france5.fr
   FORUM Les Maternelles » Vie scolaire » Soutien scolaire »

Le soutien scolaire

 

Il y a 80 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Le soutien scolaire

n°1534
Profil sup​primé
Posté le 02-04-2009 à 17:46:37  
 

15 à 20 % d'élèves sont en difficultés, Le soutien scolaire ou aide personnalisée a été mis en place à la rentrée pour leur venir en aide. Comment fonctionne le soutien scolaire ? Quels sont ses avantages ? Quelles sont ses limites ?


Message édité par Profil supprimé le 05-11-2009 à 11:15:34
n°1536
lilieH
La Vie artistique!
Posté le 06-04-2009 à 09:24:45  profil
 

Accompagnement de l'enfant en difficulté, oui, mais ce rajout d'heure à la journée normale scolaire  d'un enfant, est-ce vraiment adapté? On sait déjà que le temps réel effectif de travail d'un enfant dans la journée en France est bien moins que ce qui est mis en place dans nos écoles (à quand les matinées de théorie et les après midi sportives ou ludiques comme chez nos voisins allemands??), alors rajouter du temps, est-ce vraiment aider l'enfant? Sera-t-il en réelle capacité d''apprendre?


---------------
Les P'tites Mains Dans les Grandes, association pour soutenir et embellir le lien enfant parent.
Son blog : www.billedeclown.over-blog.org
Son forum : www.parent-enfant.bbactif.com
n°1537
littleya
Posté le 06-04-2009 à 09:37:25  profil
 

Au secours!!!!!
Il faut être clair, le soutien scolaire n' a été créé que pour légitimer la didparition des RASED (réseau d'aide spécialisé aux élèves en difficulté) et ainsi faire des économies de postes et donc de budget. Le ministère n'ignore rien de son inéfficacité bien au contraire, c'était le but. Le gouvernement ne se soucie pas du bien être des enfants, son seul soucis est BUDGETAIRE !!!!
Une enseignante en colère!!!!!!!!!!!

n°1538
profdansle​93
Posté le 06-04-2009 à 09:40:25  profil
 

Il me semble que la vision angélique de vos invités sur le soutien scolaire est très démagogique. Ces moments de soutien scolaire sont surtout un moyen de justifier le démantèlement des RASED et la suppression de postes. Le soutien n'apporte rien de plus que ce qui se passait avant (et surement moins !). Faire faire plus à ceux qui sont déjà en difficulté est-ce vraiment une solution. Les enseignants sont tenus de mettre en place ce soutien alors qu'eux-mêmes ne sont pas convaincus pour la plupart de sa nécessité sous cette forme.

n°1539
Mak2flo
Posté le 06-04-2009 à 10:01:51  profil
 

Mon fils , 5 ans, grande section de maternelle, fait du soutien scolaire depuis le mois d'octobre.... au départ je pensais que c'était pour répondre à un besoin particulier, donc j'ai donné mon accord pour qu'il suive ses cours de soutiens le jeudi soir après l'école, soit 20 minutes en petit groupe de six.... Etonnée, on me propose de le remettre aux cours de soutien pour les mois de Novembre et Décembre, et encore dès la rentrée de Janvier à Mars... en regardant les cahiers de travail de mon fils, je n'ai pas remarqué de changement, d'amélioration en quoi que ce soit et quand on lui demande ce qu'il fait avec sa maîtresse, c'est toujours la même chose depuis le mois de septembre: elle nous lit une histoire... la semaine dernière, la maîtresse me demande de rester pour parler de ces 20 minutes de soutiens: justement çà m'intéresse! et là je me rends compte que ce n'est pas si personnalisé que çà, puisque tous les élèves de la classe ont le même mot! ont-ils tous des problèmes? je pose la question: elle me réponds que ce n'est pas si personnalisé que çà, car effectivement pour constituer ces groupes il lui faut au moins six enfants, donc elle demande à tous les parents de grande section!! je l'interroge alors sur le contenu de ces 20 min de soutiens: et là,réponse stupéfiante: "on ne peut pas faire du travail personnalisé, enfin s'attarder sur chaque enfant, donc là de Janvier à Mars ils ont fait des spirales: vous comprenez avec six enfants, on ne peut pas les prendre un par un...on est vite dépassé" mais alors c'est n'importe quoi! ce n'est pas de l'aide apporté aux enfants, personnalisé, du soutien, ce sont 20 minutes de "garde" en plus pour la maitresse pour qu'elle justifie ses heures de boulot, et surtout ne pas faire du soutien scolaire dans l'école primaire (juste à côté) auprès d'élèves qui en auraient peut être besoin!! je n'ai pas réinscrit mon fils pour ces cours de "soutien scolaire"!

