france5.fr
   FORUM Les Maternelles » Problèmes Scolaires » J'aime pas l'école »

Il ne veut rien faire...

 

La décision : LeonoraC Psychologie : coccinelle078, 1 utilisateur anonyme et 48 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Il ne veut rien faire...

n°161
fahe
Posté le 10-04-2006 à 18:11:39  profil
 

Que faire lorsqu'un enfant ne veut rien faire à l'école alors qu'il a les capacités... Il ne récite pas les chansons à l'école alors qu'à la maison il les sait. Il ne veut pas apprendre à écrire... Il est en grande section maternelle et rentre en CP l'année prochaine (si il peut). Il est heureux qu'en récréation et en vacances... Merci de votre aide...

n°162
astro52
Invité
Posté le 10-04-2006 à 18:43:29  
 

C'est qu'il n'a pas encore compris à quoi ça sert d'écrire ou de lire. Il faut lui expliquer concrètement dans quel but les adultes lisent et écrivent, avec des exemples de la vie de tous les jours. Aime t-il les histoires ? Ca ne lui plairait pas de pouvoir lire des histoires tout seul ? D'avoir un correspondant ?
C'est de tout ça dont il faut parler avec lui.

n°185
S ph
Invité
Posté le 10-05-2006 à 14:37:08  
 

Bonjour,
votre enfant semble s'ennuyer en classe : vous dites qu'il sait les choses à la maison : lui, il sait qu'il les sait et n'éprouve pasle besoin de montrer à la maitresse et à la classe qu'il les sait. cet enfant a l'air d'avoir soif d'apprendre, mais sans trouver, à l'école de quoi assouvir cette soif : il est peut-être curieux de plein de choses, mais n'aime pas la façon d'apprendre du système scolaire....comme beaucoup d'enfants qui sont mis ou se mettent tout seul "sur la touche" car ils ne correspondent pas à ce qui est attendu et demandé en classe : dommage  que le système scolaire ne permette pas de s'adapter à chacun (attention je critique le système et non pas les instituteurs pris, je le sais, dans une grande Institution) ces enfants ont beaucoup de capacités... et ne peuvent pas s'en servir.... essayez en dehors de l'école de lui "apprendre" plein de choses par le jeu, les ballades,les visites... par des échanges permanents : vous verrez vous serez surprise !!

n°315
louneg
Posté le 10-11-2006 à 10:31:00  profil
 

Je suis exactement dans la même situation. Mon enfant de 4 ans ne veut rien faire à l'école. Cela fait 2 ans déjà, depuis qu'il est en classe unique alors que tout allait bien avant. J'ai appris récemment qu'en fait, il avait peur de mal faire devant les autres alors il préférait ne pas faire. Depuis que la maitresse le prend à part pour faire les exrcices, ça va beaucoup mieux. Souvent, ce sont des enfants timides et sensibles, ils ont besoin d'être valorisés et encouragés.

n°323
godzyla4
Posté le 16-11-2006 à 10:43:09  profil
 

je viens de lire votre message et je vous avous que je connais trop bien votre situation avec ma fille ainée de 13 ans elle ne veut rien faire à l'école et elle n'a jamais aimé sa nous n'avons jamais baissé les bras elle est maintenant en 4 ème c très dur et nous avons du mal a comprendre son manque de travail surtout que nous savons qu'elle a les capacité d'y arrive
je vous conseil seulement d'avoir beaucoup de patience et sa c le plus difficile et d'être la pour l'encourager tout en étant ferme sur certain point nous nous avons passé un contrat avec elle et sa marche assez bien
bon courage si vous avez des astuce pour les faire travailler je suis preneuses merci d'avance

n°327
blackwolf
Posté le 16-11-2006 à 12:10:17  profil
 

Bonjour,

Si vous connaissez l'astuce je suis preneuse aussi. Ma fille de 12 ans (5e) ne veut pas non plus travailler. Lui faire faire ses devoirs est un vrai calvaire. Pourtant, quand elle le veut ses notes sont tout à fait acceptables. AIder un enfant qui à de réelles difficultés c'est une chose, mais essayer d'aider un enfant qui ne veut rien faire, bonjour la galère.
Car je dois confesser que de la patience, je n'en ai plus. Epuisée.

