france5.fr
 

Il y a 235 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18
Auteur Sujet :

Aidez moi à choisir CLISS ou pas

n°733
Cec16
Posté le 02-05-2007 à 13:08:50  profil
 

Reprise du message précédent :
C'est dramatique... Mais défend ton "bifteack"... Si je peux me permettre le mot.

Courage Ka.

n°734
ka6901
Posté le 02-05-2007 à 15:10:15  profil
 

merci!


---------------

n°746
ka6901
Posté le 10-05-2007 à 11:13:35  profil
 

bon alors,resultat de la reunion avec la maitresse:je ne suis pas resortie deprimée!!!!
elle trouve que ma fille a fait des progres en math!!mais toujours cette timidité et cette peur de se tromper....
bref,elle progresse, lentement mais surement!!!
je suis du coup remotivée....


---------------

n°747
Cec16
Posté le 10-05-2007 à 11:21:43  profil
 

Je suis dans le même cas que toi. Mon fils progresse, doucement mais sûrement.

Profitons de nos petits bonheurs.

Ciaciao. Cécile

n°748
guilh
Posté le 11-05-2007 à 10:29:25  profil
 

je viens vous donnez des nouvelle et je suis dégoûtée !
je vous avais dit que j'avais fait une demande d'AVS début mars pour mon fils.
Pour cette année c'est plus que compromit car la directrice m'avait donner l'adresse de la MDPH mais ce n'était pas la bonne adresse, oui vous avez bien lu, résultat ils n'ont jamais reçus mon courrier et la demande est repartie vendredi; je me dis encore une année de perdue mon fils à progresser mais si il avait pu avoir cette aide déjà cette année (car ça fait 4 ans qu'il est en difficulté) il aurait certainement progressé un peu plus.
franchement je suis plus que  désespérée.
si j'ai des nouvelles je vous direz, j'ose encore espérer qu'il l'aura l'année prochaine !
bye !

n°750
ka6901
Posté le 11-05-2007 à 11:05:43  profil
 

oui!bats toi!


---------------

n°751
Cec16
Posté le 11-05-2007 à 16:01:09  profil
 

Tu sais, c'est très long pour avoir une réponse de la MDPH. Et les demandes qui sont faites ce début d'année servent pour l'année prochaine.

Par contre, quand l'enfant est sérieusement en difficulté il y a moyen de faire bouger les choses plus rapidement. Mais pour ça il faut que toute l'équipe éducative s'y mette et surtout l'Enseignant référent.

Par contre, y a-t-il un SESSAD ou SESSD par chez toi ?

Je dis ça, parce qu'on vient de me le conseiller. Je m'étais tournée vers une personne responsable de l'association Adapei/Unapei dans ma ville.

Bref les SESSAD mettent en place des aides concrètes. Ils peuvent accueillir les enfants ou bien intervenir dans l'école. Ils sont en lien direct avec la MDPH. Pour mon cas, j'ai rendez-vous mardi prochain avec une personne du SESSD. je vous en dirai plus.

Ciao.

n°753
micmic2
Posté le 17-05-2007 à 11:24:32  profil
 

bonjour les filles,il y a longtemps que je n'étais pas venu et c avec plaisir que je prends de vos nouvelles et celles de vos enfants. Malheureusement je constate que toutes les situations ne se sont pas forcement améliorées.
Je rappelle ma situatuin : g une fille de 9 ans atteinte de psychose disharmonique (rattaché à l'autisme), intégrée en clis depuis 3 ans où les aprentissages scolaires se passent bien.
eh oui ! nous avons la chance d'avoir un bon prof, qui n'a pas fait la formation spéciale prof de clis mais qui est  compétent. Lui n'hésite pas à faire 1 cours pour 1 seul enfant si celui-ci ne peut rentrer dans un groupe.
Je pense particulièrement à cette prof de clis qui "ne sait pas comment s'y prendre avec cette petite fille" !! Foutaise !! Elle est incompétente!! n'aurait jamis dù obtenir cette spécialitée si c'est pour refuser d'individualiser son travail, d'ailleurs je pense qu'un courrier à l'inspecteur s'impose. Cela fait partie de son boulot de donner un cours à un seul enfant, c'est la base des clis!!
Bref, je voulais également vous informer que ma fille n'a pas de déficience intellectuel mais a été admise en clis ;  je pense également que ces classes sont bien adaptées aux enfants dislexiques ne pouvant plus du tout suivre un cursus primaire ordinaire ;  la clis : c mieux que de ne plus avancer. Mais c vrai que pour cela, il faut un prof qui veuille faire son boulot.
Courage, courage, mesdames, je suis de tout coeur avec vous, moi-même m'étant tant battu pour ma fille. Surtout, n'ayez pas peur de frapper partout, le sort de vos enfants sont dans vos mains, ils n'ont que vous pour les tirer vers le haut.
Amicalement à vous toutes.

