france5.fr
   FORUM Les Maternelles » Santé » Complications de la grossesse »

cholestase gravidique

 

Il y a 117 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

cholestase gravidique

n°44478
BRINIQUE
Posté le 23-02-2009 à 11:18:30  profil
 

Je voudrais avoir des contacts avec des mamans qui ont eu comme moi a chaque grossesse une cholestase gravidique.
Pour ma part a ma première grossesse j'ai eu des démangeaisons a partir du 8 mois, je n'ai rien dit au médecin et j'ai été jusqu'a terme, mon bb est né il pesait 4k010 et était en parfaite santé.
Pour la deuxième grossesse, ça n'a pas été la mème chose, là j'ai fait un bilan hépatique et il c'est envolé...donc hospitalisation d'urgence, déclenchement a 8mois et 3jours, déclenchement qui n'a pas marché et qui m'a fait souffrir moi et mon bb, j'ai cru mourrir tant j'avais mal!!!Bref, césarienne d'urgence car les battements de bb étaient très faiblen heureusement qu'il né en bonne santé, il pesait 3kg020.
Je voudrais un autre bb, mais mari est réticent car il peur depuis cette expérience, il a peur que le bb meurt, si vous avez des témoignage a me faire partager, réponder moi, j'ai hate de vous lire.
bises


---------------
aureliealban depuis 11 ans...et c'est l'amour fou...
2 gars de 7 et 5 ans et delfyna:3 une tite puce arrivée le 11 avril 2011 pournotre plus grand bonheur!!!
n°44558
CICINE55
Posté le 26-02-2009 à 11:30:27  profil
 

Bonjour Brinique, je suis heureuse de voir que je ne suis pas seule à avoir eu cette maladie.
Moi j'ai 28 ans et c'était ma 1ère grossesse, j'avais déjà eu du mal à être enceinte car j'ai un problème de mutation du facteur V de leiden. mais quand je me suis retrouvée enceinte en avril dernier j'étais très heureuse car tout se passait très bien à part une très grande fatigue et des nausées.
Mon mari (qui est militaire) est parti à l'étranger début octobre et je suis tombée malade mi-octobre (un vilain rhume) qui m'a obligé à aller voir mon médecin à 2 reprises et c'est suite à ma 2ème visite chez le dr que j'ai commencé à avoir des démangeaisons le soir et un peu le matin je croyais que c'était du au traitement et puis après je me suis dit que c'était peut être psychologique vu que mon mari n'était plus là et qu'il ne serait pas là pour la naissance.
mais une nuit, ça faisait 1h que je m'étais endormie et les démangeaisons m'ont réveillée, c'était atroce je n'arrivais pas à les calmer même en prenant une douche alors à tout hasard j'ai appeler la mat en pleine nuit et ils m'ont dit de passer c'est là qu'on a posé le diagnostic de cholestase gravidique, j'étais enceinte de 7 mois 1/2 et j'avais quelques petites contractions et un col raccourci et un peu dilaté
mon gynéco m'a expliqué que si le travail commençait il ne l'arrêterait pas donc je risquais d'accoucher à tout moment et moi je n'étais pas prête dans tous les sens du terme (matériellement et surtout psychologiquement), ils m'ont gardé en hospitalisation pendant 4 semanies en observation avec monitoring tous les jours et bilan sanguin tous les 2 puis 3 jours.
finalement j'ai tenu et j'ai gardé mon petit bébé en moi pendant 4 semaines de plus et ils ont déclenché à 8 mois 1/2 mais pour moi l'accouchement s'est très bien passé ça a été tellement vite que je n'ai pas eu le temps d'avoir ni péridurale ni épisio.il faisait 3,510kg à la naissance il a maintenant 2 mois et se porte très bien il est magnifique.

par contre ce qui me fait peur c'est pour une prochaine grossesse, j'ai peur que la cholestase se déclare plus vite et donc que j'accouche prématurément.
j'espère que d'autres personnes se manifesteront pour nous faire part de leur vécu
à bientôt peut être

n°44566
joceloal
Posté le 26-02-2009 à 15:52:44  profil
 

bonjour j'ai eu également une cholestase gravidque qui à été repérer à 34 semaines je croyai également que se n'était que psychologique avant la prise de sang aprés j'avais 2 prise de sang et 2 monito par semaines.
Mais ce qui à été le plus dur c'est de se dire que c'est moi qui aurait pu empoisonné mon bébé et de ne pouvoir rien faire j'avais qu'une hate s'était d'accoucher le pire c'est que quand je voulais en parler autour de moi en général personne ne comprenais et on me prennais pour une folle de vouloir accouché. Pour finir j'ai accouché à 37 semaines et 3 jours il pesait 2kg690 il va avoir 2 mois demain et est trop mignon.
si sa peut vous interressé il y un site avec un forum qui  parle que de la cholestase graidique l'adresse c'est : http://cholestasegravidique.free.fr bon journée  

n°44825
lilie12117​9
Posté le 07-03-2009 à 00:43:32  profil
 

Bonjour
j'ai moi aussi eu une choléstase gravidique, j'ai été déclenché à 37 semaines , césarienne en urgence. Je trouve que l'on ne parle pas assez de cette maladie,j'ai rencontré des filles qui souhaiteraient créer une association, mais nous avons besoin de plus d'informations par des spécialistes.Si vous connaissez un spécialiste, n'hésitez pas.Merci.

n°44885
clochette ​lily
Posté le 09-03-2009 à 18:58:21  profil
 

bonjour à toutes!
la cholestase ça me connaît! j'ai eu cette charmante pathologie à ma première grossesse avec la grat grat carabinée mais heureusement elle s'est déclenchée à 3 semaines du terme, on a donc déclenché l'accouchement et mon fils est né par voie basse et sans conséquences!
Quand on a décidé de mettre en route le deuxième, je ne me doutais pas que même si cela recommencait ça pourrait avoir les conséquences que l'on a connu... ma gynéco m'a prévenu une fois que j'étais déjà enceinte qu'il y avait de grands risques que ça recommence et que si c'était le cas ce serait plus tôt et plus fort!!! merci la nouvelle...
j'étais donc à l'affût du moindre symptôme et quand les gratouilles sont apparus à 33SA, je suis allée direct chez mon médecin, analyses, gynéco... elle m'a hospitalisée direct et m'a prescrit un  traitement pour diminuer les taux. Et heureusement parce que une semaine à l'hosto plus tard j'ai fait un malaise pendant un monito, le rythme cardiaque de mon bb était descendu à 80 et ne remontait pas.
J'ai subi une césarienne d'urgence (traumatisante vous pouvez me croire...) et ma fille est née à 2,2kg mais était en détresse respiratoire. J'ai juste eu le temps de lui faire un bisou et ils l'ont emmenée loin de moi. C'est en salle de réveil qu'on m'a annoncée que ma fille avait été transférer au CHU. Elle est restée 24 jours en néonat.
Maintenant elle va bien
Je comprends ton mari brinique parce que franchement tant que ça se passe bien c'est tant mieux, mais nous on a vécu la pire expérience de notre vie en pensant qu'on allait perdre notre fille.
En ce qui nous concerne, nous n'essayerons pas de faire un autre enfant .
Le mieux c'est d'en parler et de partager vos sentiments et vos craintes.
Bon courage pour la suite!

n°45006
BRINIQUE
Posté le 12-03-2009 à 20:29:28  profil
 

MERCI LES FILLES pour vos réponses.

