Posté le 02-01-2010 à 14:40:34  profil
 

bonjour,
j'ai un lien qui pourrait vous intéresser sur ce sujet
http://www.test-adn-paternite.com

n°763
paternite
Posté le 11-01-2010 à 16:41:45  profil
 

Bonjour
Ici un labo ADN en Belgique
http://www.geobiotech.fr

n°778
Sissi97
Posté le 07-03-2010 à 03:16:14  profil
 

Slt, je vous fait part de ma petite expérience.
Je suis avec mon ami depuis presque 3 ans, il était censé avoir une fille de 5ans d'une précedente union.
Pour la petite histoire, il avait 19 ans et profitait de la vie comme bcp de jeunes à cet âge. Il couchait de temps en temps avec une fille qui n'était pas sa copine mais juste une aventure (à l'époque il était célibataire). N'ayant aucun engagement l'un vers l'autre, cette fille voyait également d'autres partenaires. Ils ont toujours utilisé le préservatif, sauf qu'un jour, le préservatif s'est déchiré et la fille lui a dit de ne pas s'inquièter car elle avait un moyen de contraception.
Quelques semaines plus tard, cette fille lui apprend qu'elle est enceinte. Mon ami lui demande d'avorter car il ne souhaite pas avoir d'enfant avec elle vu qu'elle n'est qu'une aventure, qu'il n'a pas les moyens car étant étudiant à l'époque et que cet enfant n'est pas désiré. Elle lui dit qu'elle est d'accord, fera le nécessaite et quitte la ville. Quelques mois plus tard, elle revient et il la voit avec un énorme bidon, paniqué, il lui demande pourquoi elle n'a pas avorté, elle lui répond qu'elle a tenté mais l'enfant est resté. (Bizarre cette excuse).
Mon ami etait très mécontent mais a assumé son rôle de père .
Un jour, il entend une rumeur disant que Stecy n'est pas sa fille. Il refuse d'y croire, mais depuis le début de notre relation j'avais remarqué que l'enfant ne lui ressemblait pas du tout mais je n'ai rien dit. Après une longue réflexion, il décide de faire un test de paternité et il en parle à la mère. Elle a catégoriquement refusé de faire le test en le jurant que c'est bien son enfant. Depuis, elle a refusé de le laisser voire sa fille, craignant qu'il fasse un test à son insu. (REACTION DOUTEUSE !!!)
Après renseignement pris auprès des tribunaux, cette procédure peut prendre entre 3 et 4ans. Nous décidons de faire ce test par deux laboratoires différends par internet, afin de vérifier la fiabilité des résultats. Nous avons dû ruser pour voire l'enfant afin de faire les prélèvements en toute discrétion.
Quelques semaines plus tard, le résultat des deux laboratoires tombent : Stecy n'est pas sa fille. Grosse déception pour mon ami, qui après réflexion décide d'en parler avec la mère. Quand elle a su, elle lui a claqué la porte au nez en lui demandant d'oublier cette enfant. Que dira t'elle à l'enfant quand elle sera grande ? Je précise qu'elle n'a que 5ans.
Ce n'est que lorsque le scandale a éclaté que l'on a su que Stecy était la fille d'un homme marié et qu'elle a fait mon ami croire que c'était la sienne, car le vrai père de l'enfant ne souhaitait plus la voir dès qu'il a appris sa grossesse.
Dans certains cas, vous voyez que les hommes peuvent aussi être des victimes dans cette histoire.
Désolé d'avoir été longue.

n°779
Sissi97
Posté le 07-03-2010 à 14:27:34  profil
 

Bjr, c'est encore moi. J'encourage les hommes qui ont des doutes de ne pas hésiter à faire un test de paternité, car certaines femmes sont sans scrupule et n'hésitent pas à berner des hommes en les faisant croire que c'est leur enfant. Des fois, elles ne savent même pas qui est le père biologique et parfois elles le savent mais préfère donner la paternité à l'amant qui sera en mesure de l'aider financièrement pour l'enfant.
Les victimes dans cette histoire sont les enfants en premier puis le faux père. Qui souvent l'apprenne après de longues années.
Je connais plusieurs femmes qui sont dans cette situation et refusent d'avouer au faux père et à l'enfant la vérité pour ne pas être critiquée.
Je suis une femme et je suis fermement contre ces principes. Un enfant à le droit de savoir qui est son vrai père même s'il ne veut pas la voir.
Bonne journée.