n°754
Cec16
Posté le 17-05-2007 à 22:20:17  profil
 

Tout à fait. Micmic a raison. Un instit de CLIS qui n'est pas capable d'individualiser son travail, et de l'adapter, n'a rien à faire en CLIS. Cela mérite un courrier à l'inspection. Ou coup de téléphone avec demande de rendez-vous.

Ka, ça me fait penser, est-ce que ta fille est prise en charge en SESSAD ? Ce sont les éduc spécialisés qui interviennent en CLIS ?

n°755
ka6901
Posté le 21-05-2007 à 09:55:37  profil
 

sessad...non!qu est ce exactement?
il est vrai que l instit de ma fille n est pas clair si je puis dire...
mais elle m a dit que maintenant ma fille rentrait dans "le groupe"!!!!comme par hasard....
mais elle se contredit aussi!car je lui est expliquee que je commencait a expliquer a ma fille les additions,en les posant...mais les additions sans retenue et elle m a dit que c etait trop tot!j ai dit ok!je vais attendre...et 1 semaine plus tard ma fille est revenue avec une fiche a faire(pour une fois,quelle joie!!!)mais c etait une fiche avec addition avec retenue a poser!!!!!!que faire,je croyais que c etait trop tot!!!!!
bien entendu ,elle n a rien compris ,etant donner qu il faudrait deja lui expliquer sans les retenue car pour elle dizaine et unites n est pas encore tres bien acquis!!!
bref.....bof!!!!!
je suis d accord avec toi micmic...je n est vraiment pas de chance!!!


---------------

n°756
Cec16
Posté le 21-05-2007 à 10:43:37  profil
 

le SESSAD est un service d'éducation spécialisée. Ils ont une équipe pluri-disciplinaire dont des éducateurs spécialisés qui interviennent directement en CLIS. Ces éducateurs sont d'une aide précieuse.Ils apportent compétence, outils et savoir-faire.

L'instit de ta fille n'est sûrement pas seule. Il doit y avoir un de ces éducateurs avec elle.

Tu peux aussi appeler la MDPH pour leur en parler.

Moi l'année prochaine je ferai appel au CNED adapté de façon à ce que mon fils ait toutes les chances d'apprendre. Et l'instit est d'accord d'utiliser les supports pédagogiques du CNED.

Concernant les maths, n'hésite pas à la faire manipuler. Des jeux de logiques sont géniaux aussi : dix de chute, mastermind, blokus,... toujours en adaptant bien sûr.

n°757
ka6901
Posté le 21-05-2007 à 11:04:29  profil
 

la maitresse n a pas ce genre d aide ,je t assure!!!!
merci de m en parler,je vais me renseigner!


---------------

n°758
Cec16
Posté le 21-05-2007 à 12:55:03  profil
 

Je t'assure que dans toutes les CLIS dont j'ai entendu parler, les instits sont accompagnées d'un éduc spécialisé. Elles ne sont pas seules.

Maintenant, ce serait intéressant d'en savoir plus avec tous ceux qui sont concernés.

n°759
ka6901
Posté le 21-05-2007 à 18:26:08  profil
 

jamais entendu parler!
est ce que d autres personnes sont dans ce cas?