n°1540
amphitrite​59
Posté le 06-04-2009 à 10:07:25  profil
 

bonjour,
ma fille de 6 ans est en grande section maternelle
elle fait du soutien réguliérement depuis octobre
1 semaine sur deux de 8h20à 8h50 les lundi, mardi , jeudi et vendredi .
SON probléme : aucun échange oral avec les adultes et en grand groupe  dû sans doute à la timidité et un manque de confiance en elle
Ma fille est têtue et le soutien ne la fait pas avancer sur ce point puisqu'elle n'est pas décidée
Je pense pourtant que ce soutien lui fait du bien puisqu'elle travaille avec une maîtresse qui n'est pas la sienne et pratique des activités différentes dont elle me parle le soir ! au contraire de sa journée
je suis déjà allez voir une psy qui m'a dit au bout de trois scéances , je ne peux rien pour votre fille , elle  ne parle pas !!!!!

n°1541
xavflo0
Posté le 06-04-2009 à 10:13:02  profil
 

Votre position sur l'aide personnalisée est celle des enseignants qui souhaitent que cette aide se fasse sur les heures de cours (il serait bien que vous exprimiez l'avis de différentes personnes et non pas seulement celui de parents qui soutiennent à fond les enseignants !).
Si vous prenez les enfants " en difficulté " à part pendant que les autres font autre chose, leurs difficultés ne vont faire que s'accroître puisqu'ils n'auront pas fait ce que leur copains ont travaillé pendant ce temps !!! (et il seront aussi stigmatisés que si cette aide est en dehors des heures de cours)

Les enseignants de l'école maternelle et primaire où sont mes enfants ont boycotté l'AP (aide personnalisée) au départ. Les représentants des parents d'élèves ont distribué aux parents un questionnaire qui a fait apparaître qu'une énorme majorité des parents sont pour l'AP (et peu de parents la propose pendant les heures de cours) et que les enfants l'apprécient beaucoup.
Du coup, les enseignants ont arrêté leur boycot.

Sur l'AP pour la petite section de maternelle, cela me surprend (chez nous, elle commence en moyenne section). Il faut quand même savoir que les parents peuvent très bien refuser cette aide (si on me la proposait en petite section, je refuserais).

Je trouve dommage que l'aide personnalisée ne soit pas plutôt (à partir du CP du moins) une aide aux devoirs qui débouche sur une reprise des points non compris pendant les cours. Mais ça, les enseignants auraient du le proposer au lieu d'être immédiatement contre !!!

Voilà, je suis donc pour l'AP en dehors du temps scolaire et je pense représenter beaucoup de parents d'élèves (en tout cas déjà beaucoup sur ma commune).
Et arrêter faire votre le point de vue des enseignants, donnez plutôt la parole à des personnes qui ont des avis divergents, le débat sera plus intéressant !!!!

n°1542
amphitrite​59
Posté le 06-04-2009 à 10:16:52  profil
 

chez nous le soutien scolaire est personnalisé
1 maîtresse = 1 enfant !
je suis parent d'élèves et enseignantes (en LP)
je ne soutien pas tjrs les instits
mais ce principe de soutien en tout cas comme il est organisé chez nous je suis pour !