n°782
basilaire
Posté le 21-03-2010 à 16:59:35  profil
 

tity8 a écrit :

ben oui, il ont bien participer a l'act qui a finalement donner naissance a ces petit bout..   Maintenant si un homme ne veut aboslument pas d'enfant, il n'a qu'a ce proteger, (et il n'existe pas que les preservatif comme moyen de contraception masculine) il compte toujour sur le fait que les femme se protege, et bien s'il veulent etre sur, alors qu'il commence par prendre eux meme une contraception. Il n'ont aucune excuse pour ne pas assumer leur act.
dsl si je choque certain, mais arretons d'essayer de diaboliser les femmes !


 
cest un peu facile il ya des femmes bien et des hommes bien
je me suis fait avoir dans le ca d'un mariage gris (pour obtenir la nationalité) je nai rien vu de la grossesse jai appris 3 semaines aprés quune filel etait née jai su 5 semaine plus tard son prenom et au bout de mois on ne m'a toujours pas autoriser à la voir alors sans diaboliser les femmes je regrette il y a des comportement plus que douteux de certaines
de plus se sachant atteinte dun hepathite B elle a enclenché la grossesse sans savoir l'tat d'infection où elle se trouvait alors jugez vous meme
je me bats mais etant immigre cette femme est mieux protégée que moi
il me rest a payer des sommes phenmenales  
il ya des jours où j'oscilel entre le lacher prise et le suicide et dieu sait que jaurai assumé cette grossesse si ele vaite été partagée mais là nets pas son but  puisque lenfant lui permet dobtenir le droit de residence et ma paternité presumé par mariage lui permet de me piller
je me trouve surenedretté je ne sais combien de temps je teindrai
mais jespére tenir le coup....................suffis amment
jen arrive a être degouté de la justice de ces associations qui n'interprete qun son de cloche sans verifier les dires de ces femmes peu scrupuleuses

n°783
basilaire
Posté le 21-03-2010 à 17:15:03  profil
 

Sissi97 a écrit :

Slt, je vous fait part de ma petite expérience.
Je suis avec mon ami depuis presque 3 ans, il était censé avoir une fille de 5ans d'une précedente union.
Pour la petite histoire, il avait 19 ans et profitait de la vie comme bcp de jeunes à cet âge. Il couchait de temps en temps avec une fille qui n'était pas sa copine mais juste une aventure (à l'époque il était célibataire). N'ayant aucun engagement l'un vers l'autre, cette fille voyait également d'autres partenaires. Ils ont toujours utilisé le préservatif, sauf qu'un jour, le préservatif s'est déchiré et la fille lui a dit de ne pas s'inquièter car elle avait un moyen de contraception.
Quelques semaines plus tard, cette fille lui apprend qu'elle est enceinte. Mon ami lui demande d'avorter car il ne souhaite pas avoir d'enfant avec elle vu qu'elle n'est qu'une aventure, qu'il n'a pas les moyens car étant étudiant à l'époque et que cet enfant n'est pas désiré. Elle lui dit qu'elle est d'accord, fera le nécessaite et quitte la ville. Quelques mois plus tard, elle revient et il la voit avec un énorme bidon, paniqué, il lui demande pourquoi elle n'a pas avorté, elle lui répond qu'elle a tenté mais l'enfant est resté. (Bizarre cette excuse).
Mon ami etait très mécontent mais a assumé son rôle de père .
Un jour, il entend une rumeur disant que Stecy n'est pas sa fille. Il refuse d'y croire, mais depuis le début de notre relation j'avais remarqué que l'enfant ne lui ressemblait pas du tout mais je n'ai rien dit. Après une longue réflexion, il décide de faire un test de paternité et il en parle à la mère. Elle a catégoriquement refusé de faire le test en le jurant que c'est bien son enfant. Depuis, elle a refusé de le laisser voire sa fille, craignant qu'il fasse un test à son insu. (REACTION DOUTEUSE !!!)
Après renseignement pris auprès des tribunaux, cette procédure peut prendre entre 3 et 4ans. Nous décidons de faire ce test par deux laboratoires différends par internet, afin de vérifier la fiabilité des résultats. Nous avons dû ruser pour voire l'enfant afin de faire les prélèvements en toute discrétion.
Quelques semaines plus tard, le résultat des deux laboratoires tombent : Stecy n'est pas sa fille. Grosse déception pour mon ami, qui après réflexion décide d'en parler avec la mère. Quand elle a su, elle lui a claqué la porte au nez en lui demandant d'oublier cette enfant. Que dira t'elle à l'enfant quand elle sera grande ? Je précise qu'elle n'a que 5ans.
Ce n'est que lorsque le scandale a éclaté que l'on a su que Stecy était la fille d'un homme marié et qu'elle a fait mon ami croire que c'était la sienne, car le vrai père de l'enfant ne souhaitait plus la voir dès qu'il a appris sa grossesse.
Dans certains cas, vous voyez que les hommes peuvent aussi être des victimes dans cette histoire.
Désolé d'avoir été longue.