---------------

n°760
dodo7
Posté le 23-05-2007 à 16:04:04  profil
 

bonjour a toutes, c'est la première fois que je viens sur ce forum qui m'a beaucoup touché et qui me montre que je ne suis pas seule avec le même problème pour mon fils.
En efet mon fils a un prblème de langage, de compréhension, et donc est en difficulté scolaire (il est au cp). Nous avons été convoqué par l'école pour faire une équipe éducative (maitresse, direstrice, orthophoniste, psy scolaire) pour faire le point sur mon fils et savoir ce qu'il ferait l'année prochaine. La maitresse nous dit qu'il est moyen , qu'il fait des progrés, qu'il connait ces sons, sait lire les mots cours, a fait des progrés en math, a des amis, mais il ades  problèmede compréhension (lié au problème du langage) et est très sensible. Elle pense qu'il nest pas utile de redoubler son cp, qu'il sera difficile pour lui d'aller en ce1, car demande beaucoup de comprehension donc nous conseille la clis.
Ca nous fait peur, car nous avons visiter la clis et la population est très diverse (7 à12 ans, mongoliène, enfant avec gros problème psychologique et famillal...). De plus on a peur de le sortir du sysytème scolaire "normal" si vite ou il a peu être encore toutes ses chances.
Qu'en pensez vous?
Merci pour votre aide

n°761
ka6901
Posté le 23-05-2007 à 17:11:33  profil
 

dure décision...je suis pasée par la!!!!
que te dire:essaye de prendre en compte tout ce qui t a été dit et surtout ce que toi tu en penses!il n a pas encore redoublé?peut etre faut il essayer un 2 eme cp pour voir!mais je ne peut te conseiller une décision car toi seule peut voir les difficultés de ton fils .....
pour la clis,la diversité des enfants s y trouvant peut inquièter mais les enfants  s y intègre tres bien et en plus cela a l avantage de leur ouvrir l esprit sur "la différence"!donc cela est plutot, positif!
a bientot!


---------------

n°762
Cec16
Posté le 23-05-2007 à 21:36:46  profil
 

C'est une grande décision.

Est-ce que ton enfant a été "évalué" ? Par un PEP, un test de Vineland, des choses comme ça. Ce sont des bilans passés par des psy comportementalistes.

Dans quelle région es-tu ?

Concernant la CLIS pour ouvrir l'esprit sur la différence, c'est malheureusement un peu le contraire qui arrive finalement. On "parque" nos enfants différents ensemble comme cela ils ne viennent pas troubler l'équilibre des autres.

Pourtant, mon fils imite énormément.

Je reviens plus tard. Faut que j'arrête l'ordi. Ciao.

n°763
ka6901
Posté le 24-05-2007 à 08:48:34  profil
 

je suis aussi d accord avec toi cec16 dans le fait que l on parque nos enfants différents ensemble pour ne pas déranger les autres,mais a t on vraiment le choix?non,donc autant voir le positif dans ce fait!
pour ce qui est des educ spé dont tu me parlait l autre jour,enfait ce sont pour les enfants suivi par le rased(reseau d aide specialisé pour les enfants en difficulté).ce sont eux qui interviennent soit en heure scolaire ,soit en dehors.pour ceux qui comme ma fille ne sont plus suivi par le rased,ils n intervienent pas!
voila!merci quand meme du tuyau!


---------------

n°764
dodo7
Posté le 24-05-2007 à 20:32:41  profil
 

salut je suis de retour.
Est ce difficile d'obtenir une avs afin de laisser mon fils dans le système normal avec une aide quotidienne?
La dame qui était présente à l'equipe educative(intermédiaire entre les parents et la maison du handicap) m'a dit que les avs étaient plutôt données aux handicapés physiques (mal entendant, problème pour écrire...) mais pas a des enfants plus lent atteint de disphasie.

n°765
ka6901
Posté le 25-05-2007 à 08:35:06  profil
 

je ne peut pas t aider....je n en sais rien!


---------------

n°766
Cec16
Posté le 25-05-2007 à 09:22:24  profil
 

Pour obtenir l'aide d'une AVS, tu dois obligatoirement monter un dossier pour la MDPH (Maison départementale pour le handicap).