Aussi, je vous souhaite bon courage et bien que la réussite soit importante (c'est son avenir), c'est encore un enfant. Il ne passera pas son bac à la fin de l'année (quoique avec certains profs on est en droit de se poser la question).
Donner lui le gout de la lecture avec des choses qu'il aime LUI (des magasines sur Spiderman ou bien sur le foot, je ne connais pas les gouts de votre bibou), en lui disant bien que s'il est attentif et qu'il apprends bien en CP, il pourra les lire tout seul. Il suffit de trouver LE truc qui plait.
Je sais que donner des conseils est facile et que de les faire suivre à nos enfants est autre chose (j'en ai 4).
Mais bon, j'espère que cela vous aidera, avec les 3 autres ça marche.
Tenez bon.

n°407
Profil sup​primé
Posté le 15-01-2007 à 10:47:53  
 

bonjour !je connais aussi le probleme!mon fils de 11 ans est en 6 eme cette annee.il n a jamais aime l ecole et cette annee c est encore pire car il y a plus de devoir donc encore plus de demotivation!il ne trouve aucun interet a l ecole a mon grand desespoir!!la seule solution etre derriere lui tout le temps et l epauler le mieux possible!ces resultats sont moyens mais on tiens bon!!courage!!

n°498
Mikaela10
Posté le 25-05-2007 à 20:09:34  profil
 

Bonjour,
Nous sommes dans la même "galère" avec ma belle-fille de huit ans. Elle est en CE1, et il a déjà été question de la faire redoubler parce qu'elle ne veut pas travailler... Son père et moi ne l'avons qu'un WE sur 2 et la moitié des vacances, et il n'y a pas de dialogue constructif possible avec la mère, qui estime que sa fille "fatigue vite intellectuellement" et qu'il ne faut donc pas trop insister quand elle ne veut pas travailler... Résultat, elle connaît beaucoup mieux le programme télé que ses tables de multiplication, et c'est un vrai cauchemar, quand elle est chez nous, de lui faire faire ses devoirs...
Pourtant, elle est extrêmement intelligente, et on l'a vu suivre des conversations très "intellos" sans perdre pied, on sait qu'elle est tout à fait capable de bien travailler si elle s'en donne la peine, mais le problème, c'est qu'elle n'a pas l'habitude de faire des efforts, et elle ne comprends toujours pas à quoi ça sert. Une ou deux fois, elle nous a dit que de toute façon, ça ne servait à rien qu'elle travaille, parce qu'elle était "nulle" (texto).
Nous ne savons pas si elle ne fait rien parce qu'elle s'ennuie à l'école, parce qu'elle n'a pas confiance en elle ou parce qu'elle est incapable de se discipliner et de se concentrer plus de 5 mn sur une activité qu'elle doit faire seule. C'est peut-être un mélange de tout ça, d'ailleurs...
En tout cas, on essaye d'être derrière elle, mais au rythme d'un WE sur 2, c'est difficile d'assurer un suivi cohérent, et puis surtout, on craint qu'elle n'assimile ses séjours chez son père à des périodes où on va l'obliger à travailler, donc à des corvées... Il ne s'agit pas non plus de la dégoûter de l'apprentissage.
Si quelqu'un sur le forum est dans le même cas de figure, j'aimerais bien savoir comment d'autres font face à cette situation, car nous sommes très inquiets pour son évolution scolaire...

n°506
annev1
Posté le 17-06-2007 à 15:49:55  profil
 

Bonjour,

Je suis maman de 2 enfants de 10 et 8 ans, si la grande de 10 ans n'a pas du tout de problèmes scolaires, ce n'est pas le cas de son frère. Il refuse de faire quoi que ce soit à l'école, il est en CP mais on est en fin d'année et il ne sait pas lire, a beaucoup de difficultés en écriture. Il a déjà redoublé sa dernière année de maternelle. Il passe tout de même en CE1 car il aura 8 ans en septembre. Il fait un gros blocage sur tout ce qui est scolaire, et en plus il dissipe la classe. Il est vrai que le contexte familial n'est pas idéal, instance de divorce,conflit entre son père et moi depuis toujours, même avant sa naissance ! Je ne sais plus quoi faire !

n°641
grimmy5
Posté le 15-12-2008 à 18:45:36  profil
 

BONJOUR,
moi aussi je suis désemparée...que faire quand son enfant à les capacités pour bien travailler et qu'il ne veut rien faire ?cela fait 3 ans que ça dure et toujours pas d'améliorations...on a beau lui expliquer que c'est pour son bien, pour avoir un bon métier plus tard et surtout lui faire comprendre qu'il n'a pas le choix, qu'il est obligé d'aller à l'école.le plus c'est que la maitresse commence à perdre patience, elle ne sait plus comment s'y prendre avec lui...tous les soirs j'ai droit aux doléances , et pour courronner le tout il adore amuser la galerie...si quelqu'un à une recette miraculeuse qu'il me le fasse savoir car pour moi c'est l'impasse...merci...

