france5.fr
   FORUM Silence ca pousse » Arbres »

Comment faire crever un arbre ECOLOGIQUEMENT ?

 

1 utilisateur anonyme et 3 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Comment faire crever un arbre ECOLOGIQUEMENT ?

n°862
Loveyachuu​t
Posté le 18-07-2009 à 13:12:31  profil
 

Bonjour,
Dans mon jardin, j'ai un arbre qui me gène.
J'aimerai le faire crever Ecologiquement, auriez vous des astuces ?
 
Merci d'avance.

n°863
asphodele5​4
Posté le 18-07-2009 à 14:18:48  profil
 

La solution normale: le couper.
Le priver d'eau en étendant des bâches sur toute la superficie de ses racines.
Quelles sont ses dimensions?

n°866
Loveyachuu​t
Posté le 19-07-2009 à 00:30:02  profil
 

Il mesure environ 3metres

n°894
milooze2
Posté le 02-09-2009 à 13:50:46  profil
 

Tu peux essayer de mettre des gousses d'ail dans des trous réalisés sur la souche après abattage.

Je n'ai jamais tenté, mais c'est un truc de grand-père, alors, pourquoi pas ?

n°906
themamat33
Posté le 14-09-2009 à 19:09:59  profil
 

Bonjour,
Déjà je n'aime pas cette expression je dirai plutôt le faire mourir écologiquement =)

Tu le coupe avec une scie, si c'est un petit arbre ou tronçonneuse quand faut employer les grands moyens.Pour la souche soit tu laisse la nature faire le reste ou je sais qu'on peut forer  la souche avec une perceuse et y mettre du sulfate d'ammonium

n°911
opium600
Posté le 22-09-2009 à 12:21:32  profil
 

Bjr, 'Faire crever' !!!! Je ne connais pas le diamètre de cet arbre, s'il est assez conséquent vous pouvez le couper en laissant une hauteur de tronc suffisante et poser dessus un pot ou une vasque, histoire de fleurir un coin du jardin. De cette façon il mourra tranquillement et écologiquement.

n°965
heimdall35
Posté le 16-02-2010 à 08:37:28  profil
 

Au printemps, enlèves un anneau d'écorce en bas tout autour du tronc. A l'automne tu pourras l'abattre et il sera mort.
En faisant ceci le feuillage va puiser de la sève brute (eau et minéraux du sol) depuis les racines, mais ne pourra pas transmettre de la sève élaborée ("sève sucrée" ) aux racines. La souche va donc claquer.


Message édité par heimdall35 le 16-02-2010 à 08:38:12
n°966
asphodele5​4
Posté le 16-02-2010 à 08:39:50  profil
 

A quelle profondeur ?

n°967
heimdall35
Posté le 16-02-2010 à 12:39:56  profil
 

Il faut enlever jusqu'au cambium.

n°1027
laurence 1​3 44
Posté le 11-07-2010 à 18:01:08  profil
 

Je sollicite des conseils pour supprimer une souche de laurier que nous essayons de tuer depuis plus de 2ans.. En grossissant,  il touche un mur, la dévitalisation de la souche est donc indispensable. N'ayant qu'un petit jardin, nous souhaiterions replanter des framboisiers par la suite, donc pas de produits toxiques.Ne connaissant pas la technique conseillée précédemment nous avons suivi les conseils de notre entourage. Nous avons coupé les racines accessibles jusqu'à 30 cm sous terre, enlevé l'écorce, foré des trous,mis de l'ail et sous bâches depuis près d'un an...Le système racinaire reprend sans cesse. Les repousses atteignables sont simplement plus faciles à arracher...Merci de vos conseils.

n°1028
heimdall35
Posté le 12-07-2010 à 12:45:58  profil
 

Retires un maximum de terre autour de la souche, arroses abondamment pour lessiver l'azote,  et mets des copeaux ou des sciures de bois (qui en se dégradant immobilisent l'azote). Le but est de créer une faim d'azote qui peut tuer le laurier. S'il y a des repousses ne coupes pas les tiges, mais retires les feuilles.

n°1039
crac6
Posté le 20-07-2010 à 15:27:36  profil
 

nous avons eu exactement le même problème il y a 2 ans : 2 lauriers sauces( plantés par le proprio précédent )  , petit jardin , impossibilité de faire entrer un engin avec treuil pour arracher la souche , racines de l'arbre atteignant un mur . Les racines de l'arbre étaient devenues énormes parce que nous taillions  à 2M50 ht ces 2 arbres ts les ans

Seule solution : arracher à la pioche  ces 2 souches

nous avons fait venir  2 jardiniers  qui ont mis tte la journée , en se relayant , pour  arracher les souches .

23wwg43

Si vous êtes jeune et courageux , vous pouvez le faire vous même , en creusant , creusant et en sciant ( les qq racines restantes finiront par pourrir ds la terre , enfin j'espère pour vous )

moralité : sauf si vous avez un très grand jardin , ne planter jamais des lauriers sauces et autre calamité ,  ils font des rejets partout  qu'il faut arracher tout le temps !!