Ce dossier tu peux le monter toute seule, ou avec l'aide de l'enseignant référent, mais vu ce qu'elle t'a dit lors de la réunion elle n'a pas l'air motivé.

Et ton fiston n'a aucun souci de graphisme ? Au niveau de ces apprentissages, il est juste un peu lent ? Il comprend tout sans problème ?

Moi mon fiston a été diagnostiqué "atteint du syndrome d'Asperger". Son handicap ne saute pas aux yeux. Tout se passe dans sa tête à lui. Et il a besoin d'être guidé, d'être rassuré et surtout écouté.

En ce qui me concerne, j'ai fait la demande d'AVS. Et vu qu'il imite énormément les autres enfants, il est scolarisé dans une toute petite école avec des instits motivées. Le cadre est rassurant.

L'AVS est là pour guider, veiller au grain.

Mais bon il ne faut pas rêver. Tout est question de personne pour nos enfants. S'ils ont de la chance ils vont tomber sur les bonnes. L'idéal est quand même les cours adaptés.

Sinon, je suis surprise que le RASED vienne du SESSAD. Je ne le savais pas du tout.

Allez, ciao.

n°767
Cec16
Posté le 25-05-2007 à 10:12:19  profil
 

Je mets un lien qui explique bien les différentes CLIS. C'est en bas de page.

Pour ton enfant Dodo, il me semble que ce serait du CLIS4 qui lui conviendrait par exemple. Et déjà ça limite, car il y a toujours le risque de ne pas avoir ce qu'il faut à côté de chez soi.

http://daniel.calin.free.fr/te [...] _2002.html

En fait, je voulais savoir Ka combien d'heures par semaine le RASED intervient-il auprès de ta fille ?

Et j'ai beau cherché, j'ai bien l'impression que le RASED et le SESSAD sont deux choses bien différentes, non ?

A plus.

n°768
guilh
Posté le 25-05-2007 à 15:21:33  profil
 

salut dodo7,
je viens de refaire une demande d'AVS pour mon enfant (je ne sais pas si tu as lue tout mes posts je raconte le parcours de mon enfant) il est dyslexique associé à de légers troubles praxiques (lenteur). Quand j'ai eue le Mr de la commission ( au téléphone) il m'a demandé ce qu'avait mon enfant je lui ai dit et il m'a répondu que pour une dyslexie l'AVS risquée de ne pas être accordée mais il m'a dit de faire le dossier quand même. (si tu lis mes posts tu verras tout les examens qu'a pratiqué mon fils). ensuite j'en ai parlé avec l'orthophoniste et elle m'a dit que l'AVS serait une bonne solution car elle pense que mon enfant progressera plus vite en milieu scolaire "ordinnaire ". Aprés j'en ai parlée avec l'inspecteur d'académie qui pense aussi que ce serait trés bien pour lui. il a contacté la coordinatrice AVS pour voir tout ceci nous avons fait le dossier par contre elle m'a demandée tout les comptes rendus des examens pratiqués. Voilà si ça peut t'aider un peu des que j'ai une réponse je vous le dis je garde espoir.

n°769
ka6901
Posté le 25-05-2007 à 18:19:55  profil
 

cec16,le rased n intervient plus cette année aupres de ma fille!
c est une personne qui travaille en clis qui m a expliqée que les educ spé pouvait intervenir aupres des enfants suivi par eux dans le cadre de la clis.
mais je n en sais pas plus!


---------------

n°770
Cec16
Posté le 25-05-2007 à 19:37:02  profil
 

Donc l'instit est toute seule ?

n°771
dodo7
Posté le 25-05-2007 à 20:57:55  profil
 

bonjour,
guilh,mon fils a également réalisé toute une batterie d'examen (irm, tes du sommeil, caryotype, QI) et rien de bien concluant sauf que dodo à un important probléme du langage qui lui pose parfois des problème de compréhension et n'a pas une motricité fine, mais l'orthophoniste n'est pas des plus violente et ne c'est pas mettre un nom sur la maladie de mon fils. Lors du bilan, ils ont parlé de disphasie mais pas sur???
Pour ton enfant guilh, qui ta fait le diagnostic de la dislexie?
Merci pour votre aide, car je n'en dort pas de la nuit!!!