merci de prouver par ton histoire que nopus les hommes ne sommes pas tous des salauds de fuyards
je viens de me faire avoir dans le cas d'un mariage à but migratoire (mariage gris) pour conserver le droit à sa carte de sejour et puis a son droit de residence en france ma future ex epouse a enclenché une grossesse pretcteant un accident de pillule puis a invoqué la violence conjugales (heureusement classées sans suite) pour me quitter enceinte de 4 mois le jour où elle me la annoncé se faire prendre en charge apr les services sociaux  et enclencher une procedure de divorce ou elle me demande plus de la moitié de mon salire net san sstenir compte de mes charges de plus elle etait atteinte dun ehepathite b et sans connaire letat de contamination où elle se trouvait elle a mis ce bébé en route jai appris sa naissance par avocat inteposé 3 semianes apres jai eu connaissance de son prenom 5 semaines apres  je vous laisse seul juge je paie je paie et elle est hebergé gracieusement la justice ne m'entends pas je suis le saluad qui ne evut pas reconnaitre son enfnat et qui maltraite son epouse malgré le classement snas suite de la palinte  elle avait dejà divorcé pour violence dans le cadre dunpremier mariage bizarre non  et avant detre eneceinte a avoué a une amie quelle voulait me quitter (je navais pas autant dargent quelle le croyait) mais cherchait une solution pour obtenir la nationalité francaise je crois quaec la maternité elle l'a trouver
lol
jhesite entre le suiicde et le lacher prise  et darretere de bosser et de me transformer en sdf jaurai plus rien au moisn jaurai la paix
quil fait bon detre francais en france nest ce pas

n°784
Sissi97
Posté le 21-03-2010 à 18:40:55  profil
 

Slt basilaire, je comprends ton désarroi mais il faut tenir le coup. Quand ça va mal, dis toi qu'il y a pire dans la vie, pense à ces gens qui n'ont pas de toits, pas de nourritures ou même une maladie incurable. Courage.
Pour ma petite histoire, suite des événements : la femme du père biologique de Stecy a su que son mari avait eu une relation extra conjugale et de cette relation est née une petite fille, elle a pris les enfants et a quitté le domicile conjugal. Le père biologique refuse de s'occuper de sa fille car il estime avoir été piégé car elle disait prendre la pillule. La mère de Stecy ne sort plus de chez elle car elle habite dans un petit village où tout se sait rapidement et elle est morte de honte. Je ne la félicite pas, car en plus de faire souffrir sa fille à cause de ce mensonge, elle a fait bcp de peines à mon ami qui croyait être le père et a brisé le couple et la famille du père biologique. A bientôt.

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
   FORUM Les Maternelles » Côté père » Paternité et test ADN »

Test Adn et Paternité