france5.fr
 

Il y a 100 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

pas de plaisir " vaginal"...

n°102
eustelle8
Invité
Posté le 09-11-2005 à 10:31:11  
 

voilà deux ans que nous sommes ensemble, pas de problèmes, un bébé, mais jamais de plaisir lors de la pénétration! Je ne suis pas frigide mais uniquement clitoridienne... cela changera-t-il in jour? C'est complexant, j'ai l'impression de ne pas être normale, de ne pas être entière et de ne pas vivre pleinement ma relation de couple, de ne jamais etre en harmonie totale avec lui. Et j'ai peur qu'un jour il se force et se lasse de me donner du plaisir " à part"... j'en ai marre!!!

n°104
Liv-77
Posté le 09-11-2005 à 11:01:10  profil
 

Bonjour Eustelle8,
Sachez qu'il y a des femmes (et beaucoup plus qu'on ne le croit) qui n'ont jamais d'orgasme vaginal et ne s'en portent pas plus mal. L'important est de donner et de recevoir du plaisir, alors qu'importe s'il reste clitoridien? Mais si cela vous ennuie à ce point, essayez avec votre compagnon, de concevoir de nouveaux jeux amoureux, soyez imaginatifs et peut-être serez-vous un jour surprise par un orgasme vaginal? Ne désespérez pas, aimez-vous, faire régulièrement l'amour, mettez tout le piment que vous pouvez dans votre relation et ne restez pas bloquée mentalement sur cet orgasme vaginal qu'il faut avoir à tout prix. Détendez-vous, peut-être le reste viendra tout seul...
Bonne chance!

n°106
eustelle8
Invité
Posté le 15-11-2005 à 15:21:27  
 

Merci pour les conseils...mais cela commence à me " peser"! Je sens bien que nous n'arrivons pas à nous épanouir. Il y en a t il par vous chez qui cela à changé? est-ce de sa faute?

n°109
angy974
Invité
Posté le 19-11-2005 à 12:00:44  
 

salut eustelle,
ben voila si j'ai tenue a t'écrire c'est pour te rassurer en te disant que moi aussi je suis dans le meme cas que toi alors ne t'en fait pas...
je suis tres clitoridienne mais je ressent quand meme du plaisir a la pénétration meme si cela ne m'emmene pas a l'orgasme.

voila j'espere que tu te sent moin "anormal"et surtout sache qu'il n'y a pas que toi dans cette situation....
gros bisous et j'espere avoir de tes nouvelles tres bientot

n°133
twini
Posté le 02-12-2005 à 11:09:50  profil
 

D'où peut-être l'interet de l'abstinence avant le mariage...le couple n'est pas en danger si sa vie sexuelle n'est pas au plus fort de son "rendement"!!! je crois que le problème est le plus souvent ce que les médias nous dictent ce qui est une relation sexuelle satisfaisante ou non!!!c'est pas un comble ca??de s'imiscer ainsi,aussi sournoisement dans notre intimité???
Voilà ce qu'est une vie sexuelle normale...disent-ils...ainsi même qu'une fréquence normale de vie sexuelle!!!et le pire c'est qu'on arrive la dans une relation avec une idée très présise de ce à quoi doit ressembler notre vie sexuelle...les magazines, les scènes d'amour dans les films etc....on est tous différents,très différents...et sa fait des couples différents...tres différents et puis des sexualitées différentes...avec ca des périodes de vie différentes etc,etc....bref!!!!pas d'affolement, t'es pas vaginale et alors...t'es pas noire, ou blanche, ou rousse...et alors???? on ne peut pas tout être et tout avoir,t'es surement exceptionelle et pleine de qualité autre et tout aussi passionante que la faculté d'avoir un orgasme vaginal!!!!

n°156
Audec13
Posté le 10-12-2005 à 21:47:09  profil
 

Personnellement, je me suis débloquée de ce coté il y a  .... 2 ans et j'ai bientot 27 ans ! En fait, c'est mon conjoint actuel qui m'a fait avoir mon premier orgasme vaginal alors que je pensais ne jamais pouvoir le vivre un jour ! Bon maintenant, depuis quelques mois, c'est moins ca, mais pour d'autres raisons, cela ne vient pas de mon conjoint, mais une fois que tu as trouvé la facon de libérer ton cerveau ( car on dit d'une femme clitoridienne qu'elle cérébralise souvent plus qu'une autre ) , tu seras subjugée ! NOn sincèrement, la jouissance vaginale est beaucoup plus intense que la clitoridienne ... A nous de savoir nous relacher parfois !

n°168
LavieBlog
Posté le 21-12-2005 à 11:40:02  profil
 

Peut être qu'il faudrait mieux connaître votre corps pour savoir ce qu'il peut ressentir ou non. Suite à une blague je me suis posée des questions et j'ai écrit un article sur la masturbation féminine. Peut^-être que ça pourrait être une façon de changer ce qui vous pèse. Lecture :http://la-vie.over-blog.net/article-1361071.html. D'ici quelques semaines dites moi si ça a pu vous aider.