n°772
guilh
Posté le 25-05-2007 à 22:01:16  profil
 

c'est l'ortophoniste qui à fait le bilan pour la dyslexie. ( dyslexie, dyscalculie, dysorthographie ce qui engendre de graves soucis dans la compréhension des consignes).
est-ce que ton enfant voit un psychomotricien car c'est lui qui peut te dire pour les troubles disphasiques. pour mon enfant il a fallu que j'en voit plusieurs car pour le 1er mon enfant n'avait rien, pour le 2ème suite au bilan il y avait des petites choses mais il ne m'a jamais dit quoi exactement et que ça ne nécessité pas de suivi  et c'est le 3ème qui m'a parlée de troubles praxiques (j'ai de la chance d'avoir un pédiatre trés à l'écoute et d'ailleurs au départ c'est lui qui m'a guidée pour faire tout les bilans) je ne sais pas comment est ton enfant mais le mien fait tout lentement (manger, s'habiller, se laver etc.....).
Aprés c'est à toi de décider.  pour mon enfant les problémes sont la depuis le CP donc 4 ans (car il a redoublé son CE1 ) je me dis que si on m'avait proposée l'AVS avant il aurait pu progressé plus vite (il progresse lentement mais profitons de tout ces progrés ) !
Courage !


n°773
dodo7
Posté le 26-05-2007 à 07:36:54  profil
 

Merci guilh!
je vais suivre tes conseils et aller voir le pédiatre très vite (aujourd'hui si possible) pour lui demander de consulter un psychomotricien ou autres (pédopsy, ergothérapeute...) car dodo a fait des séances de motricité au CMPP avec une dame (psychomotriciènne??? je ne croit pas!) mais qui est plus que cool (cmpp= planque) .
Je vous dirais ce qu'il ma dit et ce qu'il me conseille!
je ne veux pas l'envoyer au clis si il est juste lent et disphasique, je lui mettrais si on me diagnostique clairement un handicap plus grave qui fait que le clis est ca seule chance!
a très vite!

n°774
ka6901
Posté le 26-05-2007 à 13:46:32  profil
 

cec16,l instit de ma fille est aidée par une evs.


---------------

n°775
Cec16
Posté le 27-05-2007 à 16:06:09  profil
 

Au secours. Une EVS n'a aucune formation particulière.

Mais quelle précarité dans l'enseignement de nos enfants !

n°776
ka6901
Posté le 28-05-2007 à 14:38:01  profil
 

je ne te le fait pas dire....


---------------

n°777
guilh
Posté le 02-06-2007 à 10:15:52  profil
 

Bonjour les filles !
un petit coucou pour vous dire que le dossier pour l'AVS passe en commission mardi.
J'espère que la réponse sera positive ce sera un aboutissement aprés 4 ans de lutte acharnée !
croisez les doigts pour nous ! des que je sais je vous dis.
Bonne journée à toutes !