n°1543
nasteva
Posté le 06-04-2009 à 10:23:40  profil
 

enseignante en maternelle: j'ai trouvé l'intervention des professionnels intéressante et juste.Elle correspond à la vision que j'ai du soutien. A mon sens, c'est une réelle avancée pour l'école, à l'ère où le soutien scolaire privé, et de mauvaise qualité, explose. Biensûr, les élèves en echect total ne seront pas sauvés par ce système. mais, pour moi, ce n'est pas la faute de l'école, mais de la socièté..mais ça, c'est un autre débat...
En revanche, je suis outrée par les propos de Nathalie Lebreton. Sans connaissances professionnelles, elle se permet de faire des remarques sur le soutien en maternelle. Elle ruine en quelques secondes notre travail de communication envers les parents de notre école. MERCI!
je suis enseignante en petite section. A partir de mai, je propose du soutien à tous les petits. Comme le soutien est facultatif, seuls les parents volontaires participeront.En maternelle, il est de rigueur de travailler le LANGAGE. Or il me semble ,qu'à 3 ans, n'importe quel élève a besoin de faire des progrès en langage.
Par ailleurs, je fonctionne avec 4 élèves et les enfants ne manifestent pas de fatigue car je mets en place des JEUX ! OUI, Nathalie. C'est ça, la maternelle! LE JEU EDUCATIF...
Je pense même que c'est mieux que ces enfants jouent avec moi dans le calme au lieu de regarder la télé à la maison. ( le soutien a lieu de 16Hà 17H ). Personnelement, j'ai une petite fille de 20 mois avec qui je fais des jeux d'éveil le soir quand je  rentre à 19H00, et ça ne la fatigue pas parce que c'est intelligent, au contraire, elle est ravie qu'on s'occupe d'elle.
Un dernier point, mais pas des moindres: le soutien ne se limite pas aux enfants en difficulté, ce n'est pas parce que votre enfant est proposé au soutien qu'il faut s'alarmer..Tout le monde, même les meilleurs, a besoin, un moment donné, d'un temps supplémentaire, d'une écoute, d'une réexplication dans un domaine...et c'est là qu'intervient le soutien. Donc, pas de 'stress'...

n°1544
val830
Posté le 06-04-2009 à 10:29:03  profil
 

Bonjour,
je ne peux m'empêcher de regarder le thème de la grande discussion quand j' en ai le temps, même si mes petits sont grands 13 et 10 ans, même si j'ai surnommé l'émission "le bonheur des stroumphes Aujourd'hui j'ai été particulièrement concernée vu que mon 2ème fils subit le "soutient individualisé" après le déjeuner et ces jours là il ne veut pas aller à l'école parce "que cela prend tout le temps de la récré et je suis toujours aussi nul". Nous le soutenons psychologiquement et le stimulons pour le français (où se situe le problème) la natation et la guitare où il est à l'aise.
Non seulement, on va vers le démentèlement des RASED mais aussi sur "décharge" des apprentissages fondamentaux des élèves en difficultés sur leurs parents et tant-pis pour ceux qui n'en ont ni la possibilité financière, en temps ou en connaissances. C'est grave cette situation dans un pays développé et porteur d'une grande culture.
littleya, nous sommes de tout cœur avec vous DES MOYENS POUR NOS ENFANTS. Il faut faire des économies et ne sortirons du lot QUE les élèves aux parents ayant les moyens de faire l'instit à la maison. Moi je ne sais pas enseigner et je ne suis pas faite pour ça, alors  je délègue avec confiance. Mais je délègue à des gens qui  n'ont pas moyens financiers de faire correctement leur métier et être performants alors qu'ils sont efficaces dans l'ensemble. (Ils travaillent à l'avenir de notre nation tout de même)
Pour l'émission, j'ai trouvé très drôle si cela n'était pas si pathétique d'entendre la psy raconté comment appréhender une leçon à apprendre en communiquant, en posant des questions à l'enfant, en s'intéressant aux méta apprentissages, bla bla "les enfants apprennent tous différemment...." lors des séances de soutient et elle en rajoute en disant que oui il fraudai travailler ainsi en classe. Mais oui! mais c'est bien sur mais à 30 par classe : IMPOSSIBLE!!! Le meilleur des mondes dans le bonheur des spoumphes. Et le très gentil enseignant qui dit que les instits sont malléables..Euh, pas tous.

n°1545
noahalary
Posté le 06-04-2009 à 10:32:04  profil
 

Bonjour.
Tout d'abord, bravo pour votre émission que je redécouvre en cette première journée de vacances! Je suis rééducatrice en RASED et mon aide s'adresse aux enfants qui ont du mal à être élève (indisponibilité, manque de confiance en soi, agitation, difficultés de concentration, etc...) je travaille sur un secteur ZEP/ REP (zone d'éducation prioritaire) depuis 8 ans et ai mis plusieurs fois en place des actions de prévention, en plus de l'aide directe aux élèves( groupes de parole..); notamment un accompagnement lors de l'accueil des tout petits à la rentrée des classes (présence dans une classe, entretiens avec les parents, aide à ce temps de séparation, mise en mots...)
Mon poste sera fermé pour la rentrée. La réalité est celle-là: fermeture des postes de gens spécialisés et non reconnaissance des actions menées depuis des années. Chacun comprendra que ce travail n'a rien à voir avec l'aide spécialisée qui ne fonctionne pas dans la majorité des écoles et qui oublie les rythmes de l'enfant et la recherche des causes de certaines difficultés. Il ne s'agit là, en effet que de faire de la répétition. Merci de parler des RASED