---------------
http://la-vie.over-blog.net/
n°172
Profil sup​primé
Posté le 06-01-2006 à 17:57:32  
 

J'ai eu mes premiers rapports sexuels il y a 2 ans après de nombreux échecs liés à un vaginisme psychologique. Les premières tentatives me terrifiaient car ils me faisaient mal lors de la pénétration, ce qui conduisaient à un échec. J'ai trouvé l'homme qui m'a débloqué et je pensais qu'une fois avoir réussi à me laisser pénétrer, mes blocages se seraient envolés. En fait, encore aujourd'hui, je redoute le moment de la pénétration car je crains toujours d'avoir mal (ce qui est très souvent le cas puisque je n'arrive pas à être détendue). J'ai également changé plusieurs fois de pilules contraceptives et j'ai l'impression que ma libido en a subit les conséquences.J'ai moins de pulsions. J'éprouve de drôles de sensations lorsque mon ami me touche la poitrine et ses caresses intimes ont peu d'effet sur ma lubrification vaginale. Cela m'angoisse et me fait encore plus craindre le moment de la pénétration. Je ne sais pas quoi penser: ai-je un problème de libido ou cela est-il hormonal? De plus, je pense être clitoridienne car je n'ai jamais eu de plaisir vaginal. Je n'arrive à avoir du plaisir que dans une seule position. J'aimerais trouver des solutions à mon problème car je ne voudrais pas perdre mon ami à cause de cela! Merci d'avance pour vos réponses.

n°173
anneclaire
Invité
Posté le 07-01-2006 à 06:19:37  
 

la pauvre, vous lui dites qu'elle est bolquée, ou préconisez de changer de partenaire??!!
Non, je serais plus d'accord avec Liv. Il faut que tu apprennes à te connaître, et à être d'accord avec le plaisir que tu cherches, que tu reçoit et que tu donnes. Si il y a une gêne de ce côté, voit aussi avec ton partenaire s'il en est gêné. Ecoute tes fantasmes et demandes-lui de prendre plus soin de toi, ou de chercher de nouvelles voies, en douceur, ou encore de te laisser le temps de trouver ton plaisir en gérant les opérations. S'il n'est pas assez patient, fais cette démarche seule, sans être complexée, pour être prête à lui dévoiler d'autres facettes de toi dans vos jeux amoureux. C'est peut-être aussi dans la représentation de tout ça qu'il y a un travail à faire: est-ce que tu aimes t'imaginer en pénétration? est-ce que tu aimes le sexe de ton mari?
Mais encore une fois, on peut bien vivre comme ça, ce n'est pas anormal, et l'orgasme vaginal n'est pas forcément mieux ou incontournable pour toutes les femmes.

n°213
Profil sup​primé
Posté le 03-02-2006 à 23:54:01  
 

vous n'avez pas compri se dont vous parlai eustelle. elle ne parlai pas d'orgasme vaginal mais de plaisir tout court; je suis dans le meme cas qu'elle, je ne ressent aucun plaisir lors de la penetration. zero.rien. alors je me pose des questions:est-ce que ça viens de moi? suis-je compatible avec mon compagnon? notre couple en souffre car le sexe ne m'interresse plus. je suis frustré de ne rien ressentir donc je n'ai pas envi d'avoir de rapports? nous nous sommes déjà separé plusieurs fois a cause de se problème. j'ai cherché sur le net des infos sur se problèmes via des sexologues; c peut-etre un blocage psychologique dû a une mauvaise expérience. c'est mon cas. mon premier rapport sexuel a ete un rapport forcé par un homme plus agé la veille de mes 18 ans. je ne pensai pas que ça m'avais autant détruis maintenant j'ai 22 ans, je suis maman d'un ange de 1 ans est j'ai un suivi avec une psy. j'espère un jour ressentir enfin du plaisir et peut-etre comme vous monter au 7eme ciel. hello:{}  

n°214
counti
Invité
Posté le 04-02-2006 à 11:30:57  
 

salut clairette

pour ne pas perdre ton homme donne lui tout le plaisir qu'il attend avec amour!
il aura certainement d'en faire autant.

Ma femme m'a mis à l'aise pour que je m'exprime sur mes fantasmes. c'est super de les mettre en pratique. je suis tellement libéré que j'en fais de même. Des fois la réciproque n'est pas immédiate. Son amour est tellement grand qu'elle sait attendre. Le mien grandit et je parviens au fur et à mesure à faire tomber les tabous.
Elle me confie qu'elle n'a jamais eu autant de plaisir. Moi aussi.
Ce qui était impensable est devenu progresivement amour absolu et sans limite grâce à la puissance de l'imagination et de l'utilisation de tous nos sens.

Toi aussi tu arriveras à inventer ton "kamasutra". bounce:{}


n°219
Profil sup​primé
Posté le 06-02-2006 à 21:07:37  
 

je ne suis pa experte car je n'ai que 27 ans mais de ma propre expérience je pe te dire que tou arrive si tu es à l'écoute de ton corps avec le même homme depuis 8 ans au début je n'avais que du plaisir clitoridien et au fur et a mesure de nos rencontres sexuelles j'ai découvert le plaisir vaginal (come ça s'en le chercher juste en prenant bcp de plaisir à faire l'amour) et puis dit qu'il y a plusieur position ki te permettre de jouir grace au clito. bon courage et écoute ton corps jap:{}

n°271
mimi opie ​et les 4 n​ains
2+1+1= bcp de monde!!
Posté le 27-02-2006 à 18:00:34  profil
 

moi aussi je ne suis que clitoridienne et je pense etre normale.au debut de ma relation avec mon mari je n'osai pas lui dire et nos rapport s'en ressentaient .normal comment decouvrir tout seul quelque chose que l'on ne sais pas?il me semble que faire l'amour s'est avoir du plaisir ensemble mais pas forcement pile en meme temps.le temps passant mon mari prend de plus en plus de plaisir a mon plaisir cela doit etre du a l'evolution de notre sexualite.et s'est tant mieux ,je suis sure que vous aussi vous evolurez et pensez au jeu devolu a son plaisir que vous pratique et au quel vous trouve du plaisir sans que cela se traduise par une extase phisique pour vous mais que vous rennouvele comme une carresse sensuelle.courage et savourez votre plaisir.