n°778
eperance
Posté le 02-06-2007 à 22:46:07  profil
 

Bonjour,
Depuis 1 mois, je lis vos témoignages.
Il y a un an, une de nos filles a fait une encéphalite. Elle est restée épileptique. Depuis 3 mois, elle n'a pas refait de crise. Cette période a été très dur pour nous tous. Et je ne pensais pas que la suite aurait été de même. L'orientation scolaire !!! Qu'en fait-on ? A la 2e réunion du mois de mars, notre fille a été orienté vers un IME. Nous avons accepté sur le coup, car on nous avait dit qu'il y en avait un, où il y avait des "cas légers" (si je peux m'exprimé ainsi... je plains les parents d'ailleurs !). On a vu 3 IME, dont celui que l'on nous a indiqué. Sur 8-10 ans, 2 enfants parlaient ! Nous avons fait marche arrière depuis. Notre fille va chez l'orthophoniste depuis février, et c'est moi qui est fait les démarches, sinon, je ne sais quand on aurait commencé. Et depuis notre petite miss fait des progrès. L'orthophoniste nous a dit que ce serait long avec ce qu'elle a fait, et en plus elle n'a pas eu une scolarité normale cette année. Depuis novembre, elle va aussi chez l'orthoptiste, et elle aussi a dit qu'elle faisait des progrès. C'est vrai que notre fille (6 ans) a des problèmes de concentration, de stabilité de la marche et elle est lente. Mais c'est un des symptômes des épileptiques. Et d'ailleurs, c'est moi qui l'ai découvert sur un site, car la neurologue nous avait rien dit !
Mardi midi, nous avons une autre réunion, pour la rentrée prochaine. Nous voulons qu'elle fasse une GS, que le matin, car elle a un traitement lourd et cela la fatigue. Et ensuite une classe CLIS. Pour les personnes qui ont des doutes sur les classes CLIS, je suis confiante. J'ai eu un contact avec des parents et depuis que leur enfant est dans cette classe, elle a fait des progrès au niveau scolaire et au niveau de son comportement. L'instit est très bien. Elle fait bien son boulot.
Lundi dernier, la MDPH a reçu notre dossier pour un renouvellement d'AVS. Elle en a une depuis avril (3 h/semaine). Bien entendu, notre dossier ne devrait pas passer avant l'été, car ils ont beaucoup de retard !!! D'après l'avis médical, il nous faut absolument une AVS. Comment fait-on si on n'en a pas ? Avez-vous des solutions à me proposer ? On m'a dit que le directeur de l'école pouvait embaucher une EVS en attendant l'AVS. Mais on me l'a déconseillé. Car c'est une personne qui s'occupe de notre fille que l'on a besoin. La MDPH m'a dit qu'il fallait voir cela avec la référente scolaire. Mais..., et oui, il y a un mais, lors de la réunion en mars, quand elle nous a parlé de la rentrée prochaine, une personne lui a dit qu'il faudrait peut-être attendre, car elle pouvait évoluer, madame a répondu, qu'elle avait beaucoup de dossiers et qu'elle ne reviendrait pas pour notre fille ! Cela veut tout dire. A mon avis, cela la dérange de revenir... mais c'est tout de même l'avenir de notre fille qui est en jeu. C'est elle qui nous a poussé à aller voir le dernier IME, car il était très bien ! Je ne dis pas qu'ils ne font pas bien leur boulot dans un IME, mais bon, il faut essayer autre chose avant. Et d'ailleurs là-bas, on nous a bien dit, que des parents comme nous, sont venus voir comment cela se passé, mais qu'ils épuiseraient toutes les solutions avant. Car une fois qu'un enfant est dans un IME ce n'est + possible de faire marche arrière. Et pourtant une de ses instits me disait le contraire, alors qu'à l'IME, on nous l'a pas caché.
J'appréhende beaucoup cette réunion. On est tout seul, comme beaucoup d'ailleurs. Merci de me donner "des tuyaux" si vous en avez.

n°779
Cec16
Posté le 04-06-2007 à 09:53:26  profil
 

Bonjour Eperance,

Je t'avais répondu hier, mais mon ordi a planté...

Je voulais juste te dire de garder en tête, tout au long de la réunion, que c'est TON ENFANT. Et que ta fille le sera pour la vie, quoi qu'on en dise. Et si aujourd'hui, l'équipe éducative se penche sur le cas de ta fille, d'ici quelques années il ne restera qu'une seule personne de cette réunion à s'occuper encore de ta fille : ce sera toi !

Tu as le pouvoir de décision. Ce n'est pas facile, mais impose ton choix.

C'est une très bonne idée de scolariser à mi-temps. Je peux en parler, c'est ce qu'il se passe pour mon fils. Cela lui convient beaucoup mieux.

En tous les cas, continue de bien te renseigner. Car il ne faut pas rêver, l'enseignant référent te dira ce qui l'arrange.

Par exemple, il faut savoir que les EVS ont été créés pour remplacer à terme les AVS. Un EVS est nommé pour l'école entière, et plus dans un but administratif. En plus, leur emploi est encore plus précaire que celui des AVS. C'est scandaleux ! Mais nous parents ne sommes informés de rien. C'est à nous d'aller à la pêche aux informations.

Enfin, je te le dis, c'est TOI qui sais ce qu'il y a de mieux pour ta fille. Et bats-toi pour l'obtenir.