n°1546
kryskor
Posté le 06-04-2009 à 10:33:28  profil
 

Bonjour,
le soutien scolaire mis en place sur notre ville convient aux parents... et aux enfants. Mais sous couvert d'aide personnalisée, on veut nous faire croire que les RASED n'ont plus leur place. Hors, cela n'a rien à voir. Le RASED travaille sur le temps scolaire et en décloisonnement avec TOUS les enfants. Chaque enfant (Bon ou moins bon élève ) peut avoir besoin d'aide. Si l'on fait une spécialisation, ce n'est pas pour rien. Le grand reproche que je fais à cette réforme, c'est que l'enfant n'est pas pris en compte. Depuis un an que je vais de réunion en réunion, nous restons sur une logique comptable. Et au final, nous faisons partie maintenant des systèmes où les enfants ont un nombre de jours d'école parmi les plus faibles... Les modèles pris en exemple ont des journées plus courtes mais en ont plus. Ne comparons pas l'incomparable. Si l'on tient compte des infos que l'on peut recevoir de diverses régions, il parait évident que les maternelles vont disparaitre et que l'école ne prendra en charge les enfants qu'à 5 ans. Et le soutien scolaire sera la solution à tout cela...
Une maman très en colère et très inquiète du devenir de l'école publique.

n°1547
didina83
Posté le 06-04-2009 à 10:38:06  profil
 

je suis maman d'une fille de 11 ans et depuis la fin de mes études (bac Sciences Médico Sociales) je fais du soutien scolaire .
je suis très pédagogue et ça marche .
Cela se fait par le bouche à oreille je pratique plusieurs méthodes selon les difficultés et surtout selon les enfants.
Je suis disponible à toute heure je suis dans la région 83  saint raphael
contacter moi si besoin
amandine

n°1548
val830
Posté le 06-04-2009 à 10:50:27  profil
 

NASTEVA? enseignante dans toute sa splendeur. C'est marrant tu me rappelles la dernière discussion que j'ai eu avec une copine instit au sujet des cours de français privés que mon fils ainé prend en ce moment : "mais t'es folle, il travail déjà assez au collège, tu lui mets trop de pression..." à quoi j'ai répondu, comme à toi "Je suis d'une famille d'enseignants donc je sais combien vous stimulez vos propres enfants, moi je ne suis pas pédagogue et donc je me suis arrêtée aux jeux éducatifs et cela n'a suffit visiblement. De plus je suis une ancienne dyslexique alors je fait ce que je peux et c'est une très gentille mais efficace prof qui le fait pour moi.
Tu as un bébé de 20 mois...Je crois que tu manques d'expérience, il me semble pour jugé Nathalie ainsi! Mais je fait le pari que tu n'as toi-même jamais vécu l'échec scolaire et que ta puce ne le vivra pas non plus (et tant mieux, car c'est l'enfer sur terre crois moi!!!!). Le soutient à la maternelle ou la pépinière de la perte de confiance en soi. L'enfance est courte et on en a une nostalgie plus ou moins grande toute sa vie (euh...Pas la nostalgie des heures passées à l'école, quelle horreur). Alors laisse les vivre cela ne fait que 3 à 5 qu'ils sont sur terre!!!    

n°1549
AmandineCh​ambouna
Posté le 06-04-2009 à 14:07:45  profil
 

Bonjour,

Je trouve que cette réforme est une fausse réponse à une question pourtant très importante. Rajouter une heure mal placée à des enfants en difficulté, dans le même cadre, parfois avec la même personne n'est pas la meilleure manière de leur venir en aide. Des associations compétentes (avec un agrément éducation nationale) agissaient déjà sur le terrain depuis longtemps, or celles-ci ne sont pas aidées et sont complètement écartées par cette réforme.