---------------
Ellie et Anaël 17 juin 2003 Nathaniël 8 novembre 2008 Pia 22 décembre 2009
n°332
clotilde 2
Invité
Posté le 05-04-2006 à 13:31:41  
 

bonjour eustelle et clairette,
 :??: en fait je suis comme vous je n'ai pas de plaisir vaginal mais clitoridien...je n'ai donc aucun conseil à vous donner car je n'ai que 23 ans et cela fait quand même 4 ans que je suis avec mon ami avec qui je voudrais finir ma vie, me marier et avoir des enfants... En fait à moi aussi ça posait un problème en moi, et j'ai trouvé du réconfort auprès d'une amie qui est de 12 ans mon ainée et qui ma dit de changer de jeux, de lieux ou de positions mais avant tout de le dire à mon copain et de surtout ne pas avoir peur de discuter de ce sujet avec lui... whistle:{}   chose peu facile mais cela m'a beaucoup aidé car en fait mon homme (et le votre aussi certainement) à été très attentif et très réceptif. Il m'a dit que je ne devait pas m'inquiéter et que l'amour que l'on a est assez fort pour attendre que le plaisir se déclare. Il dit que le temps et la confiance en moi sont les atouts majeurs pour que je me détende. Mais surtout que c'est NORMAL et pas grave du tout et que pour que je sois moins stressée il faut que j'arrête d'avoir peur de le perdre pour ça. Alors ne vous inquiétez pas soyez patientes.
Je vous comprend car il est vrai que la libido est importante dans un couple mais ce n'est pas un problème si on peut en parler à son copain car lui peut vous rassurer! love:{}
 hello:{}   salut et bon courage.

Clotilde 2

n°398
Maryse S
Posté le 21-04-2006 à 12:46:55  profil
 

eustelle8 a écrit :

voilà deux ans que nous sommes ensemble, pas de problèmes, un bébé, mais jamais de plaisir lors de la pénétration! Je ne suis pas frigide mais uniquement clitoridienne... cela changera-t-il in jour? C'est complexant, j'ai l'impression de ne pas être normale, de ne pas être entière et de ne pas vivre pleinement ma relation de couple, de ne jamais etre en harmonie totale avec lui. Et j'ai peur qu'un jour il se force et se lasse de me donner du plaisir " à part"... j'en ai marre!!!



bonjour j'ai 52 ans et je suis clitoridienne; donc pas d'orgasme vaginal. Mai ceci n'est en aucun cas un problème ni pour mon compagnon ni pour moi dans la mesure ou quand il me pénètre je me caresse le clitoris pour  avoir  un orgasme en même temps que lui.
Si vous avez des problèmes de non-dits dans le couple, ou des questions auxquels l'autre ne peut répondre soit du fait de son ignorance en la matière soit parce qu'il ou elle est coincé(e), je vous conseille un truc que moi et mon compagnon de 10 ans plus jeune que moi avond adopté définitivement, nous nous sommes abonnés au magazine "Union" que nous lisons tous les deux et quand quelque chose nous convient dans ce magazine, chacun de nous met une annotation en marge pour que l'autre la voit et ensuite nous en discutons. çà peut aussi bien être au sujet d'une fantasme que l'un de nous n'arrive pas forcément à exprimer qu'une question qui nous titillait depuis longtemps. çà permet d'ouvrir le débat, de voir d'autres pratiques ou de conforter les siennes. Je vis avec mon compagnon depuis seulement 32 ans mais je peux vous dire que grâce à ce système j'ai plus appris et me suis plus éclatée avec lui qu'en 28 ans de mariage avec mon ex-mari...

n°399
Maryse S
Posté le 21-04-2006 à 12:48:27  profil
 

je répare une erreur : je vis avec mon compagnon depuis 3 ans et pas 32 ans.

n°463
lubulu
Invité
Posté le 03-05-2006 à 13:40:52  
 

salut, eustelle!

Voilà, petits conseils pratiques.
Je ressenss bcp de plaisir à la pénétration, et j'adore sentir son sexe en moi, mais je suis très, très clitoridienne.

Allons droit au but:
quand tu es sur lui, son corps entre tes genoux, lui sur le dos, s'il lève un peu le buste, ton clitoris frotte son ventre et ses abdos contractés, waaaaaaaaaa, c'est le pied!

Sinon, quand vous etes allongés sur le coté, lui dans ton dos, il peut bouger, et te caresser, tu peux même te caresser toi pendant qu'il y va de ses joyeux va et vient, aaaaaaaaaa, ça grimpeaux rideaux!

Et enfin, quand il est dans le traditionnel missionnaire, place tes jambes autour de ses fesses, et accroche toi à ses épaules, tu te frottes contre son muscle pendant qu'il te pénètres, mmmmmmmmmmmmmmmmmmm (mais celle là, de position, faut la tenir, moi j'en ai des courbatures, tellement c'est bon et que tu continues malgré l'effort que ça demande... et puis après, ta silhouette pour l'été, waaaa  ;) )

Bon, désolée, c'est un peu direct, but let's call a cat a cat, n'est ce pas???

allez, amusez vous bien!!!  bounce:{}

Lulu

n°464
lubulu
Invité
Posté le 03-05-2006 à 13:48:38  
 


ah!juste un mot à la lecture du message d'émilie : prendre du plaisir au plaisir de l'autre, pt1cable:{}  c'est un truc qui marche aussi très vite : je suis avecmon copain depuis deux mois après 4 puis 3 ans de vie de couple, et c'est tjs pareil : nos amis les males, malgré notre pudeur et nos croyances s'excitent comme des fous si on est dans tous nos états (sauf si on pète, je suppose  ;) )

En tous cas, c'est chouette de pouvoir parler de tout ça, non?

allez! à bientôt les filles!

ps: nos amis les males, dites nous ce que vous en pensez!!

Lulu

n°521
pascaline
Invité
Posté le 17-05-2006 à 22:52:26  
 

lubulu a écrit :

salut, eustelle!

Voilà, petits conseils pratiques.
Je ressenss bcp de plaisir à la pénétration, et j'adore sentir son sexe en moi, mais je suis très, très clitoridienne.