n°648
stephaniev​oldoire
Posté le 27-01-2009 à 10:13:16  profil
 

bonjour,
je vois qu'il n'y a pas de solution miracle je suis confronté au meme problème avec a fille de 9 ans. Elle a les capacités mais refuse de travaillé en classe, elle est dans son monde et se refuse à suivre.
Cela fait maintenant 4 ans que je me "bat" contre cela. nous avons 2 spy, mais rien,
ma fille doit avoir le declic sauf que pendant ce temps elle prends du retard malgré que je sois derrière elle sans cesse pour les devoirs.
je vois que je suis pas la seule confronter à ce probleme et meme si cela ne resouds pas mon soucis je me sens moins seule.
avez vous des solutions?
merci de votre aide

n°657
maieda
Posté le 16-02-2009 à 10:46:52  profil
 

Bonjour,
Alors moi j'ai une bonne expérience qui j'espère vous aidera. Je suis la grande sœur de trois frères ayant eus des difficultés avec l'école. Ma mère ayant de grave problème de santé j'ai pu aider à m'occuper de mes frères.

(CE2) Le premier était très stressé pour aller à l'école, il pleurait, avait mal au ventre chaque matin. Après avoir beaucoup parlé, on a compris que la maitresse était trop dur avec lui et faisait de nombreuses remarques devant toute la classe ce qui le rendait très mal à l'aise. Après dérogation nous l'avons inscrit dans une autre école qui était dans un petit village à côté de notre ville. Cela à tout changer ! Il s'est senti proche de la nature et cela l'a apaisé. La classe unique lui a permis de ne pas se sentir en compétition et d'aider les autres élèves. Depuis il est en 2eme année de fac de biologie dans l'environnement !!

(6eme) Mon deuxième frère était un fou d'ordinateur, de bricolage et de maths mais il était aussi dyslexique. Il voulais être ingénieur mais il n'arrivait pas à travailler à l'école, il n'arrivait pas à lire et écrire correctement. Pourtant il n'étais pas idiot et il voulais apprendre. Ayant redoubler 2 fois la 6eme nous avons essayer de trouver une solution. Il existe des établissements privés où l'enseignement est différent. D'une part il faisait beaucoup de travaux pratique ce qui lui a fait comprendre le besoin d'apprendre des choses théoriques pour pouvoir les mettre en pratique. De plus il y avait un soutien en français ce qui lui permet de rattraper le retard. Depuis il est en BEP électrotechnique, il a des notes excellentes et a pour objectif le BTS.

(CP) Mon troisième frère était avide de savoir, avant même d'entrer au CP, il savais écrire et lire. De plus c'était un enfant un peu hyperactif et sensible. Tout à changer à l'entrée du CP. Il n'aimait pas aller à l'école et faisait tout un cinéma le matin. Après avoir discuter avec lui, j'ai tout de suite compris. Il se faisait embêter par un camarade de classe et il s'était mit à pleurer et tout le monde se moquait de lui. Il était devenu "l'esclave" de ce camarade et devait faire tout ce qu'il demandait. Le travail à faire avec mon frère était d'avoir confiance en lui : de le rassurer sur ce qu'il est, de savoir dire non. Le deuxième travail c'était sa soif d'apprendre : on l'amène tout les 3 semaines à la bibliothèque où il y reste au moins 1 heure et prend beaucoup de livre, on fait des recherches sur chaque questions qu'il se pose. Concernant son hyperactivité on fait du sport chaque après-midi ou soir après 15 ou 16h pour qu'il soit mieux au coucher. Depuis il est en 6eme et a une moyenne de 16.

Je pense que le plus important dans cette situation, c'est de discuter avec l'enfant, de parler de tout : des copains, de l'amoureuse, de ce qu'il ressente, des peurs et de leurs plaisirs et passions. Il faut analyser leur comportement et bien cerner la meilleure des solutions.

Marjorie  :)

 

n°666
bubulle510
Posté le 17-02-2009 à 15:04:06  profil
 

maieda a écrit :

Bonjour,
Alors moi j'ai une bonne expérience qui j'espère vous aidera. Je suis la grande sœur de trois frères ayant eus des difficultés avec l'école. Ma mère ayant de grave problème de santé j'ai pu aider à m'occuper de mes frères.

(CE2) Le premier était très stressé pour aller à l'école, il pleurait, avait mal au ventre chaque matin. Après avoir beaucoup parlé, on a compris que la maitresse était trop dur avec lui et faisait de nombreuses remarques devant toute la classe ce qui le rendait très mal à l'aise. Après dérogation nous l'avons inscrit dans une autre école qui était dans un petit village à côté de notre ville. Cela à tout changer ! Il s'est senti proche de la nature et cela l'a apaisé. La classe unique lui a permis de ne pas se sentir en compétition et d'aider les autres élèves. Depuis il est en 2eme année de fac de biologie dans l'environnement !!

