france5.fr
 

La décision : zoyla, crunchou26 et 52 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Ce que bébé ressent

n°4362
pingou69
Posté le 25-09-2007 à 10:44:13  profil
 

Flûte, j'ai trouvé dommage qu'il n'y ait pas de post dans cette catégorie, alors je me lance  hello:{}
Voilà, je crois fermement que tout ce que bébé ressent in utéro va influencer sa perception du monde, sa personnalité, et -vous allez le voir dans ma petite histoire, jusqu'à marquer son corps!  pt1cable:{}

Je m'explique: pour mon premier petit bout, à 3 mois de grossesse, j'ai été opérée en urgence d'une appendicite compliquée d'une péritonite. Le diagnostic a été posé 36 heures après l'apparition des douleurs...
 fou:{} Je passe sur l'attente aux urgences, les médecins sceptiques  kaola:{}  ("vous avez fait des excès, vous avez une gastro, l'état de grossesse n'est pas un maladie..." ), le retour à la maison sous Spasfon, la consult de sos médecins à 3h du mat parce que je vomis tripes et boyaux, rebelote les urgences, la septicémie, le transfert vers un autre établissement...
Dans ma tête je suis toute chamboulée  cry:{} je n'avais jamais ressenti ça. Je réalise que je peux mourir, je me souviens avoir dit à mon mari pendant que je moississais aux urgences: "Mais je vais mourir!!!", tellement j'avais mal.

ouch:{} Et le chirurgien qui me dit tout de go avant de m'opérer: "L'intervention peut arrêter la grossesse, mais votre état est trop grave, à choisir entre votre vie et celle de votre enfant, je choisis la vôtre".
Et moi, épuisée, déjà stressée parce que c'est ma première grossesse, je me dis que oui, peut-être qu'il vaut mieux que mon bébé parte, que je n'étais pas prête, que ça n'était pas le moment...Je me disais que c'était pas possible, que mon bébé ne pouvait pas survivre avec des douleurs pareilles.
L'opération s'est bien déroulée, "Il était temps, selon le chirurgien, il y avait une petite perforation et du pus partout!!!" (désolée pour les détails!  :D ).

Et puis il y a eu L'Attente. On a dû attendre deux jours avant de faire une écho parce que mon abdomen était dur comme du béton et que je continuais à avoir mal, puisque je n'avais pas droit aux analgésiques au cas où bébé serait encore là.On n'osait pas parler du bébé avec mon mari. On vivait dans l'incertitude et l'angoisse. Est-ce que bébé vivait encore?  :( .

Et lors de l'écho, quand j'ai entendu son petit coeur battre, j'ai su que ce petit bout de nous qui s'était tant accroché à la vie avait su deviner mes désirs les plus profonds, et qu'il se battrait jusqu'au bout jusqu'à ce que je puisse enfin voir son visage  love:{}

Mais, et j'en viens au sujet de mon post, il a été très marqué par toutes ces épreuves: petite boule de nerfs dès la naissance, nuits tardives, eczéma, stress permanent: on s'est même demandé s'il n'était pas autiste... A 6 mois, dès la diversification, il nous a fait quelques frayeurs jusqu'à ce qu'on découvre qu'il était allergique à l'arachide  :??: .
Je suis convaicue que tout ce que nous avons traversé, son corps l'a "imprimé" et l'a exprimé de ces différentes façons.

 hello:{} Mon petit Jolan a 3 ans maintenant. Il a pris son temps mais c'est devenu un petit garçon heureux qui grandit harmonieusement. J'ai hâte qu'il grandisse pour que je puisse lui raconter "l'histoire du petit garçon dans le ventre qui m'a croqué l'appendice!" lol:{}

 

n°4372
fraise mel​ba
Posté le 26-09-2007 à 10:48:09  profil
 

Bonjour pingou69,

Eh bé ! On peut dire que tu as vécu des heures difficles à l'hôpital ,et sans soutien de la part des médecins semble-t-il !!!  pfff:{}

Ca me rappelle ma grossesse extra utérine, opérée en urgence un dimanche matin (entrée aux urgences le samedi à minuit): ablation d'une trompe et d'un ovaire.
La nuit que j'ai passé !!!  pt1cable:{} L'équipe minimisait ma douleur, on m'a pratiquement dit que j'étais une chochotte ! J'ai cru mourir cette nuit là, sans soutien ni compassion. Mais quand le lendemain, après avoir été opérée en urgence (éclatement d'une trompe, et hémorragie interne), on m'a annoncé qu'il était moins une, j'aurais voulu revoir cette équipe de nuit qui a si peu pris en compte mes douleurs et symptomes! kaola:{}

Je crois comme toi que bébé ressent ce que l'on vit, surtout des choses comme celle que tu as vécue, et je pense aussi qu'il y a sans doute un lien avec tout ce que ton petit bonhomme a développé dans ses premières années. Mais bon, il s'est accroché et en est sorti maintenant, et toi tu as su gérer tout ça; on ne peut que vous féliciter ! Allez, bon vent pingou ! hello:{}

n°4388
lolapapa
Posté le 27-09-2007 à 10:06:53  profil
 

Je suis comme toi, je crois fermement que tout ce que bébé ressent in utéro retentit ensuite sur sa vie.
Il est important que tu lui parles de cet épisode de l'appendicite. Tu peux le faire maintenant en employant des mots simples car il est assez grand pour comprendre.
J'ai expliqué à l'âge de 2 ans1/2 à mon fils ce qui était arrivé quand je l'attendais.


---------------
Lolapapa, heureuse maman de 5 enfants ( 89, 91, 94, 96, 03 dont trois cholestases) et d'un petit ange en 07.
Prise en charge de la cholestase: http://www.gynazur-2007.com/re [...] article=47
Forum de soutien:
http://cholestasegravidique.free.fr
n°4396
sami76
Posté le 27-09-2007 à 23:23:49  profil
 

pingou69
j'ai moi aussi ete opérée trois fois durant ma premiere grossesse, et mon fils a mis trois ans avant de faire ses nuits
les nuits chez nous c'etait cauchemards, pleurs....comme ca pendant trois ans !
hé oui ! le bebe ressent tout
la douleur de la maman, la souffrance eux aussi l'ont subit differement, mais ils nous l'ont fait comprendre a leur facon
bises

n°26730
mamandefay​e
Posté le 02-02-2009 à 10:08:35  profil
 

Oui je pence que bébé, ressent tout et garde "souvenir" de se qu'il a vecu in utero.
J'ai moi aussi du etre hospitalisée a la suite d'une sistite, d'une perte de poid et de mon état de fatigue important (du a un debut de grossesse trés trés difficile), et sans qu'il y ai de prés disposition dans ma famille, Faye soufre de gros problemes de peau (eczema, staphylocoxie).

Mais il y a pas que les patologies que bébé garde en memoire. Par exemple,aprés mes trois premiers mois difficiles, j'ai trés souvent mangé du celeri rave, et alors que c'est un aliment trés fort, aujourd'hui ma fille adore ça...


Aller à :