Et toujours pareil, ne va surtout pas seule à ce genre de réunion. Eventuellement, prends des notes de ce qui est dit.

Courage pour demain. Biz. Céc

n°780
eperance
Posté le 04-06-2007 à 14:16:15  profil
 

cec16,
merci pour ton encouragement. Je donnerai des nouvelles demain.

n°782
eperance
Posté le 05-06-2007 à 15:00:07  profil
 

hello:{} Bonjour,
Ca y est cette fichue réunion est terminée. J'avais emmené des textes de loi pour l'intégration scolaire... au cas où, on nous "chauffait" de trop. Ils sont restés dans mon sac. J'étais très agréablement surprise par les instits. Elles ont dit que notre petite miss avait fait des progrès depuis que l'AVS était là. L'orthophoniste a pu venir, en fin de compte, et elle a dit que notre fille avait envie d'apprendre. L'orthoptiste avait fait un bilan, comme quoi notre fille a des problèmes visuels et qu'il faut adapter les exercices en fonction, en verbalisant et répétant les consignes. Nous avons été surpris aussi, car la personne qui gère les AVS était là. Bizarre ! C'est vrai que, quand on a eu l'AVS, on venait de voir le 1er IME. Et la 2e fois que je la voyais, je lui ai parlé de nos inquiétudes. Elle m'a répondu tout de suite, qu'il ne fallait pas la mettre dans un IME et qu'elle avait besoin d'aide. Et dans la colère, le jour même, j'ai envoyé un 2e mail (la veille je lui expliquais notre inquiétude) à la référente scolaire pour lui dire ce qu'elle m'avait dit. J'aurai du me taire. Elle s'est fait remonter les bretelles. Il voulait peut-être vérifier si elle ne faisait pas de gaffe aujourd'hui !!! Et il a bien vu, qu'il fallait une AVS (d'après avis médical). Donc on en aura une (normalement, j'espère ne pas trop m'avancer, mais c'est ce qu'il nous a dit) !!! Bien sûr, la référente scolaire, nous a demandé si on avait gardé notre fille sur liste d'attente en IME. Car elle aurait certainement du mal pour le CP. Et que la classe CLIS ne serait certainement pas une bonne chose. Nous n'avons rien répondu. Mais qu'en savent-ils ? Ca me gonfle !!! Du fond de mon coeur, j'espère qu'elle pourra apprendre à lire et à écrire et là, je crois que je serai très fier d'aller le dire à son instit qui m'a dit qu'elle ne pourrait peut-être jamais le faire !!! La référente nous a dit qu'en principe pour aller en CLIS, il fallait faire un CP avant. Est-ce vrai ? Une personne de la MDPH m'a dit que non comme elle avait déjà 1 an de retard. Est-ce que quelqu'un peut me répondre à ce sujet ? Merci d'avance.
Une partie de gagner, mais il ne faut pas que l'on baisse les bras, car il faut qu'on la stimule, nous sommes conscients que cela sera dur, mais il faut que l'on fasse le maxi !!!
Bonne fin de journée.

n°783
Cec16
Posté le 05-06-2007 à 20:03:56  profil
 

Coucou, bravo pour la réunion. Le bilan est plutôt positif.

Il y a une histoire de redoublement pour aller en CLIS. Il y a aussi une histoire de déficience intellectuelle... Il y a surtout qu'ils te disent ce qu'ils veulent.

Y a-t-il un SESSAD par chez toi ? C'est un organisme qui dépend de la MDPH, qui regroupe des psy, des ortho, des psychomot mais surtout des éducateurs spécialisés qui interviennent directement dans les écoles auprès des enfants en difficulté et surtout qui interviennent aussi en CLIS.

Renseigne-toi bien. Je te le dis, l'enseignant référent dit ce qui l'arrange.

Ta fille avec les symptômes qu'elle a rentre dans le même profil que des enfants à troubles autistiques.

N'aie pas peur de ce mot. Mon fils est Asperger (une forme d'autisme) et il a surtout besoin d'aides concrètes : orthophonie, ergothérapie, psychomotricité, logico-mathématiques... Mais tu le verrais, tu dirais qu'il n'a aucun problème.