(6eme) Mon deuxième frère était un fou d'ordinateur, de bricolage et de maths mais il était aussi dyslexique. Il voulais être ingénieur mais il n'arrivait pas à travailler à l'école, il n'arrivait pas à lire et écrire correctement. Pourtant il n'étais pas idiot et il voulais apprendre. Ayant redoubler 2 fois la 6eme nous avons essayer de trouver une solution. Il existe des établissements privés où l'enseignement est différent. D'une part il faisait beaucoup de travaux pratique ce qui lui a fait comprendre le besoin d'apprendre des choses théoriques pour pouvoir les mettre en pratique. De plus il y avait un soutien en français ce qui lui permet de rattraper le retard. Depuis il est en BEP électrotechnique, il a des notes excellentes et a pour objectif le BTS.

(CP) Mon troisième frère était avide de savoir, avant même d'entrer au CP, il savais écrire et lire. De plus c'était un enfant un peu hyperactif et sensible. Tout à changer à l'entrée du CP. Il n'aimait pas aller à l'école et faisait tout un cinéma le matin. Après avoir discuter avec lui, j'ai tout de suite compris. Il se faisait embêter par un camarade de classe et il s'était mit à pleurer et tout le monde se moquait de lui. Il était devenu "l'esclave" de ce camarade et devait faire tout ce qu'il demandait. Le travail à faire avec mon frère était d'avoir confiance en lui : de le rassurer sur ce qu'il est, de savoir dire non. Le deuxième travail c'était sa soif d'apprendre : on l'amène tout les 3 semaines à la bibliothèque où il y reste au moins 1 heure et prend beaucoup de livre, on fait des recherches sur chaque questions qu'il se pose. Concernant son hyperactivité on fait du sport chaque après-midi ou soir après 15 ou 16h pour qu'il soit mieux au coucher. Depuis il est en 6eme et a une moyenne de 16.

Je pense que le plus important dans cette situation, c'est de discuter avec l'enfant, de parler de tout : des copains, de l'amoureuse, de ce qu'il ressente, des peurs et de leurs plaisirs et passions. Il faut analyser leur comportement et bien cerner la meilleure des solutions.

Marjorie  :)

 



n°678
minimir59
Posté le 06-03-2009 à 10:16:47  profil
 

bonjour!!
voilà j'ai deux enfants une fille de 11ans qui n'a aucun souci scolaire et qui a meme de bons resultats et un fils de 8ans qui lui par contre n'aime vraiment pas l'ecole et le dit ouvertement depuis la moyen section de maternelle !! il ne pleure pas pour y aller c'est deja ça mais il n'y trouve pas sa place j'ai changé d'ecole car je le trouvais mal encadré dans la premiere et ce fut le cas car depuis la grande section dans l'autre ecole les institutrices ont vraiment tout mis en oeuvre pour le pousser chacunes a leur niveau !!
il a redoublé cette année son CP n'ayant pas du tout le niveau pour aller au CE1!! il se freine délibérarement me dit sans cesse qu'il n'y arrivera pas que c'est trop dur!! il est suivi de partout : orthophoniste,razed, soutient scolaire 30min tous les jours,et maintenant au CMP!! il ne refuse rien il y va meme gaiement mais bon je suis toujours en rendez vous pour lui et j'ai meme arreté mon travail pour le suivre et l'aider le plus possible pour les devoirs qui eux sont laborieux il les fait parfois rapidement ce qui m'etonne parfois et je le felicite mais a d'autre moment ce sont des pleures 3/4 avant d'ecrire un seul mot!! je suis patiente c'est une chance mais j'ai mal pour lui , il a une soif de connaissance important et s'interesse à des choses qui sont parfois bien complexe pour son age!!
il adore les livres meme sans image je ne sais pas s'il cherche a lire quand je lui demande de me lire un petit bout c'est un refus catégorique!!
il fait aussi beaucoup de petite betises sui sont celles d'une enfant de 4 ans cela me navre j'ai l'impression qu'il n'a pas toujours la maturité d'un enfant de 8ans!!
il a aussi tres peu de mémoire courte quand il s'agit de l'apprentissage scolaire on va par exemple ecrire les chiffres et 5minutes apres il ne se rapele plus de rien !!dois je vois un neurologue pour celà?
il mouille encore son lit sans pour autant avoir bu plus que l'habituel et en prenant soin d'aller au wc avant d'aller se coucher! est ce un signe ?
mon fils est tres actif mais pas encore dit hyper actif il aurait un deficit de la concentration que l'on essaye de corrigé avec l'orthophoniste!
ralala c'est compliqué car d'avoir une fille si facile et un petit mec trognon mais buté comme ça !! car je pense qu'il est tres têtu et ça n'aide pas!!
j'espere que quelqu'un me lira et me donnera un avis malgre que j'en ai deja beaucoup avec les professionnels mais pas de parents ayant les meme inquiétudes que moi dans mon entourage!!
merci d'avoir pris un peu de temps pour m'avoir lu

n°782
velghedolo​res
Posté le 19-09-2009 à 10:41:48  profil
 

bonjour voila mon fils a 4 ans et demi il est en derniere année de maternelle le soucis c'est qu'il ne veut rien faire a l'école et quand je lui demande ce qu'il a fait a l'école il invente et en plus il rigole a moitié
je suis desemparé pouvez vous me dire comment faire avec lui je voudrais trouver un remède pour l'aider
merci bien cordialement

n°973
superchabi​nette
Posté le 02-02-2011 à 10:57:02  profil
 

pareil...il a 3 ans et demi...et refuse net de faire les activités demandées par la maitresse et pourtant je sais qu'il sait faire...