Amandine

n°1550
nasteva
Posté le 07-04-2009 à 00:24:48  profil
 

réponse à val830.
dans mon école : en soutien, les enfants se promènent  dans la classe testant toutes sortes d'nstruments ( ça les fait beaucoup rire d'ailleurs) ils peignent, découpent leurs personnages préférés ( spiderman, dora...), font de la pâte à sel. Ils me resollicitent quand ils n'y vont plus. Alors, avec ton discours sur les maternelles et ' la perte de confiance en soi' tu repasseras, merci. Nous avons quand même une Ecole Maternelle que tout le monde nous envie.

n°1551
nasteva
Posté le 07-04-2009 à 00:26:13  profil
 

Une Ecole Maternelle que le monde entier nous envie, et qu'il faut protéger.

n°1720
sarahetnab​il
Posté le 12-11-2009 à 16:28:39  profil
 

Je pense que le soutien scolaire est une très bonne chose; encore faut-il savoir à qui l'on s'adresse. Certains organismes comme Acadomia ou Complétude vous envoient des étudiants qui n'ont jamais enseignés. Seul Bordas soutien scolaire ne recrute que des professeurs de l'éducation nationale, et ça change tout à mon avis.

n°1827
Merethide
Posté le 03-03-2010 à 09:55:47  profil
 

Désolée Sarah, mais Acadomia, envoie aussi des Professeurs titularisés.
Mais en même temps, depuis quand seuls les Prof de l'EN sont pédagogues et compétants ?

Pour ma part je suis prof à domicile, en effet, je n'ai aucun diplome reconnu ... Mais quand on est étudiant, on a souvent besoin de travailler pour manger/payer ses études. Surtout lorsque l'on désire finir dans l'enseignement.

Comme dans le public/privé, comme à domicile, il y a du bon et du mauvais. Mais ça c'est pareil de partout.

Merci Sarah de ne pas faire de généralité !

n°2029
catita1
Posté le 17-01-2011 à 22:42:11  profil
 

Oui...j'étais destinée à devenir professeur des écoles...un vieux rêve d'enfant, une vocation..... mais avec la récente réforme je vais revoir mon projet pro...Maman d'une petite fille de 8 mois je n'ai AUCUNE envie de reprendre les études pour passer un master....encore 2ans!!! J'ai 28 ans!!!M'enfin c'est un autre débat!

J'ai effectué des remplacements pdt 2 ans et j'ai participé à l'AP. Dans cette école, les enseignants s'arrangeaient pour garder les enfants qui restaient à la garderie afin de ne pas rallonger les journées des enfants qui n'en avaient pas l'habitude.....En général, l'AP répondaient à des besoins ciblés et convenaient aux parents d'élèves.
J'envisage aujourd'hui de proposer des cours de soutien ludique ou des cours d'éveil à l'anglais pour les tout-petits.....


---------------
Alissa, née le 21 mai 2010 par césarienne programmée.
Robin, né le 1er juillet 2013 par voie basse :-)


n°2441
mespetitsl​oulous78
le sourire c'est la vie!
Posté le 18-05-2011 à 22:38:37  profil
 

j'ai 2 garçons de 4 ans 1/2 qui est en MS et de 6 ans qui est en GS. les 2 ont soutien le midi de 11h30 a 12h.
Je viens de lire tous les messages et j'en suis très perplexe!
Mon grand a des difficultés en graphisme, il n'arrive pas bien a écrire son prénom, cela s'est amélioré grace au soutien( enfin je pense), il fait certaines lettres a l'envers et au niveau dessin, le bonhomme est très basique!
Cependant, je viens de découvrir qu'il souffre d'un important problème de vue et cela ne l'a pas aidé. Il est suivi par une rare RASED qui reste et le soutien est assuré par son maitre.
Je ne sais pas si ses progrès sont dus a son évolution personnelle propre ou grace au soutien.
Je suis tout de meme choquée du programme scolaire des GS, j'ai l'impression qu'il va passer son Bac en fin d'année.
Je pense qu'on devrait les laisser vivre, ils sont encore petits; mais je souhaite que mon fils ne soit pas mis a l'écart a l'école car pour eux cela doit etre très dur a vivre.
Pour ma part, j'étais une très bonne élève jusqu'en fin de 3éme puis pour des raisons familiales, ma vie a basculée et mon travail scolaire aussi; j'en ai souffert bien qu'aujourdh'ui je me sois bien rattrapée!
Pour mon second, il est en MS car il est de fin d'année(le 28/12) et lui a beaucoup moins de soucis mais il a tout de meme soutien; je me demande parfois si cela est necessaire, vu son jeune age!
Cependant sa maitresse lors du soutien leur fait faire des jeux comme habiller des poupées en leur apprenant le boutonnage afin de mieux maitriser la motricité fine et pleins d'autres activités toujours dans un objectif éducatif mais ludique.
Alors qu'en pensez? Je me pose la question, bien dans l'école ou sont mes enfants, il y a une RASED( pas pour longtemps!) et mes enfants en sont très contents.
A partir du moment ou ils s'épanouissent je pense bien faire en les laissant y aller.
Je suis tout a fait d'accord pour dire que l'état ne pense pas a l'éducation des enfants mais plus a son budget, pourtant c'est l'avenir du Pays qu'ils ont entre leurs mains!
On est dans un système scolaire très élitiste et je trouve cela lamentable; vous entrez dans le moule, tout va bien, vous n'y entrez pas et c'est la catastrophe.
Il est sur que si nous rencontrions des problèmes avec nos enfants, le privé en serait la solution meme si il faut serrer les budgets. fou:{}