Cela me rassure que vous me compreniez car au moins vous avez vécu la mème choses que moi.Personnes ne comprend autrement.

a la procheine, milles baisers a vous et vos bb.


---------------
aureliealban depuis 11 ans...et c'est l'amour fou...
2 gars de 7 et 5 ans et delfyna:3 une tite puce arrivée le 11 avril 2011 pournotre plus grand bonheur!!!
n°45189
lovelymoon
Posté le 19-03-2009 à 12:16:35  profil
 

Bonjour à toutes,
J’ai 29 ans et je suis maman depuis 5 mois d'une adorable petite fille née dans des circonstances difficiles également. nous avons découvert ma grossesse à 19 semaines, elle est passée inaperçue car je venais à peine de subir une conisation du col de l'utérus suite à la découverte de cellules précancéreuses, j'étais donc enceinte de 10 jours lors de l'intervention... ça commençait bien!
la petite s'était fait discrète et entre la 1ère écho et la 2ème il s'est donc passé 3 semaines pendant lesquelles mon ventre est enfin sorti, elle remontait dans la moyenne des courbes de développement. je savais déjà que j'avais un risque avec le col court dû à ma conisation donc je voulais faire tenir mes 2.5cm le plus loin possible. j'ai commencé à souffrir du côté droit au niveau du diaphragme avant même de savoir que j'étais enceinte, personne n'y a prêté attention, les analyses "classiques" de grossesse étaient normales, puis j'ai eu de l'œdème, ça ne m'a pas inquiété plus que ça car ma mère avait gonflé comme un ballon plein d'eau pour m'avoir! les gratouillis aussi ça me connaissait vu que je suis une grande allergique habituée aux urticaires... je me grattais beaucoup le ventre la nuit... ensuite mes oreilles bourdonnaient en permanence, je me demandais si c'était le fruit de mon imagination, mais non.. bref j'ai supporté tout ça jusqu'à l'écho du 7ème mois, là techniquement à part une calcification du placenta, tout allait encore bien... mais mes chiffres de diabète gestationnel ont inquiété ma gynéco qui m'a envoyé dans l'heure à la maternité pour être suivi, là ils prévoient de m'hospitaliser le lundi (nous étions vendredi), le monitoring était ok. le lendemain matin, je commence à vomir (je ne supportais plus les reflux et l'acidité...) j'étais de plus en plus mal, impossible de manger tout repartait, le dimanche encore pire, j'ai commencé à gonfler violemment le dimanche soir mais je me rassurais en me disant que le lendemain j'entrais à l'hôpital...
et le lendemain, le monitoring était mauvais, mon bilan hépatique extrêmement perturbé, ainsi qu'en insuffisance rénale, le verdict je ne l’ai su qu’après : stéatose hépatique aigüe gravidique + cholestase… ils ont donc décidé d'une césarienne d'urgence, à 32 Sem pour nous sauver ma fille et moi. un vrai cauchemar a alors commencé, j'ai tout senti, l'arrachement du placenta car ils ne cessaient de me répéter qu'il y avait vraiment urgence à "stopper les symptômes de grossesse". je n'ai pas vu ma fille à la naissance, elle est partie directement en réanimation néonat, intubation etc... et moi je suis partie en réanimation pendant 1 semaine, là bas j'ai viré en pré-éclampsie, la totale et tout ça sans avoir eu des analyses anormales avant...
j'ai regonflé comme un ballon, j'étais plus lourde après la naissance de ma fille (1.579kg)! je ne sais pas si c'est l'anesthésie ou le choc ou certainement les deux mais je ne me souviens pas de tout, ni capable de reconstituer ma semaine en réanimation. j'ai vu ma fille au bout de 3 jours dans sa couveuse (j'étais tellement mal en point qu'il était difficile de m'y conduire dans mon fauteuil avec mon oxygène). elle est restée 2 mois en néonat dont 1 mois en couveuse car avec l'intubation elle a attrapé un staphylocoque, 1 mois d'antibiotique...
bref la culpabilité m'a rongé, j'avais pourtant tout fait pour préserver ma courte grossesse consciente (eh oui 13 semaines pour se dire qu'on a fait un bébé c'est court!) et voilà que mon corps s'est emballé en 1 weekend... je ne souhaite vraiment cela à personne, surtout de réaliser après coup que notre enfant est un grand prématuré, chercher ce qu'on a mal fait alors qu'en fait on n'y pouvait pas grand chose, bref à l'hôpital, pendant mes 3 semaines d'hospitalisation ils m'ont assuré que ma prochaine grossesse serait suivie au microscope car ça ne leur était jamais arrivé de voir une dégradation si rapide et si violente. on était loin de ce que son papa et moi avions rêvé pour notre 1er enfant, heureusement aujourd'hui ma fille va bien et je me remets moi aussi tranquillement.
bisous à toutes et à vos bébés

n°45605
BRINIQUE
Posté le 26-03-2009 à 18:15:15  profil
 

Bonjour lovelymoon, en te lisant, ben je me dis que ce que j'ai vécu a coté de toi ce n'est pas grand chose. pfff:{}

1000 baisers a toi et ta fille hello:{}


---------------
aureliealban depuis 11 ans...et c'est l'amour fou...
2 gars de 7 et 5 ans et delfyna:3 une tite puce arrivée le 11 avril 2011 pournotre plus grand bonheur!!!
n°45748
lovelymoon
Posté le 30-03-2009 à 15:01:42  profil
 

BRINIQUE a écrit :

Bonjour lovelymoon, en te lisant, ben je me dis que ce que j'ai vécu a coté de toi ce n'est pas grand chose. pfff:{}