car je me suis posée la question si c'est parcequ'il ne comprend pas ce qu'on lui demande  qu'il ne veut pas faire ou juste qu'il ne veut pas..

bon je ne sais pas si je peux etre rassurée , c'est juste qu'il ne veut pas.. mais sait faire car jai reimprimé un exercice ..colorier en rouge ce qui est petit et en vert  ce qui est grand... j'ai eu envie de rigoler lorsqu'il a pris les deux crayons..le vert a gauche, le rouge à droite et qu' il a donc colorié comme demandé  avec les 2 mains en meme temps....
il fait souvent les jeux sur mon iphone que javais chargé pour sa soeur
"j'apprends les petites lettres" et il reconnait les lettres ..

je lui parle... jai essayé de lui expliquer qu'il doit faire les exercices comme tout le monde , meme si il trouve ca facile...et que c'est comme ca...mamman aussi au travail , elle fait ce que son chef demande meme si c'est parfois ennuyeux parceque trop facile" ...
(je suis ds l'informatique il ya donc des taches un peu trop basiques parfois)..
il ne parle pas tres bien donc si je vais dire à la maitresse que ca l'ennuie parceque trop facile ..elle va me prendre pour une pretentieuse  qui prend son fils pour un surdoué alors qu'il ne parle pas bien non ???
je cherche des livres pour enfants qui lui expliquerait qu'il faut faire les activités que la maitresse demande... on n'en voit pas souvent des livres ou le heros ne veut pas faire et finalement comprend qu'il doit le faire...pourtant je vois que mon fils n'est pas un cas isolé.. donc il yaurait une clientele..(parents inquiets,embetés)

n°1109
melinedu44
Posté le 09-09-2011 à 00:45:19  profil
 

Bonsoir a tout le monde,je rencontre aussi un problème avec mon fils de 11 ans qui n'est pas scolaire,je suis un peu desemparée.Je crois que les pressions que nous mettons sur nos enfants et la peur de leurs échecs leurs fait perdre confiance en eux.Je pense qu'il faut se deculpabilisé de nos craintes car la conjoncture actuelle est la cause majeure des troubles scolaires de nos enfants.Pour ma part,j'essaye de tenir bon,et meme si je lui demande beaucoup a l'école,j'essaye a coté de de partager ses centres d'interet qui ne sont évidemment pas les memes que les miens .En tout cas bon courage a vous toutes,nous sommes beaucoup de parents a ce que je vois qui s'inquietont de l'avenir de nos enfants.

n°1148
dalric
Posté le 26-09-2011 à 13:56:09  profil
 

bonjour,
j'ai un enfant de presque 6 ans qui ne fait rien en classe (depuis la petite section), il mange ses manches,a mal au ventre, perturbe le récréation , bref, je ne sais pas quoi faire. De plus, comme il écrit avec moi, qu'il reconnait les lettres avec moi et avec d'autres (amis parents de la famille) je vois bien qu'il a besoin de rapport individuel. Je cherche à le valoriser et à le déculpabiliser, mais le hic c'est que" quand on vous convoque toutes les semaines pour vous dire que votre bouille d'ange n'a d'angélique que sa figure", c'est extrêmement usant car on a envie de dire mais c'est pas votre boulot de lui apprendre à vivre avec le groupe et de donner à mon enfant l'envie de lire et d'écrire? De plus comme il est très tonique et même plutôt très à l'aise physiquement, les professeurs sont paniqués parce qu'il prend des risques qui pour la plupart des adultes semblent dangereux (monter sur les bancs...), un vrai "yamakasi" . Je sais qu'il est singulier, bien que je ne sois pas toujours tendre avec lui, je le respecte et j'arrrive à l'aimer comme il est, ce qui fait aussi que je me trouve complètement en opposition avec e système  scolaire normatif. D'autant plus que chez moi il adorable et aimant avec son petit frère, et qu'il me dit que tout va bien à l'école qu'il fait ses exercices en fait je me suis rendu compte que c'était juste pour me rassurer. En bref, je suis tellement inquiète qu'il me le casse complètement que j'en viens à me dire que je vais mettre ma carrière (sculpteur) entre parenthèse pour lui donner des cours à domicile le temps qu'il arrive à comprendre que l'école n'est pas un calvaire mais une bénédiction pour apprendre,et pour rencontrer des copains de son age.Voilà si quelqu'un pouvait me dire ce que signifie un comportement d'opposition scolaire aussi fort (à la fois de sa part et de la part de l'école) je suis comme les autres, je prends.