Bon courage

n°1060
Pwcca
Posté le 21-08-2010 à 00:03:14  profil
 

Bonjour
J'ai une autre question que portant sur dévitalisation de souche. J'ai un Cerisier planté par un précédent proprio sur une petite bande de gazon. J'ai planté un rosier liane qui grimpe dans cet arbre et dont les branches fleuries retombent. Depuis 2 ans je n'arrive plus à tailler ce cerisier et comme il est très vigoureux, son expansion + celle du rosier commencent à gêner les plantes à distance et à changer leur direction de pousse.
Le cerisier ne m'interesse pas, j'aimerai le tuer en conservant ses branches pour continuer à tuteurer le rosier.
Pour info pas mal d'autres arbres en cloture de mon terrain ont été plantés avant mon rachat hors des règles de voisinage, étaient sympa en 2001, mais maintenant je tronçonne car le verger qui jouxtait mon terrain a été transformé en immeuble bas.
Merci

n°1065
FBD et Nde​S
Posté le 27-08-2010 à 00:19:56  profil
 

Je crois qu'il vaut mieux conserver le cerisier en vie pour soutenir la liane...

L'arbre une fois mort, va très vite devenir cassant et ne supportera plus le poids de la liane...

un bon conseil,  tailler... les DEUX...

n°1072
Pwcca
Posté le 31-08-2010 à 18:23:54  profil
 

je suis au bout de mon sécateur monté sur perche, je ne peux plus tailler le cerisier, sans tailler dans le rosier..

n°1112
43dominiqu​e
Posté le 16-10-2010 à 19:42:55  profil
 

Pour les lauriers, je crois que c'est un arbre particulièrement résistant à tout.
Après un incendie de wagons d'essence, j'ai vu un laurier reverdir au milieu du jardin d'une maison entièrement calcinée. Il ne restait que les murs de l'habitation et le jardin avait été noyé sous l'essence en feu.
Un an plus tard, le laurier avait à nouveau des feuilles!

n°1265
jardinage
Posté le 06-08-2011 à 20:22:14  profil
 

malgré toutes les techniques enumerees plus haut j ' ai les mêmes problèmes de repousse de "muriers à papier" Quelqu'un a t il rencontré les mêmes difficultés et comment y faire fasse afin d ' être débarrassé définitivement des racines de cet arbre ?

n°1269
baucat
Posté le 08-08-2011 à 19:51:11  profil
 

crac, j'ai un laurrier sauce que j'ai mis a deux mètres de ma terrasse, crois
tu que je devrai le retirer il est beau et a trois ans? Puis-je le mettre dans un grand pot. Tu dis aussi autre calamité pourrais tu donner des noms? Bonne soirée.

n°1270
crac6
Posté le 08-08-2011 à 21:25:52  profil
 

bonsoir Baucat ,
je pense que 2m près d'une maison  c'est trop court , mais c'est mon  idée  , il y en a qui aiment ça .....
quant à le mettre ds un pot ce n'est pas une bonne idée , autant mettre un thuya ds un pot !
le problème est que ts ces arbres sont jolis quand ils sont jeunes , mais ils grandissent et grossissent ( c'est pourtant
facile de se rensejgner sur le Net avant l'achat ) donc on taille , ts les ans , pdt des années , et ceci renforce énormément
les racines , alors pour les enlever , bonjour !
autre calamité , les frênes et acacias qui font des petits partout .
un autre arbuste dont la situation de plantation doit être bien réfléchie est le cognassier du japon pourtant si joli au printemps car il a des racines très difficiles à enlever

je suis très choquée par les termes employés  " faire crever un arbre écologiquement "  un arbre est un être vivant , faisant
partie de la nature comme vous , loveyachuut , vous aimeriez qu'on parle de vous ainsi ?

n°1271
baucat
Posté le 08-08-2011 à 22:18:25  profil
 

Merci de ton avis crac. Tu me sembles un peu excessive, un arbre n'est pas un etre vivant, c'est un végétal. Je trouve que loveyachuut avait bien
exprimé sa question "faire crever un arbre écologiquement" ou alors on peut quand meme relever que faire crever ne peut pas etre écologique. Je
pense que si loveyachuut fait crever son arbre, il doit compenser en plantant autre chose.. Ou encore on crée un comité de soutien pour que soit gracier l'arbre de loveyachuut et dans la foulée mon laurier sauce. Bonne soirée a tous a vos claviers.

n°1272
crac6
Posté le 08-08-2011 à 22:57:32  profil
 

on apprend ça dès la maternelle !


 L'arbre, le bois, la forêt  
L'arbre  >> Accueil     >> Menu  
Sciences : L'arbre, cet être vivant  
 
   
Picto arbre  La tête en l'air
   

L'arbre est un être vivant, et la vie est faite d'échanges. Un arbre ne cesse d'échanger de la matière avec son environnement : l'atmosphère, le sol et les êtres vivants qui l'entourent.