Bref, je te parle de ça, car il existe un forum de discussions qui cherche à regrouper un maximum de "stratégies éducatives". Et surtout échanger toutes nos connaissances, nos expériences... Les trucs qui marchent avec les enfants "cheznathetflo@niceboard" quelque chose du style. Quand je clique "stratégies éducatives" sur Google, je tombe dessus en deuxième choix il me semble.

Il existe aussi des discussions entre AVS/EVS sur Internet. C'est intéressant, car à force ces personnes ont énormément d'infos à partager.

Je suis sûre que par Internet tu trouveras les réponses à tes questions quant aux conditions pour entrer en CLIS.

Biz, biz. Et bravo pour ton self-contrôle durant cette réunion !!!

Ciao

n°785
eperance
Posté le 05-06-2007 à 22:30:40  profil
 

self-contrôle, je ne sais pas ! Vu que tout se passait dans notre sens. Et une amie m'a appris qu'il fallait essayer de se contrôler. Ce n'est pas toujours facile, je le sais. Car il y a 3 semaines, j'aurai bien "exploser". Je voulais faire un courrier et ensuite le faire signer à des parents (j'en avais déjà parlé, et ils étaient OK), aller à la mairie... et en fait, je lui en ai parlé, et elle m'a conseillé. Je suis allée voir le directeur, et certaines choses se sont arrangées. Et si cela n'avait pas été le cas, elle m'aurait aidée avec l'association des parents d'élèves.
Sinon, merci pour tes infos. C'est vrai que l'AVS m'en avait parlé de leur site. Elle a oublié de me donner l'adresse. Je lui demanderai jeudi.
Bonne soirée

n°834
eperance
Posté le 18-08-2007 à 22:48:06  profil
 

Bonjour,
La rentrée approche... et les inquiétudes vont reprendre. La veille des vacances, j'ai appris que ce sera une EVS et non une AVS qui s'occupera de notre fille. L'AVS m'a tout de suite dit qu'elle avait les mêmes compétences qu'une AVS (car elle a vu ma réaction). Je n'en doute pas. Mais ce que j'ai peur, c'est qu'une EVS peut s'occuper d'autres enfants, et faire de l'administratif... Pourtant lors de la réunion, on avait parlé d'une AVS. Qui peut me conseiller ? Merci, et bonne rentrée.

n°836
guilh
Posté le 21-08-2007 à 14:50:06  profil
 

Bonjour,
J'ai eue un appel du monsieur de la commission aujourd'hui, je vous avais dis qu'il n'était pas trop motivé pour l'AVS pour une dyslexie.
Mon combat de 4 années a enfin porté ses fruits il m'a dit qu'il accordait une AVS à mon fils jusqu'au mois de décembre pour faire un essai.Je suis super heureuse mais je stresse un peu pour la rentrée....

n°837
Cec16
Posté le 26-08-2007 à 12:26:28  profil
 

Super. Pareil pour moi, mon fiston a eu l'accord pour une AVS. Malheureusement seulement 5 h par semaine. Je fais appel pour obtenir plus d'heures.

L'histoire AVS/EVS est bizarre. Il semblerait que l'Etat veuille remplacer toutes les AVS à terme par des EVS. En effet, une EVS touche un salaire moins important et n'a un contrat que de 10 mois renouvelable 1 fois.

Maintenant, dans les deux cas, ce sont les mêmes personnes. C'est-à-dire des personnes qui n'ont aucune formation spécifique quant à la gestion et l'éducation d'un enfant "différent". Elles sont vraiment là pour guider l'enfant. On leur demande de s'adapter aux difficultés de l'enfant. Et ce n'est pas forcément évident.

Les AVS ont beaucoup bougé ces derniers mois pour défendre leurs droits et obtenir des formations. C'est pour ces personnes là un combat perpétuel aussi.

Je pense que, dans tous les cas cela va être une histoire de personne et de bonne volonté. J'ai peur de demander la lune à quelqu'un qui n'a aucune reconnaissance professionnelle en retour.

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18

Aller à :