n°1182
MargauxP
Posté le 27-10-2011 à 11:13:07  profil
 

Bonjour à tous,

Je ne prétend pas avoir la solution miracle… mais ma fille est rentrée en CP cette année, tout comme le troisième frere de Maieda elle adorait l’ecole et ca ne lui posait aucun problème d’y aller. Mais à la veille de sa rentrée, elle n’a pas réussi a dormir a pleuré toute la nuit disant qu’elle n’y arriverait pas que ca allait etre trop dur pour elle qu’elle voulait retourner en maternelle… Ca a duré 1 mois 1 mois d’enfer où un soir sur deux elle vomissait d’angoisse. Pourtant ca n’avait pas l’air de se passer particulièrement mal à l’école (discussion avec la maitresse). Et un jour je suis tombée sur un article sur le site nosjuniors.com qui expliqué les différentes méthodes pour destresser un enfant… j’étais desespérée donc j’ai testé et ca fait maintenant plus d’ mois que je fais avec ma fille 1 fois pas semaine du yoga !! c’est notre moment à nous on est calme, le yoga la fascine et la canalise. Après on part manger que toute les deux et on discute elle me raconte ses histoires et ses craintes. Sans être la solution miracle ca l’a vraiment beaucoup calmée…

Je vous laisse le lien si ca vous intéresse :
http://www.nosjuniors.com/sant [...] re-enfant/

En espérant que ca aide des parents. Très bonne journée.
Margaux.

n°1224
dalric
Posté le 26-01-2012 à 14:12:46  profil
 

bonjour, c'est remoi....
Bon tout d'abord je ne cherche à alarmer personne, mais juste à informer....
Donc vous connaissez déjà l'histoire d'Auguste et ses problèmes dés la maternelle, depuis j'ai rencontré pas mal de spécialistes, j'avais déjà vu un pédopsychiatre(qui le suit à raison de 20 min par an depuis trois ans), qui m'a expliquée que mon enfant avait un blocage psychologique (il est immature et refuse de laisser des traces). Mais cette réponse n'étant pas satisfaisante et suivant une intuition de maman, c'est a dire celle que personne n'écoute.... Je suis allée voir un orthoptiste, un ergothérapeute puisque je n'avais pas de réponses  avec le psychomotricien (qui le suit depuis trois ans), et surtout un neuropédiatre, mon fils a passé différent test le WISC et Le NEPSY qui ont apporté un début de réponse aux problèmes de mon fils à l'école : Auguste souffre de dyspraxie visuo-spatial, ce qui explique ses problèmes pour dessiner pour couper pour coller même pour s'habiller et pour manger proprement. Bon à l'école nous avons mis en place un PAI et afin qu'il est une compensation puisque Auguste souffre d'un problème neurologique nous avons demandé une aide à l'école. Maintenant il s'agit d'un combat de tous les jours, mais au moins nous savons quel est le problème d'Auguste. Voilà si mon témoignage a pu aider quelqu'un et surtout vos enfants, j'en serai trés heureuse.
Merci de votre attention, cordialementhttp://images-ftvi .mesdiscussions.net/icones/smi lies/hello.gif

n°1227
zohrazenai​ni
Posté le 02-02-2012 à 13:25:56  profil
 

bonjour mon fils ne veut pas travailler en classe il est en cm1 je ne comprends pas pourquoi aider moi svp merci

n°1235
Mirouchka
Posté le 17-02-2012 à 12:29:50  profil
 

bonjour

Ca me rassure quelque part de savoir que beaucoup de parents connaissent ce problème. je sais qu'il ne faut pas dramatiser mais un RDV avec un médecin de la PMI et la maitresse peut e^tre déjà une 1ère solution et c'est ce que je compte faire. cela dit, il est intéressant d'avoir aussi le témoignage et le conseil d'autres personnes.

Pour ma part:

Ma fille qui a actuellement 3 ans et 2 mois ne fait rien à l'école, elle a du mal à obéir à la maitresse mais faut avouer aussi à la nounou et à ses parents! Quand on lui pose une simple question, elle ne répond pas, il faut alors insister et mettre le ton, pourtant elle n'a aucun problème de surdité. Mais en fait pour la petite histoire: ma fille a été gardée par une nounou jusqu'au début des vacances scolaires d'été 2011. Pour sa rentrée scolaire (elle n'avait pas encore 3 ans en septembre 2011, elle n'avait que 33 mois), j'ai dû changer de nounou pour la garde périscolaire car la 1ère nounou ne pouvait pas. et pour une 1ère adaptation à l'école, on a décidé avec son papa de la mettre que le matin, l'après-midi, elle reste chez la nounou.