Comme chez tous les êtres vivants, les cellules de l'arbre respirent : elles "brûlent" des glucides en consommant l'oxygène de l'air, et rejettent du dioxyde de carbone. Mais il a aussi une capacité spécifique des plantes vertes : certaines cellules de ses feuilles sont capables d'effectuer la réaction inverse. Captant le dioxyde de carbone grâce à leur chlorophylle (du grec chloro, vert, et phylle, feuille) elles en retiennent le carbone pour fabriquer des glucides et rejettent de l'oxygène dans l'atmosphère.
 

Une feuille

Cette réaction, la photosynthèse, n'est possible que si la feuille reçoit de la lumière, et elle est d'autant plus efficace que la lumière est plus intense.
Le bilan des deux réactions opposées, respiration et photosynthèse, varie donc selon l'ensoleillement : par une belle journée d'été, l'arbre est globalement producteur d'oxygène, mais à la tombée de la nuit il se met à en consommer. L'hiver, beaucoup d'arbres trouvent plus rentable de se débarrasser.de leurs feuilles car la faible lumière solaire ne permet pas une photosynthèse suffisante pour compenser le coût de leur respiration.
   
Picto arbre  Les pieds dans la terre
   
Des racines
 En-dehors du carbone et de l'oxygène, les éléments dont l'arbre a besoin se trouvent dans le sol. Absorbés par les poils des racines, les sels minéraux dissous dans l'eau constituent la sève brute, qui monte dans l'arbre à travers un ensemble de vaisseaux spécialisés : le xylème. En sens inverse, la sève qui s'est chargée dans les feuilles des produits de la photosynthèse, ou sève élaborée, est distribuée par d'autres vaisseaux constituant le phloème. Ces vaiseaux forment un réseau continu à travers le tronc, les branches et jusque dans les nervures des feuilles.

Enfin, l'arbre échange avec les êtres vivants qui partagent son milieu. Parfois les deux parties y trouvent leur compte : il offre du nectar aux insectes qui transportent son pollen sur d'autres arbres, ou des fruits nourrissants aux animaux qui, en les emportant, disperseront ses graines. D'autres fois, c'est bien malgré lui qu'il sert de repas aux insectes ou aux autres plantes qui le parasitent. Si l'on ajoute les innombrables espèces animales et végétales à qui il offre un abri, un support ou simplement son ombrage sans qu'il lui en coûte rien, on voit à quel point l'arbre joue un rôle central dans les écosystèmes auxquels il participe !

BONNE NUIT
   
   
 
 
























 

 
   
   
   

   

   
   

n°1273
baucat
Posté le 09-08-2011 à 08:26:05  profil
 

bonjour crac, dans ta maternelle on apprenait la science de haut niveau,
ça a du te servir toute la vie un tel savoir. Dans ma maternelle on apprenait seulement à dessiner un arbre; genre un rond pour le feuillage et un baton pour le tronc. J'aime les arbres, j'ai besoin des arbres, qui a mis sur le sujet d'énormes souches d'arbres très morts?Bonne journée. Mort ou crevé quand on parle des animaux on dit bien crevés,!!

n°1287
jolisoleil
Posté le 22-08-2011 à 11:39:38  profil
 

je ne veux pas rentrer dans la polémique entre Crac et Baucat.

Pour tuer un arbre, il faut le déraciner où bien scier la souche à la base, y percer des trous et y mettre du sulfate d'ammonium. C'est radical.

Pour déraciner un petit arbre ou un arbuste, mon mari procède ainsi (sauf quand il est énorme, on fait appel à une entreprise spécialisée) : Il scie les branches tout autour du tronc, ensuite il utilise une hache à désoucher qui est extrêmement efficace. C'est un outil indispensable au jardin. Faut s'activer mais on y arrive après avoir bien sué !

n°1382
turneralp
Posté le 23-11-2011 à 19:20:58  profil
 

J'ai utilisé un palan à chaine pour aracher un des lauriers de mon jardin: un bout du palan ataché à un laurier et l'autre bout ataché à mi-hauteur du laurier à aracher; le laurier se couche et un ou deux coup de hache ou même de pelle permettent de trancher les racines qui ressortent lors de l'opération.
Pour info: pour enlever un laurier (environ 10 ou 12 ans, taille du tronc= un rouleau à patisserie) une heure de temps.
Bref c'est quand même penible ses lauriers; en + il y a aucune vie là dedans...
je vais mettre des noisetiers.
Faire attention; si la chaine du palan casse je pense que cela peut être dangereux.

n°1749
chouchou24​270
Posté le 26-05-2013 à 08:14:02  profil
 

Moi j ai achete une maison avec une lauriere a cote des volet je veus la faire creuver sans l arracher que dois je faire .
Il parait que si l on met du gros sel au pied avec de l eau chaude elle creve a la longue


Aller à :
   FORUM Silence ca pousse » Arbres »

Comment faire crever un arbre ECOLOGIQUEMENT ?