Allons droit au but:
quand tu es sur lui, son corps entre tes genoux, lui sur le dos, s'il lève un peu le buste, ton clitoris frotte son ventre et ses abdos contractés, waaaaaaaaaa, c'est le pied!

Sinon, quand vous etes allongés sur le coté, lui dans ton dos, il peut bouger, et te caresser, tu peux même te caresser toi pendant qu'il y va de ses joyeux va et vient, aaaaaaaaaa, ça grimpeaux rideaux!

Et enfin, quand il est dans le traditionnel missionnaire, place tes jambes autour de ses fesses, et accroche toi à ses épaules, tu te frottes contre son muscle pendant qu'il te pénètres, mmmmmmmmmmmmmmmmmmm (mais celle là, de position, faut la tenir, moi j'en ai des courbatures, tellement c'est bon et que tu continues malgré l'effort que ça demande... et puis après, ta silhouette pour l'été, waaaa  ;)  )

Bon, désolée, c'est un peu direct, but let's call a cat a cat, n'est ce pas???

allez, amusez vous bien!!!  bounce:{}  

Lulu


tout à fait d'accord avec vous Lulu ! appelons un chat un chat et jolies positions riches en sensations. pour ma part je suis vaginale et clitoridienne. mais côté vaginal j'ai fait une découverte : mon ami est plutôt " avantagé " et du coup il heurte très vite mon col : sensations différentes et sanglots de plaisir garantis. par contre si madame est dessous et met ses jambes autour du cou de monsieur, ses testicules massent fort avantageusement le périnée de madame, son ventre masse le clitoris et son pénis masse le vagin ... wahou ! et puis un rythme alterné de lenteur et de poussée vive peu réveiller un vagin un peu insensible. peut être aussi que des caresses profondes durant les préliminaires peuvent le préparer au plaisir. et je conseillerais, à ceux et celles qui s'y sentent prêts, la pénétration annale, en douceur, histoire de solliciter une autre région du périné. mesdames n'hésitez pas non plus à explorer vous même votre sexualité, votre corps, rassuré par votre écoute, saura vous guider et vous mener vers de jolies découvertes ... que vous pourrez ensuite partager avec votre chéri.

n°522
lorna37
Posté le 18-05-2006 à 17:39:03  profil
 

moi aussi je suis clitoridienne et cela ne m'empeche pas d'avoir du plaisir à la pénétration.

un petit secret : essaie : toi sur lui mais au lieu d'avoir les jambes pliées, allonge-les le long de ses jambes et effectue les va et vient... pour moi, c'est orgasme garanti!!!

quand à la pénétration, effectivement, mesdames, si vous etes prete n'hesitez plus... on peut aussi jouir de cette manière, si si je vous assure!!!

bonne parite de galipette a toutes

n°525
zazele
Posté le 19-05-2006 à 12:11:46  profil
 

Qu'est ce que je suis contente d'avoir eu l'idée de venir sur le site des maternelles ce matin, je regarde cette emission aussi souvent que je le peux, et je trouve qu'elle apporte beaucoup de reponses et rassure aussi beaucoup de monde quant aux problemes de tout ordre.
Bref, je suis extremement soulagée de voir que je ne suis pas seule à etre dans ce cas, à savoir,je ne jouis que quand on titille mon clitoris.Au début de ma relation avec mon amoureux je m'en contentais, c'est mon premier homme et ma premiere histoire ou le sexe est present.Donc c'etais super pour moi, on passait d'agreables moments et les sensations sont pt1cable: !Donc je jouissais la premiere puis on faisait l'amour pour que mon cheri puisse à son tour jouir.Mais petit à petit en ecoutant les histoires des autres et surtout en lisant des articles dans les magazines ou tout simplement dans les films , je me suis dis mais pourquoi quand on a des rapports moi je ne ressens rien de bien particulier?Alors du coup on a recours à des preliminaires mais on ne me fait plus jouir avant, dès que l'excitation est là on y va on fonce on fait l'amour.Le probleme c'est que je me mets la pression parce que ,bon , les 3 premieres fois ca n'a pas marché de mon coté,  alors il faut que ca marche cette fois!Du coup maintenant à chaque rapport c'est l'angoisse, et je deviens irritable si je sens que ca monte et que tout a coup tout redescend comme un soufflé!je me pose enormement de questions et comme faire l'amour ca devient un vrai combat, une souffrance et bien ma libido est au plus bas!Alors qu'on s'aime!
Il faut que je vous precise qu'avec mon cheri on est ensemble depuis 4 ans (j'ai 23 ans, lui 29 et je suis egalement sa premiere histoire d'amour)et que depuis le debut de notre relation on en discute beaucoup on cherche des solutions ensemble, il est tres patient!mais je sais qu'en ce moment nos moments tendres s'arretent à des bizous et calins car il ne supporte plus  d'avoir du plaisir  quand moi je galere a ressentir qqch.
Je dois dire aussi que comme c'est mon premier homme je me demande si c'est moi le probleme ou si on s'y prend mal, si j'étais avec un autre est ce que cela serait pareil , ai je encore du desir pour mon amoureux...HELP

n°526
lorna37
Posté le 19-05-2006 à 16:25:44  profil
 

salut

seule toi peut répondre à la question : ai je encore du désir pour mon amoureux?

ensuite, jouir n'est pas une fin en soi. moi, j'ai souvent des rapports avec mon cheri sans jouir... mais j'ai beaucoup de plaisir!!!

tu peux aussi carresser ton clitoris lorsque ton amoureux te fais l'amour...

si tu en a envie, tu peux mettre en pratique les conseils donnés dans les messages précédents...

n°533
lili03
Invité
Posté le 23-05-2006 à 21:44:10  
 

Audec13 a écrit :

Personnellement, je me suis débloquée de ce coté il y a  .... 2 ans et j'ai bientot 27 ans ! En fait, c'est mon conjoint actuel qui m'a fait avoir mon premier orgasme vaginal alors que je pensais ne jamais pouvoir le vivre un jour ! Bon maintenant, depuis quelques mois, c'est moins ca, mais pour d'autres raisons, cela ne vient pas de mon conjoint, mais une fois que tu as trouvé la facon de libérer ton cerveau ( car on dit d'une femme clitoridienne qu'elle cérébralise souvent plus qu'une autre ) , tu seras subjugée ! NOn sincèrement, la jouissance vaginale est beaucoup plus intense que la clitoridienne ... A nous de savoir nous relacher parfois !