1000 baisers a toi et ta fille hello:{}





j'avoue que ça a été une des pires expériences de ma vie, surtout que pour la 1ère fois je n'étais pas seule, ma fille était en danger, commencer sa vie comme ça c'est pas génial... j'espère qu'elle n'aura pas de séquelles de cette histoire. aujourd'hui elle mesure 58cm pour 5.3kg, elle est super sage, souriante et elle gazouille bien, le seul hic qui reste à traiter c'est un gros hémangiome sur sa joue qui s'est développé très vite quelques jours après la naissance, à lui en fermer l'oeil en 3 semaines, elle a donc été consulter une dermato spécialisée dans un CHR à 1h30 de chez nous et elle suit un traitement expérimental à base de bêta-bloquant jusqu'à ses 6 mois. ça a bien bloqué le gonflement, il a diminué et la couleur de l'hémangiome a clairci mais bon maintenant il faut attendre que ça disparaisse tout seul dans quelques années si on est chanceux. nous affrontons donc les réflexions des gens "c'est quoi la grosse tâche rouge et la bosse sur sa joue??" je pense qu'on avait déjà eu notre dose avec la grossesse + la naissance en catastrophe.
cette histoire est encore trop fraîche je ne suis pas un jour sans y penser, j'ai essayer de combler les "blancs" dans ma mémoire, c'est pas faute d'avoir été aidée par les sage-femmes qui ont assisté à la naissance, la psy de la maternité, et le personnel de tous les services, REA, urgences gynéco et néonat, mais c'est dur à digérer psychologiquement et physiquement aussi d'ailleurs.
ce qui nous a sauvé c'est que pour une fois j'étais au bon endroit au bon moment dans un hôpital de niveau 3, donc tout sous la main, pas trop de perte de temps et une bonne équipe médicale ange:{} pour toutes les 2.
heureusement que tout se termine bien, malgré cette histoire nous n'avons pas fait une croix sur un 2ème enfant, je sais que ça peut recommencer si c'est dû à une incompatibilité génétique d'avec le papa mais on fera super attention et on s'arrangera pour savoir dès le départ que je suis enceinte (bah oui comme j'ai continué à avoir mes règles au départ ça ne nous a pas aidé non plus!)  ;)
oh la la je parle je parle et à chaque fois j'écris un pavé   :p
bisous à toi


n°47983
nathetlena
Posté le 05-06-2009 à 11:22:28  profil
 

Bonjour à toutes

Je suis une maman aussi avec une cholétase gravidique

Cela à commencer le 06/04 à 31 SA, je décide de consulter un médecin pour les démangeaisons en croyant que je faisais une allergie alimentaire. Il m'a gentillement répondu qu'il ne pouvait rien pour moi car j'étais enceinte, je suis donc reparti comme je suis venue de chez lui.

3 jours plus tard, les démangeaisons étaient vraiment devenus insupportables, surtout la nuit, je me levais au moins 3 fois par nuit pour prendre des douches froides.

Je vais donc cette fois à la mater... Et aussitôt le gynéco m'a confirmé que je restais en surveillance. (c'est le 13/04)

Le lendemain matin, mon gynéco me confirme que je suis atteinte d'une cholétase gravidique avec des taux vraiment très haut (20 fois la normale pour le foie et 10 fois pour la vésicule biliaire).
Comme je suis à 32 SA, il décide de me transférer au CHU le 17/04 car je ne peux pas accoucher chez eux à cause de la prématurité du bébé.

J'ai beaucoup de chance car je suis ressortie du CHU le 24/04 car mes taux sont bien descendu.
Je suis surveillé 3 fois par semaine par la sage femme et j'ai des prises de sang 2 fois par semaine + un controle par semaine à la clinique.

Cela reste une grossesse difficile par la surveillance médicale et psychologique car on a toujours très peur pour son bébé, mais je voulais peut être rassuré des futures mamans atteintes de cette maladie.

J'ai accouché à 37 SA et 6 jours, on me l'a déclenché car j'ai montré en plus des traces d'albumine dans les urines.

La cholétase peut s'emballer très vite mais elle peut se contrôler aussi j'en suis la preuve

Emilien va très bien, il pèse 3090 kg pour 50 cm et il n'a aucune complications médicales.

Et merci à toutes les mamans pour les témoignages, parce que moi aussi j'avais l'impression d'être seule au monde pendant cette grossesse et cette maladie que très peu de personne connaît.


n°48696
BRINIQUE
Posté le 22-06-2009 à 10:12:42  profil
 

Bravo por ton petit Emilien.
Moi aussi mon fils était en parfaite santé, mais avec le recul je me dit que le médecin qui se trouvait de garde ce jour là n'ée=tait peut-ètre pas compétent, se serait passé différement avec ma Gynéco qui me suivais et qui me connaissais.
Bisous.


---------------
aureliealban depuis 11 ans...et c'est l'amour fou...
2 gars de 7 et 5 ans et delfyna:3 une tite puce arrivée le 11 avril 2011 pournotre plus grand bonheur!!!
n°49493
lemming78
Posté le 16-07-2009 à 19:22:00  profil
 

Bonjour !

Voici un résumé de mes deux grossesses.

1ère grossesse : prurit intense à partir de 32 SA environ, sur les bras et les jambes, puis partout, qui m'empêche de dormir. Je découvre la cholestase sur Internet. Direction dermato, le bilan hépatique est bon. A la visite du 8e mois, j'ai de l'hypertension en plus, donc suivi tous les deux jours à la maternité, où ils me parlent de me déclencher (j'en suis à 7 mois 1/2). Heureusement mon bilan sanguin est bon, et certains jours ma tension est meilleure. Pas de protéines dans les urines. L'Ursolvan n'améliore pas les démangeaisons. L'accouchement est déclenché juste avant 37 SA. Tout se passe bien, bébé pèse 2,610 kg et est en pleine forme.
Mon bilan hépatique se dégrade après l'accouchement, et l'hypertension aussi. Une fois j'ai des protéines dans les urines.
Le lendemain de l'accouchement, je me gratte deux fois moins, et une semaine après plus du tout.
Le bilan hépatique mettra plus de 5 mois à se normaliser. Conclusion de l'hépatologue: lésions hépatiques liées à la prééclampsie (pas une "simple" cholestase).

2e grossesse. Je commence vaguement à me gratter au début du 9e mois - le gynéco pense que c'est psychologique ; le bilan hépatique est bon, pas d'hypertension. Accouchement naturel à 39 SA, il y a 2 mois. Et là rebelote, hypertension par moments et bilan hépatique qui se dégrade. Pas de protéines dans les urines. Je me gratte de plus en plus, mais là j'ai aussi de l'eczéma (je n'en ai pas en temps normal). Un mois après l'accouchement je vais voir le dermato. Je me gratte aussi en dehors des plaques d'eczéma et une fois les plaques disparues ça me gratte toujours beaucoup. Ca s'améliore nettement 7 semaines après l'accouchement. Mon bilan hépatique est toujours mauvais.