Je comprends certes que ça fasse beaucoup de changement  pour ma fille : école + nouvelle nounou et elle n'est jamais allée à la crèche donc elle n'a jamais connu "la vie en société".

il y a une période où elle faisait des cauchemars, se levait toutes les nuits pour se glisser dans notre lit maintenant ça va mieux. Mais tous les matins, depuis quelques mois,  elle me dit :" je ne veux pas aller chez la nounou" (faut dire aussi que la nouvelle nounou est moins délicate que la précédente mais sans pour autant être méchante" ) et ma fille a connu aussi une période il y a 1 mois environ où elle fasait souvent pipi au lit à l'heure de la sieste chez sa nounou. Cette dernière, il faut avouer aussi, insisiter un peu trop sur ma fille pour qu'elle fasse pipi au pot, ce qui a été un blocage pour elle et résultat : pipi au lit. Pour ce qui est de l'école, elle ne progresse pas , la maitresse lui donne une tache à faire (dessin ou autre) soit elle refuse tout bonnement de le faire , soit elle le fait mais une fois la maitresse partie voir des autres enfants, elle gribouille son desssin, ou jette par terre (ils sont 24 en tout en 1ère section! c'est pas mal!) aussi elle refuse de jouer avec les autres enfants dans la cour (mais faut dire qu'ils sont nombreux, ça peut être impressionnant pour elle de voir autant d'élèves, et effrayant aussi).

A la maison, quand on lui pose des questions sur l'école, elle répond pas ou répond autre chose. ce n'est pas un pbm d'intelligence je pense car ma fille compte jusqu'à 20 en français et c'est très bien compter le nb d'objets quand on le lui demande, elle compte en anglais jusqu'à 10, elle connait presque par coeur l'alphabet et ça lui plait. elle aime apprendre par le jeu. je pense que c'est juste une question de pbm d'adaptation et de volonté.

Voilà pour la PETITE histoire. merci d'avance quand même pour vos conseils et témoignages!
enfin, voilà pour la petite histoire

n°1261
carodahan
Posté le 21-03-2012 à 17:18:00  profil
 

Bonjour je suis la maman de deux egalement et qand j ai lu votre message j ai l impression de lire ma vie je voulais savoir comment votre fils a evolué si c etait juste un manque de maturité ou alors quelque chose de plus grave merci  d avance de m aider car je suis un perdue
[/color]

minimir59 a écrit :

bonjour!!
voilà j'ai deux enfants une fille de 11ans qui n'a aucun souci scolaire et qui a meme de bons resultats et un fils de 8ans qui lui par contre n'aime vraiment pas l'ecole et le dit ouvertement depuis la moyen section de maternelle !! il ne pleure pas pour y aller c'est deja ça mais il n'y trouve pas sa place j'ai changé d'ecole car je le trouvais mal encadré dans la premiere et ce fut le cas car depuis la grande section dans l'autre ecole les institutrices ont vraiment tout mis en oeuvre pour le pousser chacunes a leur niveau !!
il a redoublé cette année son CP n'ayant pas du tout le niveau pour aller au CE1!! il se freine délibérarement me dit sans cesse qu'il n'y arrivera pas que c'est trop dur!! il est suivi de partout : orthophoniste,razed, soutient scolaire 30min tous les jours,et maintenant au CMP!! il ne refuse rien il y va meme gaiement mais bon je suis toujours en rendez vous pour lui et j'ai meme arreté mon travail pour le suivre et l'aider le plus possible pour les devoirs qui eux sont laborieux il les fait parfois rapidement ce qui m'etonne parfois et je le felicite mais a d'autre moment ce sont des pleures 3/4 avant d'ecrire un seul mot!! je suis patiente c'est une chance mais j'ai mal pour lui , il a une soif de connaissance important et s'interesse à des choses qui sont parfois bien complexe pour son age!!
il adore les livres meme sans image je ne sais pas s'il cherche a lire quand je lui demande de me lire un petit bout c'est un refus catégorique!!
il fait aussi beaucoup de petite betises sui sont celles d'une enfant de 4 ans cela me navre j'ai l'impression qu'il n'a pas toujours la maturité d'un enfant de 8ans!!
il a aussi tres peu de mémoire courte quand il s'agit de l'apprentissage scolaire on va par exemple ecrire les chiffres et 5minutes apres il ne se rapele plus de rien !!dois je vois un neurologue pour celà?
il mouille encore son lit sans pour autant avoir bu plus que l'habituel et en prenant soin d'aller au wc avant d'aller se coucher! est ce un signe ?
mon fils est tres actif mais pas encore dit hyper actif il aurait un deficit de la concentration que l'on essaye de corrigé avec l'orthophoniste!
ralala c'est compliqué car d'avoir une fille si facile et un petit mec trognon mais buté comme ça !! car je pense qu'il est tres têtu et ça n'aide pas!!
j'espere que quelqu'un me lira et me donnera un avis malgre que j'en ai deja beaucoup avec les professionnels mais pas de parents ayant les meme inquiétudes que moi dans mon entourage!!
merci d'avoir pris un peu de temps pour m'avoir lu