Comment est survenu ce premier orgasme vaginal que tu décris ? Une position particulière ? Une ambiance ? Je me crois 100% clitoridienne mais ton message me donne de l'espoir ! Merci d'avance pour ta réponse.

n°534
lorna37
Posté le 23-05-2006 à 22:25:28  profil
 

salut

je crois qu'il faut déjà commencer par arreter la course à l'orgasme...non?

n°690
maman-mine​tte4
Posté le 27-06-2006 à 11:31:38  profil
 

eustelle8 a écrit :

voilà deux ans que nous sommes ensemble, pas de problèmes, un bébé, mais jamais de plaisir lors de la pénétration! Je ne suis pas frigide mais uniquement clitoridienne... cela changera-t-il in jour? C'est complexant, j'ai l'impression de ne pas être normale, de ne pas être entière et de ne pas vivre pleinement ma relation de couple, de ne jamais etre en harmonie totale avec lui. Et j'ai peur qu'un jour il se force et se lasse de me donner du plaisir " à part"... j'en ai marre!!!



Salut Eustelle8 !

J'ai eu 2 partenaires avant de rencontrer l'homme de ma vie (à 21 ans). Je me suis mariée à 23 ans et tjrs pas de plaisir. J'ai eu un enfant à 24 ans et pendant les 2 années suivantes, tjrs rien... je désespérais. Avec mon mari, on a décidé de consulter une sexologue qui nous a expliqué comment marche le plaisir. Elle nous a appris a nous caresser, à nous lâcher... on était tous les 2 mal à l'aise au début mais on s'est prêté au jeu. On a suivi tous ses conseils pendant 3 mois (pas de rapports sexuels, rien que des caresses, de la musique douce, des massages à l'huile...) et un jour, je sentais que j'étais "prête". On a mis de la musique douce, on a pris le temps de se déshabiller, de  se caresser avec de l'huile... on est monté tous les 2 dans la douche et là, en mois d'1/4 d'heure j'ai eu un orgasme tellement fort que j'en ai pleuré.
J'ai actuellement 33 ans et on est de moins en moins pudiques l'un envers l'autre, de plus en plus entreprenant... on invente des jeux et il n'y a aucun tabou. Depuis tout va bien de ce côté là et c'est formidable.

n°783
diablotin
Invité
Posté le 09-08-2006 à 13:49:01  
 


Je rencontre un probleme similaire avec mon amie , depuis maintenant 4 ans . Depuis nos premieres relations, mon amie, n'a jamais éprouvé d'envie particulière liée au sexe; semble n'avoir aucun fantasme selon ses propres mots , et de surcroit présente un manque total d'intêret pour cela .
J'ai connu par le passé avec d'autres femmes, des relations tres épanouissantes sur le plan sexuel, sans tabous aucun , et depuis que je vis avec mon amie , je  ne partage plus aucune passion sexuelle avec ma partenaire .
Elle ne jouis jamais sauf, parfois seule, mais avec beaucoup de difficultés . Elle refuse la fellation et considère les sécrétions corporelles (salive, sperme, ciprine ) comme sale et non hygiènique . De surcroit elle présente une sécheresse vaginale constante  .... les parties normalement erogenes chez une femme, sont insensibles chez elle, ou alors lui font mal (le clitoris, en acces direct lui fait mal et si je veux lui faire un cunnilingus, je dois focaliser sur l'interieur des grandes levres uniquement ...si je m'ecarte d'1 mm, tout s'ecroule et elle s'enerve ...difficle qd on est ds le feu de l'action, de rester actif sur une zone de 1cm2 !)
 
Je ne me resouds pas a vivre une relation egoiste sur le plan sexuel, et  nous sommes au stade de la séparation , apres avoir tout essaye :
- Discussions longues afin de tenter de connaitre ses  besoins, ses envies,  ce qui lui procure du plaisir ou non  .
- Préliminaires tres longs, de 1h a 1h30 , jouant sur les caresses et la volupte .
- Utilisation de vibromasseur , mais rapidement rejete par mon amie  mal a l'aise .
- Tentative de rencontre d'un sexologue, mais encore une fois abandonne par mon amie, mal a l'aise .

.... aujourd'hui je suis totalement decourage, apres 4 ans, de tentatives pour que nos relations s'ameliorent . J'ai doute de son amour pour moi, mais elle m'assure du contraire .... je ne sais plus comment envisager notre avenir  !

Avant de la rencontrer, je faisais l'amour tous les jours ou presque, parfois meme plusieures fois par jour , avec mes ex , durant des heures ....c'etait tres epanouissant et ne pensais pas un jour rencontrer un tel probleme ...aujourd'hui, nous ne nous touchons plus avec mon amie , et nous avons un "rapport" (j'ai du mal a le nommer ainsi vu la rapidite, et le cote mecanique de la chose) toutes les 3 semaines environ ... Cela engendre des engueulades, des tensions car je suis a cran de facon reguliere . Elle est mal par rapport a mon propre mal-etre mais la situation en elle-meme ne semble pas la deranger car le sexe ne la preoccupe pas !