Moi j'ai trouvé que les médecins dans l'ensemble connaissent la cholestase, mais pas forcément en profondeur (certains pensent que si le bilan hépatique est bon ce n'est pas ça - mais en fait le prurit est le premier signe).

Par contre dans mon cas je n'entrais pas dans toutes les cases de la cholestase et de la prééclampsie donc certains sont restés perplexes. Heureusement la semaine dernière j'ai trouvé quelqu'un pour qui tous mes symptômes étaient logiques, même aussi longtemps après l'accouchement: le médecin qui a fait l'échographie de mon foie. L'hépatologue m'envoie voir le chef du service hépatologie à l'hôpital Beaujon. Je pense que je vais aussi aller voir la spécialiste de la prééclampsie dans ma maternité. J'aimerais bien comprendre ce qu'il en est exactement dans l'éventualité d'une prochaine grossesse (même si cette éventualité est très faible je vous l'avoue).

Pour info, la cholestase a 70% de chances de se reproduire lors d'une grossesse ultérieure. Alors que pour la prééclampsie les récidives sont moins fréquentes (s'il s'agit du même papa).

n°51601
lolapapa
Posté le 17-09-2009 à 16:09:10  profil
 

Venez nous voir sur notre forum:
http://cholestasegravidique.fo [...] /forum.htm


---------------
Lolapapa, heureuse maman de 5 enfants ( 89, 91, 94, 96, 03 dont trois cholestases) et d'un petit ange en 07.
Prise en charge de la cholestase: http://www.gynazur-2007.com/re [...] article=47
Forum de soutien:
http://cholestasegravidique.free.fr
n°54574
cecejeje20​08
Posté le 12-12-2009 à 00:05:25  profil
 

Bonjour,

J'ai eu la "gratouille" vers 33 SA, j'en ai parlé à la gynéco qui m'a prescrit une analyse de sang, je ne devais pas avoir les résultats avant 48 h. Or le soir même la gynéco m'a téléphoné pour que je rentre en urgence à la mater. Personne ne m'a expliqué les conséquences et on me disait que ce n'était rien.
Or j'ai fait une semaine de mater avec 2 monitoring par jour et des prises de sang. Au bout d'une semaine, le chef de service est monté me voir et m'a annoncé que j'avais une cholestase gravidique avec les acides biliaires à 38,7, et qu'au delà de 40 il y avait un risque de mort foetal. Donc il m'ont déclenché l'accouchement à 35 SA, m'ont piqué pour accélérer la formation des poumons de bébé, etc...
Le travail a été long car je ne dilatais pas, et ils ont envisagé la césarienne jusqu'au dernier moment, car pendant le travail bébé était très faible et en danger. Finalement tout c'est joué en 30 min avec un accouchement par voie basse et un bébé de 2,430kg et 45cm.
Bébé a été une nuit en couveuse, et nous avons été 10 jours en néonat en chambre mère-enfant et en allaitant.
Aujourd'hui ma fille a 13 mois et se porte très bien.
Tout est bien qui fini bien, mais la CG est une horreur à ce grâter jusqu'au sang, surtout la nuit.

Ca fait plaisir de ne pas être la seule dans ce cas là.
Bises

n°55926
flavie8620​0
Posté le 26-01-2010 à 14:26:07  profil
 

bonjour ma je suis maman d'un petit garçon qui a quatre ans je souhaite en avoir un autre  avec mon conjoint à la fin de mes études car j'ai eut mon fils a 16ans. J'ai eut moi aussi une cholestase qui est apparut a 6mois 1/2 mon médecin a pensé à une allergie puis a la gal du béton il m'a donné une lotion à appliquer sur le corps qui biensur na rien fait je lui est di que je pouvais plus supporter ces grattement je dormais plus du tout la nuit je dormais vers 5h du matin jusqu'en debut d'après midi je me désocialisais petit a petit. J'ai fini par aller voir le dermatologiste qui ma prescrite une prise de sang, je devais avoir les résultats le lendemain mais deux heures après la prise de sang elle ma appeler et ma dit d'aller en urgence dans la maternité ou je voulais accouché j'ai cru m'effondrer, je savais pas se qui aller se passer je n'arrivai pas a joindre le papa qui travailler du cou rendu à l'hôpital monitoring... je suis restée en surveillance 4h et il m'on dit que je devais rester en surveillance car les transaminase étaient très élevés je suis rester la bas jusqu'à la 36eme ou 37eme semaine ou il on déclenché l'accouchement qui c'est passé plutôt bien j'ai frôlé la césarienne car les 3 gèles vaginal n'avaient presque pas dilaté donc heureusement la perfusion à marché  et mon fils va très bien. Ma sage femme était très gentille est me rassurais mais le reste de l'équipe n'étais pas sympa du fait je pense que j'étais une jeune mère ils m'ont rien expliqué et me donnais un médicament qui ne faisais rien d'autre que me donner la diarrhée, et lors du déclenchement cela a mis deux jours avant que j'accouche les contraction étaient très forte il me disais de marcher pour aider à l'accélération du travail mais je ne pouvais pas avec la douleur elle s'étaie vraiment compréhensible le soir le travail accentuait il m'ont dit de me reposer car je risquai 'accoucher dans la nuit  sauf que je ne pouvais pas avec les douleurs je suis restée 3h avant qu'il accepte de me donner quelque chose pour m'aider à dormir et calmer les contractions. Mon fils est né a 17h30 le lendemain et vos témoignages ne me rassure pas pour une seconde grossesse à ton a chaque grossesse la maladie qui ré apparait? Je voudrais savoir aussi quelle contraceptif avez vous eut entre vos grossesse car j'ai le mirénat et je souhaiterais changer mes la pilule mon hépatologue me dit que je risque de déclencher la cholestase  merci de vos réponses

n°56236
BRINIQUE
Posté le 07-02-2010 à 16:34:33  profil
 

hello:{} FLAVIE!!
Effectivement avec la pillule tu risques de déclencher la maldie, moi aussi je suis sous miréna, qui n'est pas térrible pour moi car il me pose des soucis pfff:{} !
Et oui à chaque grossesse la maladie revient malheureusement :( c'est pour cela que mon mari ne veux pas un troisième bébé!
Je te souhaite bonne continuation avec ton fils, et bon courage pour ta futur grossesse!
a bientôt!
bises


---------------
aureliealban depuis 11 ans...et c'est l'amour fou...
2 gars de 7 et 5 ans et delfyna:3 une tite puce arrivée le 11 avril 2011 pournotre plus grand bonheur!!!
n°56984
clochette ​lily
Posté le 02-03-2010 à 15:00:53  profil
 

salut!