---------------
A mes 4 hommes:
Tristan né le 05/04/2005
Maxence né le 28/12/2006
Arthur né le 10/03/2011
et leur papa mon prince charmant.
n°2442
dallou44
Posté le 19-05-2011 à 08:49:25  profil
 

je trouve aussi que ces moments de soutien font du "bien " aux enfants en difficulté , le souci de nombre de postes et de leur suppression forcément creuse encore le problème pour les enfants qui ont besoin de plus de temps pour apprendre .
pour mon expérience ,les moments de soutien ont lieu le soir de 16h45 à 17h 15 , soit ça rajoute du travail sur une journée bien remplie mais le fait d'être 3 ou 4 enfants avec l'enseignant , est apprécié par mes petits et en général la notion réabordée lors de ce temps , est mieux assimilée.
le soutien proposé aussi pendant les vacances scolaires , est à mon sens aussi très bénéfique , ils révisent sans la pression des "parents"
(chez nous ça concerne que le cycle 3, et avant l'entrée au collège,je trouve le procédé interréssant )
chaque école est différente et surtout chaque équipe pédagogique est différente, et la solution de l'école privée .... dans mon cas je ne vois aucune différence avec les difficultés évoquées dans ce fil !
j'a fait ce choix et les classes sont toutes surchargées ( 28 élèves pour le CM1 et 26 pour le CM2) et nous avons subi 2 suppressions de classes à la rentrée 2009 : il reste 6 enseignantes pour se répartir les enfants de la PS au CM2.
le problème est bien dans les moyens qui sont accordés à l'éducation national (je vois que beaucoup de monde se mobilisent , cela fera t'il bouger les choses ? )

n°2445
Profil sup​primé
Posté le 19-05-2011 à 20:43:12  
 

littleya a écrit :

Au secours!!!!!
Il faut être clair, le soutien scolaire n' a été créé que pour légitimer la didparition des RASED (réseau d'aide spécialisé aux élèves en difficulté) et ainsi faire des économies de postes et donc de budget. Le ministère n'ignore rien de son inéfficacité bien au contraire, c'était le but. Le gouvernement ne se soucie pas du bien être des enfants, son seul soucis est BUDGETAIRE !!!!
Une enseignante en colère!!!!!!!!!!!




+1
c'est tout à fait ça

une autre enseignante en colère...

n°2446
Profil sup​primé
Posté le 19-05-2011 à 20:46:35  
 

oups, il est vieux ce fil ^^

n°2572
Justmejo
Posté le 20-09-2011 à 00:02:27  profil
 

En effet, le soutien scolaire, qu'il soit fait par l'entraide de l'école ou bien par des organismes privés est devenu un mal nécessaire dans ce monde anxiogène qui nécessite, pour pouvoir s'en sortir "plus tard" de réduire les difficultés scolaires et surtout d'apprendre à se concentrer, à mobiliser toute son intelligence pour apprendre à apprendre et apprendre à réfléchir, se concentrer... Si cela passe par de l'aide à domicile, en mode cours particuliers avec un étudiant ou un enseignant devenu pendant une heure un professeur particulier qui passe s'assied à coté de l'élève pendant une à deux heures pour suivre son travail, ses raisonnements pour combler ses difficultés scolaires. Pour aider les parents, je ne saurais que vous recommander des trucs et astuces disponibles sur le blog pédagogique www.wismi.fr/blog pour vous aider à gérer la scolarité de vos enfants au quotidien.

n°2575
Profil sup​primé
Posté le 20-09-2011 à 14:16:47  
 

tiens, ici aussi !

n°2576
pupucenoni
Posté le 21-09-2011 à 08:19:20  profil
 


il est vieux, mais le débat sur la question est toujours ouvert sur la fermeture des RASED qu'on justifie par la mise en place des soutiens scolaires.
 Myriam, tu es une instit en colère, mais moi, une éduc en colère... Le nombre d'enfant que je connais qui ont besoin d'une aide plus forte que le soutien scolaire! Et si je n'avais pas travailler avec un RASED, je ne saurais pas détecter certains soucis que les instit ratent parfois! (bah oui, je crois qu'il ont une toute mini rikiki formation pour les causes de difficultés scolaires, largement insuffisante! donc beaucoup d'enfants se trouvent en échec scolaire, malgré le soutien et la bonne volonté des instit!)