Que pouvez-vous me conseiller car nous sommes au stade de la separation ?

n°784
lorna37
Posté le 09-08-2006 à 18:33:11  profil
 

salut

je pense que ton amie a un réel bloquage et malheureusement tant qu'elle n'aura pas été au delà de ce bloquage, vous ne pourrez pas avoir de relation sexuelle épanouissante...

son bloquage peut venir de son passé, de son éducation, de son manque de désir...

dans tout les cas, c'est à elle de se bouger avec votre soutien!

bon courage!

n°788
titemimill​e
Invité
Posté le 22-08-2006 à 14:09:35  
 

salut a toutes!
je vous écris car j'ai un petit probleme aec mon partenaire
j'ai 19 ans et ca fait 1 ans et demi que je suis avec lui
Le probleme est que je suis 100 % clitoridienne. Je ne ressent pas de plaisir durant la pénétration, à part quelque fois dans certaines positions où mon clitoris frotte contre sa peau.
Je n'ai pas osé lui en parlé, du coup il m'arrive souvent de simuler par peur de le vexer.
Je pense qu'il fodrait en parler avec lui mais ne va t'il pas le prendre mal?
Vos messages m'ont un peu rasurer et j'espere eprouver un jour ce plaisir vaginal
je vais essayer de me détendre un peu plus durant l'acte
avez vous d'autres conseils à me donner?
merci par avance

n°789
lorna37
Posté le 22-08-2006 à 18:41:25  profil
 

salut titemimille

je pense qu'il faudrait effectivement que tu lui en parle, sans l'accuser bien sur puisqu'il n'y est pour rien. il faut que tu lui expliques comment fonctionne ton plaisir... et puis il peut surement trouver des positions qui te donne du plaisir, ou carresser ton clitoris pendant la pénétration...

s'il ne comprends pas , envoie le sur le forum!!!

a bientot

n°791
Muse4
Posté le 05-09-2006 à 10:42:07  profil
 

Le plaisir qu'il soit vaginal ou clitoridien dépend de plusieurs facteurs:
- une bonne connaissance de son corps et du corps de l'autre
- une écoute de ses sensations à la caresse sans se juger ni juger l'autre
- la capacité à s'abandonner ( déjà à ses propres caresses, ensuite à celle de celui, celle avec qui vous vivez une relation amoureuse).

Ca n'est pas toujours évident suivant l'éducation que chacun a reçu.
Certaines ont pu avoir été culpabilisées vis à vis de la masturbation, vis à vis du désir et donc du plaisir. On disait autrefois qu'une femme qui jouissait était une femme de mauvaise vie. C'est longtemps resté impregné dans les mentalités et dans bien des familles, le plaisir féminin est encore quelquechose de tabou. Or pour accéder au plaisir quel qu'il soit il faut déjà se débarrasser de l'idée que c'est quelquechose d'inaccessible, que ce n'est pas bien, qu'on vous a toujours dit que la plupart des femmes n'en avaient jamais, bref chasser tous les prêcheurs de frustration et de fatalité. Le plaisir quel qu'il soit est un élément important de votre équilibre personnel. Et dans la sexualité, le votre est tout aussi important que celui de votre partenaire.

La première conquête du plaisir est la masturbation clitoridienne.
La plupart d'entre nous la connaissent et généralement l'assument.

Accepter ce même plaisir mais cette fois, donné par un partenaire, c'est déjà un premier pas.
Et qui est primordial si vous voulez avoir des relations sexuelles épanouies.
Vous devez guider votre homme, lui expliquer comment vous caresser. Car  il ne devinera pas d'instinct le geste qui vous donnera du plaisir et qui vous mènera à l'orgasme. Ca demande du temps, une stimulation parfois plus longue que celle que vous pratiquez lorsque vous vous masturbez.

Pas toujours évident et d'autant moins si la femme est jeune, a reçu une éducation stricte peu ou pas ouverte au plan échange verbal sur différents sujets liés au corps.

Ne pas viser de suite la pénétration mais apprécier avec votre homme simplement les caresses échangées, puis de le guider dans un massage clitoridien à votre goût. Vous verrez que c'est déjà un plaisir différent, beaucoup plus fort si c'est lui qui vous donne un orgasme clitoridien. Si vous guidez bien votre homme, qu'il reste à l'écoute de votre corps, de vos sensations, avec ses doigts déjà, avec sa bouche, sa langue également, et que vous acceptez ce plaisir sans tabou, vous avez les meilleures bases possibles pour découvrir le plaisir vaginal.

L'accès au plaisir vaginal est l'étape après le plaisir clitoridien dispensé par le partenaire. C'est l'ultime abandon au plaisir. Ca ne passe pas nécessairement par une pénétration sexuelle. Ca peut être déjà comme pour l'orgasme clitoridien, une pénétration douce des doigts de votre partenaire dans votre vagin suivie d'une exploration toujours très douce des zones les plus sensibles.

Ca demande votre participation, que vous disiez la sensation qui vous plait le plus. Ca nécessite aussi patience et beaucoup d'amour de la part de votre homme car les premières fois n'aboutissent pas forcément à l'orgasme.  L'essentiel est que vous trouviez ensemble des sensations agréables quand il caresse l'intérieur de votre vagin.

Chaque femme est différente et n'éprouve pas les mêmes sensations aux mêmes endroits. Certaines auront des sensations très voluptueuses à l'avant, d'autres au centre, d'autres, près du col de l'utérus. A vous à trouver les vôtres. Je vous conseille avant toute pénétration digitale d'avoir un bon orgasme clitoridien, qui humectera votre vagin, gonflera ses parois qui seront alors plus sensibles aux caresses. Et évidemment une bonne hygiène ( mains propres, ongles taillés) afin de ne pas avoir par la suite une infection.