Bah moi je n'ai jamais pu prendre la pilule et j'ai quand même développé la maladie pour mes 2 grossesses...
le pourcentage de récidive de cholesthase pour une 2nde grossesse est d'environ 70%, le problème c'est que quand c'est le cas, ça arrive plus tôt et plus fort...
mais il n'y a aucun moyen de prévoir, il faut être surtout bien suivie et guetter les signes!!


n°57126
tenessy5
Posté le 08-03-2010 à 21:43:43  profil
 

bonsoir j'ai declenché une cholestase gravidique il y a 5 ans lorsque j'etais enceinte de mon premeir enfant j'en ai eu deux avec beaucoup de complications je suis sous implanon comme moyen de contraception et j'ai des gratouilles qui surviennent je suis tres fatigué et j'ai un manque d'appetit est ce que la cholestase gravidique peut etre nefaste avec un moyen contraceptif j'ai demander a mn gygy est me conseille de le retirer probleme la pillulle et le stérilet ne me va pas je déclenche un prurit des douleurs dans le bas ventre au niveau des ovaires des naussées et des vomissements une perte d'appétit et une enorme fatigue

n°58224
BRINIQUE
Posté le 29-05-2010 à 13:37:28  profil
 

hello:{} coucou les filles...
Bon ben voilà, MR c'est finalement décidé a faire un 3E bb malgré la maladie...
Je vais faire rétirer mon stérilet le mois prochain, et hop on travail à bb 3 en espérant que cette sale maladie ne fasse pas trop de dégat, j'ai peur quand mème je vous le cache pas mais il y a des années que j'attend ça, c'est un rève d'ado qui va bientot se réaliser, je vous tiendrais au courant au moment voulu de la suite des événements :)
Bisous


---------------
aureliealban depuis 11 ans...et c'est l'amour fou...
2 gars de 7 et 5 ans et delfyna:3 une tite puce arrivée le 11 avril 2011 pournotre plus grand bonheur!!!
n°58252
clochette ​lily
Posté le 31-05-2010 à 18:54:56  profil
 

Félicitations!!!!!!!!
c'est courageux de braver ses peurs!
Si tu es bien suivie, il n'y a pas de raison que ça se passe mal!
en tout cas tiens nous au courant, biz

n°59296
cecejeje20​08
Posté le 27-09-2010 à 18:35:27  profil
 

Bonjour,
J'ai eu un cholestase gravique pour ma 1ère grossesse avec déclenchement à 35 sa. Pour ma deuxième grossesse, je suis allée voir gygy en chef à la mater pour connaitre les risques de récidives qui sont de 35% (pour mon cas).
Aujourd'hui, je suis enceinte de 27 sa sans cholestase mais avec une fissure de la poche des eaux depuis la 18èmé sa, et toujours avec le risque de cholestase qu'on surveille.
Le gygy m'a prévenu que dans tous les cas je n'irais pas à terme.
Donc affaire à suivre. Bises

n°59458
jujumala0
Posté le 08-10-2010 à 14:18:02  profil
 

Bonjour tout le monde,

Je regardais " santé magasine", ce midi et je suis tombée sur le reportage " cholestase gravidique".
De ce fait, j'ai envie de parler de mon experience.

Pendant ma grossesse ( vers le 8ème mois), j'ai fais une cholestase gravidique.
J'ai vu mon gyénco, qui m'avait préscris un bilan Hépathique. Résultat: les hormones du foie étaient élévées.
Mon gynéco m'avait préscris un traitement "du QUESTRAN"durant une semaine, si pas d'amélioration, on aurait déclencher l'accouchement.

Au bout de d'un jour de traitement, mon loulou a voulu pointé le bout de son nez.
Mon terme était prévu pour le 1er septembre, j'ai accouché le 18 aout. J'ai eu de la chance, la nature a bien fait les choses.
J'espère ne pas refaire une cholestase pour une autre grossesse, mais d'après le reportage, j'en ferais surement une.

En tout cas, je vous souhaite à toutes du courage, car c'est quand même super désagréable, moi je me grattais tellement que j'en saignais.

A bientôt

n°60252
ilyana2006
Posté le 27-11-2010 à 16:47:12  profil
 

Mon expérience de la cholestase gravidique n’a pas eu des effets dévastateurs  vraiment par chance.
J’étais suivi dans une clinique privée a côté de Bourges, et a partir de 6 mois de grossesse, j’avais déclenché le diabète gestationnel. La troisième échographie a montré une macrosomie de bébé, qui a été néanmoins qualifiée comme une macrosomie non pathologique par mon gynécologue (un monsieur bien âgé pour qui tout toujours va bien et il ne faut pas s’inquiéter). Normal il sait c’est quoi être enceinte juste en théorie et c’est ne pas lui qui a mal….
Quand j’ai fais les analyses pour le dépistage de diabète gestationnel, a la clinique ils n’ont pas fait attention aux résultats n’ayant pas remarqué que j’avais un chiffré très élevé. C’était moi en regardant sur Internet qui avait aperçu qu’il avait un problème. J’étais les voir moi-même a la clinique  pour demander,  et oui effectivement, ils n’ont pas fais attention et ils m’ont dis aller prendre un rdv avec un diabétologue (sans faire aucune démarche pour me faciliter d’avoir cette rdv, sachant que pour en avoir  il faut de fois plusieurs semaines et que moi dans mon état je ne pouvais pas me  permettre d’attendre).
En fin de compte, lâchée par la clinique j’étais moi-même à l’hôpital aux urgences, et heureusement car ils m’ont tout de suite hospitalisé a deux reprises.
En sortant la dernière fois de l’hôpital j’ai en plus attrapé un genre de la grippe et de coup j’ai commencé à me gratter. Au début je n’ai pas trop fait attention aux démangeaisons, surtout en demandant un peu à mon entourage y compris la sage femme avec qui j’avais fait la préparation a l’accouchement et deux médecins généralistes qui m’avaient rassuré disant que c’était tout a fait normal de se gratter pendant la grossesse….
J’ai eu vraiement du mal, en ayant les maux du a la grippe, plus les douleurs dorsales m’empêchant à dormir, les œdèmes terribles sur les pieds et mains, et plus le fait que j’ai commencé à me gratter de plus en plus….Sans dire qu’effectivement le bébé étant en macrosomie pesait très lourd…
Mon gynécologue a la clinque a prévu le rdv standard de suivi de grossesse de 9 mois  pour le 9 novembre et la 4-eme échographie pour le 2 novembre. Heureusement le fait d’être hospitalisée pour diabète gestationnel m’a permis de profiter pour demander un rdv en urgence a l’hôpital et heureusement. L’échographie  a l’hôpital faite le 27 octobre et rdv avec sage femme qui a déclenché une sonnette d’alarme quand elle a su que je me grattais. Verdict bébé à la fin de 8 mois faisait déjà 3500 et j’avais une cholestase gravidique.
Résultat on m’a mit sous surveillance a l’hôpital pour venir chaque 48 heures et faire les analyses. Il m’a suffit de venir dans deux jours, quand mes résultats c’est sont empirés et j’étais hospitalisé dans la soirée en urgence et déclenchée le lendemain.
En résumé j’ai eu le rdv avec la sage femme que j’ai demandait moi-même a l’hôpital parce que mon vieux c… de gynécologue n’a pas vu les problèmes venir et le 31 octobre j’ai eu mon bébé, 4 semaines en avance et pesant déjà 3700…. Il aurait suffit probablement quelques jours (si j’avais sagement attendu le rdv dans ma clinique privée) et j’avais pu perdre mon bébé.
Alors je me sens extrêmement révoltée et j’éprouve de  la haine que cette maladie n’est pas encore mise en avant pour alerter les femmes enceintes et dépister a temps. Je suis également désemparée par le fait que même les professionnels de santé a qui j’avais parlé de mes démangeons n’ont pas fait attention en  supposant que c’est peut être la cholestase gravidique.
Et je dis merci a la sage femme très compétente, plus compétente que les médecins (gynécologue y compris) grâce a qui j’ai pu avoir mon bébé sans les conséquences pour sa santé ou la mienne. Merci également a l’hôpital de Bourges qui malgré le fait d’être un établissement publique (on dit toujours que privé c’est mieux parce que on paye plus cher). Alors la, quedal, car la clinique privée grâce a laquelle j’ai failli louper ma grossesse, c’est une entreprise qui essaye de tirer les profits maximal et qui oublie sa vocation principale : la santé de gens.