Pff, et se servir de sujets de ce genre pour essayer de gagner de l'argent en faisant de la pub, je trouve ça moyen...


---------------
Emma est née le 27 mars 2011. 51cm et 3,380kg de pur bonheur.

6mois, 6,880kg et 67cm           9mois, 7.470gm et 71cm.    12mois, 8,800kg et 74cm
Mon blog de maman: http://noni-lanouvellevie.over-blog.com/
n°2614
isabouilla​rd
Posté le 17-10-2011 à 10:44:35  profil
 

Voilà je  suis assez d'accord pour le soutien scolaire...Je m'interroge quand même de la pertinence d'un tel dispositif dès la maternelle...La notion d'acquis n'est elle pas sensée apparaitre à partir du CP..? Mais bon admettons l’intérêt pour l'enfant qui bénéficie d'un moment privilégié avec un instituteur plus disponible... Ce qui me gène là dedans c'est effectivement le problème masqué des sureffectifs scolaires...On se prévaut d'un travail plus particulier pendant le soutien...alors que si l'on arrêtait de supprimer des postes on bénéficierait de classes moins chargées, donc moins lourdes à gérer pour les instituteurs  qui pourraient du coup, s'occuper normalement un peu plus de chacun... Même budgétairement l'éducation nationale s'y retrouverait...puisque le travail serait fait en classe pendant les horaires classiques...et n'aurait donc pas à financer des heures supplémentaires...franchement un budget est un budget!... Et la rémunération d'un nouveau poste de 35h pour une nouvelle classe avec un effectif raisonnable ( un quinzaines d'élèves) vaut bien celui pour 35h d'heures supplémentaires pour du soutien...Et en plus je suis assez d'accord...ce soutien (surtout pour la maternelle qui me concerne) se rajoute à une journée déjà pas mal remplie que ce soit le soir après une longue journée ou entre midi et 13h30 ce qui réduit d'autant un temps où l'enfant se reprends avant l'après midi! Enfin!!!  ce n'est pas pour demain que nous allons résoudre les problème de l'éducation nationale...alors merci à ce forum de nous laisser une zone d'expression! Chers parents utopistes d'une école idéale et efficace! A plus!!!

n°2618
Profil sup​primé
Posté le 18-10-2011 à 21:37:13  
 

amen !^^




(t'as entendu les chiffres aux infos ? malgré les supressions de postes, avec les heures supp à payer, ils n'y gagnent même pas...pfff)

n°2630
etudiantsd​su
Posté le 28-10-2011 à 05:20:34  profil
 

Bonjour, nous sommes étudiants et réalisons actuellement un memoire de recherche sur le soutien scolaire privé en France,
ca nous aiderait beaucoup si vous pouviez prendre le temps de répondre à notre questionnaire (lien ci-dessous), il ne comporte que 9 questions, est très rapide et anonyme.

http://www.surveymonkey.com/s/CTYR28M

Nous vous remercions d'avance
(Les personnes intéressé par les conclusions du mémoire pourrons bien evidemment nous les demander par message privé)

n°2697
gwenaellev​ideos
Posté le 25-11-2011 à 19:03:57  profil
 

Hello tout le monde,

Moi même j'ai longtemps hésité entre tous les organismes de soutien scolaire. Finalement, j'ai opté pour une solution de cours en ligne.

Les cours durent une heure, mes deux ados peuvent les suivre depuis la maison, intervenir avec le prof et répondre à ses questions pendant le cours, et revoir les anciens cours si besoin pour rattraper ou reprendre les explications, si besoin.

Les équipes qui ont créé cette école en ligne sont super sérieuses, ils s'occupent d'ailleurs d'une vraie école à la base.