Lorsque vous aurez trouvé l'endroit dans le vagin qui vous donne le plus de plaisir, dites à votre homme d'insister sur cette zone doucement et dans la durée. Le plaisir que vous ressentirez, progressif, même s'il ne va pas jusqu'à l'orgasme est déjà une grande victoire. Et il vous aidera par la suite à adopter la meilleure position pour stimuler durant la pénétration sexuelle, la zone qui vous donne ce plaisir. Renouvelez l'expérience le plus souvent possible et essayez d'aller jusqu'à l'orgasme. Vous verrez à quel point c'est une sensation différente du plaisir clitoridien, beaucoup plus long, plus ample et plus violent, les contractions vaginales sont très importantes, ainsi que vos sécrétions. Et cet orgasme s'il est atteint peut se renouveler de suite si la stimulation continue. C'est ce qu'on appelle l'orgasme à plateaux. L'orgasme suivant se déclenche plus rapidement que le premier et gagne en profondeur tout votre corps.

Le plaisir vaginal jusqu'à l'orgasme n'est pas automatique. C'est un cheminement à deux fait de caresses douces, d'exploration sans tabou des réactions voluptueuses de votre intimité. Ne vous crispez pas sur avoir un orgasme absolument. Acceptez déjà les caresses, les vôtres et les siennes. Le reste viendra quand vous serez prête.

 J'ai découvert le plaisir clitoridien très tôt. Mais je n'ai véritablement connu l'orgasme vaginal et clitoridien dans la relation sexuelle qu'à 24 ans auprès d'un homme qui était attentionné à me donner du plaisir et qui n'a pas ménagé son temps en caresses pour que je prenne le temps de découvrir mon corps et les sensations qui provoquaient l'orgasme.

Jouir sous les doigts d'un autre que soi de manière clitoridienne est très fort. Jouir ensuite vaginalement de la même manière est encore plus fort.
Mais vous devez savoir que c'est une éducation à deux qui les provoquent.

 Surtout ne simulez pas un orgasme. Non seulement cela vous mènera à fuir toute forme de plaisir sexuel mais en plus votre mensonge fera que votre compagnon ne fera jamais aucun effort pour changer sa manière de vous faire l'amour et cela affectera grandement votre relation amoureuse.

Or une bonne relation sexuelle se fait à deux. Si vous n'échangez jamais sur vos ressentis sensuels, vous resterez bloqués tous deux dans un geste mécanique, que vous vous subirez et que lui prendra seulement pour lui comme une manière différente de se masturber sans jamais réaliser à quel point votre relation s'enrichirait si vous le guidiez vers votre plaisir.

Parlez si vous ne ressentez aucun plaisir, si vous en ressentez mais qu'il s'y prend maladroitement, guidez ses gestes, apprenez à votre ami ou conjoint ce qui vous donne du plaisir. C'est le meilleur moyen de renforcer votre complicité et d'avoir ensemble une vie sexuelle épanouie.

Bises à toutes

n°793
stephanieq​uertier1
Posté le 09-09-2006 à 11:12:06  profil
 

Pour moi qui suis clitoridienne aussi, j'ai trouvé quelque chose qui fonctionne à merveille chez moi! Voilà, lors des préliminaires, je demande à mon mari de ne plus me caresser mon sexe, car je pars très vite dans le plaisir, et je ne ressens plus rien à la pénétration, tandis que quand il me  caresse les seins, et je suis devenue très friande de ça, et qu'il s'attarde sur mes cuisses, j'ai énormément envie de le sentir en moi, et que la pénétration est géniale!!et lui ensuite, me caresse aussi le clitoris pendant la pénétration, et là, c'est l'orgasme garanti!! Tout va bien depuis que j'ai osé lui dire ce que je ressentais, au lieu de simuler pour que ca finisse au plus vite!! Epanouissez vous, si j'ai pu vous etre utile! Bises

n°815
jess'
Posté le 26-09-2006 à 11:27:22  profil
 

bonjour à toutes
j'ai lu avec bcp d'attention vos commentaires et cela me fait vraiment peur. je n'ai jamais eu de relations sexuelles, et j'appréhende de ne pas ressentir de plaisir lors de la pénétration.
par exemple lorsque mon fiancé m'embrasse et me carresse je ressens une certaine excitation, pas au point d'avoir envie d'une pénétration, mais qu'il se colle et se frotte contre moi.
est -ce un signe que je peux être que clitoridienne?


Message édité par jess' le 26-09-2006 à 11:29:32
n°816
lorna37
Posté le 26-09-2006 à 15:53:39  profil
 

alors franchement ne te prends pas la tête avec ça... sinon, c'est clair que tu ne pourras pas vivre ta sexualité pleinement...

je voudrais bien insisté sur le fait qu'on peut être "clitoridienne" (je déteste ce gerne d'étiquette!) et en être satisfaite...

cela ne veut pas dire qu'on est anormale!!! un orgasme est un orgasme et le plaisir sexuel n'a pas besoin d'être vaginal pour etre satisfaisant!!!!

n°817
Profil sup​primé
Posté le 26-09-2006 à 18:42:13  
 

Jess,

Il faut savoir qu'il n'y a pas de règles ni de normes en la matière, très très peu de femmes ont du plaisir seulement par le vagin....
Le clitoris est la région la plus communément reconnue pour être celle qui mène à ce fameux orgasme .... kaola:{}  tirage de langue car on vit un peu dans une période de tyrannie de l'orgasme, il le faut... il le faut à tout prix...
Je trouve ça naze...
Et puis il faut du temps pour apprendre à connaître son propre corps, dont les préférences changent au fil de la vie.... et il faut du temps pour connaître celui de l'autre.....
mais surtout, pour ce qui est de faire l'amour, fais-le UNIQUEMENT si tu le désires, ne te force pas POUR LUI FAIRE PLAISIR !  non:{}  non:{}

Et puis on peut avoir du plaisir mais pas d'orgasme et un orgasme sans plaisir car les caresses c'est une chose et le désir, le plaisir, c'est une question d'atmosphère intérieure.... de complicité et une affaire aussi de sentiment.....