n°1302
dalric
Posté le 01-06-2012 à 10:37:47  profil
 

bonjour,
pour Carodahan, il existe autant de dysquelque chose qu'il existe d'enfants, me revoilà donc mon fils a une dyspraxie avec un trouble exécutif (attention)(neuropsycholgue ergotherapeute) et un trouble visuo-spatial(orthoptiste), j'ai rencontré un medecin scolaire pour avoir un projet personnalisé avec une demande pour agrandir les lettres (24) et un changement de police pour les exercices (arial) ainsi que un exercice par page (voir le site dyspraxique mais fantastique) avant toute chose il vaut mieux aller voir un neuro pediatre (et demander surtout à lui faire faire le test wisc), plutot qu'un pédopsychiatre. Quand à l'école, habitant à Limoges, ils ont continué à ne rien  mettre en place pour lui, tout en me disant oui, mais c'est Auguste....il devait dés Janvier redoublé son CP (je cite cet école : "auguste ne sait pas lire ne répond pas au exercices etc..."ce n'est pas un élève), je l'ai donc changé d'école, et je l'ai inscrit dans une école où il est dans une classe normale mais où on accepte que les exercices soit mis en page d'une manière adaptée à son problème, et cela fait maintenant un mois. Auguste est beaucoup mieux dans ses baskets, il est moins fatigué donc moins nerveux, il lit, il écrit, et répond à tous les exercices et il va passer en CE1. Il avait aussi ce problème de mémoire, mais on a découvert qu'il s'agissait de trouver le bon fil conducteur. Je crois que les psy sont utiles, mais certaine fois il est important de vérifier d'abord qu'il n'y a aucun problèmes neurologiques. En fait c'est une question de bon sens, je ne crois pas qu'un problème psy peut entrainer un pb neurologique alors que l'inverse si. Parce que ce retrouver tout le temps fatigué, être en échec scolaire, ne pas pouvoir lire comme les autres, ne pas pouvoir écrire comme les autres, ou être soi disant distrait, maladroit, manquer de maturité peut à la longue entamer la confiance que l'on a en soi(psychologique), alors qu'en disant cela je n'ai parlé que d'un problème neurologique ou que d'un problème de vision ou un trouble de l'attention. Le seul conseil que je peux donner c'est aller voir le site "Dyspraxique mais fantastique" il parle beaucoup mieux que moi de ce genre de problème, et c'est grace à ce site que j'ai pu enfin accepter et comprendre la problématique de mon fils.
pour Mirouchka
Quand à votre petite fille, je vais vous paraître radicale mais si j'étais vous je changerai de Nounou, les enfants ne sont pas obligés d'être bien avec tout le monde, et c'est d'autant plus difficile qu'elle est face à une seule personne.

n°1497
fathema
Posté le 06-12-2013 à 12:00:01  profil
 

bonjour
j'ai le même soucis avec mon fils de 4 ans.
Il à fais sa première rentré cette année, il est en moyenne section.
Les deux premières semaines sa c'est très bien passé, il allais à l'école sans difficulté.
Mais la sa commence a me fatiguer, quand je le dépose, il ne veut plus me lâcher, il faut lui faire de gros câlins, mais quand même sa, il ne veut pas rester à l'école.
La tatie me dit: une fois que je suis partie, il joue, il rigole, mais il ne veut pas du tout travailler en classe.
si on crie un tout petit peu, il boude, il ne travaille plus.
A la maison, il me chante toute les chansons qu'il à appris, toutes les poésies, mais je ne comprend pas pourquoi il ne veut pas aller à l'école et pourquoi il ne veut pas travailler.
La maîtresse me dis tout le temps, on dirait qu'il aime pas l'école, je lui répond que si.
je me souvient qu'une fois la maitresse à crier sur son petit groupe parce qu’il avait pas finit leur travail, je me dis que c'est à cause de sa qu'il ne veut plus partir.
A la maison je lui donne des fiches de travail et il les fais sans problème, je comprend pas.
si vous avez des petits conseils, je suis preneuse.


Aller à :
   FORUM Les Maternelles » Problèmes Scolaires » J'aime pas l'école »

Il ne veut rien faire...