n°62531
louloute22​35
Posté le 19-03-2011 à 11:53:22  profil
 

Bonjour à toutes,
J'ai eu moi aussi, une cholestase pendant ma grossesse (1er grossesse). J'avais depuis quelques temps et très ponctuellement des démangeaisons aux pieds mais je n'y prêtais pas vraiment attention j'étais en super forme. Vers la 30ème semaine les démangeaisons sont devenus plus importantes je n'en dormais plus la nuit. J'ai pris rendez-vous chez le gynéco qui, à l'écoute de mes symptômes, a fait une drôle de tête. Les examens (acides biliaires, analyses d'urines...) ont révélé une cholestase assez sévère. Je témoigne pour rassurer les futures mamans qui, comme moi à l'époque, doivent lire des choses affreuses sur les forums. Bien entendu ce n'est pas à prendre à la légère, les sage-femmes me l'ont assez répété "c'est une pathologie que l'on aime pas du tout". Néanmoins avec un suivi régulier (prise de sang, monitoring, écho...) et avec un médicament pour atténuer les démangeaisons (pour moi ça a été l'ursolvan) les risques pour le bébé et la maman sont moins importants. Personnellement j'ai été super bien suivi, les sage-femmes et les gynéco qui m'ont suivi en hôpital de jour ont été supers. Il est certain que je n'ai pas eu la fin de grossesse dont je rêvais (j'étais très fatiguée et je dormais beaucoup en journée) mais, après un accouchement programmé qui s'est super bien passé, notre petit loulou (3,100kg pour 37,5 cm) en arrivé dans notre vie à 38 semaines + 1 jour (lorsque l'on m'a annoncé le déclenchement, j'ai eu le luxe de choisir le jour de mon accouchement). Il paraît que pour une prochaine grossesse la cholestase peut revenir, pourtant, pour le petit frère ou la petite soeur, je suis prête à tout revivre si nécessaire car notre petit lou ce n'est que du bonheur. Courage à toutes celles qui me liront. Repos, repos, repos et surtout il faut rester positive !

n°64866
sabiv4568
Posté le 24-06-2011 à 23:25:45  profil
 

Bonjour, je suis actuellement enceinte de 28SA et je suis allé aux urgences pour des démangeaisons, après une prise de sang le doc m'a dit que c'était normal mais qu'il pouvait sagir d'un début de cholestase, donc je dois y retourner dans quelques jours pour une nouvelle pds. Je souhaitais savoir si l'on peut avoir des démangeaisons avant que la cholestase se voit dans le bilan sanguin? Je suis perdue!! merci beaucoup

n°64881
rooblette
Posté le 26-06-2011 à 12:03:21  profil
 

Bonjour, en lisant tous vos messages, j'ai l'impression d'avoir trouvé ce qu'il s'est passé pendant ma grossesse. A 33 SA, le vendredi soir et le samedi soir, je me suis mise à vomir tout ce que j'avais mangé en allant me coucher. J'avais des grosses brûlures depuis quelques semaines et quelques démangeaisons mais juste de temps en temps sur le ventre et le coup. Dans la nuit du samedi au dimanche, j'ai commencé à saigner. Je suis allée à la maternité, au bout d'une heure on m'a ausculté pour me dire que le travail commençait et qu'il fallait stopper les contractions. J'ai eu la piqûre pour la maturation des poumons du petit. J'ai un monito le dimanche matin et le mardi matin. J'ai eu 48h de perf' pour arrêter les contractions, et là on me dit que mon bilan sanguin n'est pas bon, mes enzymes du foie ont fortement augmenté, et normalement au bout de 48h de perf' on continue avec des comprimés, mais vu mon foie, interdit. C'était le mardi matin. Le mardi soir j'accouchait à 33 SA + 4 et mon fils  a passé 4 mois à l'Hôpital (il a fait une entérocolite nécrosante).
Les médecins m'ont dit qu'ils ne comprenaient ce que j'avais. Que mes vomissements et mes brûlures d'estomac n'avaient rien avoir et l'écho du foie était bonne. Mais les enzymes du foie ont augmenté encore 2 jours après l'accouchement et ont baissé doucement. Je n'ai eu droit à aucun médicament, vitamines et tout ce qu'on donne après l'accouchement ...
Du coup, pour une deuxième grossesse (on est en train d'essayer), je ne sais pas à quoi m'attendre : cholestase gravidique, ou début de HELPP syndrom, on n'a jamais su me dire ...


---------------
heureuse maman d'Enzo, né le 22/10/2008 à 33 SA et essai BB2
C1:26j ; C2:26j ; C3:29j ; C4 +++ le 23/07



n°69025
barilla54
Posté le 21-11-2011 à 11:14:09  profil
 

bonjour à toutes!!!

je trouve que l'on ne parle pas assez de cette maladie,je suuis a 37 SA +4jrs et depuis 1 semaines et demi j'ai le cholestase gravidique,j'ai du aller faire une echo et un monitoring bébé va bien ouff,plus ils m'ont donner du questran qui ne fait pas effet je trouve,j'en pleure telement c'est affreux les brulures + le manque de sommeil+les lesions du au grattage c'est infernal,je vois demain avec mon gynecologue si on déclanche l'accouchement ou pas!!mais je tiendrais jamais!!
je compatis avec toutes les mamans qui on eu saa!!!j'ai surtt peur pour mon bébé si le taux monte rapidement!!

n°69148
lucie31250
Posté le 28-11-2011 à 09:30:16  profil
 

Bonjour à toutes.
J'ai également eu une cholestase gravidique.. J'étais loin de me douter que cela serait un souvenir amer de ma grossesse..
J'avais des démengeaisons depuis mon 6ème mois de grossesse.. C'était épouvantable, à en pleurer, à me gratter jusqu'au sang de la tête aux pieds! Un cauchemar!! Peu de temps avant mon 7ème mois, je me décide à appeler la clinique dans laquelle je prévoyais d'accoucher. On me demande de venir tout de suite. Sur place on me signale que je risque de "camper" un bout de temps dans leur établissement.  Prises de sang, résultats et verdict: Cholestase gravidique. J'explosais les scores niveau bilan sanguin.. Je suis restée hospitalisée jusqu'à mon déclenchement à 37 SA... Alors je fais le bilan: rentrée le 22 juillet 2011 à la clinique, sortie le 02 septembre 2011 avec mon petit Clément... Oui, j'ai fais plus de 6 semaines d'hospitalisation,3 monitos par jour,  ( matin, après midi et soirée, parfois à minuit!!) des bilans sanguins tous les 3 jours jusqu'à l'accouchement. Avec ma famille qui habite à 500 kms de moi, des beaux parents qui travaillent et mon homme en déplacement professionnel au bout de monde...... J'ai passé un séjour hospitalier catastrophique!!! Heureusement, le personnel soignant avait pris l'initiative de me faire rencontrer un psy. Et ce psy fut d'un grand soutien car j'avais vraiment le moral au plus bas.
Par contre dès que j'ai accouché, plus rien!!! C'est vraiment une maladie de grossesse. Dès le lendemain de la naissance de Clément je passais au crible du bilan sanguin et là nikel , tout était rentré dans l'ordre..
Le jour de ma sortie, on m'a plombé de nouveau le moral. Alors que toutes les sages femmes que je croisais me rassurait en m'affirmant que toutes les grossesses ne se ressemblent pas,  la dernière que je vois pour effectuer ma sortie me dit qu'il y aurait de fortes chances que je fasse une cholestase si j'envisageais une seconde grossesse. Alors vrai/faux.............. J'aimerai croire que ma prochaine grossesse ( si il y a car çà refroidit pas mal cette expérience!!) sera complètement différente!

n°69149
lucie31250
Posté le 28-11-2011 à 09:35:35  profil
 

Je tiens aussi à dire que tous les monitos étaient excellents! Bébé a toujours eu une très bonne activité cardiaque. Il se portait à merveille et n'a pas du tout souffert de ma cholestase, comme quoi... Mais je sais que ce n'est pas le cas de toutes car la mort in utero est une réalité avec cette maladie. J'ai fais un beau fils de 3k060 malgré son mois d'avance. On en oublie ( presque) ses mésaventures....

n°69259
ninifredo
Posté le 01-12-2011 à 09:47:37  profil
 

bonjour moi ca fait 7 ans que j'ai eu ma fille océane qui fessait 3.050kg mon deuxième enfants qui a été suivi aussi pour une cholestase gravidique que je n'ai pas eu au 1er ou que l'on ne me la pas trouver. Je me rapelle pas avoir eu des gratouilles mes une prise de sang pas bonne a env 8 mois donc apres j'ai ete suivi toute les semaines prise de sang monotorine et un jour que je fessait un monotorine on me dit il faut declancher l'accouchement le midi meme on me declanche et je n'ai accoucher que le soir a 19h elle été longue et des contractions insupportable et d'un coup pu personne été avec moi mon mari été parti se dégourdir les jambes quand soudain elle arrivé toute seul pris de panique. J'appeller pour qu'on viennent récupéré ma fille et j'aperçu mon mari et la je lui dit va chercher un médecin elle arrive quoi 1min aprés elle était sorti avec les sache femme une fusée une très belle petite fille qui a été presque a terme qui n'a rien eu et moi non plus meme avec cette maladie donc je souhaite avoir un autre enfants et j'espère que cela se passera aussi bien et courage a toutes celle qui on vraiment souffert. Par contre je souhaiterais savoir quelle moyen de contraception vous avais eu apres car j'ai un sterilet mirena depuis 7 ans que j'ai deja changer et j'ai trouvé un site qui dit que des mauvaise chose sur se sterilet et plein de symptomes que j'ai a causse de lui donc je souhaiterais avoir un autre moyen de contraception. J attend vos reponse merci.

n°70087
lyly101
Posté le 12-01-2012 à 19:27:49  profil
 

bonjour, moi je suis actuellement enceinte de 39SA et j'ai le cholestase gravidique (enfin je pense) je n'arrête pas de me gratter de partout ca me reveille la nuit fou:{}  mon h fou:{} mme n'arrête pas de me dire d'arrêter plus facile a dire qu'a faire, je vais téléphoner dès demain matin vu von temoignage à la maternité ou je dois accouché pour savoir ce qu'il faut que je fasse. En tout cas merci de noter tout cela car ca m'a bien aidé a savoir ce qu'il faut que je fasse.
Merci les filles je vous tiendrai au courant

n°70764
rooblette
Posté le 14-02-2012 à 12:03:20  profil
 

Bonjour en fait à mon dernier message j étais enceinte ! Je suis hospitalisée depuis le 7 au soir pour cholestase gravidique. On pense donc que j ai fait la meme chose pour le premier. Vendredi, le bilan sanguin montrait des enzymes qui avaient doublé et triplé depuis mercredi. Le bilan d hier a montré des enzymes qui continuent a augmenter mais les acides biliaires sont revenus a la normale. Du coup comme ils ne comprennent pa pourquoi ils me gardent encore hospitalisé avec nouveau bilan demain. Je suis à 33sa+4jours. Je veux vraiment tenir jusqu au moins 35 sa. Au monitoring ce matin, le rythme de bébé était élevé, du coup monito cet aprem. Ça n inquiète pa les médecins pour l instant mai il ne faut pa que bébé ait un rythme élevé trop longtemps


---------------
heureuse maman d'Enzo, né le 22/10/2008 à 33 SA et essai BB2
C1:26j ; C2:26j ; C3:29j ; C4 +++ le 23/07



n°71068
ln620
Posté le 06-03-2012 à 14:26:12  profil
 

Bonjour ! En ce qui me concerne pour ma première grossesse , j'ai commencé a me gratter a partir du 7e mois , je vais consulter , mon gynécologue me prescrit de la crème pour me  soulager et une ordonnance pour aller voir un dermato ! Le dermato ne trouve rien , il ne sait pas ce qui se passe ! Je vais passer 2 mois et demi a me gratter nuits et jours ...  a 15jours du terme mon gynécologue me propose un déclenchement pour me soulager ! J'accepte ! Théo naitra par césarienne suite a un déclenchement qui n'a pas fonctionné ! Il va bien , moi aussi plus de gratouillis !!!!!!
 Pour ma deuxième grossesse , tout va bien , jusqu'au 7e mois ou je commence a vomir , ca me gratte légèrement  ... Je me dis que c'est comme pour Théo ! Bref , le 16 février(jour des 2 ans de Théo) je me rend a la clinique pour une visite , le gynécologue n'entend pas le coeur , il me dit que ca arrive que l'on va faire une écho ... Et la le verdict tombe : "Le coeur s'est arréte " !  je suis sortie brusquement de la salle en hurlant que ce n'était pas possible , je ne sais pas ce qui se passait j'étais complétement sonnée tout tournait autour de moi .... J4accouche 2 jours plus tard , le 18 février a 8 mois de grossesse , je demande une autopsie qui n'a rien révélé .....
Je retombe enceinte 3mois plus tard , et fausse couche a 3 semaines ...
4e grossesse un mois plus tard , tout va bien jusqu'au 6e mois ou je me regratte je décide de consulter je ne peux pas rester comme ca avec ce qu'il vient de se passer ! avec beaucoup de chance on me dit que mon gygy est en vacances , j'ai donc un remplacant qui me prescrit tout de suite un bilan hépatique ( chose qui n'a jamais été faite a Théo) le verdict tombe cholestase gravidique , je suis hospitalisée dans une autre maternité , Pauline naitra par césarienne le 25 février soit un an après Enzo !
Je n'ai compris qu'a ce moment ce qui c'était passé pour Théo et pour le décés D'enzo : Cholestase gravidique !
Bien sur si j'avais eu un gygy compétent ca ne serais jamais arrivé ! Aujourd'hui je vais mieux mm s'il y a des jours ou c'est difficile ! J'ai pu me raccrocher a Théo et Pauline ! J'aimerais tellement un 4e enfant mais j'ai tellement peur , je me dis que j'en ai déja deux et qu'ils ont besoin besoin de moi  !

n°72393
Mellina Je​une Maman
Posté le 04-05-2012 à 00:48:13  profil
 

Bonjour !
Je mappelle Mellina je viens davoir 19ans et je suis enceinte de 30 sa + 4 et on vient de m'annoncer que javais un probleme de foi! Cest ma gyneco qui a eu le déclic (apres 3semaine de démangeaison comme pas possible et apparition de plaque et rougeur sur tout mon corps, en sachant que les medecins mavait dit que cetait qu'une simple allergie ! ) de me faire des test de sel biliaire qui se sont montrer assez critique . Jai eu les resultats aujourd'hui et jai donc rdv demain 9h pour monito etc.. mais jai voulu rechercher ce que cetait car au labo on ma dit " rien de grave du tout et aucun risque pour le bébé " ! MON CUL !
Quand jai lu vos post dans se forum et dans un autre puis quand jai lu certains sites, je vous cache pas que je commence serieusement a fliper !!!!!!!!!!!!!
et juste imaginer une seul seconde de perdre mon fils ... Sa me met dans un etat :'O Et le fait que cette maladie soit peu " connue" bah sa me fait encore plus paniquée et en plus moi sa cest declenché vraiment tot comparé a tout les post que jai lu et alors la sa m'acheve ! ....

n°72419
rooblette
Posté le 04-05-2012 à 19:11:46  profil
 

Bonjour mellina, je viens pour te rassurer suite à mon message du 14 février :
les enzymes du foie se sont stabilisées, je suis sortie de la maternité 2 jours plus tard avec une sage-femme qui est venue tous les jours à la maison pour faire un monitoring. J'avais 2 prises de sang par semaine (mardi et vendredi, acide biliaire une fois par semaine). J'ai tenue le coup en me reposant un maximum, sans rien faire à la maison et en sortant très peu car j'avais des contractions, avec un traitement approprié. On m'a déclenchée comme prévu à 8 mois et Ethan va très bien, il n'a aucun soucis !


---------------
heureuse maman d'Enzo, né le 22/10/2008 à 33 SA et essai BB2
C1:26j ; C2:26j ; C3:29j ; C4 +++ le 23/07



n°78404
carole242
Posté le 09-11-2012 à 08:47:34  profil
 

bonjour, je consulte sur ce sujet car ma soeur a ce problème de cholestase lors de ses grossesse et vu que je ne connais pas ça personnellement je me renseigne pour etre moins nouille si elle me parle de ses symptompes. quand je lit certains sujets je m'apercoit de beaucoup de stress sur d'éventuelle grossesse...pour ma soeur elle commence sa 3 eme sans aucunes craintes, j'ai l'impression, pourtant elle à d'autre pathologies comme un uterus très contractil donc risque de cerclage elle à eu 2 enfants très rapprocher et le 3 eme va arriver assez vite aussi elle doit démenager en fin de grossesse et jene croit pas que son doc lui ai déconseiller alors c'est elle qui ne prend pas conscience de la "maladie" et de ses risques? ou est ce que pour vous toutes il n'y a jamais eu de contrindication médicale? comme je l'ai dit je ne connais pas bien cette maladie, je ne sais meme pas si son conjoint la connait également mais en lisant vos post je me demande si elle prend toute l'ampleur des risques réels et surtout pourquoi son doc ne la met pas en garde??

n°83206
savannah20​12
Posté le 10-06-2013 à 17:48:20  profil
 

bonjour a toutes
comme vous j ai eu la malchance d avoir une cholestase gravidique mai ce qui est anormal c est que ca m est arriver pour ma 3eme grossesses
la je vien d apprendre que je suis enceinte de 1 mois et j ai tres peur
j ai rdv demain a ma gyneco et jeudi 1ere eccho
pour ma puce j ai ete declencher a 37sa avec ralentissemen du coeur risque de cesa d urgence une peri qui na pa marcher 27h de pur horreur
ma puce est arriver avec ses 2kg et 45 cm
apres que du bonheur
mai la j ai une peur attroce
j atten les conseils de ma gyneco avec impatience
si vous avez des conseils les filles je suis tout oui


Aller à :
   FORUM Les Maternelles » Santé » Complications de la grossesse »

cholestase gravidique