Enfin bref, ça s'appelle Channel Progress, leur site est là : http://www.channelprogress.com/ et ils m'ont "parrainnée" lorsque j'ai commencé à faire mes petites vidéos sur les Ados à la maison.

http://www.youtube.com/user/LesVideosdeGwenaelle

J'espère que ça vous sera aussi utile qu'à moi !

n°2791
Jiby
Posté le 24-02-2012 à 15:41:12  profil
 

Il serait souhaitable que l'éducation nationale propose un site officiel de soutien scolaire en ligne gratuit. Non ?
http://millefaces.free.fr/Neop [...] &art=66398

n°2959
flocm2
Posté le 14-11-2012 à 10:14:52  profil
 

je connais un site entièrement gratuit qui propose plein de ressources de la GS à la 6ème

n°3011
Hourthe75
Posté le 08-02-2013 à 15:22:36  profil
 

Il y a aussi les cours particuliers en visio (avec les webcams) ! Pratique quand on est éloigné des centres urbains !!

Voir par exemple : itutorat.fr, où ce sont des étudiants qui donnent des cours à des lycéens et à des collégiens.

Si on le souhaite on peut utiliser un stylo numérique (99 euros chez Gibert Jeune) pour la réalisation/correction des exercices. Ce qu'on écrit sur sa feuille est visible à l'écran..

La 1ère heure avec chaque nouveau 'tuteur' est gratuite, et c'est moins cher que des cours particuliers à domicile !! :-)

n°3043
mariedpt
Posté le 17-05-2013 à 10:20:06  profil
 

Bonjour!

Concernant le soutien scolaire je vous conseille la société : Success Partners!

Success Partners est une société haut de gamme spécialisée dans l'encadrement scolaire à domicile. Elle propose des cours particuliers de la primaire jusqu'à la préparation aux concours des grandes écoles.

Success Partners est fière d'atteindre le chiffre de 100% de réussite au baccalauréat dont 75% de mention.

Success Partners a su se distinguer de ses concurrents par son offre personnalisée (choix de l'intervenant, parcours, expérience, etc...) ainsi que par la qualité de ses professeurs issus de l'enseignement supérieurs.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site de Success Partners : http://www.successpartners.fr

n°3071
Zoebonplan
Posté le 01-07-2013 à 12:26:27  profil
 

Bonjour à tous !
Vous pouvez certainement trouver votre bonheur sur lebonechange.com. C'est gratuit, on echange des services ou des objets gratuitement. Par contre il n'y pas de contre partie financiere, je le precisie, c'est de l'échange pur... VOoili voilà, super plan que je partage :) taper le bon échange sur google, vous verrez, bonne journée

Je précise aussi qu'on dépose ses annonces gratuitement et qu'on ne passe pas par un numéro surtaxé pour contacter les annonceurs

http://www.lebonechange.com

n°3078
delph57100
Posté le 20-08-2013 à 16:31:54  profil
 

j'ai inscrit mon fils à scol'avenir à Thionville (57) pour le soutien scolaire à domicile et perso rien à dire la société a été très réactif pour me trouver un prof qui a su être à l'écoute et qui s'est adapter aux besoins de mon enfant tout en étant diplomate,sympa et professionnelle.

n°3087
monprof67
Posté le 05-09-2013 à 21:22:23  profil
 

Pour recruter un professeur par vous même, vous pouvez passer une annonce sur mon site : http://www.alloprof.fr
Profitez en c'est gratuit et tout nouveau. Les premiers inscrits seront les mieux servis! En effet les bon profs sont rapidement sollicités.

n°3088
Profil sup​primé
Posté le 10-09-2013 à 08:05:48  
 

je ne suis pas sure que le soutien scolaire soit nécessaire pour un enfant de maternelle.. après parle t'on de soutien scolaire a l'école ou de soutien scolaire a domicile. ce qui est totalement différent... le soutien scolaire a domicile est très utile aux collégiens et lycéens , pour avoir eu recours a un organisme de ce genre,(domicours, anacours) alors pas d'hésitation les professeurs sont compétents et ont un niveau master..(j'ai moi même une fille qui dispense ces cours) il est certain que cela aide bcp l'enfant (collégiens lycéens) et lui redonne confiance.

n°3089
claire158
Posté le 10-09-2013 à 13:46:00  profil
 

Le soutien scolaire peut aider à tout niveau, à partir du moment où il est encadré et où il est fait dans un contexte positif pour l'enfant.
Je donne des cours à mes heures perdues et mon but n'est pas que l'enfant soit super méga fort à l'école. Mais à lui apprendre à travailler et à se passer de moi ou de l'aide d'un adulte pour faire ses devoirs.
Parfois, une autre approche de l'apprentissage ou quelque chose de plus individualisé peut aider.

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
   FORUM Les Maternelles » Vie scolaire » Soutien scolaire »

Le soutien scolaire