Ne te bile pas Jess, fais comme tu sens, tu es à peine en train de découvrir... ne te mets pas la pression, ne compare pas aux copines, on est toutes différentes en sexualité comme on a toutes des visages différents....

ps: à toutes celles qui aiment lire je recommande un bouquin magnifique sur la question du sexe, écrit dans un style enlevé, poétique et parfois un peu cru, mais il est positif et engageant, à mettre entre toutes les mains, de 15 à 105 ans (avant c'est un peu jeune pour comprendre ce qu'il y a dedans parfois!):
Titre:    le sexe en mal d'amour (éd. de l'Homme)
Auteur: Jocelyn Robert (Canadienne Francophone)

n°818
graz2
Posté le 26-09-2006 à 22:10:21  profil
 

Bonjour a toutes
je voulais juste vous dire que pour moi qui suis aussi clitoridienne a la base il m arive de ressentir du plaisir vaginale lorsque mon point G me semble t il est stimulé.tres difficile d acces seule la position a 4 pattes sur lui excusez l expression sans une totale penetration tout en stimulant mon clito me le permet.
sinon un truc imparable pour pour moi qui pourait remplacer l acte mais qui peut m aider a avoir du plaisir pendant la penetration sont les caresse a la naissance du cuir cheveulu dans le cou.
je pense qu'il ne faut pas se focaliser sur le clito et le vagin, lorsqu on connait son corp et ses zones erogenes on peut trouver du plaisir orsque l on le veut. c est pourquoi juste un ptit conseil, cela a peut etre déja été dit plus haut aprennez en couple a stimuler toutes les zones de vos corps. de plus ne pas avoir honte de stimuler son clito mecaniquement pendant l acte ca exite enormement les hommes.
merci a toutes pour votre franc parler

n°819
graz2
Posté le 26-09-2006 à 22:25:20  profil
 

que repondre a part bon courage?
a t elle des probleme gynécologique a repetition? car cela m est arrivé et je ne supportait plus aucune penetration de peur d atrapper des microbes. avez vous essayez avec le préservatif?
est ce une personne qui assume son physique dans un premier temps? n as t elle pas des antécedents je parle sexuellement?c est sur qu un sexologue serait le bienvenu mais n avez vous pas un couple tres proche dans votre cercle d amis avec qui vous pourriez en parler? a t elle une meilleure amie avec qui elle pourrait en parler?
je ne sais pas qui est le plus a plaindre dans l histoire?elle ou vous?ne pourriez vous pas essayer sinon a un moment de ne lui donner du plaisir qu a elle sans vous occuper du votre? bon courage.et essayez aussi de creer l ambiance, romantique ou autre loin de tout!chez les femmes c est aussi beaucoup dans la tete!

n°820
graz2
Posté le 26-09-2006 à 22:26:47  profil
 

c etait une reponse a diablotin

n°861
Sotchitl
Posté le 10-10-2006 à 12:50:16  profil
 

Bonjour diablotin !
lorsque je lis la description que tu fais des réactions et sesations de ton amie dans vos rapports sexués, j'ai l'impression de me retrouver complètement.
Pourtant, voilà 7 ans que je suis avec mon mari et nous n'avons jamais évoqué la séparation. Il faut dire que la sexualité n'a jamais été la base forte de notre couple. Enfin, je ne veux pas dire que ce n'est pas important et que nous n'en parlons pas.
Ce que je peux te dire, c'est que je pense que, comme ta compagne (j'en suis convaincue), je sais que le problème vient de mon côté. Que plus j'ai senti le désir et l'impatience de mon mari, plus je me suis bloquée et je l'ai repoussé. Il fallait que nos rapports soient expéditifs (simplement pour me donner bonne conscience de faire mon "devoir" matrimonial) et maximum 1 fois pâr quinzaine. Abstinence quasi totale pendant mes grossesses (c'est ma 4ème).

Et puis au fur et à mesure que mon mari a accepté mes blocages, que j'ai senti que cela n'avait pas autant d'importance pour lui que tout le reste, j'ai eu envie de faire un travail sur moi pour améliorer cet aspect de notre couple. C'est une des raisons pour lesquelles je me trouve sur ce forum. Mais il a fallu que cela vienne de moi. Une investigation discrète et unilatérale. Quand je me sens prête, j'ose aborder un sujet avec lui. Mais je sais que cela va tout doucement.
Pour ce qui est des sèchresses vaginales, cela ne s'est amélioré qu'après la naissance de notre 2ème (après le 1er, les rapports son devenus douloureux et donc quasiment inexistants) et c'est là que j'ai décidé de me prendre en main.

L'origine de ces blocages ? En dehors de tout l'inconscient non sondé, et bien de nombreux complexes (qui selon mon mari n'ont pas lieu d'être mais qui subsistent) et la fatigue liée au travail, aux enfants... (il m'arrive d'éprouver du désir en pensant à lui alors que la situation ne s'y prête pas et lorsque le soir arrive... plus rien que l'envie de me replier sur moi : c'est trop d'efforts...

Néanmoins, la situation commence nettement à s'améliorer grâce à sa très grande patience et à ma maturation.

Voilà, je ne swais si ce témoignage sera d'une grande aide mais c'est un essai.  :)

n°862
Sotchitl
Posté le 10-10-2006 à 12:52:33  profil
 

Ah et j'oubliais Diablotin : je peux assurer que je l'aime de tout mon coeur !!! Ce n'est pa du tout incompatible malgré ce que certains peuvent croire ...

n°895
petite bub​ulle
Posté le 17-10-2006 à 17:04:51  profil
 

chére muse4 ton texte et bien louable et donne beaucoup d'espoir  mais comment faire avec un homme qui vous repond "je sais ce que j'ai a faire, tu n'as pas besoin de m'expliquer comment fonctionne une femme"!! dans mon cas ou bout de 10 ans la patience a ces limites est ce que tu aurais une solution a me proposer????

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :